Comment aménager un jardin en zone de garrigue ?

Comment aménager un jardin en zone de garrigue ?

Conseils pratiques et palette végétale pour un jardin de caractère en terre de garrigue

Sommaire

Mis à jour le 29 Mai 2024  par Gwenaëlle 8 min.

Dans le sud de la France, en zone de garrigue, aménager un jardin requiert quelques conditions particulières pour le voir prospérer. La végétation typique de garrigue, composée d’arbustes et d’arbrisseau, pousse en effet sur des sols calcaires et pauvres. Le climat y est rude, avec de grosses chaleurs estivales, mais aussi des hivers souvent froids et ventés. Les régions de garrigue permettent néanmoins de composer de beaux jardins, finalement très tendance puisque sans arrosage : ce sont des jardins de senteurs qui misent sur la beauté sauvage des plantes de garrigue.

Comment aménager un jardin dans ces conditions culturales difficiles, en tenant compte des spécificités de sol et de climat ? Nous vous expliquons comment réussir votre jardin si vous habitez dans ces régions méridionales, en choisissant les végétaux adaptés et en aménageant harmonieusement les espaces.

→ Retrouvez notre gamme du jardin de garrigue dans notre catalogue en ligne.

creer jardin region garrigue

La garrigue : un territoire d’exception, qu’il convient d’apprivoiser dans les jardins

Difficulté

Spécificités et contraintes de la garrigue

La garrigue est un paysage typique de plusieurs régions du sud de la France, des Alpes-de-Haute-Provence jusqu’aux Pyrénées orientales : arrière-pays provençal au bas Languedoc et Cévennes, jusqu’aux confins des Pyrénées orientales. On la retrouve principalement dans les départements du Gard et de l’Hérault, mais aussi du Vaucluse, du sud de l’Ardèche et de la Drome. Les jardins situés dans ces zones héritent de sols karstiques calcaires, pauvres, peu profonds, affleurant bien souvent à la roche, ce qui en fait toute la difficulté, puisqu’il faudra trouver une végétation pouvant s’y développer correctement, notamment au niveau racinaire.

Autre caractéristique de ces zones de garrigue et de causses, elles subissent un climat très particulier au sein des régions sud : non seulement le climat y est très chaud et sec en été, subissant ces dernières années des canicules à répétition et sur la durée, mais il ne reçoit que très peu d’eau. L’amplitude thermique y est plus forte qu’ailleurs, avec des hivers froids et des températures régulièrement négatives, contrairement aux zones plus proches de la côte. Ajoutons à cela des vents violents soufflant en rafales, chauds (vent d’autant, effet de foehn) qui accentuent la sécheresse en été, ou froids en hiver et au printemps comme le mistral, la tramontane ou cers, et le grec (grégal) en Provence et Roussillon.

La garrigue et ses collines pierreuses constituent ainsi une terre aride considérée comme ingrate. Ce sont des terrains en massif montagneux jusqu’à 1000 m d’altitude, rugueux et rocailleux, réputés difficiles et inhospitaliers d’un premier abord, car ils deviennent durs comme de la pierre en été.

N.B. : la garrigue se différencie du maquis par son sol calcaire, celui du maquis étant acide.

→ Tout savoir sur la garrigue, son étymologie, sa géologie et son histoire dans le site wikigarrigue.

amenager jardin zone de garrigue

La garrigue au printemps : un relief de petites collines ou de plateaux recouverts d’une végétation basse et odorante, où la roche est omniprésente.

Le style de jardin en zone de garrigue

Sur les sols secs, calcaires et affleurants de la garrigue, il va falloir prioriser deux choses : choisir des plantes calcicoles et xérophiles qui arrivent à pousser spontanément dans ces milieux arides et qui résisteront au climat (voir plus bas), mais aussi adapter le style que l’on va donner à son extérieur. Car il est impensable de faire de ce jardin un espace où gazon et massifs opulents se partageront la vedette. Il va falloir à l’inverse envisager un style de jardin local, singulier, dans lequel le minéral va provoquer un fort impact visuel, en parfaite cohésion avec la palette végétale sobre, jouant sur celle des tons grisés et quelques floraisons, ainsi que de tapis végétaux ras.

Selon la région, votre jardin se trouve sur un plateau, sur des collines plus ou moins escarpées, ou sur un environnement plat. Un jardin pentu sera plus facilement aménageable en jardin de restanques, ces terrasses de pierre typiques du midi. Vous allez ainsi pouvoir créer un jardin de type sec, voire un jardin sur gravier sur des zones planes. Tirez enfin parti de la présence de caillasses sèches pour créer çà et là quelques rocailles et talus ensoleillés.

Essayez de toujours garder l’idée d’un jardin ouvert sur le paysage : dans l’esprit d’un jardin méditerranéen ou provençal, mais dans un style beaucoup plus naturel et intégrant les vues alentours.

→ Lire aussi notre sujet Comment créer une ambiance de garrigue ? et nos articles sur l’aménagement du jardin de restanques et du jardin de graviers, et créer une rocaille ; nos conseils pour la réussir.

Les plantes parfaites pour un jardin de garrigue

Votre jardin sera fleuri au printemps, plus en repos en été où les plantes vont rentrer dans une sorte de dormance pour lutter contre la sécheresse, « remontantes » souvent en automne à la faveur des pluies saisonnières. Elles doivent être robustes, résistantes autant au froid, au sec et au cagnard ainsi qu’à la forte amplitude thermique. Sur ces sols superficiels calcaires, on trouve quasiment partout une végétation sempervirente (à feuillage persistant), des feuilles coriaces, de nombreux ligneux bas, des plantes à bulbes, des plantes aromatiques

Les arbres : ils assurent l’ombrage

Les arbres doivent pouvoir supporter des sécheresses prolongées et des sols caillouteux. Mais dans ces terres intérieures, on le note en se baladant, nulle trace d’oliviers, souvent pas assez rustiques pour ces paysages très ouverts, sujets aux vents froids de l’hiver. L’olivier est le roi de la Provence quand les chênes persistants sont ceux de la garrigue. Vous allez les utiliser comme pièces maitresses qui composeront des points focaux et de structure, tout en assurant un ombrage nécessaire : le chêne kermès (le plus emblématique, il tire son nom de l’ancien provençal garric qui a donné le mot garrigue), le chêne vert et chêne pubescent. Parmi les arbres les plus résistants à la fois au froid et au chaud, comptez aussi sur le micocoulier de Provence (Celtis australis) ou le Cyprès d’Italie.

arbres jardin garrigue sec calcaire

Quercus ilex (chêne vert)

Les arbustes : sobriété, couleurs et senteurs

Ce sont eux qui donnent la bonne dose de garrigue ! Une strate de végétation plus basse sera en effet prédominante pour le reste du jardin, ces plantes, arbustes et arbrisseaux à feuillage persistant ayant développé des stratégies pour puiser les ressources nécessaires à leur croissance dans ce milieu peu fertile. On y retrouve logiquement toutes les plantes de garrigue comme le myrte, mais aussi les lauriers tin et lauriers du Portugal. On privilégiera les plantes aromatiques, tous les thyms, sauges et romarins qui peuvent composer à eux seuls des décors incroyables par leur feuillage et ports divers, et leurs compagnons de garrigue, les cistesCistus albidus (ciste cotonneux des garrigues), Cistus populifolius, Cistus salviifolius-, sans oublier les lavandes, reines ici aussi si bien abritées, les Phlomis arbustifs et les Teucriums. Feront aussi partie du paysage le genévrier cade et les santolines.

Parmi les essences plus hautes qui s’accommodent d’une terre manquant d’épaisseur, citons également l’argousier, l’arbousier, l’érable de Montpellier, le Rhamnus alaternus, ou le filaire (Phyllirea).

quelles plantes vivaces garrigue

Ciste, Teucrium, thym et argousier

Les vivaces et graminées : un côté sauvageon

La priorité va aux plantes de terrain sec, mais le premier réflexe est là encore de s’inspirer de la flore locale qui sait résister à la chaleur comme au froid. Les plantes indigènes sont en effet celles qui pousseront le mieux dans les conditions ingrates de sol pauvre et rocailleux et elles s’imposeront pour leur côté sauvage et naturel : Narcissus assoanus ou narcisse des garrigues, Iris des garrigues (Iris lutescens), Aphyllanthes monspeliensis (Aphyllanthe de Montpellier, un petit œillet bleu poussant en touffes serrées), Saponaria ocymoides pour planter dans les murets, Lupinus micranthus, Anthericum ramosum (phalangère), l’Aster lynosyris. Évidemment, les euphorbes comme l’euphorbe arborescente ou l’Euphorbia characias, les achillées et cupidones auront aussi toute leur place.

Au milieu de plantes souvent basses, tapissantes et prostrées, il est intéressant de voir émerger quelques végétaux plus dressés, verticaux par les hampes florales de grandes férules ou d’Asphodelus fistolus ou Asphodelus ramosus, mais aussi des plantes tinctoriales et médicinales comme les Anthemis.

Pour ce qui est du gazon, on le comprend aisément, mieux vaut le limiter à sa plus simple expression. Si l’on souhaite le tenter, ce sera un peu autour de la maison, mais on va surtout s’employer à le remplacer par des alternatives au gazon, ces couvre-sols bien moins gourmands en eau : lire nos articles traitant du sujet comme Alternatives au gazon : 10 couvre-sol pour remplacer la pelouse et alternative au gazon : planter du thym rampant.

plantes fleuries pour jardin garrigue

Narcissus assoanus, Euphorbia characias, Anthericum ramosum et Iris lutescens

→ Lire aussi : les plantes de garrigue incontournables, 5 arbustes pour sol caillouteux, et arbres pour sol caillouteux.

L'aménagement paysager

Intégrer quelques éléments de décor est plus qu’utile dans ce jardin désormais planté de végétaux adaptés. C’est la touche finale pour intégrer harmonieusement les espaces extérieurs à l’ambiance de garrigue.
On fait la part belle, cagnard oblige, à quelques zones de détente bien à l’ombre. Une cour minérale ombragée ornée de belles jarres ou pots en terre cuite (non gélifs !), une tonnelle en fer forgé où l’on pourra déjeuner pour s’intégrer avec l’univers ocre des pierres. Gardez pour cela toujours en tête les codes de la garrigue : pierres sèches, couleurs ocre et grisées.
Explorez la technique de la pierre sèche ! Basez-vous sur un abri ou une ruine en pierre existante du jardin, ou bien, élevez à l’aide d’éboulis et pierres récupérés au sol un muret ou des restanques sur lequel vous pourrez implanter quelques végétaux retombants, ou bien, sur un grand terrain, une construction typique de la région (mazet cévenol recouvert de tuiles, caselle du causse…) que vous utiliserez comme cabane ou remise.

Dans le même esprit minéral, exploitez l’abondance de pierres trouvées sur votre terrain pour composer au sol une calade, sorte de tapisserie faite de petites pierres plates, parfois bicolore. Elle sera du plus bel effet vers les zones les plus proches de l’habitation.

Enfin, les cheminements en graviers se fraieront subtilement entre les plantes qui ne tarderont pas à accaparer les limites du tracé.

commen amenager jardin region zone garrigue jardin sec

Tons neutres rappelant la pierre calcaire : à employer sur les dallages, allées et poteries.

Quelques conseils de plantation et recommandations

  • La préparation du terrain est moins contraignante que l’on pourrait l’imaginer. Certes, le sol plein de cailloux et où la terre manque d’épaisseur n’est pas le plus facile à travailler (vous aurez parfois recours à la barre à mine), mais vous n’allez évidemment pas remplacer la totalité du sol d’un futur jardin. Selon la proportion d’empierrement de roche mère du terrain, vous allez appuyer vos plantations sur la fine couche de terre arable existante. Votre sol doit être, une fois décompacté, suffisamment filtrant pour accueillir des végétaux xérophiles, et dans tous les cas, il restera essentiellement caillouteux, de structure pauvre. Toutefois, remblayez avec un peu de terre pour créer un minimum de cuvette de plantation. Ne l’amendez pas, les plantes pouvant y pousser s’en satisfaisant ainsi.
  • Avec les plus grosses pierres retirées, créez un clapas, ou un muret de pierres sèches.
  • Vous allez composer un jardin de caractère… et un jardin sans arrosage, nécessitant moins d’entretien. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas arroser la première année, au contraire : lire les conseils de Sophie, qui connait bien le sujet dans Aménager un jardin sans arrosage (ou presque).
  • Planter en automne permet aux plantes de garrigue de mieux développer leur système racinaire et de mieux résister aux épisodes de chaleur l’été suivant. Les pluies automnales et hivernales sont en effet en quantité et assurent une bonne reprise. La seule exception étant des plantes qui seraient en limite de rusticité pour votre zone.
  • Plantez densément, en formant des coussins de végétaux qui limiteront considérablement les « mauvaises herbes ».
  • Choisissez des végétaux en petits contenants, beaucoup plus faciles à reprendre correctement dans ces terres difficiles.
  • Plus encore qu’ailleurs, paillez vos végétaux, mais ici avec des paillages minéraux pour ne pas enrichir la terre et protéger les plantes de l’humidité en hiver.
  • Sur ce jardin sec, soyez vigilants à l’entretien aux confins du terrain, parfois négligés, hautement inflammable en période caniculaire. Consultez notre article Risques d’incendie : 10 plantes à éviter au jardin et 15 plantes pionnières pour un jardin plus résistant aux aléas climatiques.
conseils plantations amenagement jardin garrigue sec

Collection de thyms au jardin d’essai des Pépinieres Filippi (© Sean A O’Hara)

Commentaires

aménager un jardin de guarrigue