Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
helianthus

Helianthus vivace, soleil : plantation, culture, entretien

L'Helianthus en quelques mots

  • Cousin du tournesol, le Soleil vivace offre une profusion de fleurs jaunes simples ou bien doubles très lumineuses de l’été jusqu’à l’automne
  • Vigoureux et longévif, il est parfaitement rustique dans toutes les régions de France
  • Très facile de culture à réussir et très florifère dans un sol sec à frais et au soleil
  • Il n’a rien d’envahissant si on choisit nos variétés peu ou pas traçantes
  • Il apporte une note résolument gaie et champêtre dans les massifs, les prairies naturalistes ou les mixed-borders

Le mot de notre experte

Si le Tournesol ou Helianthus est surtout très connu pour ses variétés annuelles, il existe également des Tournesols ou Soleils vivaces tout aussi dignes d’intérêt pour leur floraison généreuse et tardive.

A moins de détester le jaune, cette superbe vivace champêtre ressemblant aux marguerites est un gage de bonne humeur et d’optimisme de juin à novembre.

Si ces grandes marguerites jaunes jouissaient d’une mauvaise réputation en raison de leur caractère envahissant comme pouvait l’être Helianthus Maximiliani, les nouvelles variétés sont bien moins difficiles à contenir ! Fort heureusement tous les tournesols vivaces ne sont pas envahissants, à l’instar de l’Helianthus atrorubens au cœur brun, de l’Helianthus decapetalus et de ses cultivars, de l’Helianthus salicifolius avec ses feuilles retombantes ou encore des Helianthus giganteus et microcephalus.

Ces vivaces géantes qui peuvent culminer jusqu’à 2 mètres de haut, allient la robustesse et la floribondité et ne réclament qu’une chose : du soleil et un sol frais.

Découvrez nos variétés d’helianthus ou soleils vivaces non envahissantes, et offrez-vous du soleil tout l’été pour fleurir un massif, une bordure ou le pied d’arbustes dans un jardin naturel !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Helianthus

Famille : Astéracées

Nom(s) commun(s) : Tournesol, Soleil

Floraison : de juin jusqu’à l’automne

Hauteur : 1,20 à 3 m

Exposition : Soleil

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -20°-25°C

L’Helianthus plus couramment appelé « soleil  vivace » appartient à la vaste famille des astéracées comme les marguerites, le tournesol annuel (Helianthus annuus) dont il est très proche ou encore son cousin, le topinambour (Helianthus tuberosus), un légume racine dont on consomme les tubercules.

Le genre Helianthus comprend 70 à 80 espèces originaires du sud, du centre et du Nord des Etats-Unis, dont certaines vivaces, qui sont moins connues et surtout qui ont mauvaise réputation en raison de leur caractère très drageonnant et donc très envahissant à l’instar de l’Helianthus rigidus et de l’Heliantus x laetiflorus, deux espèces désormais peu cultivées.

Mais heureusement aujourd’hui, tous les hélianthes vivaces ne sont pas des colonisateurs nés ! Ce n’est plus le cas des variétés modernes et on trouve des soleils vivaces à fleurs simples ou doubles peu ou pas traçants.

L’espèce la plus répandue parmi les tournesols vivaces non envahissants est l’Helianthus decapetalus, ses cultivars et variétés hybrides comme ‘Capenoch Star’, ‘Plenus’ ou ‘Lemon Queen’. La nomenclature des nombreux hybrides et cultivars est assez confuse.

L’Helianthus microcephalus, est quant à lui un tournesol vivace à petites fleurs. On rencontre également souvent ‘Monarch’, le célèbre cultivar d’Helianthus atrorubens, une espèce au disque central brun pourpré.

helianthus vivace

Helianthus atrorubens – illustration botanique

D’une souche ligneuse, tubéreuse ou rhizomateuse non traçante, la plante développe au printemps, une haute touffe buissonnante de tiges robustes au port dressé parfois un peu évasé. L’ensemble plus haut que large, pourra atteindre assez rapidement jusqu’à 2,50 m de hauteur, parfois plus (4 m pour l’Helianthus giganteus), pour un étalement de 60 cm à 1 m.

Il a besoin d’environ deux ans pour bien s’étoffer, puis il forme au fil du temps des colonnes de fleurs particulièrement vigoureuses. Le Soleil vivace vit longtemps.

Ces nombreuses tiges très ramifiées, sont souvent hérissées de soies et rugueuses vers leur extrémité. Elles sont ponctuées de feuilles caduques qui se répartissent de manière alterne ou opposée jusqu’en haut des tiges. Simples, lancéolées, ovales, avec un bord régulièrement denté ou crénelé, les feuilles mesurent 5 à 10 cm de long. Elles varient du vert moyen au vert sombre, sont glabres dessus et pubescentes au revers.

L’Helianthus salicifolius, se distingue par ses longues feuilles étroites et arquées semblables à celles du saule.

De cette végétation élégante et rugueuse au toucher, dont l’intérêt réside essentiellement dans l’abondance, s’élèvent les tiges florales graciles mais de bonne tenue face au vent.

Le tournesol vivace offre une profusion de fleurs simples ou en pompons à la beauté solaire. Semblables à de petits tournesols ou à des marguerites, elles s’épanouissent de l’été jusqu’aux premières gelées. Les soleils vivaces fleurissent le plus souvent tardivement dans la saison.

Les capitules solitaires ou groupés en corymbes lâches de 5 à 8 cm de diamètre apparaissent au sommet des tiges feuillées, orientés vers le ciel. Ils sont formés de ligules filiformes et pointus, disposés radialement autour d’un cœur de fleurons jaune soleil, jaune orangé brunissant à maturité ou pourpre parfois rehaussé par un bouquet d’étamines noires.

Comme son nom le suggère, l’Helianthus decapetalus présente des fleurons rayonnants composés de dix pétales. Certains de ses cultivars, à l’instar de ‘Plenus’, se caractérisent par des capitules très doubles formé d’une infinité de ligules, donnant à la fleur une allure de pompon ébouriffé évoquant le dahlia. D’autres variétés comme ‘Capenoch Star’, se distinguent par un cœur proéminent formé d’une infinité de fleurons joliment tuyautés.

helianthus

Quelques Helianthus vivaces : H. microcephalus, H. ‘Lemon Queen’, H. decapetalus ‘Plenus’, H. salicifolius (notez son feuillage particulier !)

L‘Helianthus microcephalus offre de plus petites marguerites simples de 3 à 4 cm de diamètre.

Toutes ces fleurs de tournesols vivaces arborent une floraison au brillant coloris jaune d’or, jaune soufre à jaune citron.

Certaines comme chez l’Helianthus Maximiliani ou Soleil de Maximilien exhalent un délicieux parfum de chocolat.

Elles se renouvellent sans interruption de juillet à novembre, attirant le vol des insectes butineurs, notamment les abeilles, parfois jusqu’ aux portes de l’hiver. Ces fleurs se muent ensuite en graines qui nourriront les oiseaux à la morte saison.

Avec leurs tiges bien droites, les inflorescences simples mais radieuses des Helianthus s’invitent dans les bouquets d’été et d’automne naïfs et champêtres.

helianthus vivace

L‘Helianthus microcephalus présente une multitude de petites fleurs jaunes

Facile de culture et pleinement rustique (jusqu’à au moins -20 °C), l’Helianthus peut être cultivé dans toutes les régions de France.  Le soleil vivace préfère le plein soleil pour qu’il fleurisse bien mais à l’abri des vents forts. S’il se contente de n’importe quel sol ordinaire, même calcaire, une terre fraîche et fertile, même argileuse, mais drainante, donnera une plus belle floraison.

Ses fleurs candides et colorées apportent toujours beaucoup de vivacité, de légèreté et de gaieté aux massifs champêtres en fin de saison. Très graphique, l’Hélianthème ou tournesol vivace, se plante souvent en fond de massif seul ou groupé pour composer des scènes charmantes et champêtres dans chaque recoin d’un jardin naturel, comme en prairie fleurie.

Principales espèces et variétés

Bonne nouvelle, les nouvelles variétés de tournesols vivaces sont peu ou pas traçantes, à l’opposé des espèces sauvages autrefois proposées qui avaient tendance à envahir tout le jardin !

Il existe désormais de beaux soleils vivaces à fleurs simples ou bien doubles, non envahissants tout aussi florifères et robustes !

Les plus populaires

Helianthus decapetalus Capenoch Star - Soleil vivace

Fleurit en Août à Oct.

Hauteur à maturité: 130 cm

Un cultivar incontournable qui apportera beaucoup de vie et de gaité, en fin de saison, aux massifs champêtres. Non envahissant, il fleurit de la fin de l'été jusqu'aux premières gelées.

Helianthus hybride Lemon Queen - Soleil Vivace

Fleurit en Août à Sept.

Hauteur à maturité: 150 cm

Une grande vivace très florifère aux fleurs de marguerite jaune citron. Parfaite pour fleurir les massifs ou les bordures durant ce creux de floraison.

Nos préférées

Helianthus decapetalus Plenus - soleil vivace double

Fleurit en Sept. à Nov.

Hauteur à maturité: 150 cm

Non-envahissante, avec ses fleurs doubles jaune d'or, cette variété est indispensable dans les massifs champêtres et dans les zones un peu sauvages du jardin, en fond de massif, ou encore en bordures mixtes.

Helianthus microcephalus - Soleil vivace à petites fleurs

Fleurit en Juil. à Oct.

Hauteur à maturité: 150 cm

Egalement appelé tournesol vivace à petites fleurs, cette plante forme une haute touffe buissonnante couverte jusqu’à l’automne de petites marguerites jaune d'or. A planter au soleil bien sûr.

Autre variété intéressante

Helianthus salicifolius - Soleil Vivace

Fleurit en Sept. à Oct.

Hauteur à maturité: 200 cm

Un grand tournesol vivace très graphique au feuillage fin comme le saule et aux fleurs jaunes semblables à de grandes marguerites. Plantez-le en fond de massif seul ou en compagnie de grandes graminées.

Graines de soleil de Maximilien - Helianthus Maximiliani

Fleurit en Juin à Oct.

Hauteur à maturité: 250 cm

Un soleil vivace à grand développement et envahissant. Facile à semer !

Plantation

Où planter l’Helianthus ou soleil vivace ?

Le soleil vivace est une géante d’une grande simplicité de culture qui supporte la sécheresse comme les sols lourds et argileux.

Rustique jusqu’à au moins -20 °C, l’Helianthus pousse un partout en France du moment qu’il y a du soleil !

Car, pour bien fleurir, cette grande marguerite jaune ne réclame qu’une chose : du soleil et une situation à l’abri du vent susceptible de faire coucher ses hautes tiges. Installez ses touffes devant des arbustes qui joueront le rôle de tuteurs naturels.

Peu exigeant sur la nature du sol, s’il accepte tout type de sol même calcaire ou argileux, Helianthus prendra toute sa mesure dans une terre plutôt fertile et bien drainée qui reste bien fraîche durant l’été, surtout les premières années. Dans un sol pauvre, il s’accommodera mais se montrera sans doute moins florifère.

En sol mal drainé, il craindra les inondations hivernales qui pourront lui être fatales.

Le soleil vivace est une marguerite géante pouvant monter jusqu’à près de 3 m de hauteur. Si les variétés modernes ont une croissance nettement moins agressive que les espèces botaniques, leur vigueur sera parfaitement maîtrisable, veillez néanmoins à leur octroyer suffisamment d’espace car l’hélianthe a tendance à faire de l’ombre aux plantes voisines.

Ces grands tournesols vivaces sont une aubaine pour les jardiniers désireux de fleurir abondamment leurs massifs de l’été jusqu’aux premiers frimas, sans pour autant être obligé de replanter chaque année.

Sa silhouette graphique dominera majestueusement les autres fleurs en apportant une réelle structure aux compositions. Il n’a pas son pareil pour inspirer des scènes d’aspect sauvage en toute simplicité. Il est parfait pour prendre le relais de la floraison entre les vivaces estivales et les automnales.

Au jardin,  il dominera majestueusement les autres fleurs.

Si on le plante souvent en fond des massifs naturalistes, sa nature polyvalente l’invite également dynamiser les bordures et les mixed-border, à fleurir un mur bien exposé, ou encore à ponctuer de sa haute stature les prairies fleuries.  Quelques pieds suffisent pour habiller la base d’une haie ou peuvent également se révéler utiles pour remplacer une haie arbustive et réaliser rapidement un écran végétal revenant chaque année.

Quand planter les hélianthes ou soleils vivaces ?

La plantation des soleils vivaces se fait au printemps en mars avril ou à l’automne de septembre à novembre, en dehors des périodes de gel ou de sécheresse.

Comment planter le soleil vivace ?

En pleine terre 

Un sol plutôt riche favorisera une belle floraison : faites un bon apport de compost bien décomposé.

Respectez une distance de 50 cm à 1 m entre les plants selon la taille adulte et comptez 2 à 5 godets au m² pour un bel effet. Le soleil vivace peut s’utiliser en grandes masses, seul ou mélangé à d’autres vivaces géantes.

  • Creusez un trou 2 à 3 fois le volume du godet
  • Dans une terre bien ameublie et débarrassée de racines d’herbes et de cailloux, ménagez un lit de graviers au fond du trou
  • Apportez une ou deux poignées de compost
  • Paillez pour garder la terre fraîche durant l’été
  • Arrosez régulièrement après la plantation jusqu’à la reprise

 

Quand et comment semer les graines de tournesol vivace ?

Les semis de graines de tournesol vivace s’effectuent au printemps de février à avril en terrine sous châssis froid à une température de 18 à 21°C.

  • Semez vos graines à la volée dans un bon terreau pour semis
  • Recouvrez légèrement les graines de terreau
  • Arrosez copieusement en pluie fine
  • Maintenez le substrat humide, à la lumière, sans soleil direct le temps de la levée, entre 7 à 21 jours
  • Dès que les plants ont forci, transplantez-les en godets individuels
  • Fin mai début juin la température au jardin s’est réchauffée, installez vos jeunes plants dans une terre enrichie de compost
  • Arrosez pour favoriser l’enracinement

Entretien, taille et soins

Une fois bien installé au soleil et en sol bien drainé, le soleil vivace pousse tout seul, avec un minimum de soin, devenant chaque année plus opulent.

Le premier été suivant la plantation, arrosez-le régulièrement, mais sans l’inonder : le pied doit rester au frais pas détrempé. Par la suite, il réclamera peu d’eau, excepté en périodes de sécheresse estivale prolongée.

Paillez pendant l’été avec du compost ou du fumier bien décomposés, en plus de favoriser son bon développement, cela garantira au pied une fraîcheur suffisante pendant la saison chaude.

Les touffes sont solides et n’ont pas besoin d’être tuteurées.

Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour encourager la floraison.

Comme chez tous les tournesols, la hauteur peut être réduite et la floraison légèrement décalée en pinçant les tiges en début d’été.

Si vous avez planté une espèce envahissante à fort développement comme l’Helianthus Maximiliani, en automne bêchez pour supprimer une partie des racines en périphérie afin de limiter l’extension de cette touffe.

Tous les 3 à 4 ans, au printemps ou à l’automne, divisez les touffes pour leur redonner de la vigueur.

Quand et comment couper les tournesols vivaces ?

Après floraison, en fin d’automne ou d’hiver, nettoyez le feuillage mort et rabattez la touffe desséchée à 50 cm du sol pour garder un port compact et éviter la formation des graines qui épuisent la plante inutilement.

 

Ennemis et maladies éventuels

Caduques, les touffes de soleil vivaces disparaissent en hiver, pour réapparaître au printemps, où les jeunes pousses feront le régal des limaces et escargots.  Les petites limaces noires quant à elle adorent dévorer les racines…Faites des pulvérisations de purin de fougères pour lutter contre leurs attaques et découvrez nos 7 façons de lutter efficacement et naturellement contre les limaces et comment fabriquer un piège anti-limaces.

En fin de saison les soleils vivaces sont souvent sensibles à l‘oïdium qui laisse un feutrage blanc sur la végétation. Veillez à laisser suffisamment d’espace entre les plants pour éviter l’apparition du champignon. Évitez de mouiller le feuillage et découvrez nos conseils pour limiter l’apparition de la maladie.

Multiplication : la division de touffe

Le Soleil vivace multiplie facilement par division de touffe au printemps ou à l’automne sur des souches matures d’au moins 3 ans.

  • Avec une fourche-bêche, sortez la touffe délicatement
  • Divisez quelques éclats en périphérie munis de racines
  • Replantez immédiatement au jardin dans un sol bien drainé et frais

Associer le "soleil" vivace

Avec leur silhouette haute et structurante, les grands tournesols vivaces sont incontournables dans tous les jardins naturels et les naturalistes, auxquels ils apportent vivacité et légèreté.

En fond de massif, ou encore en bordures mixtes, ces grandes vivaces aux allures champêtres s’intègrent parfaitement bien dans les zones un peu sauvages du jardin où ils s’entourent facilement d’autres vivaces aussi faciles à cultiver et aussi peu exigeantes qu’eux.

Ils sont incontournables pour composer des tableaux hauts en couleurs, d’une luminosité incomparable. Des contrastes efficaces jaune/bleu seront obtenus avec des fleurs bleues des Céanothes, des Sauges de Sibérie, et des Asters.

Dans une prairie naturaliste, ils accompagnent les Leucanthèmes, les Verveines de Buenos-Aires, les canches cespiteuses.

Dans un mixed-border foisonnant, la floraison des soleils vivaces accompagne celle des vivaces à floraison estivale  aux couleurs chaudes comme les Cosmos, grande scabieuse, les Coreopsis, les Kniphofias, Gaillardes, les Echinacea et les vivaces à floraison automnale comme les hémérocalles et les sauges tardives.

Dans une vaste plate-bande, les grandes touffes des tournesols jaunes rayonneront jusqu’aux premières gelées, entourées d’autres fleurs de marguerites, des tournesols annuels, quelques pieds d’hélénies, de tithonias, de petits bidens et de rudbeckias flamboyantes qui en prime suffiront pour dissimuler la base de leurs hautes tiges.

Pour enflammer le jardin, rapprochez les fleurs des soleils vivaces des grosses fleurs de Dahlias et des cannas, des vivaces au port léger comme les Gauras et les Anémones du Japon apporteront de légèreté en contrepoint.

Dans des scènes plus graphiques, ils se marient avec des grandes graminées aériennes comme les Miscanthus, l’Andropogon ou les herbes aux diamants.

Dans un jardin ouvert et ensoleillé, rapprochez les grands soleils élancés d’autres plantes géantes à la floraison automnale comme la Vernonia gigantea, les Actaea, les Eupatorium, les Silphium perfoliatum, les grands coréopsis.

Ce sont aussi d’excellents partenaires pour les rosiers à floraison tardive aux pieds desquels ils composent des scènes de fin d’été gaies.

Leur floraison solaire se détachera admirablement sur les feuillages d’arbustes aux couleurs de l’automne tels que les grands berbéris, les cotinus et les fusains.

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

Comment créer un beau massif de vivaces ?

Lire la suite +

conseil

Réussir le semis des plantes vivaces

Lire la suite +

Blog

Massif de fleurs : variez et mixez les formes !

Ne nous mentons pas. Créer un massif de vivaces est plutôt facile. Le réussir l'est...
Lire la suite +

conseil

10 fleurs vivaces très faciles à semer

Lire la suite +

Blog

Tempérer les fleurs jaunes au jardin.

Il suffit de se promener dans les jardins au printemps pour s'apercevoir que l'une des...
Lire la suite +
1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire