Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
association

Céanothe : 5 idées d'associations réussies

En haie ou en massif

Le Céanothe ou Lilas de Californie est un bel arbuste qui offre au printemps ou en été, selon qu’il est persistant ou caduc, une floraison sous la forme de généreux épis odorants rappelant ceux des lilas. Ses fleurs le plus souvent d’un bleu inouï parfois roses ou blanches, se dressent au-dessus d’un feuillage très décoratif autorisant toutes les associations.

Son allure un peu sauvage apporte la petite touche de fraîcheur et de gaieté dans tous les jardins naturalistes, les jardins romantiques, de bords de mer, ou même dans les jardins de ville. Il est indispensable en haie fleurie, en isolé mais aussi en couvre-sol dans une rocaille ou en bac sur la terrasse, pour les plus petits d’entre eux.

Découvrez nos 5 plus belles idées d’associations autour du Céanothe, avec toutes sortes d’arbustes ou de plantes vivaces, pour composer des scènes colorées et contrastées ou de remarquables camaïeux de bleus.

En haie fleurie multicolore

Les céanothes persistants de stature moyenne comme le Ceanothus impressus ‘Victoria’ ou le Ceanothe arboreus ‘Trewithen Blue’ font merveille dans des haies vives et fleuries dans lesquelles ils laissent s’épanouir leurs fleurs odorantes au printemps aux côtés d’autres arbustes à fleurs. De croissance rapide, ils forment des masses buissonnantes très florifères.

Comme ils retombent dans un certain anonymat après la floraison, il est préférable de leur choisir des compagnons à floraisons décalées ou à feuillages décoratifs, caducs ou persistants (Pittosporum, Nandina, Elaeagnus ebbingei…) et de l’associer à des arbustes qui devanceront ou prendront le relais de sa floraison: le Viburnum rhytidophyllum (dès janvier), le Cornus mas (en fleurs dès février), les Forsythias, les syringas vulgaris aux grappes de petites fleurs bleues, blanches ou roses (d’avril à mai), les coronilles glauques, cistes arbustifs (en mai-juin), les Buddleias, le Weigela florida, les rosiers buissonnants ou les lavatères en été.

associer le ceanothe

Un exemple d’association en haie : Cornus mas Jolico, Forsythia comme Spectabilis par exemple, Ceanothus impressus Victoria, Syringa persica et Buddleja Nanho Blue

Le port un peu désordonné des céanothes offre un contraste de forme avec la rigueur des conifères de haie tels que les ifs, les thuyas ou les genévriers.

Dans une haie parfumée, ils s’accordent parfaitement avec le seringat Philadelphus coronarius ou l’oranger du Mexique.

Ambiance blanc-bleu rafraîchissante 

Les Céanothes offrent les plus belles fleurs bleues du jardin ! Bleu profond du Céanothe ‘Skylark‘, bleu foncé du Ceanothus ‘Concha’, bleu ciel du Ceanothe pallidus ‘Marie Blue’, associez-les à d’autres arbustes à fleurs et à des belles vivaces de plein soleil pour dessiner un massif azuréen, comme les  Caryopteris, lavatères, Perovskia, delphiniums, des lavandesnepetas, Knautia arvensis, des Echinops, une Salvia nemorosa ‘April Night‘, des Véroniques d’Autriche, des Vipérines de Madère, ou un Lupinus ‘The Governor‘.

Ponctuez de quelques touffes de fleurs blanches par exemple avec des Phlox paniculata, des dianthus plumarius, des gauras, les épis d’une Melica ciliata ou d’une sauge argentée et d’un Papaver orientale ‘Perry’s White’. Ces mariages frais conviennent très bien aux jardins de bords de mer dans lesquels les céanothes s’acclimatent facilement.

Les céanothes à floraison bleue offrent une belle complémentarité de teintes avec des vivaces à floraison jaunes comme les achillées, le Verbascum olympicum ou Molène d’Olympe, les verges d’or et les arbustes à fleurs jaunes comme les genêts et les potentilles arbustives qui s’épanouissent en même temps que les céanothes d’été.

Dans une scène rose et romantique

Les céanothes d’été comme Ceanothus pallidus ‘Marie Rose®’ et ‘Marie Simon’ avec leurs fleurs rose poudré se déploieront en un délicat nuage dans de grandes scènes foisonnantes et romantiques. Associés à des arbres aux papillons à floraison estivale rose vif (Buddleia davidii ‘Pink Delight’), à des Caryopteris (x) clandonensis ‘Pink Perfection’, ils formeront des arrière-plans magnifiques pour des rosiers buissonnants, des cotinus, un Lagerstroemia indica de la série ‘Summer Beauty®’.

Leurs épis délicats émergeront d’un moutonnement d’hydrangeas et de vivaces  composé de grands Thalictrums, d’Alcea rosea, de Campanula ‘Ringsabell Mulberry Rose’, de Sauges, d’Asters géants.

Une envolée de roses ponctuée de Dianthus plumarius, d’Achillées milleflolium, d’Agastaches, d’un parterre de rosiers couvre-sol ou de gauras qui habilleront leur pied et accompagneront leur floraison.

Quelques touffes d’Armoises et de Stachys byzantina viendront adoucir cette symphonie rose tandis que quelques pieds d‘heuchères au feuillage pourpré l’accentueront.

Pour étoffer un massif naturel

Les Céanothes avec leur floraison généreuse et débridée et leur végétation buissonnante font merveille dans des jardins naturels pour créer des tableaux foisonnants. Ils donnent toujours de l’ampleur, de la couleur et beaucoup de charme aux massifs arbustifs ou de vivaces.

En fond d’un massif naturaliste, les céanothes de stature modeste (Céanothe ‘Skylark’, ‘Gloire de Versailles’) feront beaucoup d’effet mélangés à des Buddleias auprès desquels il forme de beaux buissons très florifères entourés de vivaces à floraison estivale telles que des chardons (Echinops ritro, Eryngium planum), des pavots d’Orient, des échinacées, des nigelles de Damas, asters d’automne, Verbena bonariensis.

Pour la légèreté, vous pouvez intégrer dans votre massif quelques graminées comme les pennisetum dont le port souple contraste avec leur silhouette touffue mais également avec de nombreuses autres graminées (Stipa, Carex comans, Eragrostis…).

Pour donner volume et couleur à une rocaille

Les variétés rampantes comme le Ceanothus griseus var. horizontalis ‘Yankee Point‘et le Ceanothus prostratus  sont parfaites pour fleurir abondamment les rocailles ou les grands talus au printemps.

On pourra les accompagner d’autres arbustes couvre-sol comme le Rosmarinus officinalis Prostratus, les genêts et genévriers rampants, des cistes, des  rosiers couvre-sol, des potentilles arbustives ou encore le Teucrium lucidrys.  Ils pourront aussi être plantés avec vivaces rampantes de sol sec telles que l’aubriète bleue, le Ceratostigma plumbaginoides ou Plumbago rampant, des sedums et des Dianthus deltoïdes.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire