Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Mimosa : planter, tailler et entretenir

Le Mimosa, en quelques mots

  • Les mimosas sont des arbres du soleil symboles de la Côte d’Azur qui présentent l’originalité de fleurir à contre-saison en bouquets jaunes souvent très parfumés.
  • Au jardin, leur taille varie de 3 à 10 m en port érigé, buissonnant, pleureur ou parasol.
  • Ces plantes au feuillage fin et persistant sont de croissance rapide et se montrent parfois envahissants.
  • Ils sont très faciles à cultiver en climat doux ou en zone abritée avec différents niveaux de rusticité. Ils se cultivent aussi en pot.

Le mot de notre experte

Les Mimosas appartiennent au genre Acacia et regroupent un certain nombre de petits arbres ou arbustes australiens à la généreuse floraison en pompons jaunes. Le continent africain possède aussi  des Acacias typiques de la savane, très épineux, à floraison moins spectaculaire  mais qui constituent  une source importante de nourriture pour la faune.

Les Mimosas se classent généralement en deux groupes, ceux à feuilles finement découpées en folioles, souvent plus résistants au froid comme  les Acacia dealbata et baileyana, et ceux dont le feuillage est réduit à des phyllodes (pétiole aplati) ayant l’apparence d’une feuille entière étroite ou triangulaire, très coriace comme chez le Mimosa des quatre saisons (Acacia retinodes) ou l’Acacia pravissima.

acacia dealbata

Ces Acacia ont été introduits pour leur indiscutable beauté  dans de nombreuses régions de climat doux, en particulier vers 1850 sur la côte d’Azur, où certains se sont naturalisés. Ce sont des plantes de climat méditerranéen, semi-rustiques, pouvant supporter des gelées de l’ordre de -8°à -10°C, dans le meilleur des cas. En dehors du Midi et du littoral atlantique, il est fortement conseillé de les cultiver dans un grand pot que l’on remisera en hiver.

N’ayant pour la plupart aucune affinité avec les sols calcaires, les mimosas cultivés dans nos jardins sont en général greffés sur l’Acacia retinodes . Ce porte-greffe présente l’avantage de ne pas drageonner et de bien tolérer les sols secs et calcaires, mais il périt en-dessous de -6°C et devra être bien protégé en hiver.

Le Mimosa de pleine terre est naturellement superbe en isolé. Il peut également être utilisé en haie, en alignement, en brise vue végétal, en raison de son pouvoir occultant. Les cultivars moins vigoureux peuvent se planter au sein d’un massif d’arbustes ou en pot.

 

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Acacia

Famille : Fabaceae

Nom commun : Mimosa

Floraison : entre décembre et mars

Hauteur : entre 0,5 et 8 m

Exposition : soleil

Sol : tout sol bien drainé, sec, parfois calcaire

Rusticité : Faible à moyenne (-6 à -10 °C)

Le genre Acacia englobe des essences présentes sur les continents africain, américain mais surtout australien et de quelques îles du Pacifique.

Les mimosas australiens présentent l’originalité de fleurir à contre saison. Rapportés par les Anglais sur la Riviera vers 1850, le mimosa s’est pour ainsi dire naturalisé sur le pourtour méditerranéen mais aussi le long de la côte atlantique jusqu’au sud de l’Angleterre !

Le genre Acacia appartient à la famille des Fabacées ou Légumineuses et à la sous-famille des Mimosacées. Il compte plus de 1200 espèces dont la plupart ne résistent pas à nos climats tempérés. Les espèces naturalisées en France proviennent de montagnes australiennes et se cantonnent à la région méditerranéenne, au littoral atlantique et à quelques zones protégées jusqu’en région parisienne. Certaines espèces telles que l’Acacia baileyana, dealbata et decurrens y sont même considérées comme invasives du fait d’une forte tendance à drageonner et à éliminer les plantes indigènes. Comme toutes Légumineuses, les racines captent l’azote de l’air et poussent fort bien en sol pauvre.

mimosa

Acacia dealbata – illustration botanique

Chez nous, la taille des arbres érigés varie entre 3 et 8 m (jusqu’à 30 m dans leur aire d’origine). Certains ont un port rampant idéal pour couvrir un talus (Acacia baileyana Prostrate, declinata ou dealbata Pendula…). Pour la culture en pot, il existe des essences à port compact comme A. retinodes Lisette, A. covenyi… A. dealbata Pendula greffé sur tige possède un port pleureur de 2,50 m en tous sens qui convient bien aux petits jardins. Les mimosas bénéficient souvent d’une croissance très rapide. L’Acacia dealbata, le plus commun d’entre eux, pousse par exemple de 1 m par an durant ses 5 premières années et fleurit au bout de 2 ans. En 5 ans, le plant est capable de mesurer 6 m de haut avec un houppier de même ampleur. En revanche, sa longévité ne dépasse guère 10 à 15 ans. D’autres espèces peuvent être centenaires comme Acacia melanoxylon, un mimosa à floraison crème.

Leur système racinaire traçant permet de retenir la terre des talus mais peut avoir tendance à beaucoup drageonner. C’est pourquoi, ces espèces sont greffées sur le mimosa des quatre saisons qui est par ailleurs tolérant aux sols argileux et calcaires. La greffe les incite aussi à fleurir plus vite.

Les feuilles peuvent être composées bipennées avec une allure de fines fougères ou remplacées par des phyllodes issues du pétiole aplati allongé ou triangulaire comme chez l’Acacia  pravissima qui possède un feuillage imbriqué argenté très particulier. Le feuillage généralement persistant revêt différents coloris, vert foncé, vert-de-gris, bleuté à pourpre comme Acacia baileyana Purpurea, intéressants à considérer car la floraison ne dure généralement qu’entre 3 et 6 semaines par an.

La floraison s’étale de décembre à mars selon l’essence mais aussi la douceur du climat et l’exposition. Les petites fleurs rondes sont des glomérules d’étamines jaune vif et sont rassemblées sur des grappes axillaires. Leur parfum est reconnaissable entre tous : un départ herbacé très frais laisse place à une divine odeur de miel, une fragrance poudrée.

Les fruits sont de petites gousses brunes qui s’ouvrent par le milieu et laissent échapper des graines rondes et aplaties assez coriaces.

feuilles de mimosa

Divers feuillages de mimosas : Acacia dealbata, Acacia retinodes (photo Forest and Kim Starr-Flickr), Acacia pravissima (photo John Tann)

 

Attention, le terme « Acacia » désigne communément un arbre nord-américain parfaitement rustique, le robinier faux-acacia (Robinia pseudo-acacia), faisant partie de la même famille des Fabacées mais qui présente des fleurs de pois en grappes blanches parfumées. A l’opposé, le nom Mimosa désigne en latin la sensitive (Mimosa pudica), ce sous-arbrisseau drageonnant dont les feuilles composées se referment dès qu’on les touche. Il forme aussi de petits glomérules d’étamines mais roses et peut être cultivé comme annuelle.

Les principales variétés de Mimosas

Pour une plantation en pot, préférez des arbres à petit développement comme l’Acacia dealbata Le Gaulois, l’Acacia decurrens aux fleurs jaunes très parfumées, l’Acacia howittii Clair de lune à courtes phyllodes légèrement poisseuses, pour l’élégance de sa silhouette pleureuse et sa floraison jaune citron ou encore l’Acacia mearnsii Aestivalis pour l’originalité de ses grappes toutes pâles écloses en avril-mai et ses fragrances mêlées de miel et de jasmin. Ce dernier résiste à -12°C. Acacia dealbata Rêve d’Or est aussi une espèce de faible vigueur à feuillage bleuté qui contraste joliment avec sa floraison jaune d’or. A. retinodes PALME D’OR est une obtention récente idéale sur balcon qui ne dépasse pas 1 m en pot et semble résister en deçà de -10°C.

Variétés à feuilles de fougère

Acacia dealbata Gaulois Astier - Mimosa des fleuristes

Période de floraison Jan. à Mars

Hauteur à maturité
5.00 m

L’Acacia dealbata est apprécié pour ses généreuses grappes de fleurs très parfumées et sa bonne rusticité. Ce cultivar possède un feuillage très finement découpé d'un beau vert foncé plus brillant que chez l’espèce type. Greffé, il est rustique jusqu'à -6°C (-10°C sur franc), tolère le calcaire et ne drageonne pas. Magnifique sujet pour un grand pot pouvant se remiser l'hiver en région froide.

Acacia baileyana Purpurea - Mimosa de Bailey pourpre

Période de floraison Jan. à Mars

Hauteur à maturité
4.00 m

Jeune feuillage d’un très bel aspect plumeux au coloris fantastique gris-bleu-argenté, teinté de pourpre et de lilas de mars à novembre avant de verdir, qui donne de la profondeur au jardin et réveille les teintes des autres feuillages. Floraison en pompons jaune d'or peu abondante en janvier-février mais formant un joli contraste avec le feuillage vert argenté. Ce grand arbuste à port retombant supporte bien les sols calcaires, la sécheresse, des gels jusqu’à -8/-10°C, et ne drageonne pas.

Variétés à feuilles entières

Mimosa des 4 saisons Lisette - Acacia retinodes

Période de floraison Mai à Nov.

Hauteur à maturité
4.00 m

Ce mimosa persistant à feuilles ovales très allongées est une variété plus florifère, offrant des grappes de fleurs jaunes et odorantes plus généreuses que le type, fleurissant plusieurs fois dans l'année. Grand arbuste très souple et peu rustique (-6°C) qui supporte bien les sols calcaires, la sécheresse, et ne drageonne pas. Beau sujet de pleine terre ou pour un grand pot, à remiser l'hiver en région froide.

Mimosa - Acacia pravissima

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
5.00 m

Parmi les plus résistants au froid (-10°C) et indifférent au pH du sol, ce petit arbre persistant offre un port gracieux légèrement retombant doté d’un feuillage original composé de petites phyllodes triangulaires de couleur gris vert. Généreuse floraison aux boutons teintés de rouge avant de libérer des pompons d'étamines jaune citron agréablement parfumés.

Graines de sensitive à semer

Graines de Mimosa pudica - Sensitive

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

Sous-arbrisseau cultivé pour sa floraison globuleuse estivale de 1 à 2 cm rose pâle et pour sa capacité à réagir au toucher de son feuillage en rétractant rapidement ses folioles. Très peu rustique, il est souvent cultivé en pots sur les terrasses et patios.

Graines de Mimosa nuttallii Pink Sparkles - Sensitive

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

Sous-arbrisseau cultivé en pot sous nos climats pour sa floraison globuleuse et duveteuse rose pâle dont la stature atteint 60 cm de haut. Il a conservé sa capacité à réagir au moindre stimulus en rétractant rapidement ses folioles. Il peut désormais plus facilement se cultiver en pleine terre.

Plantation

Où planter les Mimosas ?

Plante de soleil par excellence, choisissez un coin recevant 3 h de soleil par jour minimum, si possible près de la maison pour profiter des effluves et bien l’abriter des vents dominants.

Les Acacia offrent une très grande résistance à la sécheresse en particulier le groupe des mimosas à phyllodes comme l’Acacia des quatre saisons. Les mimosas apprécient davantage un sol sableux ou caillouteux, pauvre, à tendance acide ou neutre. Cependant, des plants greffés sur Acacia retinodes permettent au plant de mieux supporter le calcaire responsable du jaunissement du feuillage. La greffe limite aussi le drageonnage.

L’Acacia dealbata, considéré comme l’un des plus rustique (-10 voire -12°C), rejette facilement de souche et drageonne même si ses parties aériennes ont totalement gelé. Cependant, n’hésitez pas à replanter les rejets dans un coin davantage protégé car les jeunes plants se montrent encore plus sensibles au gel.

Quand planter ?

Si vous achetez le mimosa en fleurs, il est préférable d’attendre le printemps pour le mettre en terre. Conservez le plant dans son pot en veillant bien à son arrosage, dans la partie la plus fraîche de la maison.

Comment planter ?

Cette plante est de culture facile à condition de préparer une fosse qui soit bien drainée afin d’augmenter la résistance au froid de votre mimosa.

  • Plongez le godet dans un seau d’eau pour bien l’humecter.
  • Creusez un trou 3 fois plus large que la motte.
  • Installez un lit drainant de graviers au fond si votre terre est lourde puis mélangez du terreau horticole (pas d’engrais) voire de la terre de bruyère si votre sol est calcaire.
  • Plantez un tuteur puis positionnez l’arbre sans enterrer le point de greffe.
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • Arrosez.

Pour une plantation en pot :

Un bac de 40 cm de côté convient pour un arbre âgé. Utilisez de la terre de bruyère de pH acide selon l’exigence de la variété ou bien de la terre ou du terreau ordinaire pas trop riche.

acacia dealbata

Entretien

Arrosez régulièrement durant les 2 premières années. Maintenez un sol frais surtout pendant la floraison. Ajoutez un engrais plantes fleuries de mars à septembre chez les plantes en pot.

Les mimosas peuvent se tailler après la floraison pour leur garder un port plus dense et arrondi. Cela limite aussi la prise au vent et multiplie les rameaux florifères. N’hésitez pas à faire des bouquets lorsque le plant possède assez de vigueur !

Pour les plantes en pot, hivernez votre mimosa dans une pièce lumineuse et fraîche maintenue hors-gel ou protégez la ramure avec un voile d’hivernage doublé si le coin est abrité et paillez la souche jusqu’au point de greffe.

Rempotez tous les 2 ans dans un contenant un peu plus grand mais en rapport avec la taille de l’arbre.

Les mimosas sont peu sujets aux maladies et ravageurs. La chlorose du feuillage est due à un excès de calcaire dans le sol.

Multiplication

La multiplication la plus simple consiste à séparer des drageons sur les espèces drageonnantes mais on peut aussi pratiquer le semis au printemps. La greffe exige une certaine technicité ; elle se fait sur des espèces non drageonnantes, comme le mimosa des 4 saisons, qui tolère le calcaire mais confère une faible rusticité.

Semis

  • Faites tremper les graines dans de l’eau chaude ou scarifiez l’épiderme avec du papier à poncer.
  • Semez-les dans un terreau à semis et placez la culture au chaud.

Utilisations et associations

En climat doux,  les Mimosas de moyenne dimension comme l’Acacia dealbata constituent de beaux sujets de pleine terre à mener sur tronc.  La frondaison légère ne donne pas une ombre excessive en hiver et il est conseillé de le planter à l’abri d’un mur ou d’une haie persistante pour préserver les boutons du gel . Attention toutefois aux espèces non greffées et ayant tendance à drageonner comme c’est le cas chez le Mimosa des fleuristes. Ses racines traçantes gagnent facilement différents endroits du jardin surtout après un rabattage de l’arbre par le gel.

Les mimosas taillés régulièrement pendant ou après la floraison conservent un port bas arrondi comme chez les producteurs de fleurs coupées et peuvent s’employer pour maintenir la terre d’un talus.

Le mimosa constitue aisément une haie brise-vue et brise-vent associé à du Retama, du Buddleia ou de l’Oléaria par exemple, mais un contrôle des rejets s’impose avec les espèces drageonnantes. Les cultivars greffés de faible dimensions sont préférables pour constituer des massifs d’arbustes d’aspect exotique en compagnie d‘Abutilon Suntense, de Caesalpinia gilliesii, de Jacaranda mimosifolia (Flamboyant bleu), de Sesbania punicea, de Callistemon,  de Leptospermum, d’Escallonia  ou le Coleonema album.

Pour accompagner la floraison printanière précoce des mimosas, plantez-le en compagnie de  Prunus triloba, de cognassier du Japon  ou de Teucrium fruticans Azureum.

Le saviez-vous ?

Pour les amateurs, ajoutons que la collection nationale de mimosas se situe à Bormes-les-Mimosas chez les Pépinières Gérard Cavatore.

Le mimosa fut introduit sur la Côte d’Azur pour le parfum et les bouquets vers 1850, par les Anglais. La plante s’y est naturalisée au point que certaines espèces sont devenues envahissantes comme Acacia baileyana, A. dealbata et A. decurrens. C’est le navigateur James Cook qui rapporta les premières graines d’Acacia verticillata en provenance d’Australie.

Questions fréquentes

Est-il conseillé de planter un mimosa près d'une maison ou d'une piscine ?

L'Acacia dealbata possède à la fois un système racinaire superficiel important et puissant qui peut amener à soulever le revêtement du sol, à créer des dommages aux réseaux souterrains et à fissurer les fondations. De plus il a tendance à drageonner lorsqu'il est touché par le gel ou rabattu sévèrement. Aussi il est important de choisir un mimosa greffé sur le mimosa des 4 saisons (Acacia retinoides) pour s'affranchir de ces problème.
La plantation d'un mimosa près d'une piscine munie d'un fond dur peut se faire avec des espèces peu drageonnantes d'autant que les fleurs fanées font des salissures à une période de l'année où la piscine est généralement couverte.

Pour aller plus loin

Découvrez notre gamme de Mimosa.

Articles connexes


Blog

Mimosa, Acacia : entre bleu azur et jaune soleil.

Cette année, fin janvier, alléchée par un dépliant touristique, j'ai eu envie d'aller faire un...
Lire la suite +

Blog

Plantes méditerranéennes : d'où viennent-elles vraiment ?

Nous approchons de la fin des vacances d'été et nombreux parmi nous sont ceux qui...
Lire la suite +

Blog

L'île aux Moines... côté plantes !

L' île aux Moines est une destination incontournable de la Bretagne. Il s'agit de la...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire