Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
tailler les agrumes
conseil

Agrumes : quand et comment les tailler ?

Découvrez tous nos conseils !

Les agrumes sont de petits arbres fruitiers qui évoquent les jardins du Sud, la méditerranée et le soleil… On les apprécie pour leurs fruits, souvent jaunes ou orangés, au goût acidulé. Il en existe une belle diversité : citronniers, orangers, mandariniers, kumquat, cédratier… Ces arbres ou arbustes nécessitent d’être taillés de temps en temps. Cependant, si elle est mal réalisée, une taille peut entrainer l’apparition de maladies, fragiliser l’arbuste, ou nuire à la floraison et fructification. Découvrez tous nos conseils pour réussir cette opération, et notamment quand et comment intervenir.

Pourquoi tailler les agrumes ?

On peut commencer par se demander pourquoi il faut tailler les agrumes au lieu de leur laisser leur forme naturelle. Plusieurs raisons rendent importante cette opération. Évidemment, cela permet de donner une belle forme à l’arbuste. Lorsqu’il est jeune, la taille encourage l’agrume à se ramifier, à devenir plus dense et plus fort. De plus, en réduisant ses dimensions, l’arbuste devient plus adapté aux petits jardins et à une culture en bac, et en limitant sa hauteur, la récolte devient plus facile. La taille permet à l’air de mieux circuler entre les branches, et à la lumière de pénétrer au centre du houppier. De même, en supprimant les gourmands qui peuvent pousser à partir du porte-greffe, on évite que celui-ci ne prenne le dessus sur la variété greffée. Enfin, la taille favorise également une bonne fructification.

Quand tailler ?

Les agrumes doivent être taillés après la fructification, en fin d’hiver ou au début du printemps (entre février et avril). Ainsi, ils auront le temps de produire de nouvelles branches qui porteront les prochains fruits. Évitez surtout d’intervenir en période de gel.

Il est préférable de commencer à tailler les agrumes lorsqu’ils sont jeunes, après leur plantation. Les clémentiniers nécessitent d’être taillés chaque année, tandis que les orangers et citronniers peuvent être taillés tous les ans ou tous les deux ans. Les arbustes cultivés en pot ont besoin de tailles plus fréquentes que ceux qui sont en pleine terre.

 

Citronniers, Citrus limon, dans un jardin

La taille permet de donner aux agrumes un port équilibré et harmonieux. Ici, des citronniers (photo momentcaptured1)

 

Comment tailler ?

Quelques conseils préalables

  • Il est important d’utiliser du matériel bien aiguisé, et désinfecté, afin d’éviter de transmettre des maladies d’une plante à une autre. Effectuez des tailles nettes, propres.
  • Coupez à chaque fois soit à la base des branches, bien au ras, soit juste au-dessus d’un nœud (point d’insertion des feuilles sur les tiges), car la plante cicatrise et se ramifie plus facilement à proximité des nœuds. Si vous coupez une branche en son milieu, vous risquez d’obtenir un « balai de sorcière », car de nombreuses pousses se développeront sous le point de taille, d’une façon désordonnée.
  • Une fois la taille effectuée, il est préférable d’appliquer du mastic de cicatrisation sur les plus grosses plaies. Cela limitera les risques d’apparition de maladies ou de champignons.

Ces précautions sont importantes car les agrumes sont sensibles à un grand nombre de maladies. Vous conserverez ainsi plus facilement des plantes en bonne santé !

Si votre agrume a vraiment un port déséquilibré, s’il a perdu ses feuilles, ou s’il s’agit d’un vieil arbuste, vous pouvez le régénérer en le taillant très sévèrement, au printemps. N’hésitez pas à couper les branches assez bas. Il produira rapidement de nouvelles pousses, plus vigoureuses. De même, si votre arbuste a souffert du gel, attendez que les températures s’adoucissent puis effectuez une taille sévère en supprimant toutes les parties mortes, touchées par le gel.

Taille de formation

Les premières années, lorsque l’agrume est encore jeune, on cherche à lui donner sa silhouette générale en effectuant des tailles de formation. On peut par exemple le tailler en tige, en supprimant les branches latérales les plus basses, pour former un tronc bien droit, non ramifié, et en conservant en haut de celui-ci quelques branches charpentières, qui se ramifieront et donneront un effet touffu. On peut également former l’agrume en sphère surbaissée, de façon à ce qu’il soit ramifié assez bas.

  1. Tout d’abord, prenez un peu de recul pour visualiser la forme globale de l’arbuste, et celle que vous souhaitez obtenir.
  2. Éliminez les gourmands (branches verticales, très vigoureuses) qui poussent en dessous du point de greffe.
  3. Commencez par tailler en supprimant quelques grosses branches à l’intérieur, puis allez progressivement vers l’extérieur de la touffe, en coupant des branches de plus en plus petites. Éliminez les branches mal placées, et celles qui se croisent. Sélectionnez et conservez quelques charpentières qui donneront sa forme générale à l’arbuste.
  4. Essayez d’obtenir une forme relativement arrondie et touffue, en supprimant les branches les plus longues et qui semblent disproportionnées. Vous pouvez éliminer entre ¼ et 1/5 du houppier. L’idéal est de réduire un peu la hauteur, mais de conserver la même envergure, le même volume en largeur.

Taille d’entretien et de fructification

Lorsqu’on lui a donné la forme souhaitée, les années suivantes on peut se contenter d’effectuer des tailles plus légères qui visent à maintenir une forme harmonieuse et à favoriser la production de fruits.

  • Regardez si des gourmands se développent en dessous du point de greffe. Si c’est le cas, supprimez-les (les gourmands sont des pousses vigoureuses, qui poussent rapidement et bien à la verticale).
  • Ensuite, vous pouvez regarder la plante d’une façon plus globale. Repérez si des branches poussent de façon déséquilibrée et disproportionnée, et si c’est le cas, n’hésitez pas à les supprimer.
  • Éliminez les branches qui se croisent, et les branches mortes, abîmées, mal placées.
  • N’hésitez pas à aérer le centre de l’arbuste en supprimant quelques branches placées à l’intérieur de la ramure.

Coupez à chaque fois au-dessus d’un nœud, ou alors à la base d’une branche, bien au ras.

 

Différentes formes d'orangers, Citrus sinensis

Suivant la façon dont ils sont cultivés et taillés, les agrumes peuvent prendre des formes très différentes, un port évasé et aéré, ramifié assez bas, ou une forme bien plus dense et compacte, portée sur un tronc droit et peu ramifié. Ici, des orangers (photos Hans Braxmeier / Jeremy Keith)

 

Articles connexes


Fiche Famille

Citronniers, orangers et autres agrumes : les planter et les cultiver en pot ou au jardin

Lire la suite +

conseil

Agrumes : plantation et entretien

Lire la suite +

Blog

Le Citron caviar : un petit agrume rare à découvrir

Le citron caviar est un tout petit agrume qui fait fureur ces derniers temps. Nouvelle coqueluche...
Lire la suite +

Blog

Le Yuzu : un citronnier japonais très recherché

Encore confidentiel il y a quelques années, le Yuzu ou "Citron Yuzu" connaît actuellement un...
Lire la suite +

Blog

Poncirus trifoliata, un agrume d'ornement qui manque pas de piquant.

Appelé aussi Citronnier épineux, le Poncirus trifoliata est un arbuste intéressant à plus d'un titre: il...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire