Primevères : les plus faciles à cultiver 

Primevères : les plus faciles à cultiver 

pour fleurir votre jardin ou votre balcon

Sommaire

Mis à jour le 16 Octobre 2023  par Angélique 5 min.

Les primevères comptent parmi les premières fleurs à égayer le jardin de leur charmante floraison. Elles sont également connues comme étant des plantes faciles d’entretien, qui ne demandent qu’une exposition mi-ombragée ainsi qu’un sol frais et bien drainé. Elles offrent néanmoins une grande diversité de forme, de la Primula veris aussi appelée « coucou » à la Primula eliator (élevée), en passant par la Primevère des jardins aussi appelée vulgaris ou acaulis, très répandue dans les jardins et la Primevère candélabre, dont la culture est plus délicate. Découvrez notre sélection de Primevères les plus faciles à cultiver pour fleurir votre jardin au printemps sans souci d’entretien.

Difficulté

La primevère officinale – Primula veris, le coucou des bois

Très connue des amateurs de promenade en forêt, la primevère officinale ou coucou porte de jolies ombelles de fleurs jaune tendre au léger parfum, en avril et mai. Atteignant une hauteur de 20 cm, elles ont besoin pour s’épanouir d’un sol humide et argileux, riche en humus, comme l’est le substrat auquel elles sont habituées dans les bois. Avec leur air très naturel, elles permettent de créer une ambiance de sous-bois pour peu que vous les plantiez sous des arbres.

Pour renforcer ce charmant côté de sous-bois, vous pouvez les associer avec des jonquilles, des narcisses et des crocus printaniers. Essayez par exemple le mariage avec des narcisses Avalanche et des Crocus tommasinianus aux fleurs étoilées teintées de lavande.

La primevère élevée – Primula eliator, sosie du coucou

La primevère élevée est une vivace à fleurs jaune souffre, qu’il est facile de confondre avec la primevère officinale ou coucou des bois. Elle s’en distingue par sa taille, car elle est plus haute que la primevère officinale et par sa couleur car ses fleurs arborent un jaune plus pâle. Elle fleurit de mars à mai, ses fleurs s’ouvrant en corolle au-dessus d’un feuillage persistant et gaufré. Elle apprécie un endroit à mi-ombre, sans soleil brûlant, ainsi qu’un sol humifère et frais, bien drainé. La primevère élevée a donné lieu à de nombreux cultivars aux coloris vifs et gais, comme la primevère – Primula eliator ‘Colibri Red Shades’ aux fleurs rouges tranchant avec son cœur jaune, qui donne une floraison longue de janvier à avril.

La primevère élevée permet de créer des ambiances naturelles et champêtres. Si vous aimez ce style, installez-la à côté de myosotis bleus et de coeurs-de-Marie blancs pour créer un charmant espace fleuri dans un coin ombragé.

La primevère commune – Primula vulgaris, simple et belle

La Primula vulgaris, aussi appelée Primula acaulis, est la primevère commune à grandes fleurs plates et sans tige. Cette petite plante vivace de 10 cm de hauteur vit naturellement dans les sous-bois et sur les bords de route. Elle est d’une culture sans souci et s’installe facilement dans un jardin. La simplicité de sa beauté et sa rusticité l’ont fait adopter par tous les jardiniers. Elle se cultive dans un endroit à mi-ombre et un sol frais à tendance argileuse, plutôt neutre. De mars à mai, son feuillage gaufré vert tendre sert d’écrin à des fleurs solitaires jaune tendre portées par une courte tige. La fleur est composée de cinq pétales disposés en corolle. Le feuillage prend la forme d’une rosette qui reste persistante en hiver.

La Primula vulgaris se marie bien, dans une pelouse, une rocaille fraîche ou sous un arbre, avec des perce-neige, des violettes, des jacinthes ou des jonquilles des bois pour composer une ambiance bucolique et naturelle.

La primevère – Primula acaulis Lipstick, un petite plante facile à cultiver

À partir de la Primula acaulis vivace, de nouvelles variétés ont été créées, qui sont, elles aussi, très faciles à cultiver. C’est le cas par exemple de la Primula acaulis Lipstick au port compact et au coloris inédit. Cette petite primevère de 15 cm de haut fleurit de janvier à mars. Sur son feuillage gaufré formant un petit coussin vert clair très net, poussent des fleurs bicolores, jaunes et roses. Ces primevères sont cultivées comme des bisannuelles et s’installent aussi bien au soleil qu’à l’ombre, dans un sol frais et fertile. On peut les planter dans un jardin ou bien en pot.

Amusez-vous à les accompagner de tulipes botaniques, comme la Tulipe batalinii ‘Yellow Jewel’, de jacinthes ou de muscaris.

La primevère des jardins – Primula 'Everlast F1', une hybride facile à vivre

Les primevères hybrides sont également de bonnes candidates pour un jardin ou une potée faciles à cultiver. La Primula ‘Everlast F1’ fait partie des primevères hybrides sans souci pour le jardinier. De type multiflore, elle a été distinguée à Fleuroselect pour ses qualités décoratives, mais aussi sa facilité de culture. Vivace, elle fait preuve d’une grande rusticité. Elle se cultive sous un soleil doux, à la mi-ombre et même à l’ombre, dans un sol humifère et frais. Elle est l’aboutissement d’hybridation entre des Primula eliator, Primula veris et Primula acaulis. Son feuillage vert foncé en rosette est persistant et gaufré. Elle mesure 20 cm de hauteur et donne de décembre à mars des fleurs jaune pâle à cœur d’or.

Dans une bordure ou une jardinière, mariez la Primula ‘Everlast F1’ avec des Myosotis sylvatica ‘Savoie Bleu’ et des Viola cornuta ‘Sorbet Delft Blue’, pour un effet fraîcheur garanti.

La primevère – Primula denticulata, altière et élégante

Facile également à cultiver, la primevère denticulée ou Primula denticulata est robuste et offre de séduisants pompons de fleurs, évoquant les alliums. Ses fleurs disposées en forme de boule sur une tige haute de 30 cm lui confèrent une certaine élégance. Elles peuvent prendre une couleur blanche comme la Primula denticulata Alba, violette comme la Primula Denticulata Cashmiriana, ou bien rose comme la Primula denticulata Rubin. Elles fleurissent de mars à mai et les feuilles allongées et dentelées sont caduques.

Dans un jardin, au soleil ou à la mi-ombre, installez des Primula denticulata Alba, à côté de Primula denticulata Cashmiriana, ainsi que des scilles de Sibérie, qui fleurissent à la même période.

La primevère du Japon Apple Blossom – Primula japonica, la délicatesse même

La primevère du Japon Apple Blossom – Primula japonica apporte, elle aussi, une touche très élégante dans un jardin. Elle est facile d’entretien si on l’installe dans un sol frais et humifère. Haute de 60 cm, elle appartient à la catégorie des primevères candélabres. De mai à juillet, elle porte des hampes florales ornées de charmantes petites couronnes de fleurs évoquant les fleurs de pommier. Elles arborent un rose tendre avec un cœur rouge corail. Cette plante offre des feuilles dentées vert pâle de 20 cm qui sont caduques. Vigoureuse et résistante au froid, cette vivace se cultive facilement à l’ombre ou à la mi-ombre dans une terre humifère, fraîche et bien drainée.

Elle s’associe joliment avec des plantes d’ombre comme des petites fougères, des hostas, des Cœurs-de-Marie et des tiarelles, abritées par des arbres. Elles éclaireront ainsi avec charme un coin d’ombre dans le jardin.

Commentaires

Primula facile de culture