Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Primevères : quelle variété choisir ?

Nos conseils !

Les primevères comptent près de 400 espèces et d’innombrables variétés. Entre les primevères acaules très colorées et les grandes primevères asiatiques, comment s’y retrouver et faire le bon choix ? Certaines espèces poussent bien en pot, d’autres en rocaille ou en bord de bassin. Choisissez en fonction de vos envies, tout en prenant en compte les conditions de culture !

Les primevères ne fleurissent pas toutes à la même période : Primula acaulis et auricula sont en fleurs dès la fin de l’hiver, tandis qu’il faudra attendre l’été pour profiter de la floraison des primevères asiatiques. Faites aussi votre choix en fonction de la situation : Votre jardin est-il ensoleillé, ombragé, humide ? Comprend-il un point d’eau, une rocaille… ? Si vous possédez un bassin, profitez-en pour cultiver des primevères candélabres ! Si vous avez déjà une rocaille, ajoutez-y quelques Primula auricula ! Enfin, même si vous n’avez pas de jardin, quelques espèces se prêtent à la culture en intérieur, et d’autres peuvent être plantées en jardinière et installées en bordure de fenêtre.

Quel est l’effet recherché ?

  • Pour sortir de l’hiver au plus vite !

Pour avoir des fleurs très tôt, avant même le début du printemps, optez pour Primula acaulis (aussi appelée Primula vulgaris). Fleurissant à partir de février, c’est l’espèce la plus précoce ! La floraison très colorée des nombreuses variétés horticoles vous fera oublier l’hiver. Primula elatior offre à partir de mars une floraison jaune pâle très naturelle, et la variété Primula elatior ‘Gold Lace Red’ possède de superbes fleurs rouges au cœur jaune. Quant à Primula auricula, elle fleurit aussi dès le mois de mars et se décline dans une large palette de couleurs.

Primevères à floraison printanière : Primula acaulis et Primula 'Gold Lace Red'

Primula acaulis et Primula elatior ‘Gold Lace Red’

 

  • Pour avoir des fleurs en été

Pour en profiter pleinement durant la période estivale, choisissez les primevères asiatiques. La primevère du Japon (Primula japonica) fleurit dès la fin du printemps. Découvrez la superbe floraison rose éclatant, presque rouge, de la variété ‘Millers Crimson’ ! La Primevère du Tibet (Primula florindae) offre une haute floraison jaune à partir de juin. Quant à Primula vialii, elle dévoile, dès la fin du printemps, de surprenants épis violet et rouge.

Primevères à floraison estivale

Primula vialii et Primula japonica (photo A. Breuvart)

 

  • Pour une floraison originale !

Si pour vous, la primevère rime avec un sentiment de « déjà vu », que vous êtes lassé par son côté très classique, presque banal, optez pour une floraison insolite, qui surprend et change des primevères ordinaires ! Laissez-vous captiver par la floraison presque hypnotisante de Primula acaulis ‘Zebra Blue’ ! Ou par celle de Primula ‘Elizabeth Killelay’, aux pétales rouge sombre cernés d’un liseré blanc. Découvrez aussi Primula ‘Francisca’ et ses fleurs vertes, chose assez peu fréquente lorsqu’on est habitué aux couleurs très vives des primevères. Quant à Primula capitata, elle vous surprendra par la forme de son inflorescence, presque sphérique mais aplatie sur le dessus. Cela donne à la plante un aspect très peu commun. Enfin, découvrez les étonnantes fleurs bleues de Primula x tommasinii ‘You and Me Blue’, qui semblent superposer deux fleurs l’une sur l’autre.

Des primevères à floraison originale

De gauche à droite: Primula ‘Zebra Blue’, Primula ‘Elizabeth Killelay’ photo (Mark Watts) et Primula capitata ssp. mooreana

 

  • Pour un effet très naturel

Si vous souhaitez composer un massif naturaliste, oubliez les innombrables variétés et hybrides aux couleurs criardes des Primula acaulis et Primula auricula, et tournez-vous vers les espèces botaniques : la sauvage Primula veris (le Coucou), la délicate Primula secundiflora ou l’élégante Primula denticulata… Les primevères candélabres peuvent aussi entrer dans un décor très naturel, en compagnie d’Hostas ou de Fougères, et à proximité d’un point d’eau. Quant à Primula vialii, son étrange floraison lui donne un style assez naturel, qui permet de l’intégrer dans ces jardins : elle nous rappelle les orchidées sauvages qu’on peut trouver en France (par exemple, Anacamptis pyramidalis).

Pour un aspect naturel : le Coucou, la Primevère denticulée et Primula secundiflora

Primula veris, Primula denticulata et Primula secundiflora

 

  • Pour une floraison (vraiment) très colorée !

À l’inverse, pour une floraison éclatante, choisissez parmi les nombreux hybrides et cultivars de Primula acaulis (la Primevère des Jardins) ou Primula auricula. Il n’y a que l’embarras du choix ! La variété Primula x elatior ‘Crescendo’ est aussi disponible dans une large palette de couleurs : jaune, rouge, blanc, bleu… Découvrez également Primula elatior ‘Gold Lace Red’ aux fleurs rouge et jaune, et Primula vulgaris Belarina ‘Cobalt Blue’ aux fleurs doubles bleu intense. Sans oublier Primula juliae ‘Wanda’ : une primevère tapissante à la remarquable floraison violette.

Pour une floraison colorée : des hybrides de la Primevère des Jardins ou de Primula elatior

Hybrides de Primula vulgaris – Primula eliator ‘Crescendo Rouge’ (photo David Monniaux)

Pour quelle situation ?

  • Dans une rocaille

Si vous souhaitez implanter des primevères dans une rocaille, les Primula auricula sont les plus adaptées. L’espèce type porte de belles fleurs jaunes et pousse naturellement en montagne, dans les Alpes. Il existe de très nombreuses variétés, aux couleurs variées et contrastées. Primula marginata se plaira aussi en rocaille. Elle pousse également dans les Alpes, et apprécie les sols drainants. Sa floraison est très douce, rose ou violet pâle.

Primevères à cultiver en rocaille

Primula auricula et Primula marginata

 

  • En situation ensoleillée

Les primevères sont à planter à mi-ombre : en général elles n’apprécient pas le soleil direct. Cependant, si vous n’avez pas de place disponible en situation ombragée, certaines espèces tolèrent le plein soleil à condition que le sol reste frais. C’est le cas de Primula bulleyana et de Primula florindae. Installées en terrain humide, par exemple à proximité d’un bassin, elles supporteront le soleil direct.

Des primevères qui supportent le plein soleil

Primula florindae (photo Stan Shebs) et Primula bulleyana

 

  • En bord de bassin

Les Primevères asiatiques apprécient d’être plantées à proximité d’un bassin. Optez pour les fleurs jaunes de Primula florindae ou la floraison étagée orange de Primula bulleyana ! Leurs hautes floraisons aux tons lumineux ont un aspect très naturel et sauvage. Primula vialii affectionne également les sols humides, mais ne doit pas être plantée trop près d’un point d’eau.

Des primevères à installer en sol frais ou bordure de bassin

Les primevères candélabres apprécient d’être implantées en terrain humide

 

  • En intérieur

Même si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez quand même cultiver des primevères ! Primula obconica et Primula malacoides peuvent pousser en intérieur, à condition d’éviter les températures trop élevées. Placez-les à un emplacement lumineux, à l’abri du soleil direct, et à une température inférieure à 18°C.

Certaines primevères peuvent être cultivées en intérieur

Primula obconica (photo Rexness) et Primula malacoides (photo Drew Avery)

 

  • En pot ou jardinière

Les Primula auricula ou Primula acaulis sont des plantes de petite taille qui peuvent être cultivées en pot. Elles apporteront de la couleur à un rebord de fenêtre ou sur le bord d’une terrasse. Associez-les à quelques annuelles ou vivaces, comme les Pensées.

Primevères à cultiver en bac ou en jardinière

La Primevère des Jardins s’adapte bien à une culture en pot ! Ici, Primula vulgaris ‘Belarina’

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Primevères : quelle variété choisir ? »

Laisser un commentaire