Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Associer les saules
association

Associer les saules

Découvrez nos 5 scènes idéales pour magnifier le charme des saules

Le saules Salix en latin offre une grande diversité allant du romantique saule pleureur au petit saule nain rampant en passant par l’élégant saule pleureur rose crevette au feuillage rose tendre.

Très rustiques, les saules poussent avec une grande facilité si bien qu’ils forment rapidement des sujets remarquables. Les saules tolèrent une taille annuelle, mais peuvent aussi pousser librement pour exprimer leur silhouette. Le saule pleureur ou tortueux comme le saule nain, tous ont un feuillage et les chatons décoratifs. La majorité d’entre eux s’accommodent de n’importe quel sol frais et tolèrent une exposition allant du plein soleil à la mi-ombre. Nous vous proposons de découvrir nos 5 idées d’associations autour de trois variétés de saules.

Pour éviter tout échec, nous vous conseillons de planter adapté avec l’aide de notre application web Plantfit.

Dans une rocaille

Le Salix repens est un saule rampant au port très étalé. Idéal dans une rocaille ou sur un talus. Il ne dépasse pas 70-80 cm de hauteur, s’élargissant par le biais de drageons. Le feuillage caduc, est composé de petites feuilles vert foncé brillant sur le dessus, tandis que l’envers est de couleur plus glauque, couvert de soies argentées. La floraison a lieu de mars à mai.

Le Salix lanata, ou saule laineux est un arbrisseau buissonnant compact à port étalé. Son feuillage au doux duvet gris-argenté couvre ses jeunes rameaux jaunes très décoratifs. Ses gros chatons mâles dorés et ses chatons femelles gris-jaunes assez spectaculaires apparaissent au printemps.

Le Salix hastata ‘Wehrhahnii’ sélectionné pour sa floribondité est un adorable petit saule buissonnant plus large que haut. Il développe de nombreux rameaux rouge vineux et s’orne au printemps d’une abondance de gros chatons argentés, auréolés d’or à maturité, en même temps qu’apparaît son feuillage vert et duveteux.

Au pied du saule que vous aurez choisi, en contraste avec la douceur de leurs attraits, installez un tapis de Sedum ‘Sunsparkler Dazzleberry’   gris-bleuté ou bleu ardoise paré de petites fleurs mousseuses rose framboise. Au printemps, le Bulbocodium vernum aux fleurs rose violacé qui ressemblent à un colchique anime la rocaille dès la fin février.

salix à port étalé

Sur un tapis rose de Sedum ‘Sunsparkler Dazzleberry’ et du Bulbocodum vernum le gris bleuté du feuillage du saule laineux Salix lanata à gauche et les chatons duveteux dorés du Salix Hastata au centre et Salix repens à droite

Dans un sous bois

Le Salix alba ‘Chermesina’ (synonyme Salix alba var. britzensis) au joli bois décoratif en hiver gagne à être taillé pour favoriser l’apparition de sa ramure rouge orangé cuivré. Du printemps à l’automne, il se pare d’un feuillage luisant qui capte la lumière d’une façon unique.

Le Salix fargesii est une espèce chinoise très décorative plus buissonnante qu’arbustive. Ses grandes feuilles de magnolia vert foncé brillantes sont magnifiques. De ses jeunes pousses rouges naissent de gros bourgeons couverts de soies argentées. En hiver, on admire son bois lisse d’un beau brun cuivré et ses chatons dressés de couleur verte.

Le Saule ‘Golden Sunshine’ en latin Salix sachalinensis est un arbuste vigoureux et robuste. Sa silhouette champêtre au port buissonnant, souple et délicat est à l’image de sa floraison printanière aux chatons délicats.

Le feuillage léger des saules laisse l’espace pour créer une jolie scène de lisière lumineuse autour du blanc et du vert composé de Sanguinaria canadensis et sa floraison en étoiles blanches. Au sol, Luzula sylvatica graminée couvre-sol aux longues tiges persistantes vert clair brillant sert d’écrin à la floraison en marguerites blanches de lAster umbellatus ‘Weisser Schirm’. Le Cornus sericea ‘White Gold’ au feuillage duveteux panaché de vert-gris et de blanc crème au printemps. Le Sambucus nigra Pulverulenta arbore un feuillage vert clair largement éclaboussé de blanc pur. Sa végétation s’orne en début d’été de grandes ombelles mousseuses et blanches, suivie de baies noires comestibles.

salix en sous bois

Essence de lumière, le salix a sa place en ambiance de lisière de bois qu’il illumine dès le printemps. À gauche Salix alba, au centre le lumineux Salix sachalinensis ‘Golden sunshine’, à droite le feuillage trompeur du Salix fargesi. Générosité des feuillages du Cornus sericea ‘White Gold’, de la floraison en marguerites de l’Aster umbellatus ‘Weisser Schirm’ au-dessus du tapis herbeux de Luzula sylvatica

Pour habiller un talus

Le Salix cinerea ou saule cendré, est un grand arbuste caduc. Bien ramifié dès la base, il développe de jeunes rameaux gris veloutés et porte au printemps de jolis chatons argentés. Son beau feuillage soyeux, gris cendré à bleuté au revers s’épanouit au soleil dans un sol ordinaire. Cet arbuste de croissance rapide ne dépasse pas 4 m de hauteur pour 3m d’envergure.

Le Salix exigua, possède un feuillage gris qui forme une cime dressée.  Cette espèce à l’aspect sauvage est très élégante et tolérante en matière de sol. Il se plait sur un talus dont il retiendra la terre.

Le Salix aurita, est un petit saule buissonnant qui fleurit au printemps. Il sert de brise-vent et supporte les embruns.

saules buissonnants

De gauche à droite, Salix cinerea, S. exigua, S. aurita. Trois saules champêtres drageonnant pour rives et talus. Pensez à les receper pour en profiter pleinement longtemps

L’aspect sauvage des saules sert de cadre à cette scène estivale composée des longues volutes argentées du Stipa pennata ssp pulcherrima et d’une multitude de fleurs en goupillons rouge pourpré foncé avec la Sanguisorba officinalis ‘Red Thunder’. La Salvia nemorosa ‘Schwellenburg’ aux fleurs rose pourpre s’accorde avec les épis dressés mauve pâle un peu rosé de Salvia nemorosa ‘Amethyst’. Le Cotinus coggygria ‘Smokey Joe’ apporte sa floraison plumeuse rose et un feuillage bronze à l’automne.

cotinus ambiance champetre

Autour de l’arbre à perruque vaporeux Cotinus coggygria ‘Smokey Joe’ à gauche, une palette de rose rubis avec les sauges et les épis de la sanguisorbe en haut, au milieu de la transparence des plumets du Stipa pulcherrima

En bord d'un plan d'eau

Le Salix matsudana Tortuosa est un saule très décoratif aux branches spiralées et aux feuilles tortueuses vert olive, pouvant atteindre les 10 m de hauteur, En mars, il produit de longs chatons blanc grisé. Le Salix erythroflexuosa est un saule à port pleureur et tortueux, couverts d’une écorce rouge-orangé clair. Il porte des feuilles étroites, bouclées et torsadées. De stature modeste, décoratif tout au long de l’année, en particulier au bord d’une pièce d’eau où il fera sensation.

Le Saule crevette, Salix integra ‘Hakuro Nishiki’  est un spectacle vivant, multicolore et changeant.  Extrêmement décoratif du printemps à l’automne, il se panache de rose et de vert tendre au printemps, puis de blanc et de vert en été. Ses rameaux vert brillant prennent une jolie teinte rouge sombre en hiver. Au printemps,des fleurs en minuscules épis rouge-rosé sortent au milieu des bourgeons foliaires d’un rose assez foncé qui se déploient en petites feuilles de couleur rose crevette.

Les rameaux souples du saule crevette retombent au sol où les touffes de Chasmanthium latifolium au feuillage vert clair portent des petits épis vert-brun qui pendent délicatement.  Les teintes roses du saule crevette s’accordent à la floraison du Chelone obliqua et aux hampes de fleurs rouge carmin de la Primula vialii créant un spectacle exotique en début d’été. Au bord de l’eau, placez le Butomus umbellatus accompagné de ses ombelles de fleurs blanches à roses ou rouge clair, parfumées.

saule crevette au bord de l'eau

Le saule crevette, mosaïque de couleur et de lumière, se mêle aux épis rose magenta de Primula vialii et du Butomus umbellatus au centre. À droite les épis graciles du Chasmanthium latifolium et la floraison rose soutenue du Chelone obliqua

En bac sur un balcon ou une terrasse

Trois petits saules irrésistibles sur une terrasse en bac par leur graphisme et leur couleur. Le Salix tetrapla est un saule de petit développement qui convient à la culture en bac. Il produit des chatons jaunes au printemps et dévoile sa belle ramure de couleur jaune à brun doré en hiver.  Taillez-le régulièrement après la floraison pour le forcer à s’étoffer et à produire de nombreux rameaux colorés.

Le Salix caprea ‘Kilmarnok greffé en tête, au port pleureur possède une couronne de longs rameaux retombants jusqu’au sol. Ses rameaux s’ornent de chatons argentés et veloutés jaunes très décoratifs en fin d’hiver. Il est parfaitement adapté à la culture en bac sur la terrasse.

Le Salix subopposita, est un arbrisseau buissonnant aux allures de bonsaï apprécié pour son joli port compact et sa floraison printanière remarquable en mars-avril.  Ses chatons argentés puis dorés recouvrent littéralement ses rameaux dressés suivis du feuillage duveteux d’un vert-gris-bleuté très doux. Ce petit saule ne dépassera pas 1 m de hauteur pour 1,20 m d’envergure.

Au printemps, vous profitez du spectacle des saules en fleurs en compagnie de la floraison parfumée d’un Chimonanthus praecox. Placez des potées de Crinum asiaticum pour leurs fleurs de lis blanches délicatement parfumées. Le feuillage persistant coloré de pourpre du Berberis Thunbergii ‘Bagatelle’ se pare au printemps de fleurs jaune pâle teintées de rouge en harmonie avec lAlopecurus pratensis ‘Aureovariegatus’ jolie graminée aux feuilles panachées vert et doré.

associer saule

Élégance des chatons du saule subopposita à gauche en haut des floraisons parfumées du Chimonanthe praecox et du Crinum asiaticum. En bas feuillage coloré de l’Alopecurus et du Berberis ‘Bagatelle’

Pour aller plus loin

Le conseil d’Éric : Les saules tels que Salix sachalinensis ‘Sekka’ ou Salix chaenomeloides ‘Mount Aso’ pourront être taillé à ras de terre en hiver pour encourager la repousse de jeunes rameaux colorés et de leur feuillage décoratif.

En effet, les saules ont vite tendance par des tailles régulières sur le haut des rameaux de la saison précédente (étêtage) à développer une formation ligneuse modifiant radicalement l’effet léger de leur silhouette naturelle. Découvrez tous nos conseils dans notre dossier complet. Saules, Salix : Planter, tailler et entretenir.

Articles connexes


Fiche Famille

Saule, Salix : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

Blog

De beaux chatons dans les jardins, le prélude printanier !

Au jardin, les noisetiers offrent leurs innombrables chapelets pendants, avant que les saules n'entrent dans...
Lire la suite +

Blog

Saule : mes 3 préférés en ce mois de février

Février est souvent un mois un peu triste au jardin. Quelques floraisons démarrent néanmoins...
Lire la suite +

conseil

Comment faire de l'eau de saule ?

Lire la suite +

conseil

Saules-Salix : les plus belles variétés

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire