Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
déterminer le pH du sa terre
conseil

Sol acide, sol neutre ou sol calcaire : comment savoir ?

Comment déterminer le pH de ma terre ?

Pour beaucoup de végétaux, l’acidité du sol importe peu. Mais pour certains, elle est déterminante comme :

  • chez les plantes dites « de terre de bruyère » comme les rhododendrons, camélia, érables du Japon… qui exigent un pH inférieur à 6,5
  • ou chez les plantes calcicoles (qui poussent bien en sol calcaire) qui poussent sur des sols à pH supérieur à 7,5.

Si le pH de votre sol n’est pas compris entre 6 et 7,5, les éléments nutritifs peuvent être moins bien absorbés par la plante malgré leur présence dans le sol posant des problèmes de carence qui se manifestent par des chloroses (jaunissements), une faible croissance…

Voici quelques moyens simples de connaître la tendance de votre sol afin d’y remédier ou tout au moins de planter des végétaux adaptés à ces conditions.

Utiliser kit de test de pH

La première façon de connaître le pH de son sol est d’utiliser un petit kit vendu à cet effet pourvu de papier indicateur (dit « papier pH ») que vous trouverez en jardinerie.

mesurer le pH d'un sol

Le mode d’emploi est le suivant :

  • prélevez un échantillon de terre à 20 cm de profondeur,
  • placez-le dans le tube à essai ou un dans verre à eau
  • versez de l’eau déminéralisée sur à peu près le double de la hauteur de la terre,
  • secouez vigoureusement,
  • attendez que la terre se dépose,
  • puis trempez votre papier pH dans la solution,
  • comparez la couleur du papier avec l’échelle qui est donnée pour lire le pH.

Faire des tests "maison"

Vous pouvez aussi faire directement un petit test simple :

  • creusez un trou d’une vingtaine de centimètres de profondeur,
  • prélevez une poignée de terre au fond du trou,
  • placez-la dans 2 récipients différents.

Puis :

  • Dans le premier récipient, versez du vinaigre blanc : si une mousse blanche se forme, votre sol est à tendance calcaire.
  • Dans le second récipient, versez un peu d’eau de pluie pour former une boue et saupoudrez de bicarbonate de soude : si vous voyez ou plutôt si vous entendez un pétillement dû à une légère effervescence, le sol est acide.
  • Si vous n’avez de réaction dans aucun des deux cas, le sol est neutre.

terre du jardin

Renseignez-vous auprès de vos voisins

Vous pouvez aussi demander à vos voisins ou bien sûr au pépiniériste ou à l’agriculteur du voisinage quelle est la nature de votre sol (argilo-calcaire, sableux et limoneux sont généralement acides…). Le pH du sol dépend de la nature de la roche-mère (granitique, schisteuse, calcaire…) mais aussi des apports de surface (présence d’humus et d’activité biologique, chaulage, gravât, terre rapportée…). Il se peut aussi que vous disposiez d’un sol qui diffère selon les zones du jardin.

Observez ce qui pousse spontanément dans votre jardin

 L’aspect de la terre et certaines plantes qui poussent spontanément dans votre jardin ou aux alentours sont de bons indicateurs du pH du sol.

Rappelons que chez les :

  • sols acides, avec un pH inférieur à 6,1, la terre est souvent noire.
  • sols neutres, avec un pH situé entre 6,1 et 7, pratiquement tout y pousse. Ils correspondent souvent aux bonnes terres de jardin bien amendées.
  • sols calcaires (ou basiques, ou alcalins), avec un pH supérieur à 7, la terre  est souvent de couleur claire, avec parfois la présence de cailloux calcaires ou de craie.  L’absence dans les jardins de plantes “typées acides” conforte le diagnostic.

Voici quelques plantes sauvages qui caractérisent la nature chimique de votre sol :

  • Les plantes bio-indicatrices de sols acides (sableux ou humifères) : bruyère, digitale, fougère aigle, genêt, oseille, prêle, ravenelle, véronique, rhododendrons, châtaignier, hortensia bleu, myrtille, tendance à l’installation de mousse sur les pelouses.
plantes indicatrice de sol acide

1-bruyère 2-digitale 3-fougère aigle 4-genêt 5-oseille 6-prêle 7-ravenelle 8-véronique petit-chêne 9-rhododendron 10-châtaignier 11-hortensia bleu 12-myrtille

  • Les plantes bio-indicatrices de sols calcaires : bleuet, campanule, chardon, coquelicot, chicorée sauvage, sauge, mercuriale, érable champêtre, centaurée
plantes bio-indicatrice sol calcaire

1-bleuet 2-campanule 3-chardon 4-coquelicot 5-chicorée sauvage 6-sauge 7-mercuriale annuelle 8-érable champêtre 9-centaurée

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire