Cornus controversa - Cornouiller des Pagodes et Cornus alternifolia : planter et entretenir

Cornus controversa - Cornouiller des Pagodes et Cornus alternifolia : planter et entretenir

Sommaire

Mis à jour le 12 Septembre 2023  par Olivier 11 min.

Le cornouiller des Pagodes en quelques mots

  • Le Cornus controversa ou Cornouiller des Pagodes est un arbre au port tabulaire, étagé 
  • Le Cornus alternifolia lui ressemble beaucoup, mais reste plus petit, presque un arbuste
  • La floraison est printanière et le feuillage, caduc, prend de belles teintes en automne
  • Ces deux cornouillers réclament une exposition à la mi-ombre ou au soleil en sol frais
  • Le sol doit être riche, humifère, frais, mais bien drainé
Difficulté

Le mot de notre expert

S’il y a bien un arbre parmi les cornouillers qui ne passe pas inaperçu au jardin ou dans les parcs, c’est bien le Cornus controversa ou Cornouiller des Pagodes. En effet, le feuillage est intéressant toute l’année, surtout s’il est panaché comme chez Cornus controversa ‘Variegata’, et prend de belles couleurs en automne. La floraison printanière en corymbes de multitudes de petites fleurs crèmes attire le regard autant que les insectes. Les fruits noir-bleuté sont très décoratifs jusqu’à ce que les oiseaux les découvrent et s’en fassent une fricassée. Les jeunes rameaux rougeâtres sont superbes en hiver. Mais surtout, la silhouette de l’arbre au port tabulaire, en étage, est tout simplement remarquable en toutes saisons.

« Mais que vient faire le Cornus alternifolia dans cette fiche plante », nous diriez-vous ? Nous avons pris le choix de rédiger une fiche commune pour ces deux cornouillers, car le Cornus alternifolia ou Cornouiller à feuilles alternes  américain ressemble beaucoup à son « grand frère » asiatique, mais… en plus petit. Il a toutes les qualités citées ci-dessus (avec des jeunes rameaux plus sombres cependant), mais est tout indiqué dans les jardins de taille modeste.

Ces deux magnifiques espèces de cornouillers, déclinables en plusieurs cultivars, apprécient les sols riches et frais, mais bien drainés. Une exposition mi-ombre leur convient parfaitement, même si on peut tenter le Cornus controversa au soleil en climat plus humide.

Le Cornouiller des Pagodes et le Cornouiller à feuilles alternes se plantent en isolé, au centre d’un massif d’arbustes ou même en alignement. L’important est de leur laisser tout l’espace requis pour qu’ils puissent se développer en largeur comme en hauteur. Et surtout, gardez à l’esprit de garder suffisamment de visibilité pour que ces cornouillers restent les points focaux de votre jardin. Bref : ce sont des cornus à montrer à tous les visiteurs de votre jardin. Ne les cachez pas ! 

 

Cornus controversa, cornouiller des pagodes, Cornus alternifolia

Cornus controversa ‘Variegata’ à gauche, et Cornus alternifolia ‘Argentea’ à droite (© Peganum)

Botanique et description

Fiche d'identité

  • Nom latin Cornus controversa
  • Famille Cornacées
  • Nom commun Cornoullier des Pagodes, Cornouiller discuté
  • Floraison mai à juin
  • Hauteur entre 10 et 20 m
  • Exposition soleil ou mi-ombre
  • Type de sol argilo-limoneux, restant frais
  • Rusticité -15°C

Le Cornus controversa et le Cornus alternifolia sont deux espèces de cornouillers à port tabulaire. Tous deux font partie du sous-genre Swida comme les cornouillers à rameaux colorés bien connus : Cornus alba, Cornus sanguinea et Cornus sericea. Ce sont des cornouillers dont les fleurs ne possèdent pas d’involucre de bractées. Dans d’anciens ouvrages de botanique, vous pouvez encore retrouver les noms de Swida controversa et de Swida alternifolia.

Cornus controversa

Le Cornus controversa ou Cornouiller des pagodes (ou encore Cornouiller discuté) est un arbre de la famille des Cornacées. Son aire de répartition s’étend du Japon à la Chine en passant par la Corée, l’Inde, le Népal, le Bhoutan et Taïwan. L’habitat naturel du Cornus controversa sont les forêts mixtes de feuillus et de conifères.

Son port est tout à fait caractéristique : tabulaire, c’est-à-dire en étage. Ses branches se développent en effet quasiment à l’horizontal. Ce qui lui a valu son nom commun d’arbre des pagodes ou Cornouiller des pagodes. C’est un arbre à écorce lisse qui s’étale au fil des années, prenant un port large et pyramidal. L’écorce prend en vieillissant une couleur grisâtre, mais les jeunes rameaux sont rouge vif.

Son feuillage est caduc et, fait étonnant pour un Cornus, alterne. Seuls cette espèce et le Cornus alternifolia disposent de feuilles alternes, les autres espèces du genre (C. alba, C. sanguinea, C. sericea, C. florida, C.kousa…) possèdent un feuillage opposé. Le Cornus alternifolia, bien que plus petit, ressemble d’ailleurs botaniquement au Cornus controversa. Les deux se cultivant de la même manière. Chaque feuille est traversée par 5 à 9 nervures longitudinales. Les feuilles sont ovales avec une extrémité pointue et angulaire à la base. La couleur du feuillage est d’un beau vert luisant sur le dessus et gris clair-bleuté sur le revers. Le feuillage prend des teintes flamboyantes en automne. Chez certains cultivars, le feuillage est panaché, c’est le cas chez le désormais célèbre Cornus controversa ‘Variegata’.

La floraison intervient au printemps de mai à juin. Ce sont des corymbes larges et plates d’une multitude de toutes petites fleurs blanc-crème à quatre pétales en étoile. Les fruits sont de petites drupes sphériques bleues-noires contenant un petit noyau.

Cornus controversa, cornouiller des pagodes, Cornus alternifolia

L’absolue élégance du Cornus controversa ‘Variegata’, le feuillage coloré en automne (©Wendy Cutler), et le feuillage de l’espèce type

Cornus alternifolia

Le Cornus alternifolia ou Cornouiller à feuilles alternes, originaire du Nord-Est de l’Amérique du Nord, est plutôt un grand arbuste et diffère du Cornus controversa par quelques points : les jeunes rameaux sont rouge-pourpre, parfois presque noirs. Le feuillage est moins arrondi, plus effilé, que celui du Cornouiller controversé. De plus, celui-ci prend une très belle teinte en automne, passant du jaune, et contrastant alors admirablement avec les rameaux sombres, au violet à bordeaux mat par la suite.

La floraison, semblable à celle de Cornus controversa, intervient fin mai ou courant juin, après l’apparition du feuillage. Les inflorescences, des corymbes, sont plates, constituées de nombreuses petites fleurs blanc crème, et disposées au-dessus du feuillage. Le fruit est une petite drupe noir-bleuté appréciée des oiseaux.

La taille du Cornouiller à feuilles alternes est aussi plus compacte, ce qui le rend intéressant pour les petits jardins : environs 5 m en tous sens à l’âge adulte pour l’espèce type, bien moins pour les variétés. Il en existe d’ailleurs des variétés colorées de toute beauté, comme ‘Golden Shadows’ aux feuilles panachés de jaune d’or ou ‘Pinky Spots’ au feuillage tricolore : vert, blanc et rose.

Cornus controversa, cornouiller des pagodes, Cornus alternifolia

A gauche, silhouette du Cornus alternifolia ‘Argentea’ (© Peganum), à droite feuillage du Cornus alternifolia type

Nos variétés préférés

 Cornus controversa
Cornus alternifolia
Cornus controversa - Cornouiller des Pagodes

Cornus controversa - Cornouiller des Pagodes

Le Cornus controversa, espèce type et également appelé cornouiller des Pagodes, est l'un des plus grands du genre. Formant un véritable petit arbre, il séduit par sa silhouette remarquable, en rameaux étagés, véritable sculpture végétale qui détermine le point focal du jardin.
  • Période de floraison Juillet, Août
  • Hauteur à maturité 12 m
Cornus controversa Pagoda - Cornouiller des Pagodes

Cornus controversa Pagoda - Cornouiller des Pagodes

Le Cornus controversa 'Pagoda' possède port étagé plus accentué que le type lui confère une silhouette au graphisme exceptionnel.
  • Période de floraison Juin, Juillet
  • Hauteur à maturité 12 m
Cornus controversa Variegata - Cornouiller des Pagodes panaché

Cornus controversa Variegata - Cornouiller des Pagodes panaché

Le Cornus controversa 'Variegata' s'habille d'un feuillage luisant, largement panaché de crème, qui se couvre en été de nappes neigeuses, odorantes, tissées d'inflorescences aplaties.
  • Période de floraison Juillet, Août
  • Hauteur à maturité 7 m
Cornus alternifolia - Cornouiller à feuilles alternes

Cornus alternifolia - Cornouiller à feuilles alternes

Le Cornus alternifolia, espèce type et également appelé cornouiller à feuilles alternes, forme un arbuste au port naturellement intéressant, avec ses rameaux étagés et horizontaux et sa cime aplatie qui lui confèrent une texture attrayante au jardin. Il porte un feuillage ample et bien fourni d'un vert assez sombre, au fini luisant, qui prend quelquefois de belles couleurs automnales selon le sol.
  • Période de floraison Juin, Juillet
  • Hauteur à maturité 5 m
Cornus alternifolia Golden Shadows - Cornouiller à feuilles alternes

Cornus alternifolia Golden Shadows - Cornouiller à feuilles alternes

Cornus alternifolia 'Golden Shadows' forme un arbuste au port gracieux, avec ses rameaux étagés et horizontaux, couverts d'un feuillage panaché d'or changeant, prenant au fil des saisons des teintes fantastiques. Marginé d'or, il est teinté de rouge-orangé au printemps, plus vert en été, puis violacé en automne.
  • Période de floraison Juin, Juillet
  • Hauteur à maturité 3 m
Cornus alternifolia Pinky Spots (Tricolor) - Cornouiller à feuilles alternes

Cornus alternifolia Pinky Spots (Tricolor) - Cornouiller à feuilles alternes

Le Cornus alternifolia 'Pinky Spots' forme un arbuste bien touffu mais au port gracieux, avec ses rameaux étagés et horizontaux, et porte un feuillage panaché de blanc crème et de rose sur fond vert, particulièrement coloré au printemps. Il devient plus vert en été, puis violacé en automne.
  • Période de floraison Août, Septembre
  • Hauteur à maturité 3,50 m
Cornus alternifolia Argentea - Cornouiller panaché à feuilles alternes

Cornus alternifolia Argentea - Cornouiller panaché à feuilles alternes

Le Cornus alternifolia 'Argentea' possède un feuillage extraordinaire, panaché de blanc, virant au rouge à l'automne, qui habille de neige puis de braise sa silhouette étagée.
  • Période de floraison Juin, Juillet
  • Hauteur à maturité 3 m

Découvrez d'autres Cornus - Cornouillers

  1. 14
    Dès 10,50 € Pot de 2L/3L

    Existe en 3 tailles

  2. 6
    -20% 36,00 € 45,00 € Pot de 3L/4L

    Existe en 3 tailles

  3. 2
    41,50 € Pot de 3L/4L

  4. 3
    Dès 75,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 3 tailles

  5. 7
    59,00 € Pot de 4L/5L

    Existe en 2 tailles

  6. 23
    Dès 14,90 € Pot de 3L/4L

    Existe en 2 tailles

  7. Commandable
    37,50 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 4 tailles

  8. 1
    Dès 11,90 € Pot de 2L/3L

    Existe en 2 tailles

  9. 13
    Dès 14,90 € Pot de 2L/3L

    Existe en 6 tailles

  10. 99
    Dès 3,90 € Godet de 8/9 cm

    Existe en 4 tailles

  11. 6
    Dès 95,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 2 tailles

  12. 42
    Dès 12,50 € Pot de 2L/3L

    Existe en 2 tailles

  13. 22
    Dès 10,50 € Pot de 2L/3L

    Existe en 4 tailles

  14. 22
    Dès 14,90 € Pot de 3L/4L

    Existe en 2 tailles

  15. Commandable
    Dès 149,00 € Pot de 18L/20L

    Existe en 2 tailles

  16. 1
    Dès 169,00 € Pot de 18L/20L

    Existe en 2 tailles

Comment planter un Cornus controversa ?

Où planter ?

Les Cornus controversa et Cornus alternifolia sont relativement peu exigeants au niveau du sol. La terre doit être riche, non calcaire et pas trop lourde. Le terrain doit rester frais toute l’année, car s’il est trop sec, l’arbre végétera. Il s’accommode des terres argileuses, mais le sol doit toujours être bien drainé.

Au niveau de l’exposition, ces cornouillers sont plus à leur aise à la mi-ombre dans une ambiance de sous-bois. Cependant, le Cornus controversa peut pousser au soleil si celui-ci n’est pas trop brûlant. 

Quand planter ?

On peut le planter de mars à avril ou mieux encore à l’automne : d’octobre à novembre. Une plantation automnale permettra à votre cornouiller de produire un bon système racinaire pour l’année à venir.

Cornus controversa, cornouiller des pagodes, Cornus alternifolia

Cornus controversa ‘Variegata’ et Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’

Comment planter ?

  • Plongez votre cornouiller en pot dans un grand seau d’eau durant quelques dizaines de minutes pour réhydrater la motte
  • Creusez un trou de deux fois la profondeur de la motte et de deux fois sa largeur. Gardez la terre extraite et ameublissez-la.
  • Ameublissez aussi la terre au fond du trou à l’aide d’une houe ou d’une pioche.
  • Si votre sol n’est pas suffisamment bien drainé (terre très compacte), vous pouvez mélanger du gravier à la terre extraite. Évitez le sable du Rhin qui peut parfois faire pire que mieux dans les terres très argileuses et oubliez le gravier au fond du trou, cela créera une sorte de « puisard » rempli d’eau juste au niveau des racines, ce qui n’est pas bon non plus. Du compost améliorera aussi la texture du sol.
  • Dépotez votre arbre et vérifiez bien la qualité des racines. Coupez les racines abîmées ou pourries. N’hésitez pas à démêler le chignon racinaire et à enlever la majeure partie du terreau constituant la motte, surtout pour une plantation automnale.
  • Apportez plusieurs poignées de compost bien mûr dans le trou de plantation.
  • Préparez un pralin pour les racines : quelques poignées de terre, une bonne poignée de fumier décomposé et ajoutez de l’eau de pluie jusqu’à former une sorte de boue collante. Trempez les racines de votre arbre dans cette boue. Le pralin fournira tout ce dont ont besoin les racines pour démarrer leur croissance.
  • Déposez votre arbre au fond du trou, maintenez-le droit puis rebouchez le trou à l’aide de votre terre.
  • Faites en sorte de ne surtout pas recouvrir le collet de l’arbre (la partie entre les racines et la partie aérienne). Le mieux est une plantation sur une légère butte. Le collet maintenu au-dessus du sol permet aux racines latérales de s’étaler et de « respirer ». L’arbre est moins sujet aux maladies, mieux maintenu et pousse plus rapidement.
  • Tassez légèrement la terre autour de l’arbre sans abîmer les racines et créez une sorte de cuvette autour de lui pour que l’eau reste à son pied.
  • Apportez dix litres d’eau. Cette opération est importante pour éviter les éventuels « trous d’air » entre les racines et la terre.
  • Un bon paillage de feuilles mortes au pied ou mieux encore une plantation de vivaces couvre-sols permettra de garder un sol frais tout au long de l’année.

Entretenir son cornouiller des pagodes

Arrosage

Le sol ne doit pas être sec en été et détrempé en hiver ! Les cornouillers à fleurs sont sensibles au stress hydrique. Nous vous conseillons d’utiliser le paillage pour maintenir la fraîcheur et également pour protéger les racines des rigueurs de l’hiver.

Arrosez régulièrement la première année, un arrosoir par semaine. Ensuite, l’arrosage est inutile sauf en régions où la sécheresse est monnaie courante.

Taille

Aucune taille n’est nécessaire. Le nettoyage se limite aux branches mortes en mars. Vous pouvez éventuellement supprimer les branches qui se croisent ou qui semblent mal placées (ce qui est rare chez ce type d’arbre ou arbuste). Ne tentez pas de contenir son développement en largeur et en hauteur, cela nuira à sa silhouette. Réfléchissez donc bien à la taille que peut prendre votre cornouiller une fois adulte.

Maladies et ravageurs éventuels

Le Cornus controversa peut être atteint de l’anthracnose (ou maladie du charbon), une maladie cryptogamique. L’anthracnose se manifeste par l’apparition de tâches brunâtres bordées de violet, de nécroses sur les feuilles et les rameaux. Ces champignons profitent des blessures pour entrer donc ne taillez pas. Contentez-vous d’enlever le bois mort. N’arrosez pas le feuillage et brûlez les feuilles qui présentent des traces d’anthracnose sans oublier celles tombées au sol.

L’Oïdium (maladie du blanc) peut aussi affecter les cornouillers. On observe un feutrage blanc sur les feuilles. Celles-ci se déforment et sèchent. Cette maladie peut apparaître lorsqu’il fait humide et que les écarts de température entre jour et nuit sont importants. Une bonne aération entre les plantes permet de se prémunir contre le champignon.

Multiplier un Cornus controversa

Par semis

Le semis est aléatoire, car peu de graines sont fertiles et, de toute manière, le semis ne donnera que rarement le même cultivar que la plante mère : bien souvent les semis redonnent le Cornus controversa type (qui est magnifique aussi !). Récoltez les graines des fruits mûrs en octobre, trempez-les 24 heures puis semez-les en pot dans un substrat drainant. Laissez les pots en serre froide et ne sortez-les que le printemps suivant. Placez vos pots à la mi-ombre et gardez le substrat humide sans excès. Repiquez individuellement vos petits plants au stade de quatre feuilles puis plantez à l’automne suivant en pleine terre.

Par greffage

C’est la solution choisie par les professionnels. La greffe en écusson en novembre donne de bons résultats sur un porte-greffe de Cornus controversa type.

Attention ! Certains greffent les Cornus controversa et C. alternifolia sur d’autres cornouillers, moins chers de production et fort vigoureux (C. alba, C.sanguinea, C. amomum…). La solution est économique, mais… bien souvent le porte-greffe rejette de la base, ce qui rend inesthétique l’arbre et cache sa structure étagée. Il convient alors de retailler ces rejets inlassablement. Gare aux Cornus controversa et Cornus alternifolia trop bon marché !

→ En savoir plus sur la multiplication du cornouiller dans notre tuto !

Comment associer le Cornouiller des Pagodes ?

Si vous avez planté votre Cornus controversa ‘Variegata’ en isolé dans votre jardin, au centre d’une pelouse par exemple, restons simple dans l’accompagnement. Quelques vivaces couvre-sols sobres seront parfaites à son pied : Pachysandras, Brunneras, Ajugas, Geranium macrorrhizum… et pourquoi pas, si votre sol est suffisamment humide, le Cornus canadensis.

Mais ce type de cornouiller se révèle aussi marquant dans un style de jardin moderne et épuré en compagnie de quelques graminées, comme des Calamagrostis acutiflora ‘Karl Foerster’, des Helictotrichon sempervirens ou du Carex comans ‘Bronze Form’.

Concernant le Cornouiller à feuilles alternes, malgré son origine américaine, le petit arbre se marrie bien avec des essences asiatiques dans un style jardin japonisant. Un Cornus alternifolia ‘Golden Shadow’ se retrouvera en bonne compagnie avec un Acer palmatum ‘Butterfly’, un Rhododendron ponticum ‘Variegatum’ au feuillage panaché et aux fleurs mauves (qui contrasteront magnifiquement avec le jaune du feuillage du cornus) et un Pieris japonica ‘Forest Flame’. Quelques fougères viendront compléter le tableau.

Cornus controversa, cornouiller des pagodes, Cornus alternifolia

Cornus alternifolia ‘Argentea’, Pieris japonica ‘Forest Flame’, Acer palmatum ‘Butterfly’, et Rodhodendron ponticum ‘Variegatum’

Anecdotes et remarques éventuelles

  • Le Cornouiller des pagodes se nomme « Table Dogwood » en anglais ;
  • Le nom d’espèce « controversa » signifie « controversé » ou « divergent » en raison de sa ramure qui s’écarte de plus en plus du tronc au fil des années ;
  • Son bois dur (comme chez tous les cornouillers !) est encore utilisé de nos jours au Japon pour réaliser des ustensiles de cuisine, de petites sculptures ou parfois les socles des chaussures traditionnelles

A lire aussi

Commentaires