Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Lavande : planter, cultiver, tailler

La Lavande en quelques mots

  • La lavande, avec son parfum aromatique unique, évoque l’été et la méditerranée
  • C’est un arbrisseau vivace incontournable du jardin sec à l’abondante floraison estivale en épis, bleue, violette, blanche ou rose et très parfumée
  • Rustique et frugale, elle se plante en plein soleil dans un sol très drainant et caillouteux
  • Son feuillage persistant aux reflets argentés illuminera le jardin, même en hiver
  • C’est une plante emblématique des rocailles, des haies basses fleuries, des massifs dépaysants ou des jardins de gravier écrasés de soleil

Le mot de notre experte

La lavande, lavandula en latin, avec son feuillage aromatique de couleur argentée et ses épis de fleurs bleues, évoque immédiatement la Provence et le soleil du Midi. Les fleurs de lavande mauve, lilas, blanc ou rose, dégagent un parfum suave et inoubliable, aussi recherché au jardin comme dans la parfumerie.

Les bienfaits de la lavande sont multiples et bien connus en aromathérapie notamment sous la forme d‘huiles essentielles. La lavande allie les propriétés thérapeutiques apaisantes et antiseptiques à l’agrément d’un parfum très apprécié depuis la nuit des temps.

lavande, planter, entretenir, associer

Fleurs de lavande.

Originaire de la Perse, du bassin méditerranéen et des Canaries, la lavande est une plante méditerranéenne d’une frugalité exemplaire, qui aime les terres écrasées de soleil et les sols drainants, pauvres, plutôt calcaires : elle a trouvé sa terre d’élection en Provence dont le climat aride exalte la quintessence de son caractère.

Malgré ses origines méditerranéennes, cet élégant arbrisseau supporte assez bien le froid (jusqu’à -15°-20°C) et pousse partout en France où le sol est drainé.

Toutes en sobriété élégante, d’avril à octobre, selon les variétés, les touffes de lavandes apportent une ponctuation colorée et parfumée dans tous les jardins en massif de vivaces, isolé, bordure, rocaille, bord de mer, en haie basse fleurie et même en potée sur une terrasse plein sud.

Ses fleurs séchées embaumeront subtilement vos armoires de linge pour longtemps !

Du Lavandin ou lavande Aspic, à la « lavande papillon », en passant par la lavande ‘vraie’, à chaque situation sa lavande ! Culture, entretien, plantation, découvrez tous nos conseils et choisissez celle qui vous plait dans notre collection de lavandes !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Lavandula

Famille : Lamiaceae

Nom(s) commun(s) : Lavande, Lavandin, Lavande vraie, Lavande papillon

Floraison : d'avril-mai jusqu’à septembre

Hauteur : 0,30 à 1,50 m

Exposition : Soleil

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -15°C-20°C selon les variétés

Appartenant à la famille des Lamiacées (anciennement Labiées), cousine des sauges, des thyms et romarins, la lavande est un arbrisseau aromatique originaire des régions sèches, ensoleillées et rocailleuses du bassin méditerranéen jusqu’à l’Inde et au sud-est de l’Asie. Elle pousse à l’état sauvage en moyenne montagne jusqu’à 800 m d’altitude.

Le genre Lavandula comprend 28 espèces et de très nombreux cultivars et hybrides. Lavandula angustifolia ou Lavandula officinalis que l’on appelle parfois Lavande ‘vraie’ ou « lavande fine » qui peut mesurer 1 m de haut et dont il existe de très nombreux cultivars comme ‘Hidcote’ à fleurs bleu intense, ‘Alba’ à fleurs blanches ou ‘Rosea’ à fleurs roses.
Lavande dentée ou (Lavandula dentata), Lavandin (Lavandula latifolia) ou lavande Aspic, Lavande à toupet ou « lavande papillon » (Lavandula stoechas), Lavandula (x) intermedia, sont les variétés les plus répandues et les plus emblématiques dans nos régions.

Ce sous-arbrisseau forme une touffe compacte et arrondie, à la végétation dense, pouvant atteindre entre 80 cm et 1,20 m en fleur à maturité.

La croissance est assez rapide, il faudra compter trois ans environ pour obtenir une touffe généreuse et florifère mais avec une bonne taille, un pied de lavande pourra vivre 10 ans.

La plante se distingue par un port buissonnant, parfois désordonné et ramifié.

lavande, lavandin

Lavandula – illustration botanique

Le feuillage très aromatique et persistant donne à la plante un aspect de boule massive. Les tiges parfois quadrangulaires portent des feuilles linéaires opposées, simples et entières ou dentées, pennées aux bords enroulés vers l’intérieur. Etroites, oblongues à lancéolées, parfois plus larges et arrondies, elles mesurent de 2 à 8 cm de long et sont parfois particulièrement laineuses et duveteuses.

Vert pâle à vert foncé, elles prennent pour la plupart une jolie couleur gris-argenté d’autant plus claire ou marquée en sol sec.

Lavandula intermedia (lavandin) se distingue de la lavande « vraie » (Lavandula angustifolia) par un feuillage plus ample, moins argenté et moins odorant.

Certaines (Lavandula intermedia ‘Walberton’s Silver Edge’) se distinguent par un feuillage unique panaché de gris et de blanc ou de jaune crème (‘Platinum Blonde’). Chez d’autres, le feuillage aux reflets d’argent se teinte parfois de pourpre en hiver (‘Twickel Purple’).

Elles dégagent un parfum de pin ou de camphre lorsqu’on les froisse.

Ce feuillage persistant aux reflets d’argent conservera son attrait même en plein hiver, quand le jardin est au repos.
De ce buisson rond, émergent de longues tiges fines et feuillées, parfois ramifiées, portant de nombreux épis de fleurs odorantes qui embaument le jardin. Les premières lavandes précoces fleurissent dès le mois d’avril (Lavandula stoechas), d’autres comme offre une floraison estivale assez tardive voire automnale.

A l’extrémité de chaque de tige se forme un épi étroit, dense, plus ou moins long, de 3 à 20 cm portant de minuscules fleurs. Lavandula Angustifolia (« vraie » lavande), se distingue un épi floral court.

lavande, plusieurs couleurs

Fleurs de lavande de formes et couleurs différentes : Lavandula angustifolia ‘Alba’, Lavandula angustifolia ‘Superblue’, Lavandula stoechas, Lavandula angustifolia ‘Hidcote’ et Lavandula intermedia ‘Edelweiss’, Lavandula ‘Bandera Pink’.

La Lavandula stoechas porte les plus grosses fleurs du genre et une floraison très particulière qui lui vaux les noms de « lavande à toupet » ou encore « lavande papillon ». Les fleurs sont réunies en épis couronnés d’un toupet formé de plusieurs grandes bractées pétaloïdes, semblables à de petites ailes relevées.

Traditionnellement de couleur mauve ou lilas, les épis floraux sont blanc pur chez Lavandula angustifolia ‘Alba’ et Lavandula intermedia ‘Edelweiss’, violet foncé chez ‘Hidcote’, bleu lumineux chez ‘Munstead’ ou encore rose lilas chez ‘Rosea’.

La floraison est longue, elle se renouvelle, par vagues successives, tout au long de l’été.   En fin de floraison, ses épis secs parfumés et colorés resteront décoratifs durant de longs mois au jardin.

La récolte de la lavande a lieu en été car les fortes chaleurs favorisent la montée de l’essence dans les glandes sécrétrices de la fleur.

Les épis cueillis juste épanouis, composent des bouquets secs de très longue durée, et les fleurs et les feuilles séchées de lavande placées dans des petits sachets, embaumeront les armoires.

En situation ensoleillée et chaude, les fleurs de lavande exhaleront un parfum intense, herbacé, frais, aux notes fleuries, reconnaissable entre tous. Cette plante nectarifère et mellifère attire irrésistiblement les insectes pollinisateurs, en particulier les abeilles qui font de son abondant nectar, un des miels crémeux les plus recherchés.

Lavandula mellifere

Les fleurs de lavande sont particulièrement mellifères.

La lavande est une plante méditerranéenne qui supporte malgré tout assez bien le froid. Assez rustique, (-15°C/-20°C pour les moins frileuses), la lavande se cultive dans toutes nos régions. Dans les régions froides et humides, certaines comme la Lavandula stoechas qui commencent à souffrir à partir de -5°C, préféreront cependant être cultivées en pot.

La lavande aime l’aridité. Cette plante de terrain sec pousse en plein soleil, en tout sol pauvre, plutôt calcaire, même pierreux et caillouteux, très bien drainé.

La lavande s’intègre à merveille dans tous les jardins, elle est aussi à l’aise en rocaille, en isolé, en bordure de massif, et même en haie basse fleurie, que dans une jolie potée sur la terrasse.

La lavande est connue depuis la nuit des temps pour son parfum, utilisé notamment sous la forme d’huiles essentielles. La lavande vraie ou lavande fine (Lavandula angustifolia), et le lavandin (plutôt destiné à parfumer savons et lessives) sont aujourd’hui les espèces les plus cultivées pour leur huile essentielle. Les parfumeries de Grasse ont recours à l’huile essentielle de lavande fine pour élaborer leurs précieux « jus ».

En Provence, sa fleur est distillée pour obtenir une huile essentielle (la lavande fine a son appellation AOC « Huile essentielle de Lavande de Haute Provence » depuis 1981), très prisée en parfumerie et en aromathérapie pour ses vertus olfactives et médicinales.

sachets de lavande

Confection de sachets de lavande.

Elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques : antiseptiques, antispasmodiques, cicatrisantes, apaisantes…

On l’apprécie également en cuisine où les fleurs de lavande séchées parfument le sucre ou les tartes aux fruits d’été.

Il existe des « routes de la lavande » qui parcourent la Haute-Provence. De juin à août, les champs de lavande en fleurs transforment la Haute-Provence en océan violet au parfum enivrant.

Principales espèces et variétés

On compte une vingtaine d’espèces de lavandes, parmi lesquelles Lavandula angustifolia, la lavande vraie ou fine (et ses très nombreux cultivars à fleurs blanches ou roses), Lavandula stoechas, la lavande papillon, la plus originale des lavandes et Lavandula latifolia, le lavandin au parfum camphré, sont les plus emblématiques et les plus couramment cultivées dans nos jardins. On trouve parfois aussi Lavandula dentala, la Lavande anglaise qui fleurit au printemps et porte des fleurs bleu violacé surmontés de bractées violettes et la Lavandula lanata ou Lavande laineuse aux feuilles couvertes d’un duvet blanc.

Elles sont sélectionnées pour leur bonne résistance au froid humide qui condamne habituellement ces belles méditerranéennes tout terrain. Elles sont généralement dotées d’une belle rusticité (-15°C/-20°C) et se cultivent facilement dans toutes nos régions, seule la lavande papillon est une espèce assez frileuse qui n’aime pas le calcaire et préfère les sols légèrement acides contrairement à ses comparses plus tolérantes.

Le choix est guidé par la variété de couleurs des fleurs bleues, violettes, roses ou blanches, par la taille et le volume des plantes.

Les plus populaires

Lavande hybride, Lavandin - Lavandula intermedia Edelweiss

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 60 cm

Variété compacte, très buissonnante, dense et touffue, à la floraison parfumée estivale blanc pur.

Lavande vraie - Lavandula angustifolia Rosea en godet

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 60 cm

Une floraison très parfumée estivale rose lilas, un port compact et arrondi.

Lavande papillon - Lavandula stoechas

Période de floraison Avril à Mai, Sept.

Hauteur à maturité 50 cm

C'est la plus originale des lavandes ! Moyennement rustique dans les régions froides et humides, la Lavandula stoechas préfère être cultivée en pot dans les régions aux hivers très froids.

Lavande angustifolia Munstead en Godet de 9cm

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 40 cm

Une belle lavande aux épis de couleur bleu. Très lumineuse !

Nos préférées

Lavandin - Lavandula intermedia Dutch group en godet de 9 cm

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 60 cm

L'hybride 'Dutch' forme un grand coussin rond, à végétation vigoureuse, atteignant 1 m en fleur, 60 cm pour le feuillage, et un diamètre de 80 cm. Cette variété est celle qui présente la floraison la plus longue, même si elle est un peu décevante car elle n'est jamais très abondante.

Lavande vraie - Lavandula angustifolia Hidcote en godet de 9cm

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 60 cm

En été, cette lavande se couvre d’une multitude de fleurs violet foncé très parfumées. Elle peut être utilisée en massif, isolé, bordure, rocaille, potée, bord de mer et même en haie basse fleurie.

Lavande vraie - Lavandula angustifolia Alba

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 50 cm

Une abondante floraison estivale en épis, blanche et très parfumée. Elle fera merveille entourée de graminées ou au pied de rosiers grimpants

Lavandula angustifolia Twickel Purple - Lavande vraie

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 45 cm

Cette jolie lavande séduit par son port ample et son feuillage gris-vert qui se teinte parfois de pourpre en hiver.

Lavande hybride, Lavandin - Lavandula intermedia Grosso en godet de 9 cm

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 60 cm

Son port très compact, dense et vigoureux, forme une touffe bien arrondie.

Lavandin - Lavandula intermedia Grappenhall

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 90 cm

Variété compacte, très buissonnante, idéale pour les petits espaces et la culture en pot.

Lavande vraie - Lavandula angustifolia Dwarf Blue en godet

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 40 cm

Variété naine à port compact et dense, idéale dans les petits jardins et la culture en bac.

Autres variétés intéressantes

Lavande Richard Gray

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 40 cm

Ses feuilles persistantes sont particulièrement laineuses et argentées. Le contraste entre le feuillage laineux très clair et la floraison sombre est particulièrement intéressant chez cet hybride.

Lavandin - Lavandula intermedia Walburton's Silver Edge

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 60 cm

C'est une variété de lavandin hybride de taille modeste qui se distingue par un feuillage unique gris-vert bordé de blanc qui donne à la plante un aspect de boule neigeuse et parfumée.

Lavande Platinum Blonde en pot de 4.5L

Période de floraison Août à Nov.

Hauteur à maturité 50 cm

Cette petite lavande toute ronde au feuillage vert-gris panaché de jaune crème et d'argent est une véritable boule de lumière. Ce lavandin hybride de taille modeste mais robuste, se distingue par un feuillage fortement aromatique.

Lavandula angustifolia Essence Purple - Lavande vraie

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 50 cm

Cette lavande se distingue par son port dense et compact, mais aussi par sa longue floraison. Cette variété très rustique est faite pour ceux qui hésitent encore à faire entrer cette méditerranéenne dans leur jardin.

Plantation de la lavande : au jardin et en pot

Où planter la lavande

Facile à cultiver, la lavande, malgré ses origines méditerranéennes supporte assez bien le froid et pousse partout en France. Selon les variétés, la lavande est plus ou moins sensible au gel. Les lavandes les plus rustiques comme le lavandin (Lavandula (x) intermedia) , résistent jusqu’à – 20 °C et la plupart des autres lavandes supportent facilement jusqu’à -15 °C sans souci.

Seule la lavande papillon (Lavandula stoechas) et ses variétés, sont peu résistantes aux fortes gelées (jusqu’à -8/-10°C, elles peuvent commencer à souffrir à partir de -5 °C). Il est conseillé de les cultiver en massif surélevé, à l’abri d’un mur au sud et en pot à hiverner dans les régions plus froides.

La lavande aime la chaleur et subit sans broncher les longs étés arides caractéristiques du climat méditerranéen.  Elle préfère le plein soleil et les expositions chaudes qui renforceront la couleur argentée de son feuillage et intensifieront le parfum intense de ses fleurs.

lavande, allee fleurie

Bordure de lavandes.

Cette plante méditerranéenne a gardé le goût des terres très drainantes, pauvres, caillouteuses, sèches, même arides. La lavande vieillit mieux en terrain pauvre. Elle exige un sol très drainant. Elle se plait dans toute bonne terre de jardin légère et drainée, plutôt calcaire (sauf Lavandula stoechas qui préfère les sols acides).

L’excès d’humidité et les inondations hivernales lui sont fatales : en sol trop humide, il peut arriver que la lavande meurt en quelques semaines. Si votre terrain est trop humide, plantez-la sur une pente ou dans une rocaille.

Très polyvalente, la lavande s’intègre à tous les décors. La lavande est une aubaine pour les jardins rocheux où elle est idéale pour former de grandes ou petites bordures fleuries tout l’été, structurer une grande rocaille, ou un massif exotique ou pour occuper un talus ou une zone ingrate du jardin.

Les variétés compactes avec leurs bractées spectaculaires sont parfaites pour les bordures, les petites rocailles ou dans le gravier.

Les plus opulentes s’utilisent en massif ou en ruban pour former de belles haies basses bien régulières le long des allées ou en petite haie de séparation. La lavande peut aussi être cultivée en pot, sur la terrasse ou le balcon à hiverner hors gel dans les régions les plus fraîches.

Quand planter les lavandes ?

La Lavande se plante au printemps en mars avril lorsque les gelées ne sont plus à craindre ou à l’automne en septembre-octobre en climat doux.

Comment planter de la lavande ?

En pleine terre

La Lavande a impérativement besoin d’un drainage parfait. En sol trop lourd ou argileux, incorporez des graviers ou du sable grossier au fond du trou de plantation. Espacez les plants de 40 à 60 cm (compter 4 à 5 pieds au m2). N’hésitez pas marier les lavandes entre elles pour avoir de beaux épis qu’à l’automne et pour jouer sur les décalages de floraison des différentes variétés : les premières lavandes fleurissent dès le mois de mai.

  • Faites tremper la motte dans un seau d’eau
  • Creusez un trou de diamètre 4 à 5 fois plus grand que la motte
  • Décompactez bien la terre extraite
  • Démêlez et griffez légèrement le chignon
  • Étalez un lit de gravillons au fond du trou
  • Déposez la motte au milieu du trou en enterrant bien le collet
  • Comblez le trou puis tassez légèrement
  • Arrosez à la plantation puis modérément sans inonder les racines

La lavande en pot

Le substrat doit être très drainant pour éviter l’humidité stagnante et la pourriture des racines. Installez-la en plein soleil. C’est une frugale ! Un sol trop argileux sera néfaste : améliorez le drainage avec des graviers, de sable grossier, ou un mélange de cailloux…
Pour Lavandula stoechas, plus acidophile, ajoutez un tiers de terre de bruyère afin d’acidifier le substrat et n’arrosez qu’avec de l’eau non calcaire.
De nombreuses variétés naines se prêtent parfaitement la culture en pot.

  • Dans un grand pot en terre cuite d’au moins 50 cm de diamètre, étalez une bonne couche de drainage (gravillons ou billes d’argile)
  • Plantez votre lavande dans un mélange de terre de jardin ou de terreau pour plantes méditerranéennes et de sable grossier de rivière ou de pouzzolane
  • Arrosez à la plantation puis sans excès
  • En région froide, remisez le pot pour l’hiver et ressortez-le dès les beaux jours
Lavande en pot.

La lavande se prête bien à la culture en pot.

Entretien et soins

Hormis une taille annuelle, la Lavande requiert un entretien limité. C’est une plante peu gourmande en eau : une fois bien installée, elle se passe d’arrosages.

Une fois bien installée, en sol bien drainant, la lavande se montrera de plus en plus résistante à la sécheresse et se contentera uniquement d’arrosages en cas de sécheresse prolongée, lorsque le sol est vraiment très sec.

Arrosez les Lavandula stoechas ou lavande papillon avec de l’eau non calcaire.

Aucun engrais n’est utile pour cette frugale.

Pour la lavande en pot, en cas de vague de froid annoncée, mieux vaut envelopper les parties aériennes avec un voile d’hivernage. Rentrez le pot avant les premières gelées, à l’abri du froid dans les régions du Nord de la Loire. En hiver, maintenez le substrat presque au sec.

Quand et comment tailler la lavande

La taille de la Lavande est indispensable, elle permet de conserver à la plante une jolie forme arrondie et buissonnante, elle favorise par ailleurs une repousse vigoureuse et une nouvelle floraison abondante. Avec le temps, la lavande a tendance à se dégarnir de la base, surtout si elle n’a pas été taillée chaque année.

Une taille annuelle à la cisaille juste après la floraison est importante pour l’empêcher de former du bois : les parties qui se lignifient en bois dur se dénudent petit à petit et n’émettront plus de nouvelles pousses, voilà pourquoi il faut impérativement tailler la lavande avant ! Tailler permet également d’éclaircir le centre de la touffe pour éviter les maladies fongiques.

taille des lavandes

Tailler la lavande après la floraison.

Attention, la lavande n’aime pas les tailles trop sévères.  Si le pied est trop dégarni à la base, pensez tout simplement à le renouveler. Il vaut mieux éviter d’intervenir sur un vieux pied de lavande au risque de le perdre. La taille ne se pratique que sur du bois de l’année, encore vert et tendre comportant encore du feuillage : évitez de toucher au vieux bois, il ne repartira pas, même de la souche.

Taillez, dès le plus jeune âge, toujours après la floraison en fin d’été ou à la fin de l’hiver, avec une cisaille ou une taille haie.

  • Taillez toujours au-dessus d’une feuille
  • Après la floraison, coupez les hampes florales fanées sur toute leur longueur pour ne pas épuiser la plante inutilement : conservez les inflorescences défleuries (faites les sécher la tête en bas), pour confectionner des bouquets secs ou des sachets odorants qui parfumeront le linge
  • Réduisez le plus gros des jeunes pousses au 2/3 de leur longueur (sur une dizaine de centimètres) en coupant juste au-dessus des premiers bourgeons
  • Sur les pieds plus anciens, taillez toutes les branches de 10 cm

Maladies et ennemis éventuels

Cultivé dans de bonnes conditions, un pied de Lavande est rarement malade. Le principal ennemi de la lavande est le phytoplasme du stolbur, une bactérie généralement transmise par des cicadelles notamment dans les cultures : la plante dépérit et se couvre de miellat (gouttelettes noires). Pour les éliminer : douchez le feuillage le soir, coupez, détruisez les plants trop infectés. Attendez 4 ans avant de replanter au même endroit.

La lavande redoute l’excès d’humidité qui peut asphyxier ses racines, c’est une plante sensible aux maladies cryptogamiques provoquées par la combinaison de la chaleur et de l’humidité et par un sol gorgé d’eau, c’est pourquoi il est impératif d’avoir une terre très bien drainée. En sol trop humide, elle est parfois victime du botrytis, un champignon qui provoque une moisissure grise sur les branches. En prévention, taillez tous les ans pour aérer le plant et pulvérisez de la bouillie bordelaise.

En cas d’excès d’eau dans le sol, la lavande est aussi menacée par l’armillaire ou pourridié, un autre champignon se logeant sous l’écorce et formant des plaques blanches entraînant la mort du plant. Il n’y a pas de remède : brûlez le plant.

Multiplication : bouture et semis de lavande

La Lavande se multiplie facilement en été par boutures semi-ligneuses en juillet-août ou par semis au printemps.

Par boutures semi-ligneuses

  • A la fin de l’été, prélevez juste sous un nœud, l’extrémité d’une tige semi-aoûtée sans fleur, déjà lignifiée de 5 à 10 cm (c’est-à-dire en phase de transformation, du bois mou au bois dur)
  • Supprimez les feuilles sur le tiers inférieur
  • Plantez-les sous châssis froid dans un mélange bien drainant à parts égales de sable de rivière et de terreau
  • Maintenir le substrat humide jusqu’à l’enracinement qui prend environ 6 semaines
  • Repiquez vos boutures en pot et abritez vos plants du gel en hiver
  • Mettez en place au printemps suivant
  • Pincez (coupez) les têtes pour que les plants s’étoffent
  • Arrosez bien la première année de plantation

Pour tout savoir sur le bouturage de la lavande, découvrez le tutoriel illustré de Virginie : « Comment bouturer la lavande »

Comment bouturer la lavande en été

Par semis

Semez les graines de l’année précédente ou procurez-vous des graines de lavande en sachet. La germination peut être longue.

  • Au printemps, semez la lavande en barquettes, pot ou godet (4 ou 5 graines) dans un terreau spécial semis bien drainé
  • Recouvrez légèrement les graines d’un peu de terreau
  • Placez le semis sous châssis froid
  • Maintenez le substrat humide durant toute la levée qui se fait en 1 mois environ
  • Quand les plantules atteignent 3 cm, éclaircissez-en n’en gardant qu’une par pot
  • Repiquez les jeunes plants dans des pots de 8 cm
  • Laissez-les pousser sous un châssis froid à l’abri du gel et à la lumière
  • Arrosez régulièrement mais sans excès
  • Mettez en place en pleine terre au printemps suivant
graines de lavandula.

Graines de lavande.

Associer

Par sa forme graphique, sa floribondité, son feuillage argenté, la Lavande offre une infinité de possibilités au jardinier. Avec ses bractées mauves, bleues profond, violettes, roses ou blanches, la lavande ponctue le paysage dans un jardin ou en pot sur une terrasse.

Elle apporte la touche méditerranéenne dépaysante mais raffinée au jardin et donne toujours du caractère à un décor. Elle sait se faire tour à tour classique ou contemporaine, vibrante ou romantique.

Vedette incontestée des jardins secs et sauvages écrasés par le soleil, c’est aussi un atout dans un jardin de gravier ou de rocaille en compagnie de plantes vivaces méditerranéennes toutes aussi frugales comme les santolines, quelques touffes de romarin rampant, des cistes, des hélianthèmes, des Hémérocalles, des armoises et des sédums.

Dans un jardin moderne, la silhouette sphérique de ses touffes se détachera dans des scènes minérales, ponctuées de quelques petites  graminées comme Stipa pennata ou Stipa tenuifolia, qui, contrasteront par leur port échevelé et fantaisiste ou encore  avec des Phormium dans une association plus contemporaine encore.

Avec sa silhouette un peu désordonnée, elle composera des scènes foisonnantes, colorées et parfumées au cœur de l’été avec des vivaces de terrain sec très florifères comme les Gaura, les Nepeta, les Erigeron karvinskianus, les Epilobium, les Salvia, les gaillardes, des lins vivaces, tabacs d’ornement, des astragales qui accompagneront sa floraison durant tout l’été.

Sur un talus aride, on la plantera avec des petits arbustes de sol sec (Hertia cheirifolia, Hypericum olympicum) ou au pied d’un bel olivier.

Les épis mauves s’associent avec des plantes de même teinte comme les allium, les œillets mignardise et les géraniums vivaces.

Son feuillage teinté d’argent et ses bractées mauves feront beaucoup d’effet placés devant des arbustes sombres comme des conifères nains, des lauriers-tin, des photinias ou feront écho au bleu profond ou lilas offert par un céanothe ou un buddleia.

Quand les coloris des floraisons s’harmonisent, lavande et rosiers (‘Ballerina’) ou rosiers buissons font souvent bon ménage dans des accords frais et d’une grande douceur.

En version chic et romantique, la lavande est magnifique avec des lis ou plantée en alignement au pied de rosiers grimpants.

On associe aisément ses couleurs intenses bleutées avec des couleurs complémentaires comme le jaune de certains helenium, échinacées, des Euphorbes, d’un Onagre du Missouri, de la grande férule dans un esprit tonique ou le carmin ou le cramoisi des fleurs d’une Hesperaloe parviflora, d’un dianthus deltoïdes, des coreopsis, d’un Penstemon, d’un pavot d’Orient ou d’une petite potentille.

lavande, association exotique

Un exemple d’association exotique : Yucca rostrata, Chondropetalum tectorum, Origanum vulgare ‘Aureum’, Lavandula stoechas.

La lavande s’accorde facilement avec des couleurs froides et sera exceptionnelle au premier plan d’une plate-bande en compagnie des tonalités glauques ou grises des feuillages d’une Artemisia ou d’un Helichrysum italicum ou ‘Plante-curry’.

Il est également possible de créer des massifs en mariant plusieurs variétés de lavandes ensemble, qui composeront un tableau de beaux feuillages gris persistant, moutonnant et élégant ; même en hiver, la forme arrondie de la lavande et son feuillage argenté se remarqueront.

Mélangez des pieds d’aubriètes et des dianthus par exemple, dans une bordure de lavandes.

Questions souvent posées par les jardiniers

Faut-il tailler les lavandes ?

Oui, et plus vous taillerez tôt, mieux vos lavandes vieilliront ! La taille permet de conserver à la lavande un port bien touffu et compact et surtout elle aura moins tendance à se dégarnir de la base: le pied se ramifiera ainsi de plus en plus pour rester bien florifère. Taillez après la floraison ou en automne, en réduisant toutes les jeunes pousses au deux-tiers.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

5 arbustes couvre-sols pour aménager un talus

Un talus est par définition un terrain en pente soumis à la rudesse des éléments où...
Lire la suite +

Blog

Elisabeth et son jardin méditerranéen

Peut-être l'avez-vous remarqué... mais Elisabeth a rejoint l'équipe du blog. Passionnée de plantes, en particulier...
Lire la suite +

Blog

Mimosa, Acacia : entre bleu azur et jaune soleil.

Cette année, fin janvier, alléchée par un dépliant touristique, j'ai eu envie d'aller faire un...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 4.67 sur 5)
Laisser un commentaire