Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Suzanne aux yeux noir : semer, planter et entretenir

La Suzanne aux yeux noirs en quelques mots

  • Cette grimpante très florifère de croissance rapide, habille en quelques semaines, de juin à octobre, tout support mis à sa disposition
  • Elle apporte une touche d’exotisme par sa floraison estivale jaune orangé à l’œil noir intense si caractéristique
  • D’origine tropicale, cette plante vivace frileuse qui gèle au-dessous de 8°C se cultive comme annuelle dans nos régions en pleine terre ou en pot à rentrer au chaud en hiver
  • Cette grimpante de soleil ne craint que le gel et pousse en tout sol fertile dans un endroit bien abrité
  • Très volubile, elle est idéale en grimpante palissée sur un support comme un treillage ou un grillage, en grand couvre-sol, en pot ou en étonnantes suspension d’où elle retombera avec élégance, en cascade de feuilles et de fleurs

Le mot de notre experte

Le Thunbergia plus poétiquement connu sous le joli nom de « Suzanne aux yeux noirs » est une grimpante volubile remarquable pour ses fleurs pimpantes habituellement orange à cœur noir très originales.

Cultivée sous nos climats le plus souvent en annuelle ou en pot remiser à l’abri des rigueurs de l’hiver, au chaud en serre ou dans la véranda, sa floraison continue de mai aux premières gelées et sa croissance rapide en font une solution de choix en grimpante.

C’est une belle grimpante ornementale de serre ou au jardin en été ! Ses tiges intrépides s’accrochent toutes seules à tout ce qui est à leur portée, transformant en peu de temps le moindre support en un ensemble très florifère.

Exubérante, la Suzanne aux yeux noirs peut atteindre en une saison seulement 2 m de hauteur !

A côté du traditionnel Thunbergia alata orange (‘Superstar orange’), il existe des Thunbergia bleu comme le Thunbergia grandiflora ou encore des Thunbergia blanc (‘Alba’).

Thunbergia

La « Suzanne aux yeux noirs » est une plante annuelle très florifère.

Avec ses nombreuses fleurs en trompettes, cette annuelle volubile aux teintes gourmandes et éclatantes et au feuillage luxuriant s’enroulera tout l’été autour de vos pergolas, treillages, grillages, se faufilera autour des arbustes, ou même formera un grand couvre-sol. Vous pouvez également la cultiver en pot ou dans des suspensions étonnantes où elle sera une élégante retombante.

Avec ses allures exotiques, c’est une plante facile à cultiver pour peu qu’elle soit exposée au soleil à l’abri des courants d’air froids. Peu sensible aux maladies, la Suzanne aux yeux noirs demande vraiment peu d’entretien, ne craignant que le gel.

De la bouture au semis, découvrez notre collection ainsi que notre beau choix de graines de Suzanne aux yeux noirs, cette belle fleur grimpante qui apporte la touche d’originalité indispensable en été !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Thunbergia

Famille : Acanthaceae

Nom(s) commun(s) : Suzanne-aux-yeux-noirs, Œil-de-Suzanne

Floraison : de mai jusqu’à l’automne

Hauteur : 0,60 à 5 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : +8°C

Le Thunbergia, ou plus poétiquement « Suzanne aux yeux noirs » ou également « Œil de Suzanne » ou « Sourire de zanzibar » est une plante grimpante et volubile de la famille des Acanthacées, originaire des régions tropicales d’Afrique de l’Est et du Sud, de Madagascar et d’Inde. A l’état naturel, elle pousse dans les forêts, les parois rocheuses, enroulée autour des arbres ou des arbustes.

Elle s’est naturalisée dans de nombreux pays en Australie, à Haïti, et en Floride où elle est considérée comme une vivace invasive.

De ses origines tropicales et subtropicales, elle a gardé une certaine frilosité (rusticité comprise entre 10 et 8°C), elle est cultivée en annuelle ou conservée à l’abri du gel en hiver sous nos climats.

Le genre Thunbergia comprend environ 100 espèces annuelles ou vivaces à feuillage persistant, grimpantes ou arbustives dont  Thunbergia alata aux fleurs orange à jaune et Thunbergia grandiflora (ou Thunbergie à grandes fleurs, Trompettes du Bengale) aux fleurs bleu foncé qui sont les plus cultivées.  Cette dernière se décline sous plusieurs formes de cultivars dont Thunbergia grandiflora ’Alba’ à fleurs blanches. On rencontre aussi plus rarement Thunbergia erecta, une espèce buissonnante aux fleurs bleu-violet à gorge jaune ou encore T. gibsonii aux fleurs orange vif.

Avec son port grimpant, cette liane de croissance rapide et de grand développement peut former en l’espace d’un été seulement, un beau buisson jusqu’à 2 mètres de hauteur en tous sens, parfois davantage. Les hauteurs de la plante sont très variables. Dans son milieu naturel, le Thunbergia peut s’élever jusqu’à 12 m de haut (Thunbergia grandiflora), beaucoup moins sous nos latitudes. Les ligneuses les plus hautes peuvent vivre plusieurs années en serre à la mauvaise saison où elles deviennent grandioses pouvant atteindre plusieurs mètres pour des plantes en conteneur.

suzanne aux yeux noirs

Thunbergia alata – illustration botanique

A partir d’une souche ligneuse, le Thunbergia se développe sur des tiges volubiles qui grimpent en s’enroulant grâce aux pétioles des feuilles autour de tout support. Velues, fines et quadrangulaires, parfois pourprées, elles s’accrochent toutes seules jusqu’à s’enchevêtrer, formant une belle masse. Elles se lignifient avec le temps.

Sur ces tiges se développe le feuillage luxuriant, vert franc à vert foncé. Il reste persistant lorsque la plante est hivernée à l’abri du gel. Il est composé de feuilles opposées, entières ou lobées et dentelées, jusqu’à 20 cm de long pour 15 cm de large.  Rugueuses et duveteuses, elles sont en forme de cœur aux pointes sagittées (en flèche) et mesurent entre 2,5 et 20 cm de long. Chez l’espèce alata (ailée), elles sont portées par un fin pétiole ailé à la base de deux petites feuilles qui a donné ce nom spécifique à la plante.

Particulièrement graphiques, ces longues tiges feuillées apportent une certaine luxuriance à la plante et mettent en valeur les couleurs exotiques et les formes voluptueuses des fleurs.  Le Thunbergia est apprécié pour sa floraison originale et longue qui s’étend de juin aux premières gelées.  La Suzanne aux yeux noirs est l’une des lianes les plus spectaculaires pour la belle saison. La végétation buissonnante se pare d’une profusion de larges trompettes.

Les fleurs, enserrées dans un calice velu et suspendues par un court pédoncule, s’épanouissent tout l’été, sans discontinuer, en solitaire ou en petits groupes à l’aisselle des feuilles, tout le long des tiges. Autour d’un petit œil noir violacé semblable à une pupille au centre d’un iris, qui lui a valu son surnom de « Suzanne aux yeux noirs », chaque pétale éclot dans des coloris variés souvent ardents.

Les fleurs tubulaires de 2 à 8 cm s’ouvrent en cinq lobes évasés jaune d’or, jaune-orangé, jaune soufre, orange, rouge brique, jaune crème, le plus souvent, plus rarement blancs ou encore bleu lilas (Thunbergia grandiflora) ou bleu-violet (Thunbergia erecta) dont la gorge est marquée de brun ou de jaune. Thunbergia ‘Tangerine Slice’ se distingue par la teinte bicolore et le graphisme inhabituel de ses fleurs rouge-orangé rayé de jaune moutarde. Le Thunbergia grandiflora ou Thunbergia à grandes fleurs, porte les plus grandes fleurs (6 à 8 cm de diamètre).

Nectarifère, cet œil violet aubergine presque noir au centre attire les insectes butineurs. Après pollinisation, en climat chaud uniquement, les fleurs prennent la forme de fruits, des capsules globuleuses catapultant à distance les petites graines rondes.

La Suzanne aux yeux noirs est habituellement cultivée dans notre pays comme une annuelle en pleine terre ou en pot comme plante d’intérieur à cause de sa fragilité et de sa faible rusticité (-8°C) face au gel. Si vous voulez la conserver : rentrez-la !

Suzanne aux yeux noirs

Thunbergia, plusieurs couleurs de fleurs.

Facile à cultiver, cette vivace tropicale a besoin de chaleur, de lumière, d’eau et d’un sol léger, drainant et humifère pour s’épanouir. Pour bien fleurir, elle appréciera une situation ensoleillée ou ombragée à l’abri des vents et des courants d’air froids.

La Suzanne-aux-yeux-noirs se développe très rapidement et habille en quelques semaines un grillage, une tonnelle, un treillage ou un tuteur pyramide au milieu d’un massif d’été. Non palissée, elle peut aussi former un couvre-sol original au pied d’arbustes.

Cultivée en pot, dans une suspension ou une jardinière, elle fleurit les terrasses et les balcons.  Elle pourra également trouver une place dans la véranda où elle s’épanouira au chaud.

Principales espèces et variétés

Le genre Thunbergia comprend une centaine d’espèces grimpantes et on cultive essentiellement, Thunbergia alata avec ses fleurs en trompettes ponctuées d’un œil noir si caractéristique qui passent par toutes les nuances de jaune et d’orange.

On rencontre aussi parfois le Thunbergia grandiflora (ou Thunbergie à grandes fleurs, Trompettes du Bengale) aux fleurs bleu foncé qui se décline sous plusieurs formes de cultivars dont Thunbergia grandiflora ‘Alba’ à fleurs blanches. Les principaux critères de choix de ces grimpantes volubiles très florifères sont la couleur des fleurs.  A collectionner au jardin en annuelle ou toute l’année en serre chaude !

Les plus populaires

Suzanne orange aux yeux noirs - Thunbergia alata

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

De croissance rapide, elle poussera de 2m l'espace d'un été et fleurira continuellement jusqu'au mois de septembre.

Graines de Suzanne aux yeux noirs Superstar Orange - Thunbergia Alata

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
2.00 m

Avec ses fleurs d'un orange très soutenu, elle s'enroule spontanément autour de tout type de support: qu'il soit artificiel (grillage, tipi, treillage, clôture) ou naturel (Maïs, grande graminée).

Nos préférées

Suzanne jaune aux yeux noirs - Thunbergia alata

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

Une plante grimpante annuelle aux sympathiques fleurs jaune à cœur noir.Elles est adaptée à la culture en pot aussi bien qu'en pleine terre, en situation ensoleillée.

Suzanne-aux-yeux-noirs - Thunbergia Tangerine Slice

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

Cette nouvelle variété américaine se distingue par la teinte bicolore et le graphisme inhabituel de ses fleurs. Elle s'accroche seule aux treillages dans de grandes potées, ou retombe généreusement des suspensions.

Collection Thunbergia Alata - Suzannes aux yeux noirs

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

Un mélange indispensable de graines de Suzanne jaune et orange aux yeux noirs!Grimpante volubile mais légère, elle s'associe bien avec une grimpante vivace, et peut aussi être utilisée en couvre-sol.

Graines de Suzanne aux yeux noirs Salmon Shades - Thunbergia alata

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.50 m

Ces graines de Suzanne aux yeux noirs de couleurs différentes: crème, abricot, saumon, orange constituent rapidement un tableau très doux de juin à octobre.

Semis et plantation

Où planter la Suzanne aux yeux noirs

La Suzanne aux yeux noirs craint le froid et le gel lui est fatal. C’est une plante tropicale adaptée aux climats chauds qui ne tolère pas le gel. Elle ne résiste pas à des températures inférieures à 8°C, c’est pourquoi, sous nos climats, elle est habituellement cultivée en annuelle en pleine terre ou plantée en pot à rentrer à l’intérieur, à l’abri du gel pour l’hiver. En octobre, avant les premières gelées, remisez les pots dans un endroit lumineux et tiède (la température doit être supérieures à 10 °C pour préserver son beau feuillage). Vous pourrez les ressortir pendant la belle saison à l’extérieur.

Elle a besoin du plein soleil pour bien fleurir. Dans le sud de notre pays, elle redoutera le soleil trop brûlant et acceptera la mi-ombre protégée des rayons brûlants de midi.

Cette belle grimpante vivace pousse vite et doit être plantée dans un sol léger, riche et filtrant. En sol fertile et frais, sa croissance sera décuplée et sa floraison très abondante.

La Suzanne aux yeux noirs peut atteindre 2 m l’espace d’un été. La hauteur de la plante est très variable : prévoyez un support adapté et suffisamment d’espace. Elle a besoin d’être palissée ou tuteurée si vous l’utilisez en grimpante.

Cette remarquable grimpante s’avère être facile à cultiver, en pleine terre comme en pots sur la terrasse ou en serre.

Elle s’utilise en massif ou en isolé, livrée à elle-même dans un endroit bien chaud ou bien encore palissée sur un treillage ou un grillage, tipi, une tonnelle, une rambarde, un tuteur pyramide. Elle pourra même se faufiler autour des arbustes ou couvrir abondamment les murs.

Sa floraison continue de mai aux premiers frimas en fait une solution de choix pour fleurir rapidement de grandes potées très luxuriantes ou d’étonnantes suspensions que l’on pourra conserver au balcon tout l’été ou dans la véranda où elle pourra s’épanouir au chaud en hiver.

Lorsqu’elle n’est pas guidée sur un support ou tuteurée, au jardin, elle peut aussi former une élégante masse buissonnante et retombante au-dessus d’un muret ou un couvre-sol original au pied d’arbustes.

Quand planter et semer le Thunbergia ou Suzanne aux yeux noirs

Plantez les godets en pleine terre, impérativement lorsque les risques de gelées sont écartés, au cours du mois de mai. Les graines se sèment au chaud, à partir de mars, en godet ou en terrine. Vous pouvez également semer directement en terre à partir d’avril et jusqu’en juin.

Comment planter et semer la Suzanne aux yeux noirs

  • La plantation en pleine terre

Dès réception, repiquez en pot et stockez nos jeunes plants en mini-mottes de Suzanne aux yeux noirs sous abri dans un endroit tiède et lumineux (véranda, serre, châssis…) à une température supérieure à 14 C° durant quelques semaines. Dès que les risques de gelées sont définitivement écartés, plantez-les en pleine terre en extérieur.

Installez 2 à 3 plants de Suzanne aux yeux noirs par m 2, soit tous les 30 cm environ.

Donnez-lui un treillage ou un tuteur dès la plantation autour duquel elle pourra s’enlacer. Si la terre de votre jardin est trop pauvre enrichissez-la en terreau et en compost.

  • Creusez un trou profond 3 fois plus large que la motte
  • Faites un bon lit de gravier pour assurer un drainage parfait
  • Placez la min-motte au centre du trou, le collet au niveau du sol
  • Ramenez la terre extraite additionnée de terreau pour enserrer les racines
  • Tassez avec le pied
  • Arrosez régulièrement
  • Le semis
En godet :
  • Faire tremper les graines avant de les semer
  •  Fin février à mars, sous abri à une température de 18-20 °C, semez de deux à trois graines en godets de 6 cm dans un mélange léger de tourbe et de sable à parts égales
  • N’enterrez les graines qu’à 1 cm de profondeur
  • Tasser et maintenir à 20 °C au soleil jusqu’à la levée (entre 14 et 21 jours)
  • Trois à 5 semaines plus tard, séparez les plantules et repiquez en godets individuels de 12 cm placés sous abri
  •  En mai, quand la terre est réchauffée et que les risques de gelées sont écartés, installez les plants au jardin ou dans des pots ou jardinières de 20 cm de diamètre (davantage pour les plus hautes variétés) dans une terre enrichie de compost
  • Donnez-leur tout de suite un support autour duquel s’enrouler
En pleine terre :

Vous pouvez aussi semer directement en place, en sol réchauffé dans le courant des mois d’avril à juin, à raison de 2 ou 3 graines de Thunbergia par poquet tous les 30 cm. Tuteurez où laissez courir sur le sol. N’hésitez à mélanger les différentes variétés entre elles pour des composer des tableaux colorés chaleureux. 

  • La Culture en pot

Toutes les Suzanne aux yeux noirs conviennent à la culture en grand pot ou dans une suspension (l’astuce pour ne pas avoir à tuteurer la belle grimpante !). Elles peuvent être sorties à la belle saison et remisées dès les premiers frimas comme gardées dans une véranda au chaud tout au long de l’année. 

  • Plantez dans un mélange riche bien drainant et riche d’1/3 de terreau, 1/3 de sable de rivière et 1/3 de terre du jardin
  • Vous pouvez également ajouter un peu de compost
  • Paillez copieusement le pied pour garder la fraîcheur
  • Palissez si nécessaire
  • Arrosez généreusement en maintenant le substrat toujours un peu humide
  • Fertilisez régulièrement
  • Installez à la lumière, sans soleil direct pour préserver ses couleurs
  • A l’automne, rentrez les potées dans la véranda à l’abri des gelées
Thunbergia

La « Suzanne aux yeux noirs » se prête bien à la culture en pot.

Entretien et soins

Peu contraignante, la Suzanne aux yeux noirs demande vraiment peu d’entretien, ne craignant que le gel. Elle demande juste à être protégée du froid.  Elle se révèle facile à cultiver après une installation soignée, pour peu qu’elle ne manque ni de nourriture, ni d’eau, ni de soleil, car cette frileuse aime la chaleur !

Pensez à tuteurer vos plants dès leur installation en pleine terre comme en pot.

En été, maintenez le sol frais, surtout en cas de sécheresse prolongée. Il est préférable de pailler copieusement le pied dès la plantation : elle supportera assez bien une courte sécheresse, pourvu qu’on l‘arrose régulièrement lors des grosses chaleurs estivales. 

Dès novembre, arrachez les Suzanne aux yeux noirs qui sont plantées dehors.

En pot

Si nécessaire plantez un tuteur au centre du pot pour faciliter l’enroulement des lianes.

La Suzanne aux yeux noirs est gourmande. Pendant toute la durée de la croissance, faites un apport d’engrais pour plantes fleuries tous les 15 jours.

Arrosez de façon généreuse dès la motte s’assèche, en maintenant la terre toujours un peu humide.

En hiver, espacez les arrosages en laissant la terre se dessécher entre deux arrosages.

Dès le mois d’octobre, à l’approche de l’hiver, rentrez les Thunbergia cultivés en pots dans un endroit très lumineux et pas trop froid, à l’abri du gel, dans une serre ou une véranda où la température ne descendra pas au-dessous des 10°C.

Taille de la Suzanne aux yeux noirs

Eliminez régulièrement les fleurs fanées, cela favorisera le renouvellement de la floraison.

En août, si votre thunbergia perd un peu de vigueur, taillez légèrement les tiges, il repartira de plus belle.

La taille ne se pratique véritablement que sur les plantes hivernées ou cultivées à l’intérieur et dont la durée de vie est de ce fait allongée. On parle davantage de taille annuelle d’éclaircissement. Celle-ci permet d’équilibrer ou de réduire la ramure, de rajeunir les tiges et de favoriser croissance et floraison. Elle peut s’avérer également utile si votre Thungergia devient envahissant : il faut parfois contenir sa croissance !

  • En septembre, avant de les rentrer au chaud ou entre février et mars, avant la reprise, avec un sécateur, supprimez les tiges entrecroisées, grêles ou mortes à leur base, pour ne garder que les plus vigoureuses, coupez les rameaux défleuris
  • Vous pouvez également rabattre un peu la touffe
Thunbergia

Fleurs de Thunbergia ou « Suzanne aux yeux noirs ».

Ennemis et maladies éventuelles

En pleine terre, la Suzanne aux yeux noirs ne connait pas d’ennemis, seules les plantes cultivées en serre peuvent se montrer plus sensibles aux invasions de cochenilles farineuses, aux aleurodes ou mouches blanches ou aux araignées rouges.

Les cochenilles s’éliminent avec un coton imbibé d’alcool à 90°C, puis avec des pulvérisations d’huile de colza à renouveler deux ou trois fois à 15 jours d’intervalle.

Pour éliminer les mouches blanches, pulvérisez une solution savonneuse à base de savon noir additionnée d’un peu d’huile végétale

Contre les araignées rouges, fréquentes quand la plante manque d’eau pulvérisez une macération d’ortie.

L’oïdium blanchit parfois son feuillage en cas d’excès d’humidité : pulvérisez des décoctions de prêle ou du purin d’ortie.

 

Multiplication

Comment faire des boutures de Suzanne aux yeux noirs ?

Cette méthode est parfois assez aléatoire. Toutefois, il est intéressant de faire des boutures de Thunbergia car au bout de deux années de culture en intérieur, la plante a tendance à moins fleurir.

  • En août-septembre, prélevez des boutures semi-ligneuses (se transformant en bois), de 10 à 15 cm de long juste en dessous d’un nœud
  • Retirez les feuilles situées en bas de la tige et ôtez les fleurs
  • Trempez dans de l’hormone de bouturage
  • Enfoncez-les au trois-quarts dans des godets individuels remplis d’un mélange léger (tourbe et sable de rivière) et drainant maintenu humide mais pas détrempé
  • Placez sous châssis tiède (18°-25°) durant l’hiver, à la lumière mais à l’abri du soleil direct sous une cloche ou sous plastique
  • Rempotez dans des pots de 10 cm
  • Repiquez-les en pleine terre au printemps, en mai lorsqu’elles ont suffisamment de racines et que la terre est suffisamment réchauffée

Associer

La Suzanne aux yeux noirs est une magnifique grimpante volubile aux couleurs chaleureuses et dynamiques qui se plie à toutes les envies, en pleine terre ou en pots. Elle habille en quelques semaines d’une note exotique tout support mis à sa disposition apportant de la fantaisie aux massifs un peu rigides.

Ses teintes, toujours vivantes sont incontournables en été dans tous les massifs ou les bacs, elles s’accordent bien avec des végétaux aux couleurs chaudes.

Laissée libre, elle formera un tapis fourni original au pied d’arbustes en compagnie des jolies fleurs effilées rouges d’une Capucine.

On la retrouve dans nos massifs de plantes vivaces d’été aux côtés des grosses fleurs rouge tomate ou orange flamboyant des Echinacea, des grandes fleurs en forme de marguerites colorées d’un beau rouge intense des Helenium ou encore des glaïeuls autour desquels elle viendra s’entortiller. De leur côté, quelques Graminées comme les Calamagrostis calmeront un peu le jeu de leur teintes dorées.

Le Thunbergia s’associe facilement dans un massif arbustif à quantité d’arbustes à fleurs de climat doux à la floraison rouge des Lauriers roses, du Grenadier nain ou encore bleu céleste d’une Dentelaire du Cap.

Sa floraison originale fera écho aux fleurs en trompettes couleur mandarine d’une Campis radicans ou Bignone ou d’une autre grimpante vivace comme une clématite herbacée.

Elle fera beaucoup d’effet également dans une suspension ou un pot de grand volume en compagnie de pétunias, des géraniums lierres, de Lobularia (ou Alysse odorant) ou de Mandevilla.

Associez-le avec des tagètes, des gauras ou des sauges qui maintiendront la terre fraîche à son pied.

Questions souvent posées par les jardiniers

Comment récolter les graines de Suzanne aux yeux noirs ?

Le Thunbergia ou Suzanne aux yeux noirs ne fructifie qu’à la faveur d’un climat chaud, il est donc assez rare de voir cela se produire dans nos jardins. Toutefois les sujets cultivés en pot bien au chaud en intérieur peuvent voir après la floraison, les fleurs prendre la forme de petites capsules globuleuses cachée entre deux bractées vertes. Laissez la capsule sécher sur la plante mais récoltez les graines avant que celle-ci n’éclate, catapultant au loin les petites graines rondes, vous aurez alors bien du mal à les récupérer !

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Annuelles, les nouveautés 2018 !

Je vous ai déjà parlé de "ma vie d'avant", celle où je travaillais dans le...
Lire la suite +

Blog

Faire ses graines, les récolter et bien les conserver

À l’heure de déguster les légumes du potager, il n'est pas rare qu'on s’émerveille de...
Lire la suite +

Blog

Les nouvelles graines de fleurs sont là !

Je vais vous livrer une anecdote que Pascal n'a pas mentionnée dans ma notice biographique...
Lire la suite +

Blog

Terrasse et balcon : comment les aménager rapidement pour les beaux jours ?

Abandonnés tout l'hiver, terrasses et balcons font triste mine sous le soleil du renouveau printanier...
Lire la suite +

plantation

Comment planter des jardinières et suspensions avec des annuelles en minimottes ?

Lire la suite +

conseil

Planter des annuelles

Lire la suite +

plantation

Plantes Annuelles: comment les planter et les soigner

Lire la suite +

plantation

Semis de graines annuelles : comment bien le réussir, en pleine terre ou en caissette

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

6 réflexions au sujet de « Suzanne aux yeux noir : semer, planter et entretenir »

  • Morgane Roussel

    Bonjour, j'ai une question au sujet de cette plante que j'ai acheté il y a 3 mois. Elle a poussé très rapidement avec de jolies fleurs et feuilles mais maintenant seulement les extremités sont fleuries. La longueur des tiges est maintenant de couleur plus foncé pour la plupart et sans feuille ni fleur. Elle est en pot sur un balcon. Auriez-vous une idée du problème? Un pot trop petit? Merci beaucoup d'avance pour votre réponse!

    Répondre
    • Virginie

      Bonjour Morgane,
      Nous sommes en fin de saison, qu'elle semble un peu fatiguée est assez normal. Toutefois, elle a peut-être eu un coup de froid ? La Suzanne aux yeux noirs est une frileuse ! Est-elle bien abritée ? Elle ne peut passer l’hiver au balcon. Elle craint le froid et le gel lui est fatal. C’est une plante tropicale adaptée aux climats chauds qui ne tolère pas le gel. Dès octobre, avant les premières gelées, il faut la remiser à l’intérieur dans un endroit lumineux et tiède (la température doit être supérieure à 10 °C pour préserver son beau feuillage). En septembre, avant de la rentrer au chaud, avec un sécateur, supprimez les tiges entrecroisées, grêles ou mortes à leur base, pour ne garder que les plus vigoureuses, coupez les rameaux défleuris.

      Répondre
  • Artiz

    Bonjour Virginie et autres visiteurs,
    J'ai semé différentes variétés florales il y a environ 2 semaines en petits godets + terreau de semis de marque Jardiland que j'ai placé sous mini serres fabriquées maison que je rentre chaque soir car des nuits fraîches malgré de belles journées ensoleillées girondines... Notamment Cosmos, Pétunias, Bidens, Gazanias, Ipomées, Lin bleu, Pois de senteur et Thunbergia Alata... Que de jolies couleurs, formes et senteurs supplémentaires prochainement au jardin ! ?
    Seuls les Lin bleu, Pois de senteur et Thunbergia ne sont toujours pas sortis...
    Dois-je m'inquiéter pour ces 3 variétés s'il vous plaît ?
    Merci de vos réponses, vous souhaitant de belles journées ensoleillées à jardiner ! À bientôt

    Répondre
    • Virginie

      Bonjour,
      Il y a certaines variétés réputées difficiles.La température de germination idéale varie beaucoup suivant les espèces. Elle est généralement comprise entre 15 et 25 ° C. La levée prend généralement entre 14 et 21 jours. Il se peut qu'ils aient manqué de chaleur et qu'effectivement la levée soit compromise.
      Vous trouverez sur notre site tous les conseils dans notre fiche "Semis de graines annuelles : comment bien le réussir"
      Cordialement,
      Virginie

      Répondre
  • Isabelle

    Bonjour, j'ai semé des graines de Suzanne en godets, dans un terreau pour plantes fleuries, j'ai obtenu quelques pousses (1/3) mais leur croissance s'est totalement arrêtée à 10cm de haut. Avez-vous une idée de ce qui se passe ?

    Répondre
    • Virginie

      Bonjour,
      La fonte des semis est l’un des problèmes les plus courants. De petites feuilles sont apparues puis leurs tiges se sont amincies, en particulier à leur base, avant de stopper leur croissance. Plusieurs explications possibles : une humidité excessive du terreau, des graines semées à la mauvaise profondeur ou de façon trop dense ou encore des températures trop basses.

      Vous trouverez nos conseils pour éviter ce désagrément sur notre blog dans notre fiche : La fonte des semis : comprendre, lutter, prévenir".

      Répondre
Laisser un commentaire