Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
amenager jardin de campagne
conseil

Aménager un jardin de campagne

pour un style champêtre et naturel

Ah la campagne ! Qui n’a jamais souhaité changer de vie, renouer avec la nature et le vivant et ralentir le rythme effréné imposé par les villes ? L’idée s’est ancrée de façon tenace face à la pandémie et aux problématiques de réchauffement climatique. Récemment, de nombreux urbains ont fait le choix de s’installer à la campagne, pour redonner du sens à leur vie, cultiver des légumes et prendre le temps de vivre… Vous voilà donc peut-être, parmi nombre de néo-jardiniers, heureux possesseurs d’un jardin à la campagne. Et vous vous demandez sûrement comment aménager ce jardin, en respectant la nature, votre propre santé mais aussi sans en devenir esclave. Choix des plantes et grands principes, suivez ces quelques conseils pour aménager votre jardin de campagne. 

jardin champêtre ou rural

Un petit havre de paix bien bucolique…

La campagne est multiple

Géographiquement, la France est peut-être le pays d’Europe le plus diversifié. On estime que la campagne française change à peu près tous les trente kilomètres. L’architecture change, les typologies de jardins également : grandes surfaces herbues et généreuses bordées de haies bocagères, anciennes restanques en partie éboulées, petit jardin de curé clos et plat, ou grande surface vallonnée et boisée… il n’existe donc pas une typologie de jardin de campagne, mais plusieurs en fonction :

  • du terroir
  • du climat local
  • du type de sol
  • de la flore du lieu
  • des matériaux disponibles
  • des pratiques locales
le look du jardin de campagne dépend du terroir local

Votre jardin de campagne reflètera le terroir où il s’insère

Lorsqu’on parle de jardin de campagne, irrémédiablement liés aux souvenirs d’enfance et au bon vieux temps, on pense immédiatement aux jardins de grand-mère ou aux jardins de curé. Il s’en dégage une conception du jardin à la fois très ancienne et très tendance : les grands-mère et les curés avaient souvent peu de ressources et ne gaspillaient jamais rien. Pourtant, leurs jardins nourrissaient le corps et l’esprit !

Ainsi le jardin de campagne est donc :

  • un jardin adapté au lieu
  • un jardin à la palette végétale simple et locale (on évitera donc le palmier planté en Aveyron ou l’olivier en Alsace…)
  • il utilise et ré-utilise avec parcimonie les ressources locales et se veut non-ostentatoire
  • il est vivrier, fruitier, offre gite et couvert à la faune et se passe totalement d’intrants chimiques
  • enfin, sa simplicité permet au jardinier qui en prend jalousement soin de prendre le temps de vivre

Quels arbres pour mon jardin de campagne ?

Pour arborer votre jardin de campagne, misez sur les essences locales. Adaptés et résistants, ces arbres constitueront la base de votre coin de nature. Commencez par faire le point sur les arbres existants et procédez à la vérification de leur état. Il sera peut-être nécessaire de procéder à une taille douce pour éliminer les bois morts et répéter les éventuelles traces de maladies. Les distances de plantation devront être définies en fonction du développement futur de vos arbres et de l’effet voulu : création de bosquets ou plantation de sujets en isolé.

En climat continental ou même en zone de montagne, plantez :

Dans le sud ou sur le littoral Atlantique, vous pourrez vous permettre des essences un peu moins rustiques, mais aussi plus résistantes à la sécheresse, notamment pour le pourtour méditerranéen :

arbres pour jardin champêtre

Acer platanoides, Betula, Cercis siliquastrum, Alnus cordata et Olea europea

Les arbustes et les plantes de haies

Dans le sud et sur le littoral Atlantique, constituez vos haies à partir d’arbustes faciles à vivre. Vous laisserez leur port naturel s’exprimer en plantant des haies vivesTamaris, Oliviers de Boheme Elaeagnus angustifolia, Chalef (Eleagnus), Abelias… etc, devront être plantés à une distance respectant leur développement à maturité pour éviter les travaux de taille. Ceux-ci devront se limiter au maximum et auront pour but de densifier vos arbustes en les incitant à se ramifier.

Pensez aux incontournables laurier roses (Nerium) qui ont l’avantage de fleurir facilement et longtemps sur un feuillage persistant, mais aussi aux laurier-tins (Viburnum-tinus et Viburnum tinus ‘Variegatum’, au feuillage panaché), qui offrent leurs fleurs blanches au coeur de l’hiver.

En climat continental et en zone de montagne, vous pourrez planter pour délimiter votre jardin avec un effet campagnard ou champêtre :

arbustes et haies pour jardins champêtres

Tamaris, Abelia, Crataegus, Sorbus aucuparia et haie champêtre

Les haies de saules apportent également un charme fou aux jardins champêtres. Pour les adopter, suivez nos conseils dans la fiche : « Comment planter et entretenir une haie vivante en osier ?« 

Les vivaces et les grimpantes

Les jardins de climat doux et sec se plairont à exhaler les senteurs des lavandes, des santolines, des romarins et des helichryses. Ailleurs, les sauges arbustives constitueront des masses fleuries très faciles à cultiver. Attention toutefois, si certaines, comme la Salvia greggii ‘Alba’ est très rustique et peut supporter des températures hivernales jusqu’à -15°C, d’autres comme la magnifique Salvia involucrata ‘Bethelii‘, capable de former un arbuste dense de près d’1,50m en une saison, ne résistera par en dessous de -5°C. Pensez aussi aux Achillées, aux ombelles fleuries allant du rouge au blanc en passant par l’orangé et le rose… elles sont faciles, rustiques et robustes ! Toutes les vivaces de jardin de curé et les graminées sont adaptées à ces jardins de campagne, vous aurez l’embarras du choix !

N’oubliez pas de semer des graines de fleurs champêtres : coquelicots, cosmos, lin ou Nigelles de Damas permettront de constituer de jolis bouquets et feront le bonheur des insectes en tous genres !

plantes fleuries pour jardin de campagne

Vivaces et annuelles, idéales pour les jardins champêtres

Habillez vos murs, votre tonnelle ou de jolis arceaux de bois marquant le passage des allées de graviers, de grimpantes volubiles ou à palisser : les chèvrefeuilles au parfum suave garniront rapidement les supports, les glycines marqueront le printemps de leurs grappes incomparables et les rosiers grimpants raviront les jardiniers amateurs comme les plus experts. Dans le sud les bignones se glisseront facilement dans le look simple et nature d’un mas de pierres aux cotés des rosiers de Banks jaunes (Rosa banksiae ‘Lutea’) ou roses (Rosa banksiae ‘Rosea’). En région plus froide, les clématites feront merveille sur la pergola!

→ Pour vous assurer de planter adapté, saisissez en quelques clics les caractéristiques de votre jardin ou même de chacun de vos massifs dans notre application web Plantfit !

Le potager

Lieu incontournable du jardin de campagne : le potager. On l’entoure de petites haies libres si possibles composées d’arbustes à petits fruits (framboisiers, Cassissiers, etc). Pas besoin de se lancer dans une production intensive, surtout si vous n’avez pas beaucoup de temps à y consacrer. Pour commencer, contentez-vous des « classiques » (salades, tomates, courgettes, fraisiers, etc) et adaptez vos cultures par la suite en fonction de vos capacités. Les carrés de potager sont une bonne alternative au potager en pleine terre.

potager jardin champêtre jardin de campagne

Pour votre potager, consultez les précieux conseils de nos fiches dédiées :

→ Potager : Comment planifier et étaler ses récoltes ? CONSEILS POUR PROFITER DE VOS RÉCOLTES TOUTE L’ANNÉE

Le potager en carrés. COMMENT ? AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

Petit potager : nos astuces gain de place. TOUS NOS CONSEILS POUR OPTIMISER L’ESPACE DE VOTRE PETIT JARDIN POTAGER

Favoriser la biodiversité et ne rien gaspiller

Dans les jardins de campagne, on renoue avec un peu de mesure et de sobriété, et on fait corps avec le vivant. Les haies bocagères ou champêtres et les espaces de prairies fleuries favorisent la biodiversité. Les tas de bois accueillent tout une faune qui se réjouit d’y trouver le gîte et le couvert. Fabriquez et installez des nichoirs pour accueillir les oiseaux et des hôtels à insectes.

Tout produit chimique est bien sûr à bannir : insecticides, pesticides, engrais chimiques… oubliez tout cela et pratiquez un jardinage au naturel… la nature vous le rendra bien !

Dans le même esprit, récupérez et upcyclez tout ce que vous pourrez : les palettes se transforment en bans ou en bacs à compost, les pots de terre cuite en ollas, les vieux arrosoirs de zinc en pots de fleurs, les branchages en barrières ou en cabanes pour les enfants… rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

récupération jardin de campagne

La récupération permet de décorer simplement et de fabriquer tout ce qui est utile au jardin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire