Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Mimosa en pot : conseils de culture
plantation

Mimosa en pot : choix, plantation et entretien

Tous nos conseils pour réussir sa culture

Le mimosa est un arbre qui séduit par son abondante floraison parfumée en petites pompons jaunes en fin d’hiver. Et s’il est emblématique des régions méditerranéennes, c’est que ce petit arbre est plutôt frileux et supporte mal le froid. Mais, rassurez-vous, si vous habitez le nord de la Loire et loin du littoral atlantique, il existe une solution : cultiver le mimosa en pot afin de pouvoir l’abriter du froid en hiver.

Planter un mimosa en pot est également une bonne option si vous ne disposez pas de jardin, car, quoi de mieux pour fleurir et parfumer une terrasse ?

Du choix de la variété en passant celui du contenant et du substrat, nous vous dévoilons nos secrets pour réussir la culture du mimosa en pot !

Quel mimosa choisir pour la culture en pot ?

Pour cultiver un mimosa en pot, orientez-vous prioritairement vers des variétés à port compact, au développement modéré.

Nous vous conseillons deux variétés, particulièrement bien adaptées à la culture en pot ou en bac :

Dans tous les cas, sachez qu’un mimosa contenu en pot grandira moins rapidement et moins qu’en pleine terre. Il aura tendance à se nanifier et ne prendra jamais de proportions démesurées, excédant rarement 2 mètres de hauteur.

acacia en pot

Acacia retinodes ‘Lisette’

Quel pot pour mon mimosa ?

Pour réussir la culture d’un mimosa en pot, il faut choisir un contenant adapté. Le mimosa n’a pas besoin d’un pot trop large car il fleurira mieux s’il se sent un peu à l’étroit, cependant optez pour un contenant assez profond car ses racines sont importantes. Plantez-le dans un pot dont la taille est légèrement supérieure d’un tiers à 2 fois plus grande que celle de la motte.

Un bac en terre cuite non vernissée ou un bac d’orangerie de 40 à 50 cm de diamètre suffira pour un sujet adulte de 3 m de haut environ.  Veillez à ce que le fond du contenant soit bien percé, car le mimosa  n’apprécie pas l’eau stagnante !

Quel terreau pour un mimosa en pot ?

Le Mimosa a besoin d’un mélange très drainant, fertile et léger à la fois. Il poussera mieux dans un substrat légèrement acide.

Composez un mélange fait pour moitié de terre de bruyère et de terreau ou de terre pas trop riche, ajoutez-y une poignée de sable de rivière pour que le substrat soit suffisamment drainant.

Quand et comment planter son mimosa en pot ?

Dans les régions peu clémentes, le mimosa se plante de préférence au printemps, de mars à juin.

Les différentes étapes de la plantation :

  1. Étalez une couche de 3 à 5 cm de billes d’argile ou de graviers au fond du pot
  2. Disposez éventuellement un feutre pour éviter que la terre et les racines ne se mélangent au drainage
  3. Ajoutez une partie de votre substrat dans le pot puis positionnez la motte de manière à ce que le collet se retrouve au niveau du haut du contenant
  4. Comblez avec le reste du mélange
  5. Tassez
  6. Arrosez abondamment ce jeune plant de mimosa

Où l’installer ?

Plante de soleil par essence, le mimosa a besoin d’être installé, d’avril à octobre, en situation chaude et bien ensoleillée, recevant au moins 4 h de soleil par jour. Choisissez un endroit abrité du vent. Si vous comptez le déplacer pour l’hiver, soyez prévoyant et installez le pot sur un porte plante à roulettes.

acacia en pot

Comment entretenir son mimosa en pot ?

Voici quelques soins simples pour le conserver longtemps !

Arrosage du mimosa en pot

L’arrosage du mimosa en pot est indispensable surtout en période végétative (1 à 2 fois par semaine environ). En pot, le substrat se dessèche plus rapidement qu’en pleine terre. Il doit rester frais mais jamais gorgé d’eau, au risque d’asphyxier ses racines et de le tuer tout simplement.

  • En été : arrosez modérément chaque jour, de préférence le soir surtout par temps chaud : la motte ne devant pas sécher complètement entre 2 arrosages.
  • En hiver : il réclame un arrosage plus limité. Arrosez une fois par semaine en ne laissant jamais l’eau stagner dans la coupelle

Fertilisation du mimosa en pot

Peu gourmand en pleine terre, le Mimosa peut gagner néanmoins à être fertilisé lorsqu’il est cultivé en pot. Offrez-lui tous les 15 jours un engrais plantes fleuries mélangé à l’eau d’arrosage de mars-avril à septembre.

Taille du mimosa en pot

Après floraison, raccourcissez légèrement les branches ayant fleuri, d’environ la moitié de leur longueur pour garder un port plus dense et des rameaux florifères.

Rempoter un mimosa

Il est conseillé de rempoter un mimosa tous les 2 ans au printemps après floraison dans un contenant légèrement plus grand mais proportionné à la taille de l’arbre. Si le pot est trop lourd pour être manipulé, surfacez simplement chaque année :

  1. Grattez la terre en surface, sur quelques centimètres
  2. Remplacez la terre extraite avec un mélange de compost et de corne broyée en respectant le niveau du collet du mimosa
  3. Arrosez abondamment

acacia en pot

Comment protéger son mimosa en pot durant l'hiver ?

Cet arbre typique de la Côte d’Azur supporte rarement des gelées au-delà de -8°/-10°C, dans le meilleur des cas, car il est souvent fragilisé dès que les températures descendent au-dessous de -5°C. Si votre région est soumise aux gelées intenses, une culture en pot est obligatoire afin de l’hiverner à l’abri.

Entre novembre et mars, selon les régions, hivernez votre mimosa dans une pièce lumineuse et fraîche, dans tous les cas non chauffée, une serre, une véranda ou un jardin d’hiver hors gel.

Ressortez-le dès les beaux jours et lorsque tout risque de gel est écarté !

Le mimosa est peu sujet aux maladies et ravageurs. Si le feuillage jaunit, il s’agit de la chlorose due à un excès de calcaire dans le substrat : arrosez de préférence avec de l’eau de pluie et rempotez éventuellement avec de la terre de bruyère pour moitié. Les cochenilles peuvent éventuellement l’attaquer; d’abord l’arbuste blanchit puis noirci, si c’est le cas, pulvérisez du savon noir et ôtez-les manuellement avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler.

à lire : « L’hivernage des plantes en pot pour les protéger du froid »

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire