Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Cornus kousa, Cornouiller du Japon : choisir, planter et entretenir

Les cornouillers du Japon en quelques mots

  • Le Cornus kousa est un petit arbre ou grand arbuste d’une élégance incroyable
  • La floraison printanière en grandes bractées blanches ou roses est graphique et spectaculaire
  • Le feuillage des Cornouillers du Japon peut passer du vert au rouge vif en automne
  • Ces petits arbres demandent un sol humifère, toujours frais mais bien drainé
  • On peut cultiver ces cornouillers à fleurs à la mi-ombre ou au soleil, en isolé, avec d’autres arbres et arbustes ou en bac

Le mot de notre expert

Le Cornouiller du Japon ou Cornus kousa est un petit arbre ravissant tant par la floraison, le feuillage automnal mais aussi par son allure très graphique. Finalement, les cornouillers du Japon impose leur présence tout au long de l’année et il serait bien dommage de s’en passer.

C’est aux alentours du mois de juin, parfois déjà en mai, que l’arbre se couvre littéralement d’une multitude de grandes fleurs à bractées blanches ou roses suivant la variété. Par la suite, des fruits rouges très décoratifs se forment pour ponctuer çà et là le feuillage devenant peu à peu cramoisi en automne. Celui-ci tombé, on découvre alors une allure particulièrement graphique qui imposera sa présence délicate durant les longs mois d’hiver.

Contrairement à une idée encore répandue, ces petits arbres sont très rustiques et assez faciles à réussir. Vous pouvez cultiver vos Cornus kousa au soleil ou à la mi-ombre, dans n’importe quelle terre neutre à acide. Les cornouillers du Japon ont besoin d’une terre assez humifère restant fraîche toute l’année mais bien drainée.

On peut planter des cornouillers à fleurs en isolé, dans un bosquet, dans un massif, en haie libre ou même en bac. Il en existe une multitude de variétés suivant la grandeur et la couleur des bractées ; un port plus compact ou plus étalé ; un feuillage panaché ou plus ou moins coloré en automne… Bref, il existe des Cornus kousa pour tous les goûts !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Cornus kousa

Famille : Cornacées

Noms communs : Cornouiller du Japon, Cornouiller de Kousa, Cornouiller à fleurs

Floraison : mai à juillet en fonction des variétés

Hauteur : 3 à 6 m

Exposition : soleil à mi-ombre

Sol : neutre à acide, frais mais drainé

Rusticité : au moins -15°C

Les Cornus kousa font partie de la famille des Cornacées. Ces petits arbres ou grands arbustes sont originaires du Japon, des îles Ryukyu, de la Corée et sont même présents naturellement dans le Nord de l’Inde (état du Sikkim) et au Bhoutan. On peut assez rarement le retrouver dans d’anciennes littératures sous le nom de Benthamidia kousa ou Benthamidia japonica. En réalité, le genre « Cornus » est divisé en plusieurs sous-genres : les Cornus kousa appartenant donc au sous-genre Benthamidia. Ses noms communs sont Cornouiller du Japon, Cornouiller de Kousa ou même simplement Cornouiller à fleurs, ce dernier terme pouvant hélas prêter à confusion avec les autres cornouillers dont la floraison est intéressante (Cornus florida, Cornus angustata, Cornus capitata, Cornus hongkongensis, Cornus nutallii…).

Les Cornouillers du Japon sont de grands arbustes ou de petits arbres à port étalé. Les branches, bien ramifiées, se disposent le plus souvent en étages, presque en pagode (sans acquérir toutefois le remarquable port des Cornus controversa ou Cornus alternifolia). Ces petits arbres peuvent atteindre une hauteur maximale de 10 m pour un étalement de 4 m en une vingtaine d’années. La taille dépend fortement de la variété cultivée. La croissance est modérée à lente.

L’écorce est grise. Chez certains vieux sujets, l’écorce se fissure et se desquame découvrant des tâches plus claires sur un fond gris foncé.

Le feuillage est opposé et caduc. Les feuilles sont de couleur vert moyen à vert foncé prenant, en automne, des couleurs chaudes parfois écarlates si l’été a été suffisamment ensoleillé. Certaines variétés présentent un feuillage panaché comme ‘Samaritan’ au feuillage vert marginé de crème ou ‘Gold Star’ aux feuilles vertes tachées de jaune vif. Les feuilles, de 5 à 9 cm de longueur, sont ovales à elliptiques acuminées (= se termine en pointe) à marges ondulées. Elles sont deux fois plus longues que larges. Certains hybrides de Cornus kousa croisés avec l’un de ses cousins à feuillage persistant, le Cornus capitata, possèdent un feuillage semi-persistant, c’est le cas notamment de ‘Norman Hadden’.

La floraison intervient à la fin du printemps entre mai et juin et se prolonge, selon les variétés, sur une période pouvant durer jusqu’à six semaines. La fleur au sens botanique du terme n’est qu’au centre des bractées : en réalité c’est un ensemble de fleurs minuscules réunies en glomérule. Chaque fleur est constituée de quatre petits pétales entourant quatre étamines à anthères doubles disposées en quinconce. Ce glomérule est petit et d’un vert acide puis jaune.

Les fleurs proprement dites sont un peu insignifiantes car, en réalité, ce sont les bractées entourant celles-ci que l’on prend pour la fleur. Ces bractées sont là pour attirer les insectes pollinisateurs car les cornouillers sont entomogames (ils ont besoin d’insectes pour féconder les fleurs et produire des fruits). Les quatre bractées pétaloïdes entourant la fleur sont réunis en involucre. Ces dernières sont de forme ovale et acuminée et longues d’environ 4 cm, plus parfois selon les variétés. Ces dernières sont de couleur blanche à rose soutenu en fonction de la variété : ‘Scarlet Fire’ possède des bractées d’un rose très vif.

fleurs de cornus kousa

Plusieurs couleurs de Cornus kousa : ‘Milky Way’, ‘Satomi’ et ‘Scarlet Fire’

Les fruits qui succèdent aux fleurs sont comestibles mais de saveur un peu fade. Ce sont des drupes charnues et rougeâtres à maturité portées par de longs pédoncules. Ces fruits, de 2 à 3 cm de diamètre, sont particulièrement esthétiques et restent sur l’arbre de la fin de l’été jusqu’à l’hiver si le vent et les oiseaux n’en ont pas décidé autrement. Chaque fruit contient une dizaine de graines. Il n’est pas rare de retrouver çà et là quelques semis spontanés sous les Cornus kousa. Comme ces petits arbres s’hybrident parfois entre eux, vous pourriez avoir une jolie surprise lorsque les fleurs apparaîtront… seulement une petite quinzaine d’années après la germination.

cornouilles

Fructification du Cornus kousa

Notez bien que les Cornouillers à fleurs en général mettent plus de dix ans, parfois 20 ans, pour fleurir s’ils sont issus de semis : Privilégiez donc les sujets greffés dont la floraison suivra rapidement après la plantation !

Les cornouillers en général sont bien rustiques car ils poussent tous naturellement dans l’Hémisphère Nord. C’est le cas aussi du Cornus kousa qui survit sans broncher à des températures descendant jusqu’à -23 °C.

Principales variétés

Les plus populaires

Cornus kousa Chinensis - Cornouiller de Chine Pot de 3L/4L

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
7.00 m

Cornus kousa chinensis est une variété de Cornouiller très intéressante pour sa vigueur et l’abondance de sa floraison d’un blanc extrêmement pur. Le feuillage s’embrase en automne et vire au rouge-feu avant de tomber.

Cornus Kousa Milky Way- Cornouiller du Japon blanc

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
5.00 m

Le Cornus kousa 'Milky Way' est une variété intéressante pour son feuillage rouge écarlate en automne, ainsi que pour sa floraison impressionnante. Il est intéressant en isolé pour de petits jardins, en massif ainsi qu'en haie libre.

Cornus kousa Satomi - Cornouiller du Japon rose

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
3.50 m

Le Cornus kousa 'Satomi' est une très belle variété de cornouiller du Japon, remarquable pour son éblouissante floraison composée de grandes bractées rose tendre, ses couleurs d'automne rutilantes et son port étagé. Il portera aussi de jolies baies rondes et charnues évoquant des fraises, qui parviendront à maturité à la faveur d'un long été chaud.

Cornus kousa Venus - Cornouiller du Japon blanc

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
5.00 m

Le Cornus kousa ‘Venus’ est une variété exceptionnelle par la taille majestueuse de ses bractées étoilées blanc crème en début d'été. La floraison est suivie par des fruits rouges à l’allure de fraise, très décoratifs sur le feuillage vert foncé satiné qui prend de belles couleurs rougeâtres à l’automne.

Cornus Norman Hadden - Cornouiller à fleurs

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
5.00 m

Issu du croisement entre le Cornus kousa et le Cornus capitata, ce grand arbuste offre une longue et ravissante floraison, sous forme de grandes bractées passant du blanc-crème au rose soutenu. Son magnifique feuillage, naturellement semi-persistant, se teinte parfois de jaune ou de rouge en automne.

Nos préférés

Cornus kousa Teutonia

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
3.00 m

Cornus kousa ‘Teutonia’ est une variété de Cornouiller du Japon très intéressante pour son port compact, ses grandes bractées étoilées blanc crème en juin-juillet et sa fructification très décorative en septembre.

Cornus kousa Cappuccino - Cornouiller du Japon

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
4.50 m

Le Cornus kousa 'Cappuccino' est une nouvelle sélection hollandaise qui se pare successivement de jeunes pousses rougeâtres, de feuilles brunes qui virent plus ou moins au vert foncé selon l'exposition au soleil, puis chavirent dans de sublimes tonalités rouge vif avant de tomber en automne. Ses autres atouts sont un joli port étagé et une ravissante floraison blanche au printemps.

Cornus kousa Schmetterling - Cornouiller du Japon

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
4.00 m

Le Cornus kousa 'Schmetterling' est une variété qui se démarque par son port compact à érigé et le coloris original de sa floraison d'un blanc teinté de vert au printemps. Il forme un arbuste à plusieurs troncs ou un petit arbre évasé de seulement 4 m de haut et 3 m de large.

Cornus kousa Samaritan - Cornouiller du Japon panaché Pot de 4L/5L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
5.00 m

Le Cornus kousa 'Samaritan' est un splendide petit arbre caduc affichant un remarquable et lumineux feuillage panaché, dont les feuilles ondulées, d’un beau vert marginé de crème, se colorent en automne, de flamboyantes teintes roses et bordeaux. La floraison est aussi superbe car elle se décline en de grandes bractées pointues blanc vert.

Cornus kousa Scarlet Fire - Cornouiller du Japon

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
4.50 m

Le Cornus kousa 'Scarlet Fire' est un cornouiller du Japon hors normes, remarquable par la couleur vraiment très rose de ses grandes bractées florales, que l'on remarque de très loin, et dont on profite pendant près de 6 semaines en fin de printemps.

Cornus kousa Copacabana - Cornouiller du Japon

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
3.00 m

La variété ‘Copacabana’ du Cornus kousa est remarquable par la couleur de son feuillage qui se décline dans un camaïeu de rouge-pourpre. Ce petit arbuste au port compact et buissonnant offre une belle floraison printanière blanche teintée de rose qui contraste joliment avec le feuillage.

Cornus kousa Weisse Fontaine - Cornouiller du Japon Pot de 4L/5L

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
5.00 m

Le Cornus kousa ‘Weisse Fontaine’ est une variété remarquable grâce à son port élancé et retombant à la fois. Il doit son nom au fait qu’il évoque une fontaine lorsqu’il se couvre d’une multitude de fleurs blanches au début de l’été. Le feuillage de ce Cornouiller du Japon se teinte de rouge en automne.

Cornus kousa China Girl - Cornouiller du Japon blanc Pot de 4L/5L

Période de floraison Juin

Hauteur à maturité
6.00 m

Le Cornus Kousa 'China Girl' est une variété intéressante pour son feuillage rouge écarlate en automne. Mais sa floraison est tout aussi spectaculaire avec des fleurs de plus de 10 cm de diamètre. C'est une véritable couverture de fleurs d'un blanc immaculé dont se recouvre l'arbre en juin.

Plantation du Cornus kousa

Où planter le Cornus kousa ?

Pour le sol, le Cornouiller du Japon est moins exigeant que son cousin d’Amérique, le Cornus florida. Le sol doit être fertile, humifère, neutre à acide. Le Cornouiller du Japon peut toutefois tolérer un peu de calcaire. Le terrain doit rester frais toute l’année car s’il est trop sec, l’arbre végétera. Il s’accommode des terres argileuses mais le sol doit toujours être bien drainé.

Au niveau de l’exposition, le Cornus kousa sera à son aise à la mi-ombre dans une ambiance de sous-bois. Il peut pousser au soleil  au Nord de la Loire mais gare au feuillage en été qui risque de griller. De plus, si l’arbre a trop de soleil, celui-ci va perdre son allure graphique et pousser de façon plus anarchique. Trop d’ombre en revanche, le cornouiller à fleurs ne fleurira pas bien. 

Quand planter le Cornus kousa ?

On peut le planter de mars à avril ou mieux encore à l’automne : d’octobre à novembre. Une plantation automnale permettra à votre cornouiller de produire un bon système racinaire pour l’année à venir.

Comment planter le Cornus kousa ?

  • Plongez votre cornouiller en pot dans un grand seau d’eau durant quelques dizaines de minutes pour réhydrater la motte
  • Creusez un trou de deux fois la profondeur de la motte et de deux fois sa largeur. Gardez la terre extraite et ameublissez-la.
  • Ameublissez aussi la terre au fond du trou à l’aide d’une houe ou d’une pioche.
  • Si votre sol n’est pas suffisamment bien drainé (terre très compacte), vous pouvez mélanger du gravier à la terre extraite. Évitez le sable du Rhin qui peut parfois faire pire que mieux dans les terres très argileuses et oubliez le gravier au fond du trou, cela créera une sorte de « puisard » rempli d’eau  juste au niveau des racines, ce qui n’est pas bon non plus. Du compost améliorera aussi la texture du sol.
  • Dépotez votre arbre et vérifiez bien la qualité des racines. Coupez les racines abîmées ou pourries. N’hésitez pas à démêler le chignon racinaire et à enlever la majeure partie du terreau constituant la motte, surtout pour une plantation automnale.
  • Apportez plusieurs poignées de compost bien mûr dans le trou de plantation.
  • Préparez un pralin pour les racines : quelques poignées de terre, une bonne poignée de fumier décomposé et ajoutez de l’eau de pluie jusqu’à former une sorte de boue collante. Trempez les racines de votre arbre dans cette boue. Le pralin fournira tout ce dont ont besoin les racines pour démarrer leur croissance.
  • Déposez votre arbre au fond du trou, maintenez-le droit puis rebouchez le trou à l’aide de votre terre.
  • Faites en sorte de ne surtout pas recouvrir le collet de l’arbre (la partie entre les racines et la partie aérienne). Le mieux est une plantation sur une légère butte. Le collet maintenu au-dessus du sol permet aux racines latérales de s’étaler et de « respirer ». L’arbre est moins sujet aux maladies, mieux maintenu et pousse plus rapidement.
  • Tassez légèrement la terre autour de l’arbre sans abîmer les racines et créez une sorte de cuvette autour de lui pour que l’eau reste à son pied.
  • Apportez dix litres d’eau. Cette opération est importante pour éviter les éventuels « trous d’air » entre les racines et la terre.
  • Un bon paillage de feuilles mortes au pied ou mieux encore une plantation de vivaces couvre-sols permettra de garder un sol frais tout au long de l’année.
cornus kousa chinensis

Cornus kousa Chinensis, majestueux !

Entretenir et soigner le Cornus kousa

Arrosage

Les deux premières années qui suivront la plantation, veillez à apporter un bon arrosoir d’eau si le temps est sec. Par la suite, il suffit de surveiller en période de sécheresse que l’arbre ne souffre pas : un feuillage grillé ou affaissé est un signal d’alarme.

Taille

Le Cornouiller du Japon ne nécessite pas de taille pour bien fleurir. Vous pouvez enlever le bois mort en toute saison et tailler après la floraison, en juillet, pour rééquilibrer la ramure. Moins vous taillerez, moins vous risquerez de lui apporter des infections ou de dégrader l’allure naturelle de votre cornouiller.

Ravageurs et maladies

C’est l’un des cornouillers qui se révèle peu sensible à l’anthracnose, ni à aucune autre maladie.

Les escargots peuvent grignoter un peu les jeunes feuilles au printemps sans risque pour l’arbre.

Les deux seuls ennemis du Cornus kousa sont la sécheresse et le soleil brûlant. Trouvez-lui une bonne place à mi-ombre en sol frais ! 

Multiplier le Cornus kousa

Par semis

Le semis est faisable mais… très lent. Comptez parfois vingt ans avant de pouvoir apprécier les premières fleurs. Mais si vous êtes patient, il suffit de récupérer les graines des fruits mûrs en octobre-novembre, les tremper 24 heures puis de les semer en pot dans un substrat drainant. Laissez les pots en serres froide et ne sortez-les que le printemps suivant. Placez vos pots à la mi-ombre et gardez le substrat humide sans excès. Repiquez individuellement vos petits plants au stade de quatre feuilles puis plantez à l’automne suivant en pleine terre.

Par bouturage

Le bouturage de rameaux fonctionne mais donne des résultats peu encourageants. Vous pouvez vous féliciter d’en réussir une sur trois ou quatre.

En septembre, sélectionnez des tronçons de tiges aoûtées (en commencement de lignification) d’une dizaine de centimètres de long. Enlevez les feuilles et les rameaux secondaires mais gardez les deux dernières feuilles au bout de la bouture. Placez vos boutures dans un substrat léger et drainant (terreau de semis par exemple) et maintenez celles-ci à l’étouffée. Au bout de trois mois, vous pouvez repiquer les boutures individuellement dans des petits pots à placer en serre froide et lumineuse (un garage ou une véranda par exemple). L’important est que la température ne doit pas descendre en dessous de 10 °C. Maintenez le substrat humide sans excès durant toute la culture. Vous pourrez planter vos boutures réussies en automne de l’année suivante seulement.

Par marcottage

Le marcottage est la solution la plus efficace pour multiplier les Cornus kousa. On peut tenter deux types de marcottages pour multiplier le Cornus kousa, le marcottage en cépées qui est à réserver plutôt aux spécialistes et surtout le marcottage aérien.

Le marcottage aérien : en avril, choisissez une belle branche d’un an bien lignifiée. Enlevez les rameaux latéraux et toutes les feuilles sauf les quatre dernières en bout de branches. Ôtez délicatement à l’aide d’un greffoir l’écorce en anneau sur une largeur de quelques centimètres. Préparez un manchon de sac plastique noir (pour éviter que la lumière ne pénètre) à fixer sur la branche et remplissez-le de mousse de sphaigne bien humidifiée. Refermez le manchon tout autour de la « blessure » de manière à ce que la sphaigne touche à cet endroit. Fixez le manchon des deux côtés à l’aide d’un élastique ou de raphia. Au bout de plusieurs mois, des racines se développeront au sein de la sphaigne. Il sera temps dans ce cas, de sectionner la branche et de repiquer cette marcotte en pot à placer à la mi-ombre. Gardez le substrat toujours humide sans excès puis replantez l’automne suivant.

Par greffage

La greffe est la seule façon de multiplier les hybrides et certaines variétés de Cornus kousa. La greffe en écusson en juillet-août est ce qu’il fonctionne mieux. Le porte-greffe peut être un Cornus florida mais le mieux est de choisir un scion d’un an d’un Cornus kousa de l’espèce type ou un Cornus kousa Chinensis. Bien que finalement plus simple à réaliser qu’il n’y parait, les greffes sont plutôt réservées aux professionnels.

Comment associer le Cornus kousa ?

Une explosion de couleurs à Osaka…

Le Japon est connu, entre autres choses, pour ses floraisons printanières. Ne vous contentez plus d’un joli fond d’écran sur votre ordinateur, apportez le printemps japonais dans votre jardin ! Le Cornus kousa ‘Satomi’ est un choix tout indiqué pour un bosquet de mi-ombre lumineuse. C’est une variété classique de cornouiller du Japon mais tout à fait remarquable pour son éblouissante floraison composée de grandes bractées rose tendre en juin, ses couleurs d’automne rutilantes et son beau port étagé. Pour l’épauler, les cerisiers du Japon sont parfaits. Le Prunus subhirtella ‘Fukubana’ fleurira juste avant le Cornouiller, entre mars et avril dans une explosion de fleurs d’un rose intense avant l’apparition du feuillage. Juste avant cette floraison, c’est le Forsythia de Corée ou Abeliophyllum distichum ‘Roseum’ qui se chargera de mettre de ma couleur rose au jardin : à partir de février jusqu’en mars. De mai à juin, le buisson de beauté ou Kolkwitzia amabilis prend le relais grâce à sa floraison dense et abondante de couleur rose bonbon à rose pâle. Bref, un tel bosquet vous fournira des fleurs de février à début juillet. Les floraisons se suivant ou se chevauchant harmonieusement pour un effet à long terme.

associer le cornus kousa

Association « Explosion de couleurs à Osaka » : Abeliophyllum distichum ‘Roseum’, Prunus subhirtella ‘Fukubana’, Cornus kousa ‘Satomi’ et Kolkwitzia amabilis

Une ambiance automnale à Kyoto…

Mais le Japon nous enchante aussi en automne avec les couleurs de feuillage des arbres et arbustes. L’un des cornouillers du Japon parmi les plus spectaculaires en automne est sans conteste le Cornus kousa ‘Schmetterling’ avec son feuillage qui vire à l’orange puis au rouge écarlate avant de tomber au sol en automne. Les gros fruits roses sont aussi très décoratifs et restent sur l’arbre tout l’automne. Côté couleur d’automne au Japon, impossible de faire l’impasse sur un érable du Japon : lAcer palmatum ‘Shaina’ est une merveille écarlate dès le mois d’octobre. Mais n’oublions pas les floraisons automnales qui ajouteront encore un peu de couleur à l’ensemble : un Camellia sasanqua ‘Waterfall Pink’, cet arbuste persistant offrira une cascade de fleurs doubles d’un rose frais à partir du mois d’octobre, jusqu’en novembre ; tandis que le petit Abelia x grandiflora ‘Caramel Charm’ fleurira en une multitude de fleurs roses et blanches en été et jusqu’au début de l’automne pour laisser place à un riche manteau de bractées rousses sur un feuillage semi-persistant de couleur caramel.

Prendre le thé sur l’île d’Hokkaido…

Envie d’une petite scène japonaise sur votre terrasse ou un large balcon à exposition mi-ombre ? C’est tout à fait possible en choisissant judicieusement vos plantes. Commençons par l’un des cultivars les plus compacts parmi les Cornouillers japonais : Cornus kousa ‘Copacabana’ séduit par la couleur de son feuillage qui se décline dans un camaïeu de rouge-pourpre à vert tendre, ponctué en juin d’une belle floraison  blanche teintée de rose qui contraste parfaitement avec le feuillage. Pour l’accompagner, quoi de mieux qu’un bel érable du Japon comme cet Acer palmatum ‘Orange Dream’, une variété disposant d’un feuillage de printemps orange vif, puis vert clair en été pour finir jaune d’or à orange vif en automne. Complétons le tableau avec deux persistants : un joli Pin japonais, Pinus parviflora ‘Kokuho’ ne dépassera pas un mètre de haut et vous enchantera avec son feuillage vert-bleuté et son allure de bonsaï naturel ; et un simple mais efficace Pieris japonica ‘Flaming Silver’. Ce dernier petit arbuste portera un magnifique feuillage printanier d’un rouge écarlate, contrastant avec les feuilles matures d’un vert foncé marginé de crème, le tout agrémenté d’une floraison généreuse en panicules blanches et pendantes.

Questions fréquemment posées par les jardiniers

Mon sol est calcaire. Puis-je tenter un Cornus kousa ?

Même si les Cornouillers du Japon préfèrent une terre acide à neutre, ils peuvent tolérer un peu de calcaire. Contrairement aux autres Cornus à fleurs qui ne supportent, eux, pas du tout le calcaire. Toutefois, si votre terrain est vraiment trop calcaire, vous devrez apporter un peu de terre dite de bruyère à la plantation de votre Cornus kousa et ajouter tous les ans une bonne couche d'aiguille de pin en guise de paillage à son pied.

Mon jardin est très petit. J'aimerais un Cornouiller du Japon. Puis-je en adopter un ?

Tout dépend de la taille du jardin ! Mais récemment, de nouvelles variétés plus compactes ont vu le jour : 'Copacabana' ne dépassera pas 3 m de haut pour 2 m de large, 'Teutonia' formera un buisson de 3 m de haut et autant de large, 'Schmetterling' restera aussi assez compact, ... De plus, la plupart de ces "petits" Cornus kousa vivent plutôt bien dans un grand contenant. À tenter donc pour égayer une terrasse, voire un balcon suffisamment solide ! En conclusion, n'hésitez pas à demander toutes les informations à un spécialiste concernant les variétés les plus compactes et leurs dimensions précises à maturité. Il serait dommage de devoir couper un Cornus kousa devenu trop grand pour votre terrain.

Mon Cornouiller du Japon ne fleurit toujours pas. Que se passe-t-il ?

Il peut s'agir de plusieurs choses. Dans un premier temps, les Cornus kousa mettent du temps avant de fleurir, surtout s'ils sont issus de semis. Comptez alors parfois vingt ans avant de voir les fleurs. En second lieu, l'exposition est importante. Les Cornouillers du Japon déteste le plein soleil (surtout lors des étés chauds) mais apprécient quelques heures d'ensoleillement par jour (au moins quatre heures). Si votre arbre est planté trop à l'ombre, il ne fleurira pas ou très peu. Enfin, l'excès d'azote peut parfois empêcher les arbres de bien fleurir. Ceux-ci produisent dans ce cas qu'uniquement du bois et du feuillage. À noter aussi, qu'un gel très tardif, aux alentours du mois de mai, peut supprimer totalement les bourgeons floraux des Cornus kousa. Cela arrive plus souvent avec les cornouillers plus précoces comme le Cornus florida ou le Cornus nutallii mais ces derniers temps nous avons dû subir des saisons un peu détraquées...

Le feuillage de mon Cornus kousa prend de drôles de teintes. Que lui arrive-t-il ?

Si c'est l'automne, tout va bien ! Sinon, votre arbre souffre. Des feuilles brunes et affaissées indiquent soit un manque d'eau, soit a contrario une asphyxie des racines dans des terres trop lourdes. Dans le premier cas, c'est facile à résoudre, un bon arrosage suivi d'un bon paillage devrait l'aider à passer ce cap. Dans le second cas, il faudra travailler la terre pour la rendre plus drainante (ajout de compost, graviers dans le trou de plantation...), voire déplacer l'arbre. Sachez aussi que les Cornouillers du Japon détestent les atmosphères sèches, le soleil brûlant et le vent desséchant qui brûlent le feuillage.

Le saviez-vous ?

  • Les Anglais nomment le Cornus kousa : Kousa ‘Dogwood’ ou Chinese kousa ‘Dogwood’ ;
  • Les Japonais quant à eux appellent ce cornouiller : Yamabushi ;
  • Le Cornus kousa fût introduit en Europe en 1875 ;
  • Le nom de genre « Cornus » fait référence à la dureté du bois ;
  • L’ancien nom de genre « Benthamidia » faisait référence à Georges Bentham, un botaniste anglais du XIXe siècle ;
  • Le professeur Orton de l’Université de Rutger dans le New Jersey a eu l’idée de créer des hybrides entre le Cornus florida et le Cornus kousa dans le but de créer des souches résistantes à l’anthracnose, une maladie qui décime les Cornus florida : ces arbres sont appelés Cornus x rutgersensis (série Stellar). En plus, d’être résistants, ils arborent un feuillage très coloré en automne et des bractées plus grandes.
  • D’autres hybrides ont été créés en croisant les Cornouillers du Japon avec d’autres cornouillers (C. nutalii, C. capitata…) ;
  • Les fruits, bien que comestibles, sont rarement consommés à cause des nombreux grains et de l’enveloppe amère. La pulpe a un goût de kaki bien mûr. Toutefois, on peut les cuisiner en confiture, en sauce ou même en faire du vin ;
  • Les jeunes pousses et feuilles peuvent aussi être consommées.

Ressources utiles

Retrouvez notre sélection de cornouillers à fleurs au sein de notre pépinière en ligne.

Articles connexes


Fiche Famille

Cornouillers à fleurs : plantation, taille et entretien

Lire la suite +

Blog

Le cornouiller du Japon, l'élégance incarnée.

Originaire d'Asie, le cornouiller du Japon ou Cornus kousa, est un arbuste à croissance lente...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin