Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Bien arroser un citronnier

Le citron, véritable star des agrumes, s’avère également assez facile à cultiver. Une bonne gestion de son arrosage est toutefois nécessaire pour assurer son développement, mais aussi pour assurer sa floraison et sa fructification. Sans un apport d’eau adapté, vos récoltes de citrons risquent donc d’être bien maigres. D’autant que le citronnier a d’importants besoins en eau, en particulier lorsqu’il est cultivé en pot, ce qui est le cas dans la plupart des régions de l’hexagone.

Fréquence d’arrosage selon les saisons, type d’eau à privilégier... Découvrez en détail comment bien arroser un citronnier.

Comprendre les besoins en eau du citronnier

Il faut d’abord comprendre que le citronnier est un arbre très gourmand en nutriments comme en eau. Si son entretien est simple, il doit toutefois être régulier et assidu. Trois paramètres sont essentiels à sa croissance, à sa santé, et à sa fructification :

  • des apports d’engrais bien riches ;
  • un arrosage parfaitement adapté à ses besoins ;
  • du soleil et de la chaleur.

Comment savoir si un citronnier a besoin d’eau ?

Un citronnier qui manque d’eau peut manifester son inconfort par un jaunissement de ses feuilles. Ne vous fiez toutefois pas à ce seul phénomène, car celui-ci peut aussi traduire un manque d’azote ou un excès d’eau.

 

En revanche, les signes manifestes d’un manque d’eau se reconnaissent à :

  • des feuilles qui pointent vers le bas ;
  • un substrat très sec.

Comment savoir si un citronnier est trop arrosé ?

Des arrosages excessifs peuvent être responsables de la pourriture des racines de l’arbre, une maladie fatale à la plante.

Comme nous venons de le voir, des feuilles qui jaunissent rapidement peuvent traduire un manque, mais aussi un excès d’eau.

Autres indices, un citronnier souffre d’un excès d’eau si :

  • ses feuilles ont tendance à pointer vers le haut ;
  • le substrat semble boueux ;
  • de petits puits d’eau apparaissent dans le sol pour les sujets en pleine terre.

Arroser un citronnier cultivé en pleine terre

Quelle eau utiliser pour arroser un citronnier ?

La grande majorité des spécialistes préconisent d’utiliser une eau de qualité pour arroser un citronnier. L’eau de pluie est ici la plus conseillée. En effet, le citronnier est très sensible aux eaux riches en sel. De plus, l’eau de pluie est plus acide que l’eau du robinet.

Si vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser l’eau courante, pensez à prendre quelques précautions afin d’en évacuer tout le chlore et de la rendre plus pure et douce :

  • laissez-la reposer quelques jours ;
  • ou filtrez-la à l’aide dans une carafe prévue à cet effet (un bâton de charbon végétal peut également servir ici).

Dans un cas comme dans l’autre, veillez à utiliser une eau à température ambiante. De cette façon, vous éviterez les chocs thermiques.

Arroser un citronnier cultivé en pleine terre

Si vous cultivez votre citronnier en pleine terre, sachez que la première année qui suit sa plantation est aussi celle où l’arbre à le plus besoin d’eau. Vous devrez alors l’arroser sans excès, mais chaque jour.

Une fois bien implanté, l’arbre n’aura plus besoin d’être arrosé qu’en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée. Dans ces circonstances, procédez à vos arrosages le soir de préférence.

ATTENTION
Veillez à ne jamais mouiller le feuillage de votre citronnier
lors de vos arrosages. Comme de nombreuses plantes, ce fruitier est sensible aux maladies cryptogamiques.

À noter : en parallèle des arrosages, cet agrume apprécie également plusieurs apports d’engrais dans la même année afin de soutenir sa floraison, sa fructification et la croissance de ses fruits.

Arroser un citronnier cultivé en pot

Un citronnier en pot a des besoins en eau beaucoup plus importants qu'un citronnier en pleine terre. En effet, les racines de l’arbre ne peuvent pas ici aller chercher ce dont elles ont besoin dans le sol. De plus, la culture en pot induit une évaporation bien plus rapide de la terre. Sans compter que l’eau d’arrosage a naturellement tendance à ruisseler directement vers le fond du pot. Attention d’ailleurs à ce que l’eau ne stagne jamais au fond du pot, ni même dans sa soucoupe.

Arroser un citronnier cultivé en pot

L'astuce de Solenne : afin d’éviter le pourrissement des racines, surélevez le pot de votre citronnier par rapport à sa soucoupe. Pour ce faire, disposez une bonne couche de graviers ou de billes d’argile dans la soucoupe, et déposez le pot de l’arbuste par-dessus.

Durant la belle saison, le citronnier en pot doit être arrosé très régulièrement, c'est-à-dire dès que la surface du substrat est sèche. En cas de chaleur, les arrosages pourront même être quotidiens, quel que soit l’âge de l’arbre. En hiver, stoppez simultanément les arrosages et les apports d’engrais.

À noter : si les besoins en eau sont plus importants chez le citronnier en pot, il en va de même pour les apports en engrais. Le substrat a en effet tendance à s’appauvrir bien plus vite en pot. Ajoutez donc de l’engrais au substrat 1 à 2 fois par mois.

Arroser un citronnier grâce au goutte-à-goutte

Le meilleur système d’irrigation pour les agrumes n’est autre que le goutte-à-goutte. Courant au jardin, ce mode d’arrosage peut en outre être appliqué à vos cultures en pleine terre, mais aussi pour vos plantes en pot. Des kits d’arrosage goutte-à-goutte spécifiques pour les cultures en pot sont notamment disponibles.

Les avantages du goutte-goutte pour le citronnier :

  • il permet des arrosages continus et localisés directement à la base de la plante, ce qui limite les pertes par évaporation.
  • De plus, le goutte-à-goutte fournit l’eau très lentement, au fur et à mesure des besoins, ce qui permet au substrat de l’aspirer petit à petit, limitant drastiquement les risques d’accumulation et donc de pourriture des racines.
  • La méthode permet aussi une meilleure assimilation des nutriments, comme le phosphore ou le potassium, qui sont peu mobiles sinon.
  • En pleine terre, le système permet notamment de mieux répartir l’eau sur toute la circonférence des racines du citronnier.
  • Il limite également l’apparition des adventices, puisque la surface du sol reste sèche, ce qui limite la germination des graines des mauvaises herbes.
  • L’arrosage au goutte-à-goutte diminue aussi les risques de maladies fongiques.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Bien arroser un citronnier »

  • Fafaty

    Merci beaucoup pour tous ces conseils car j'aime beaucoup les agrumes mais comme j'habite dans le sud-ouest, il est difficile de bien les entretenir entre l'été très chaud et les hivers pouvant être froids avec des gelées tardives ! Ce qui m'inquiète le plus c'est les maladies comme la cochenille qui s'attaque spécifiquement à ces plantes... Et si les feuilles jaunissement c'est dû en grande partie à cette maladie ! Par contre, en pot le soleil l'été ok mais mais pas tant que ça car il fait vraiment trop chaud et ils souffrent de cet excès de chaleur et donc l'endroit idéal pour les installer n'est pas facile à trouver dans ces conditions.

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour. Effectivement, vous avez raison, il faut trouver l'emplacement idéal en fonction de son jardin et de sa région. Merci pour votre retour d'expérience.

      Répondre
Laisser un commentaire