Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantes pour rocaille
conseil

15 plantes pour aménager une rocaille ensoleillée

Découvrez notre sélection !

Les plantes de rocaille supportent généralement bien la sécheresse et acceptent des terrains assez pauvres en éléments minéraux. Ces plantes ont besoin d’un terrain drainant, qui ne retient pas l’humidité hivernale. Elles sont peu exigeantes et leur entretien est assez limité. La plupart sont des plantes de petite taille, pas très hautes, mais au port étalé ou tapissant. Mais, pour donner un peu de volume à une rocaille, il est possible d’installer en fond quelques petits conifères ou arbustes qui supportent les sols pauvres et caillouteux : ciste, genêt, Grevillea, Chamaecyparis obtusa ‘Nana Gracilis’…

Enfin, d’une manière générale, les plantes vivaces alpines sont bien adaptées aux rocailles ensoleillées, de même que les plantes de bord de mer : elles sont résistantes et ont l’habitude des terrains secs et drainants.

Les Sédums

Les sédums offrent une grande diversité au niveau des formes et couleurs de feuilles. Il existe de nombreuses petites espèces au port tapissant. Découvrez notamment le Sedum reflexum ‘Angelina’, aux feuilles de couleur vert-jaune, ou le Sedum spurium ‘Album Superbum’, aux feuilles vert clair et fleurs blanches. Les sédums offrent une floraison étoilée, qui peut prendre différentes teintes suivant les variétés. Ils sont vraiment peu exigeants, peu sensibles aux maladies et parasites, et se passent très facilement d’entretien. Ils supportent très bien les écarts de température, la chaleur et sécheresse en été, comme le froid en hiver. Les sédums s’étalent facilement avec le temps, grâce à leurs tiges rampantes, mais l’on trouve aussi des espèces aux tiges dressées (comme le Sedum ‘Autumn Joy’), qui apportent un peu plus de hauteur.

La floraison du Sedum album, ou Orpin blanc

Sedum album (photo Radio Tonreg)

La Joubarbe

La joubarbe est une plante succulente qui forme de superbes rosettes constituées de feuilles charnues imbriquées. Ces dernières sont souvent vertes et légèrement nuancées de rouge pourpré, mais on trouve aussi des variétés au feuillage bleu – glauque, bronze, pourpre, parfois très proche du noir… Le Sempervivum arachnoideum se distingue par ses rosettes couvertes de fils blancs très fins, donnant un aspect de toile d’araignée. Les joubarbes offrent également de jolies fleurs étoilées, généralement roses, rouges ou jaunes. Ces petites vivaces sont très simples à cultiver et sont capables de pousser dans peu de substrat (elles peuvent même être installées sur un muret, dans les interstices entre les pierres !). Malgré leur apparence de plante grasse, elles sont rustiques et supportent bien le froid.

Les rosettes de la joubarbe Sempervivum arachnoideum

Sempervivum arachnoideum (photo Kristine Paulus)

La Santoline

La santoline est un petit arbrisseau au feuillage fin et argenté, très odorant, et qui offre en été des fleurs jaune vif, réunies en capitules. Elle mesure jusqu’à 40 cm de hauteur. La plus connue est la Santoline petit-cyprès, Santolina chamaecyparissus, mais on trouve également d’autres variétés intéressantes, comme ‘Edward Bowles’, à fleurs blanc crème, ou Santolina serratifolia, aux capitules jaunes vifs et arrondis. La santoline supporte très bien les sols secs et caillouteux, ce qui en fait une bonne plante de rocaille.

La floraison de la santoline

Santolina chamaecyparissus (photo Chixoy)

Les Graminées

Les petites graminées, comme les Stipa, Carex ou Fétuque, sont idéales pour apporter un peu de volume et de légèreté dans une rocaille – à l’inverse des vivaces tapissantes ou au port en coussin. Vous pourrez ainsi obtenir un beau contraste de forme. L’espèce Stipa tenuifolia, aussi appelée Cheveu d’ange, crée un superbe effet très fin et vaporeux. Assez proche, l’espèce Stipa pennata est impressionnante par ses longs et fins épis floraux, qui volent avec le vent. Concernant les carex, vous pouvez choisir les espèces Carex comans, Carex buchananii, ou Carex testacea. Ils offrent de très beaux feuillages aux teintes plus ou moins bronze – rougeâtre. Si vous souhaitez une graminée au feuillage bleuté, choisissez plutôt Festuca glauca.

Le Carex testacea forme des touffes de feuilles longues et fines

Carex testacea

Le Phlox subulata

Ce sont de petits phlox au port tapissant, qui offrent une floraison lumineuse, souvent rose, parfois mauve, bleu ou blanche, suivant les variétés. Les fleurs sont très nombreuses et recouvrent presque entièrement le feuillage. Elles sont en forme d’étoiles, à cinq pétales. Elles apparaissent au printemps, généralement en avril-mai. Ces phlox forment de beaux tapis colorés, qui recouvrent bien le sol. Ils ne mesurent pas plus de 15-20 cm de hauteur au maximum. Il existe des variétés originales, comme le Phlox subulata ‘Candy Stripes’, qui offre des pétales roses bordés de blanc, ce qui fait joliment ressortir la forme étoilée de la fleur.

Découvrez également les Phlox bifida et Phlox douglasii, qui peuvent aussi s’intégrer dans une rocaille.

La floraison du Phlox mousse, ou Phlox subulata

Phlox subulata (photo Хомелка)

L’Eryngium

L’Eryngium, ou Panicaut, est une plante surprenante par sa teinte bleu argenté, et par ses bractées épineuses très découpées. Il s’agit d’une plante au graphisme incroyable, idéale pour un jardin moderne et original. Il ressemble à un chardon ornemental. Découvrez notamment l’Eryngium planum, qui possède des tiges ramifiées portant de nombreux capitules globuleux et bleutés, entourés de bractées assez fines. L’Eryngium alpinum, que l’on appelle aussi Chardon bleu des Alpes, est lui impressionnant par ses grandes bractées très découpées, majestueuses. Quant au Panicaut maritime, Eryngium maritimum, il porte des feuilles coriaces et épineuses, de couleur argentée, ainsi que des inflorescences globuleuses.

La floraison du Panicaut

Eryngium planum

Le Phlomis

Le Phlomis fruticosa, aussi appelé Sauge de Jérusalem, est une plante aux tiges dressées, portant de belles fleurs jaunes et verticillées (toutes les fleurs d’un même groupe sont insérées au même niveau). Il atteint jusqu’à 1,30 m de hauteur au maximum, et donnera donc à votre rocaille un peu plus de volume que les autres vivaces tapissantes. Ses feuilles sont vert tendre – grisâtre, d’aspect plutôt simple et doux. Elles ont également l’avantage d’être persistantes. Le Phlomis supporte très bien la sécheresse, et tolère plutôt bien les substrats calcaires.

La Sauge de Jerusalem, ou Phlomis fruticosa

Phlomis fruticosa

La Lavande

On apprécie la lavande pour ses épis de fleurs mauve, très parfumées. Elle évoque la Provence, le Sud, les jardins méditerranéens ! Elle porte également un beau feuillage gris argenté, constitué de feuilles petites et fines, aromatiques. C’est une excellente plante mellifère, qui attire les insectes pollinisateurs. On trouve aussi des variétés à fleurs blanches (Lavandula angustifolia ‘Alba’), ou roses (Lavandula angustifolia ‘Rosea’). Elle apprécie les substrats calcaires. Bien qu’elle évoque le Sud et le soleil, la lavande est une plante bien rustique, capable de supporter jusqu’à –  15 °C (voire – 20 °C pour les plus rustiques).  Elle se multiplie par bouturage. Il est préférable de la tailler chaque année, en fin d’été, après la floraison.

La floraison de la lavande

Le Ciste

Le Ciste est un petit arbuste qui aura l’avantage d’apporter un peu de hauteur dans votre rocaille. Placez-le au fond, en arrière-plan, avec de petites vivaces tapissantes devant lui. Il porte de belles fleurs constituées de cinq pétales à l’aspect froissé. Les pétales peuvent être blancs ou roses, et sont parfois marqués par des macules de couleur plus foncée, amenant davantage de contraste. Au centre, les fleurs portent un bouquet d’étamines jaunes, très lumineuses. Les feuilles des cistes sont simples et petites, parfois collantes. Elles sont persistantes, et restent donc sur l’arbuste en hiver.

La floraison du Ciste de Montpellier

Cistus monspeliensis (photo Javier Sanchez Portero)

Les Géraniums de rocaille

Les géraniums vivaces offrent de belles et longues floraisons. Ils forment de belles petites touffes de feuilles, et portent des fleurs à cinq pétales, de couleur généralement mauve, rose, bleu, ou blanc. Certaines espèces sont particulièrement adaptées pour une plantation en rocaille. Il s’agit par exemple du Geranium cinereum, qui forme une touffe assez large, constituée de feuilles vertes, légèrement grisâtres, et des fleurs roses ou mauves, avec des pétales marqués de veines plus foncés, et le centre de la fleur également d’une teinte plus sombre. Les fleurs sont donc très joliment contrastées. Nous vous conseillons notamment la variété Geranium cinereum ‘Ballerina’, aux fleurs rose clair veinées de rose-pourpré.

Découvrez notre sélection de géraniums vivaces pour rocailles !

La floraison d'un géranium vivace

Geranium cinereum ‘Jolly Jewel Salmon’

L’Hélianthème

L’Hélianthème est un petit arbrisseau au port étalé, tapissant, et aux feuilles fines et allongées, persistantes ou semi-persistantes. Il mesure en général moins de 30 cm de hauteur, et offre une floraison colorée, souvent dans des teintes lumineuses : jaune, orangé, rouge, rose, ou blanc. Les fleurs portent au centre un bouquet d’étamines jaune vif, qui amène un peu plus de couleur. Sa floraison s’étale sur une longue période, de mai jusqu’en septembre. Plutôt robuste et résistant, l’hélianthème est un arbrisseau facile à cultiver.

L'Hélianthème, une plante idéale pour les rocailles ensoleillées

Helianthemum ‘Lawrensons Pink’ (photo Friedrich Strauss – MAP)

Les agaves

Les agaves constituent de belles rosettes de feuilles charnues et coriaces, terminées en pointe fine. Elles peuvent être vertes, bleu glauque, ou panachées de blanc ou jaune crème. On apprécie notamment l’espèce Agave americana, qui est assez imposante, majestueuse. Les agaves sont des plantes monocarpiques : elles ne fleurissent qu’une seule fois dans leur vie. Elles mettent plusieurs années avant de donner des fleurs, produisant alors de gigantesques hampes florales, très hautes et robustes, puis elles meurent ensuite.

La rosette d'une agave

Agave americana ‘Mediopicta’

L’Erigeron karvinskianus

Originaire d’Amérique centrale, l’Erigeron karvinskianus est une vivace qui offre une floraison très généreuse, constituée de nombreuses fleurs ressemblant à des pâquerettes. Les fleurons externes sont blancs ou rosés, entourant un disque central de couleur jaune (fleurs tubulées). C’est une plante à l’aspect léger et vaporeux. Les tiges sont fines et produisent un effet quelque peu désordonné. La floraison dure longtemps, habituellement de mai jusqu’en octobre !

L'Erigeron de Karvinski

Erigeron karvinskianus (photo Dinesh Valke)

Les aubriètes

Lorsqu’elles fleurissent, au printemps, les aubriètes se couvrent littéralement d’une multitude de petites fleurs violettes, rose-rouge ou bleu, suivant les variétés. Elles sont mellifères, appréciées par les insectes pollinisateurs. Ces plantes vivaces sont basses, mesurant moins de 15 cm de hauteur, et forment un excellent couvre-sol. Elles possèdent des feuilles vertes et persistantes. Les aubriètes peuvent aussi être installées sur un muret en pierre. Elles ont un port tapissant et un peu retombant, ce qui peut créer un superbe effet en cascade. Elles poussent facilement et ne demandent presque aucun entretien.

Les fleurs d'une aubriète

Aubrieta ‘Novalis Blue’

L’Iberis sempervirens

L’Iberis sempervirens, aussi appelé Corbeille d’argent, est une vivace qui ne dépasse pas 30 cm de hauteur, et qui prend un port étalé. Il fleurit au printemps, et porte alors de nombreuses fleurs blanches, mellifères, rassemblées en inflorescences. Les feuilles sont fines et allongées, d’une belle teinte vert foncé. Elles sont également persistantes, restant donc décoratives même en hiver. Nous vous conseillons notamment la variété ‘Snowflake’, ou, si vous souhaitez une teinte plus originale, violacée, choisissez plutôt l’Iberis ‘Absolutely Amethyst’.

L'Iberis sempervirens, ou Corbeille d'argent

Iberis sempervirens ‘Alexander White’ (photo D. Jolivet)

Articles connexes


Blog

Le jardin botanique alpin du Lautaret

Ayant passé un mois à vadrouiller en France à la découverte de quelques beaux jardins...
Lire la suite +

Blog

Le jardin d'altitude du Haut Chitelet

Partie de Lille pour rentrer à Grenoble, je ne peux m'empêcher de faire quelques gros...
Lire la suite +

conseil

Créer une rocaille : nos conseils pour la réussir

Lire la suite +

conseil

10 plantes pour aménager une rocaille d'ombre

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire