Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
association

Associer les géraniums vivaces

9 idées d'associations réussies !

Les géraniums vivaces sont des plantes rustiques à floraison douce et délicate, ce qui les rend assez faciles à associer. Ils permettent de composer des massifs plutôt naturels et romantiques.

Ils se marient bien aux astrances, graminées et aux floraisons légères des alliums. Ils habillent parfaitement le pied des rosiers, renforçant une ambiance déjà romantique. Plantés à l’ombre, en sous-bois, ils s’associent aux fougères et hostas, pour un jardin d’ombre, naturel et sauvage ! Ils apportent une touche de couleur au pied des arbres et arbustes. Les variétés les plus compactes, comme Geranium cinereum, conviennent bien pour une utilisation en rocaille, tandis que  les plus hautes entreront dans la composition de massifs plus classiques.

Certaines variétés sont particulièrement adaptées à une culture en pot ou jardinière. Associés à d’autres vivaces, ils nous permettent de réaliser de superbes compositions et de colorer les balcons et terrasses. Ils constituent une bonne alternative aux traditionnels pélargoniums, les « géraniums » classiques des rebords de fenêtre.

En mixed-border

Plantez vos géraniums en massif avec d’autres vivaces. Vous pouvez les associer à des astrances, ancolies, sauges, astilbes ou népétas. Le géranium se marie particulièrement bien avec les alliums, leurs couleurs s’harmonisent facilement et se répondent. Choisissez par exemple Allium christophii, pour ses grandes inflorescences violettes et aérées. Les tons doux (bleu, mauve, rose) s’associent parfaitement avec les feuillages argentés, comme celui des Stachys. Vous pouvez profiter des hampes florales de Digitalis ‘Suttons Apricot’ pour apporter de la hauteur et de la légèreté. Le géranium se marie bien aussi avec l’alchémille (Alchemilla mollis).

Géraniums en massif avec d'autres vivaces : Alliums, Stachys, Iris, Digitales...

Geranium ‘Johnson’s Blue’ avec Allium christophii, Stachys, Iris, Digitalis ‘Sutton’s Apricot’ (Copyright Clive Nichols – MAP)

En pot ou jardinière

Le géranium s’adapte bien à une culture en pot et apporte alors une touche de couleurs à une terrasse ou un balcon. Il peut prendre la place des pélargoniums pour composer des jardinières aux teintes un peu plus douces. Certaines variétés ont de longues tiges qui retombent en cascade sur l’extérieur du pot. C’est le cas du géranium ‘Rozanne’. Vous pouvez réaliser une belle composition plantant une touffe de géranium aux côtés de carex et d’autres fleurs aux tons vifs comme les dahlias ou cosmos. Ces fleurs vous permettront de créer de superbes bouquets.

Les géraniums vivaces en pot avec des Dahlias et Hortensias

Géranium, Hortensias, Dahlias et Cosmos (Copyright Biosphoto – Friedrich Strauss)

Pour habiller le pied d’un rosier

Avec leurs teintes délicates, les géraniums permettent de composer une ambiance romantique. Plantez-les au pied de rosiers buissons ou arbustes. Leurs couleurs s’accordent facilement à celles des rosiers. En plus d’habiller un pied souvent dénudé, le géranium aidera à maintenir un sol frais, sans le concurrencer pour l’eau et les éléments minéraux. De plus, vous n’aurez plus besoin de désherber à son pied ! Vous pouvez utiliser le géranium ‘Ann Folkard’, ses tiges auront tendance à grimper légèrement sur le rosier ! Pour renforcer l’ambiance romantique, plantez à proximité quelques autres fleurs aux tons doux, comme les pivoines, delphiniums, Weigelia florida ‘Variegata’ ou Deutzia gracilis. Vous pouvez réaliser un superbe contraste en associant les fleurs bleu-violet du Geranium x magnificum ‘Rosemoor’ aux fleurs oranges du rosier ‘Lady of Shalott’. Ce sont des couleurs complémentaires, qui se renforcent mutuellement pour créer un effet impressionnant et intense.

Une idée d'association : Géraniums vivaces et rosiers.

Le geranium x magnificum ‘Rosemoor’ avec le rosier ‘Lady of Shalott’ (Copyright Biosphoto – Friedrich Strauss)

En sous-bois

Certains géraniums s’adaptent bien à l’ombre, et permettent de composer une ambiance très naturelle et sauvage. Choisissez par exemple Geranium nodosum. Profitez du graphisme des fougères et hostas pour créer un jardin très luxuriant. Pour apporter un peu plus de couleurs, vous pouvez ajouter des primevères bulleyana, des pervenches ou profiter du feuillage des heuchères. Découvrez aussi la surprenante floraison des Tricyrtis. Utilisez des géraniums en couvre-sol pour fleurir le pied de vos arbres ! Ils empêcheront la pousse de mauvaises herbes, et il ne sera plus utile de désherber ! Avec ses longues tiges rampantes, le Geranium ‘Ann Folkard’ est capable de grimper légèrement sur les arbustes.

Consultez l’article de Michael sur notre blog, Planter sous les arbres

Une idée d'association en sous-bois : Géraniums vivaces, Fougères, Tricyrtis...

A gauche, Dryopteris erythrosora, Geranium nodosum (floraison. photo Enrico Blasutto), En haut à droite, Tricyrtis formosana x hirta (photo Amada44), Geranium nodosum (feuillage. photo Dominicus Johannes Bergsma)

En rocaille

Les variétés les plus adaptées aux sols pauvres et à la sécheresse sont parfaites en rocaille. Vous pouvez ainsi constituer un massif sec et minéral, qui vous demandera peu d’entretien. Choisissez Geranium cinereum, une variété de petite taille, aux feuilles cendrées et arrondies. Elle offre de jolies fleurs roses au cœur pourpre sombre. Disposez un paillage minéral autour d’elle, composé de graviers. Cela maintiendra son collet au sec et évitera qu’il ne pourrisse. Plantez à ses côtés quelques touffes de graminées pour le volume, ainsi que des sédums, et Dianthus deltoides pour la couleur !

Une association en rocaille : Géranium cinereum, Orpin (Sedum) et Oeillet

Geranium cinereum ‘Jolly Jewel Night’, Sedum album et Dianthus deltoides (photo Hajotthu)

Pour un massif naturaliste

Avec leurs fleurs simples et leurs teintes douces, les géraniums intègrent facilement des massifs naturalistes. Ils ont un côté sauvage et naturel. Plantez-les aux côtés de plantes au port souple, parmi les vivaces ou bulbes. Associez-les à des graminées comme Stipa tenuifolia ou Calamagrostis acutiflora pour leur légèreté. Et, pour la couleur, ajoutez quelques Allium, Nepeta ou Salvia nemorosa ‘Caradonna’. Vous pouvez aussi planter des apiacées comme Seseli libanotis, des achillées ou des Eryngium.

Pour un massif naturaliste : Géranium vivace, Astrance, Eryngium, Allium, Sauge...

Geranium ‘Double Jewel’ et Astrantia ‘Roma’ (Copyright GAP Photos – Tommy Tonsberg), Eryngium, Salvia nemorosa ‘Caradonna’ et Allium stipitatum ‘Violet Beauty’ (photo JM van Berkel)

Pour jouer sur les couleurs

Jouez sur les contrastes en associant Geranium phaeum avec Persicaria ‘Red Dragon’. Le feuillage pourpre sombre de la persicaire s’harmonise parfaitement avec la floraison du géranium, et crée un superbe contraste avec son feuillage vert clair ! Vous pouvez aussi ajouter des tulipes sombres, comme Tulipa ‘Queen of Night’ ou ‘Black Hero’. Les teintes sombres ont l’avantage de révéler toute l’intensité des autres couleurs. Associez les variétés bleues à des fleurs orange, ou les variétés violet-mauve à des fleurs jaunes, leurs couleurs complémentaires. Ces teintes se renforcent mutuellement, et créent un effet surprenant, très impressionnant. Ce sont des couleurs que l’on n’ose pas spontanément associer, et pourtant ! Vous pouvez ainsi planter le géranium ‘Salomé’ en compagnie de Scabiosa ochreuloca, du Nepeta govaniana, ou de la sauge de Jérusalem. Composez un ensemble plus harmonieux et moins contrasté en associant plusieurs géraniums, par exemple la floraison bleu mauve du Geranium x magnificum et les fleurs rose tendre du Geranium endressii.

Un article de Michael sur notre blog : Duo de vivaces aux tons noirs pourprés (Geranium phaeum ‘Lily Lovell’ et Persicaria microcephala ‘Red Dragon’).

Les tons pourpres du géranium phaeum et de la persicaire 'Red Dragon'

Geranium phaeum et Persicaria ‘Red Dragon’

Pour habiller le bord d’un chemin !

Créez une allée colorée, luxuriante et sauvage ! La floraison bleue du Geranium ‘Johnson’s Blue’ s’accorde à celle du Delphinium. Avec ses grandes hampes florales jaunes, Phlomis russeliana apporte du volume et une touche de couleur vive, faisant écho au ton jaune-vert de la plus discrète Alchemilla mollis. Le Nepeta ‘Walker’ et Centranthus ruber viennent encore rajouter de la couleur à ce tableau. Ces floraisons assez libres cassent la structure du chemin droit et rectiligne, en pierre, y apportant un côté légèrement désordonné mais très naturel. On transforme ainsi une allée droite, monotone, presque ennuyeuse, en un chemin à l’aspect vivant et libre, coloré et pétillant !

Une allée colorée avec des géraniums vivaces, alchémilles, delphiniums, népétas, phlomis...

Une bordure de chemin colorée avec des géraniums, Phlomis russeliana, Alchemilla mollis, Delphinium et Nepeta ‘Walker’ (Copyright GAP Photos – Elke Borkowski)

Pour un massif romantique !

Profitez des géraniums pour créer un massif romantique, aux teintes douces et harmonieuses. Le géranium ‘Patricia’ s’accorde avec la floraison des Rosa versicolor et des Digitalis purpurea, apportant douceur et romantisme. Les rosiers donnent de la hauteur à l’ensemble, tandis que les alchémilles agrémentent le devant du massif. La floraison surprenante de Crambe cordifolia illumine le massif, en y amenant beaucoup de légèreté. L’ensemble crée une belle harmonie de tons rose, bleu, mauve et blanc.

Un massif romantique avec des géraniums vivaces, alchémilles, digitales, rosiers...

Une idée d’association dans des teintes douces avec le Geranium ‘Patricia’, Alchemilla mollis, Digitalis purpurea, Crambe Cordifolia, Rosa versicolor et Catalpa bignonioides ‘Aurea’ (Copyright Biosphoto – NouN 2)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire