Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
citronnier, oranger, agrumes - question réponse
conseil

Agrumes : 15 questions réponses sur leur culture

en pot ou au jardin

Les agrumes tels que les orangers, citronniers et mandariniers, sont appréciés au jardin pour leur feuillage vert et brillant, leur floraison blanche parfumée, et leurs fruits arrondis, aux couleurs vives et au goût acidulé. Cependant, leur culture peut être assez délicate, car ils se montrent frileux, sont sensibles à plusieurs maladies et ravageurs, nécessitent un peu de soins tels que fertilisation, taille et hivernage.

Découvrez les réponses aux questions les plus fréquentes concernant la culture des agrumes : comment diagnostiquer et traiter une maladie, comment les protéger du froid, à quel moment les tailler, etc. Nos conseils vous aideront à bien les cultiver et à savoir comment réagir en cas de problème !

Les feuilles de mon agrume jaunissent, que faire ?

Le jaunissement du feuillage est souvent causé par une carence.

En effet, les agrumes sont assez gourmands, avec des besoins importants en éléments nutritifs. Nous vous conseillons d’apporter du compost bien décomposé au pied de votre arbuste, et de l’intégrer légèrement au sol, ou,  s’il est cultivé en pot, d’effectuer régulièrement des apports d’engrais liquide, tout au long de la période de végétation.

Si votre agrume est planté dans un terrain calcaire, cela risque de provoquer une chlorose et de faire jaunir le feuillage, car le calcaire bloque alors l’absorption des éléments minéraux. Dans ce cas, il est préférable de déplacer l’arbuste ou de le cultiver en pot, dans un substrat adapté (vous trouverez facilement, dans le commerce, du terreau « spécial agrumes ») et d’arroser avec de l’eau de pluie, qui a l’avantage de ne pas être calcaire. Vous pouvez également apporter du chélate de fer.

Le jaunissement du feuillage peut également être causé par une attaque d’araignées rouges, notamment si la plante est sous abri. Pour y remédier, nous vous conseillons de pulvériser de l’eau sur le feuillage, car ces acariens redoutent l’humidité.

Ses feuilles tombent, pourquoi ?

Les agrumes sont sensibles aux changements de conditions de culture qui peuvent entraîner la chute du feuillage. Si vous venez de le rentrer sous abri pour l’hiver, ou de le sortir au printemps, ou s’il connait un changement rapide de température ou luminosité, il est possible que ses feuilles tombent. Pour éviter ce phénomène, acclimatez votre arbuste progressivement. Par ailleurs, si vous le rentrez sous abri ou sous une véranda afin de le protéger du froid, veillez à ce que les conditions lui conviennent : bonne luminosité, température aux alentours de 10 °C, etc.

Les feuilles peuvent aussi tomber suite à un stress hydrique, c’est-à-dire un arrosage excessif ou insuffisant. Pour y remédier, pensez à arroser régulièrement votre agrume en été, et réduisez les arrosages en hiver. Attendez que le substrat soit sec avant d’arroser à nouveau, et évitez de laisser l’eau stagner dans la soucoupe, s’il est cultivé en pot.

Enfin, une attaque d’araignées rouges peut également entraîner le jaunissement et la chute du feuillage.

Les feuilles portent des traces sinueuses décolorées. Pourquoi ?

Votre arbuste est victime de la Mineuse des agrumes (Phyllocnistis citrella), un petit lépidoptère dont la larve creuse des galeries dans le limbe des feuilles des citronniers et orangers principalement. Le bord des feuilles s’enroule, puis les feuilles atteintes deviennent jaunes et sèchent. Nous vous conseillons de supprimer les feuilles concernées, pour éviter la propagation des larves. Les traitements curatifs semblent avoir une efficacité limitée contre la mineuse, mais il est possible d’utiliser des pièges à phéromones pour piéger les individus mâles.

Feuilles de citronnier attaquées par la Mineuse des agrumes

Les dégâts de la Mineuse des agrumes sur un citronnier (photos Scot Nelson)

Les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes. Pourquoi ?

La cause la plus probable est une attaque de pucerons. Ces petits insectes s’installent sur la plante et piquent les tissus pour prélever la sève, ce qui l’affaiblit et entraîne l’enroulement de son feuillage. Pour les éliminer, nous vous conseillons de pulvériser sur le feuillage du savon noir dilué dans de l’eau.

→ à lire : « Pucerons : identification et traitements »

Cependant, si les feuilles de votre agrume s’enroulent sur elles-mêmes et pointent vers le bas, cela peut indiquer qu’il manque d’eau. Pensez à effectuer des arrosages réguliers.

Enfin, les feuilles peuvent aussi se déformer et s’enrouler à cause d’une attaque de la Mineuse des agrumes.

 

Les branches de mon agrume sèchent ! Que se passe-t-il ?

Il est possible qu’il soit atteint par le Mal Secco, une maladie causée par un champignon. Les symptômes commencent par une chlorose des feuilles, qui sèchent et tombent. La maladie provoque ensuite le dessèchement des branches, en commençant par l’extrémité, puis en atteignant progressivement tout l’arbuste.

Il est également possible que votre agrume soit touché par le virus de la Tristeza, une maladie généralement transmise par les pucerons.

Les fruits de mon agrume s’abiment et pourrissent. Pourquoi ?

La moniliose, une maladie causée par un champignon, fait pourrir les fruits lorsqu’ils sont encore accrochés sur l’arbre. Supprimez les fruits concernés pour éviter la propagation de la maladie, taillez les branches atteintes, et appliquez éventuellement un antifongique.

La mouche méditerranéenne des fruits peut également s’attaquer aux agrumes. Elle pond ses œufs dans les fruits. Ceux-là portent alors des tâches marron autour des piqûres de ponte, puis les fruits pourrissent et tombent précocement.

Une substance translucide, couleur ambre, s’écoule des branches ou du tronc.

Il s’agit sans doute d’une gommose parasitaire, due à un champignon, le Phytophtora. La gomme apparait en général au niveau d’une blessure, ou à la base du tronc. Si l’attaque n’est pas encore trop sévère et profonde, il est possible de cureter les plaies avec un outil propre et désinfecté, et d’appliquer un fongicide, tel que l’Aliette ou la bouillie bordelaise.

Gommose

La gommose se reconnait par l’apparition d’une substance translucide sur le tronc ou les branches (photos Juan de Vojníkov / Malta)

Puis-je planter mon agrume en pleine terre ?

Oui si vous habitez la région méditerranéenne ou une région au climat très doux, votre agrume préférera être installé en pleine terre plutôt qu’en pot.

Partout ailleurs, il faudra le planter en bac et le rentrer pour l’hiver... à moins que vous ne cultiviez un agrume plus rustique : comme le Poncirus trifoliata, le mandarinier ‘Satsuma’ ou encore le bigaradier, qui peuvent accepter des températures négatives jusqu’à -10 C ° et supportent une plantation en pleine terre dans les régions moins clémentes que le pourtour méditerranéen.

Puis-je cultiver les agrumes en intérieur ?

En général, l’air des maisons et appartements est trop sec et inadapté à la culture des agrumes. De plus, ces derniers ont besoin d’une relative fraîcheur en hiver. Cependant, le Calamondin, Citrus mitis, est l’un des rares agrumes qui s’adapte assez bien à une culture en intérieur toute l’année. Il peut véritablement se cultiver comme une plante d’intérieur. Il a l’avantage d’offrir une floraison blanche et parfumée, suivie par des fruits décoratifs ressemblant à de petites oranges.

Le Calamondin, un agrume pouvant être cultivé en appartement

Le calamondin : l’un des rares agrumes qui accepte d’être cultivé toute l’année en intérieur !

Dois-je apporter de l’engrais ?

Oui, les agrumes apprécient d’être fertilisés, car ce sont des plantes gourmandes, qui ont besoin d’un substrat riche en éléments minéraux. Un apport d’engrais favorise une bonne fructification et évite que la plante ne soit carencée (le feuillage risquerait alors de jaunir). Vous pouvez déposer du compost bien décomposé au pied de votre agrume, et l’intégrer superficiellement au sol. Si la plante est en pot, effectuez régulièrement des apports d’engrais liquide, au minimum une fois toutes les deux semaines, avec l’eau d’arrosage, du printemps à l’automne. Vous pouvez aussi choisir un engrais organique (par exemple à base de fumier, de corne broyée, de poudre d’os, de sang desséché…), qui a l’avantage d’être plus écologique. Stoppez toute fertilisation pendant la période de repos, jusqu’au printemps suivant.

Mon agrume ne fructifie pas. Pourquoi ?

Lorsqu’ils sont encore jeunes, ce n’est pas inquiétant : les agrumes ont besoin de plusieurs années avant de commencer à donner des fruits.

Si le vôtre est déjà en place depuis quelques années, vérifiez que les conditions lui conviennent. Une bonne luminosité est essentielle pour permettre la fructification. Arrosez régulièrement et sans excès. Pensez également à apporter de l’engrais. Attention aussi à la pollinisation : ils ont besoin des insectes pour fructifier ! Si vous cultivez vos agrumes à l’intérieur, pensez à ouvrir la fenêtre pour les laisser entrer ou à jouer les abeilles, avec un petit pinceau.

Comment protéger les agrumes du froid en hiver ?

S’ils sont en pleine terre, vous pouvez les protéger en les enveloppant sous plusieurs épaisseurs de voile d’hivernage, et en déposant une épaisse couche de paillage autour de leur pied, surtout durant les premières années. Si vous habitez une région au climat très doux, ils pourront s’en passer par la suite, car ils deviennent plus résistants avec le temps.

S’ils sont en pot, la meilleure solution consiste à les rentrer sous une serre non chauffée ou une véranda. Ils apprécient une certaine fraîcheur, alors évitez les atmosphères trop chaudes et sèches, comme l’intérieur d’une maison.

→ pour en savoir plus, consultez notre fiche conseil dédiée à l’hivernage des agrumes

Mon agrume a gelé, que faire ?

Même si votre agrume a souffert du gel, il est possible qu’il s’en sorte. Il faut éviter d’intervenir aussitôt mais plutôt attendre que les températures s’adoucissent (mars – avril), puis effectuer une taille sévère, en supprimant toutes les branches mortes.

Si la totalité de l’arbuste n’a pas été atteinte, il y a des chances qu’il redémarre au printemps à condition d’arroser avec une extrême parcimonie à raison d’un arrosage tous les 15 jours le temps que le nouveau feuillage repousse.

Quels sont les agrumes les plus rustiques ?

La plupart des agrumes sont frileux et, en dehors du pourtour méditerranéen, doivent être protégés en hiver. Cependant, on peut trouver quelques espèces assez rustiques. Ainsi, le Poncirus trifoliata est capable de supporter entre – 15 et – 20 °C ! Le mandarinier ‘Satsuma’ et le bigaradier se montrent également assez résistants au froid (jusqu’à – 10 °C environ).

Les fruits et fleurs du bigaradier

Le Bigaradier, Citrus aurantium (photo Zeynel Cebeci)

Dois-je tailler mon agrume, et quand le faire ?

Oui, la taille est essentielle pour conserver un arbuste sain et esthétique, avec un port équilibré, et donnant une généreuse fructification. Il faut le faire après la fructification, en fin d’hiver si vous habitez une région au climat doux, et plutôt en début de printemps si votre climat est un peu plus frais. Dans tous les cas, n’intervenez pas en période de gelées.

→ pour aller plus loin, découvrez notre fiche conseil : « Agrumes : quand et comment les tailler »

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

5 réflexions au sujet de « Agrumes : 15 questions réponses sur leur culture »

  • Selva Bernard

    Tous vos articles sont très intéressants. Par contre je n’y ai pas trouvé la réponse à un problème que je rencontre : mon oranger ‘Navel) produit des fleurs mais celles-ci tombent.
    Comment remédier à cela ? Merci

    Répondre
    • Lionel

      Bonjour,

      Difficile à dire, nous avons trop peu d'élément pour pouvoir vous répondre correctement
      Erreur d'arrosage(trop ou pas assez) situation, terre, engrais ? rapprochez-vous de nos conseillers au 0361760810 avec plus de détails

      Cordialement

      Répondre
  • Rouzeau

    Article très, très instructif. Merci pour ces bons conseils.

    Répondre
  • Rouzeau

    Un kumquat et un bigaradier ont subitement perdu la majorité de leurs feuilles. Quelles peuvent être les causes ? Manque d'arrosage, stress hydrique, car on venait de les arroser ou coup de froid ?

    Répondre
Laisser un commentaire