Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
vivaces pour terre calcaire
conseil

10 plantes vivaces pour sol calcaire

Découvrez les plantes les plus adaptées à ce type de terrain

Au jardin, les sols calcaires (pH supérieur à 7) n’ont pas que des inconvénients : retenant moins l’eau, ils sont plus secs et se réchauffent plus rapidement au printemps. La principale difficulté consiste à choisir des plantes adaptées. En effet, bon nombre de végétaux ne supportent pas bien les terres calcaires. Plantées dans des conditions qui ne leur conviennent pas, elles développent alors des chloroses. Les feuilles deviennent jaunes entre les nervures, car le calcaire présent dans le sol bloque l’absorption des éléments minéraux, ce qui cause une carence.

Pour éviter ce phénomène, une seule solution : choisir des plantes vivaces calcicoles, qui se plaisent en terrain calcaire. Découvrez notre sélection !

La campanule

Les campanules sont de ravissantes plantes qui offrent des floraisons en clochettes bleues, mauves ou blanches, constituées de fleurs à cinq lobes. Elles ont un aspect léger et naturel, délicat. En terrain calcaire, nous vous conseillons notamment la culture de la campanule à bouquet, Campanula glomerata. Elle offre des fleurs rassemblées en glomérules, portées en haut de tiges dressées qui atteignent jusqu’à 50-60 cm de hauteur. Elle s’intégrera facilement dans un jardin de style naturaliste et sauvage, champêtre.

La floraison de la Campanule à bouquets, Campanula glomerata

Campanula glomerata (photo Anneli Salo)

L'acanthe

L’acanthe, ou Acanthus mollis, est une plante vivace majestueuse, portant de superbes et amples feuilles, brillantes, vert foncé. Elles sont joliment découpées. En été, l’acanthe porte également de très grandes hampes florales dressées, majestueuses, constituées de fleurs blanches et pourprées. C’est une plante vigoureuse, qui pousse rapidement, et qui est plutôt facile de culture. Elle se plait au soleil ou à mi-ombre, et supporte bien la sécheresse. L’Acanthus spinosus est une autre espèce intéressante par ses feuilles épineuses et très découpées.

Le floraison des acanthes

Acanthus mollis (photo Dr Mary Gillham Archive Project)

L'aubriète

L’aubriète est une petite plante tapissante, qui se couvre au printemps d’une multitude de fleurs roses, mauves ou blanches. Ses feuilles sont persistantes, et restent donc décoratives en hiver. Elles sont habituellement vertes, mais il existe aussi des variétés au feuillage panaché. L’aubriète est une plante qui reste très basse, ne dépassant pas 15 cm de hauteur. Elle est idéale pour apporter beaucoup de couleur dans un massif, une rocaille, ou sur un muret. Nous vous conseillons de l’installer en plein soleil, dans un substrat plutôt pauvre et drainant.

Les feuilles et fleurs d'une aubriète

Aubrieta ‘Royal Violet’ (photo Alex Hauner)

Les centaurées

Les centaurées sont de belles vivaces qui apprécient les terrains calcaires, et qui offrent une très belle floraison généralement bleue, violette ou pourprée. Nous vous conseillons notamment la Centaurée des montagnes, Centaurea montana. Les fleurs sont rassemblées en capitules, et portent des pétales longs et divisés en cinq lobes, donnant un aspect lacinié. Certaines centaurées se distinguent par leur teinte originale, comme la variété ‘Black Sprite’, aux fleurs presque noires ! D’une manière générale, la centaurée a un aspect très naturel et délicat, et est parfaite pour intégrer un jardin de style sauvage ou champêtre. Elle supporte plutôt bien les sols pauvres et secs.

La floraison de la Centaurée des montagnes

Centaurea montana (photo Bernt Fransson)

La sauge

La sauge se plait dans les sols drainants et à tendance calcaire, en exposition ensoleillée. C’est le cas notamment de la sauge officinale, Salvia officinalis, intéressante pour ses feuilles duveteuses, vert grisâtre, persistantes. Elles sont aromatiques et possèdent de nombreuses propriétés médicinales. Certaines sauges ont un feuillage panaché, comme la variété ‘Tricolor’. Les fleurs de la sauge officinale, rassemblées en épis, sont d’une couleur mauve tendre. Vous pouvez aussi choisir les sauges ornementales, qui offrent en général de belles floraisons colorées. Découvrez notamment la Salvia nemorosa, à fleurs violettes, la Salvia guaranitica ‘Black and Blue’, aux fleurs d’un bleu électrique, et la Salvia elegans, à fleurs rouges. Elles sont plutôt robustes et faciles de culture.

Le feuillage de la Sauge officinale, Salvia officinalis

Salvia officinalis (photo Teresa Grau Ros)

La lavande

La lavande se plait en plein soleil et dans les substrats pauvres, drainants, plutôt calcaires – à l’exception toutefois de la lavande papillon, Lavandula stoechas, qui préfère les terrains acides. Au jardin on cultive principalement la lavande vraie, Lavandula angustifolia, appréciée pour ses épis floraux bleu mauve, et pour son parfum. Elle est emblématique de la Provence et des jardins du Sud, méditerranéens. Ses fleurs ont l’avantage d’être mellifères, attirant les pollinisateurs. Elle possède également un beau feuillage argenté et persistant. Pour conserver une belle forme compacte et arrondie, il est important de la tailler chaque année, après la floraison.

La floraison de la lavande

Lavandula angustifolia

L'achillée millefeuille

L’achillée apprécie également les sols à tendance calcaire. Cette belle vivace porte en été des fleurs rassemblées en corymbes aplatis, et possède un feuillage très finement découpé. L’espèce type (telle qu’on la trouve dans la nature) offre une superbe floraison blanche, mais il existe de nombreuses variétés offrant différentes teintes : jaune, orangé, rouge, rose, mauve… L’achillée apporte au jardin un style très naturel. On peut aussi utiliser ses inflorescences pour réaliser de superbes bouquets. Et c’est également une plante médicinale ! Elle se plait en plein soleil, dans les terrains secs et pauvres. Une fois en place, l’achillée peut s’étendre d’elle-même et se ressemer spontanément.

L'achillée millefeuille

Achillea millefolium (photo Lorenzarius)

Les oeillets

Les œillets offrent de ravissantes fleurs colorées et parfumées, pouvant être simples ou doubles. Il en existe de nombreuses espèces et variétés, qui se plaisent en plein soleil et en terrain drainant. Ils sont intéressants également en fleurs coupées, pour réaliser des bouquets. Au jardin, dans un terrain calcaire, nous vous conseillons notamment l’œillet à delta, Dianthus deltoides, offre de belles petites fleurs simples, à l’aspect plutôt naturel. L’œillet mignardise (Dianthus plumarius), lui, offre de délicates fleurs dont l’extrémité des pétales est frangé, denté. On apprécie également le Dianthus carthusianorum pour sa superbe floraison, au style délicat et très naturel. Vous pouvez cultiver ces différentes espèces d’œillet en massif ou dans une rocaille. Il existe aussi des espèces annuelles, comme l’œillet des poètes, Dianthus barbatus.

Les fleurs d'un oeillet, Dianthus deltoides

Dianthus deltoides (photo Robert Flogaus-Faust)

L'Inula helenium

La Grande Aunée est une vivace imposante, qui peut mesurer jusqu’à deux mètres de hauteur. Elle fleurit en été et porte alors de grands capitules, ressemblant à des fleurs de marguerite, mais de couleur jaune doré. Vous pouvez l’installer à l’arrière d’un massif, derrière des plantes plus petites. Elle se plaira au soleil ou à mi-ombre, sur un terrain frais et fertile. Il s’agit d’une plante particulièrement robuste et vigoureuse, ne demandant que très peu d’attention. De plus, elle possède une racine comestible et médicinale !

La Grande Aunée, Inula helenium

Inula helenium

 

L'astrance

L’astrance est une ravissante plante de montagne, qui apprécie les terrains argilo-calcaires, relativement frais et fertiles, et les situations mi-ombragées. Elle offre en été une floraison extrêmement délicate, dans des tons blanc argenté – rose. Ses fleurs sont rassemblées en petites ombelles, et sont entourées de bractées disposées en étoile, très décoratives. Les feuilles sont palmées et de couleur vert foncé. Elles sont caduques. L’astrance peut s’intégrer dans un jardin à l’anglaise, dans un jardin romantique ou naturaliste.

Les fleurs d'une astrance

Astrantia major ‘Ruby Wedding’ (photo Averater)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire