Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Pieris japonica : Plantation, taille et entretien

Le Pieris japonica en quelques mots

  • On apprécie le Pieris ou Andromède du Japon pour ses jeunes pousses colorées, souvent en rouge vif !
  • Il offre au printemps une floraison décorative, avec une multitude de clochettes blanches ou rosées
  • Avec son feuillage persistant, il reste décoratif en plein hiver !
  • Il est facile de culture et nécessite assez peu d’entretien
  • Il se plait en terrain légèrement acide et en situation mi-ombragée.

Le mot de notre Experte

L’Andromède du Japon, ou Pieris japonica, est un arbuste de terre de bruyère décoratif par son feuillage persistant et lustré, dont les jeunes pousses prennent des teintes rouge écarlate. Il apportera beaucoup de couleur dans une haie ou en arrière-plan d’un massif ! Bien qu’il soit cultivé surtout pour son feuillage original, le Pieris offre une jolie floraison printanière, parfois impressionnante. Les fleurs forment de petites clochettes blanches ou rosées réunies en panicules.

Le Pieris est une plante rustique qui apprécie les substrats plutôt acides, frais mais drainants, et se plait à mi-ombre. Sa plantation s’effectue au printemps ou en automne. Il n’est pas obligatoire de le tailler, mais vous pouvez le faire pour maîtriser sa croissance. Il existe des variétés compactes, adaptées à une culture en pot ! Au jardin, il s’associe à merveille avec d’autres arbustes de terre de bruyère, comme les rhododendrons, skimmia ou camélias.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Pieris japonica

Famille : Ericaceae

Nom commun : Andromède du Japon

Floraison : entre mars et mai

Hauteur : jusqu’à 4 mètres

Exposition : mi-ombre

Sol : acide, frais, drainant

Rusticité : au moins jusqu’à – 15 °C

L’Andromède du Japon, ou Pieris japonica, est un arbuste persistant à feuillage décoratif et floraison printanière. Comme son nom l’indique, il est originaire d’Asie : on le trouve au Japon, mais aussi en Chine et à Taïwan. Il existe également d’autres espèces : le genre Pieris en compte six, dont certaines proviennent d’Amérique du Nord, comme Pieris floribunda, ou Pieris cubensis (originaire de Cuba).

L’Andromède du Japon appartient à la famille des Ericaceae, comme les bruyères, rhododendrons, myrtilles, canneberges ou kalmia. Cette famille regroupe une grande partie des plantes de terre de bruyère. Le Pieris était autrefois classé dans le genre Andromeda… D’ailleurs, on trouve encore parfois le Pieris japonica sous le nom Andromeda japonica (synonymes). D’autres genres sont très proches du Pieris, comme les Enkianthus (notamment Enkianthus campanulatus, un arbuste caduc qui prend de très belles couleurs automnales), et les Andromeda (dont Andromeda polifolia, un arbuste nain et persistant).

Le nom de genre Pieris trouve son origine dans la mythologie grecque. Les Piérides étaient les neuf filles de Piéros, le roi d’Émathie. Étant d’excellentes chanteuses, elles rivalisèrent avec les Muses et furent changées en oiseaux comme punition. La Piérie est également le nom du pays des Muses, situé au pied de l’Olympe.

 

Planche botanique - Andromède, Pieris formosa

Pieris formosa : illustration botanique

Le Pieris est un arbuste qui pousse lentement. Il a une forme érigée ou arrondie, parfois étalée. La plupart des variétés peuvent atteindre jusqu’à 4 mètres de haut. Il existe des variétés naines : ainsi, ‘Little Heath’ ne dépasse pas 60 cm de hauteur. Quant au Pieris nana, il mesure seulement 10 cm de haut ! Les Pieris les plus compacts conviennent parfaitement à une culture en pot, tandis que pour une haie, on préférera ceux à grand développement, tels que la variété très répandue ‘Forest Flame’.

L’Andromède du Japon offre une floraison printanière, entre mars et mai. Il porte alors une multitude de clochettes blanches, rassemblées en panicules. Elles ont la même forme que celles du muguet (fleurs urcéolées). Elles mesurent jusqu’à 1,5 centimètre de longueur. La corolle est composée de cinq pétales soudés formant une clochette dont l’extrémité est marquée par cinq petites dents. Cette corolle est entourée de cinq sépales, et elle renferme dix étamines et un style. Les fleurs sont petites mais leur nombre important rend parfois l’inflorescence impressionnante, comme chez le Pieris japonica ‘Débutante’, une variété qui se couvre au printemps d’une multitude de fleurs blanches !

L’Andromède du Japon produit des boutons floraux en automne, et ils restent en place tout l’hiver, apportant un nouvel intérêt décoratif à l’arbuste, avant qu’ils ne dévoilent les fleurs au début du printemps.

Les fleurs sont généralement blanches, mais elles peuvent aussi être rose, plus ou moins prononcé, parfois presque rouge. ‘Valley Valentine’ est l’une des rares variétés à offrir des fleurs rouges – rose. Les boutons floraux peuvent également être colorés : ils sont rouges chez le Pieris japonica ‘Flamingo’.

Les fleurs sont rassemblées en panicules qui mesurent, la plupart du temps, entre 8 et 15 centimètres de longueur. Chez certaines variétés, elles atteignent 25 centimètres de long… rendant la floraison réellement spectaculaire ! Les panicules sont souvent retombantes mais elles peuvent aussi être dressées, comme chez le Pieris floribunda.

Les fleurs de l’Andromède sont mellifères – elles sont appréciées par les abeilles et d’autres insectes qui viennent butiner, transportant au passage le pollen d’une fleur à une autre.

L'Andromède du Japon offre des fleurs en clochettes roses ou blanches

La floraison en clochettes du Pieris japonica.

Le feuillage de l’Andromède est persistant, ce qui le rend décoratif même en hiver… Et, dans une haie, il restera toute l’année efficace en tant que brise-vue. Les feuilles sont entières et oblongues, elles ont une forme très ordinaire. Elles sont légèrement crénelées sur les bords. C’est justement ce qui différencie le Pieris du genre Andromeda, qui possède des feuilles lisses. Les feuilles du Pieris sont brillantes, épaisses, coriaces, et pétiolées. Elles sont généralement alternes, parfois verticillées, mais elles forment des groupes de feuilles plus denses à l’extrémité des branches.

Les jeunes feuilles des Pieris sont impressionnantes par leur couleur souvent rouge vif, parfois cuivrée ou bronze. Sur certaines variétés, comme ‘Forest Flame’, elles évoluent en prenant tour à tour différentes teintes (par exemple rouge, rose, puis blanc crème). Cette particularité d’avoir des jeunes feuilles rouge vif se retrouve chez un autre arbuste : le Photinia x fraseri ‘Red Robin’, qui est également persistant. Les feuilles du Pieris prennent ensuite une couleur vert sombre, avec une nervure centrale bien marquée, plus claire. Elles sont unies ou panachées de blanc crème, comme chez ‘Flaming Silver’.

Les feuilles des Andromèdes du Japon mesurent généralement entre 5 et 10 centimètres de longueur. Celles du Pieris ‘Forest Flame’ sont parmi les plus grandes, pouvant atteindre 12 centimètres, tandis que celles du Pieris nana sont bien plus petites et mesurent moins d’un centimètre de long… (mais c’est une exception !)

Les feuilles de l'Andromède du Japon peuvent prendre différentes couleurs

Le feuillage du Pieris japonica / Celui du Pieris ‘Little Heath’ est marginé de blanc (photo Megan Hansen) / Les jeunes feuilles du Pieris ‘Katsura’ prennent une jolie teinte bordeaux – pourpré

Après la floraison, en été ou automne suivant les variétés le Pieris produit des capsules brunes à cinq loges, qui s’ouvrent lorsqu’elles sont mures, afin de libérer les nombreuses petites graines qu’elles renferment.

Les principales variétés

Les plus populaires

Andromède du Japon - Pieris Japonica Valley Valentine 20/30cm en pot de 2L/3L

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.20 m

Cette variété, au port compact, a la particularité d’offrir une spectaculaire floraison rouge ! Ses feuilles sont plus ordinaires, vertes et brillantes.

Andromède du Japon - Pieris japonica Forest Flame

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.50 m

Les jeunes feuilles sont rouge vif. Elles deviennent ensuite roses, blanches puis vertes. Il offre une floraison blanche au printemps. Il s’agit d’une variété à grand développement, qui s’intègre parfaitement dans une haie.

Andromède du Japon - Pieris Japonica Mountain Fire en pot de 2/3L

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
80 cm

L'Andromède 'Mountain Fire' est une variété compacte, pas très haute, qui porte au printemps de petites fleurs blanches. Les jeunes pousses ont une jolie couleur rouge. Elles deviennent ensuite brunes puis vertes.

Andromède du Japon - Pieris japonica Little Heath en pot de 2/3L

Période de floraison Fév. à Avril

Hauteur à maturité
60 cm

Il s’agit d’une variété naine, dont les jeunes feuilles sont d’abord roses, avant de devenir vertes. Elles sont marginées de blanc crème.

Nos variétés préférées

Andromède du Japon - Pieris japonica Flaming Silver

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.25 m

Le Pieris ‘Flaming Silver’ possède des feuilles bordées de blanc. Lorsqu’elles sont jeunes, elles ont une couleur rouge vif, avant de devenir vertes. Une variété compacte qui offre également une floraison blanche printanière.

Andromède du Japon - Pieris japonica Katsura en pot de 4/5L

Période de floraison Fév. à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

‘Katsura’ porte une délicate floraison rose dès le début du printemps. Les jeunes feuilles ont une teinte rouge bordeaux – pourpré.

Andromède du Japon - Pieris japonica Passion

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

On apprécie le Pieris japonica ‘Passion’ pour sa floraison rose rouge. Lorsqu'elles sont encore jeunes, les feuilles ont une belle couleur rouge. C'est un arbuste relativement compact.

Pieris japonica Debutante - Andromède du Japon

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
80 cm

Une variété intéressante pour sa généreuse floraison blanche. Son port compact permet de facilement le cultiver en pot. Les jeunes feuilles sont d'abord vert tendre, et s'assombrissent ensuite.

 

Les autres variétés à découvrir

 

Andromède du Japon - Pieris japonica Carnaval

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.50 m

Le Pieris 'Carnaval' possède des feuilles délicatement bordées de blanc. Les jeunes pousses printanières ont une couleur rouge – rosé, tirant sur le bronze. Il porte également une floraison blanche printanière.

 

Andromède du Japon - Pieris japonica Ralto Rose ('Opstal10'PBR)

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
80 cm

Une variété au superbe feuillage vert, tirant sur le bleu – gris et marginé de blanc. Il offre une floraison rose au printemps.

 

Plantation

Où planter ?

Le Pieris japonica se plaira à mi-ombre. Sous une ombre dense, sa floraison sera moins généreuse. Il peut supporter une situation ensoleillée, mais évitez le soleil brulant. Si vous habitez la région méditerranéenne, préférez une situation ombragée, tandis que dans le nord de la France, il pourra être installé au soleil.

Installez votre Pieris dans un substrat plutôt acide, car il s’agit d’une plante de terre de bruyère. Si votre terrain est calcaire, plantez-le de préférence en pot. Sinon, il risquerait de développer une chlorose, qui se caractérise par un jaunissement du feuillage entre les nervures (car l’assimilation des éléments minéraux est bloquée par le calcaire présent dans le sol). Dans tous les cas, il est préférable d’apporter un peu de terre de bruyère lors de la plantation.

Plantez-le en situation protégée des vents froids. Les gelées tardives sont susceptibles d’abimer les jeunes pousses printanières.

L’Andromède apprécie les sols humifères, c’est pourquoi nous conseillons d’apporter à la plantation, puis chaque année, un peu de compost bien décomposé.

Le substrat doit être drainant afin d’éviter l’apparition du phytophthora. Si votre sol est lourd, compact, argileux, il retiendra l’eau et risquera de favoriser ainsi les maladies cryptogamiques. Prévoyez d’apporter des matériaux drainants lors de la plantation : pouzzolane, graviers…

Vous pouvez tout à fait cultiver le Pieris en bac et le placer sur un balcon ou une terrasse. C’est une bonne solution si vous habitez en ville ou si votre terrain est calcaire. Choisissez pour cela les variétés les plus compactes.

 

Quand planter ?

Plantez l’Andromède du Japon en automne ou au printemps, en dehors des périodes de gel.

 

Comment planter ?

  • Commencez par creuser un trou de plantation, d’environ deux fois la taille de la motte.
  • Apportez un mélange de terreau, de compost bien décomposé et de terre de bruyère.
  • Placez l’arbuste, puis rebouchez le trou et tassez délicatement.
  • Arrosez abondamment.
  • Déposez une couche de paillage au pied de l’arbuste.

Continuez à arroser régulièrement durant la première année, mais sans excès afin d’éviter le développement de maladies cryptogamiques (notamment le Phytophthora).

Vous pouvez aussi planter le Pieris en pot. Choisissez un contenant assez grand et profond, puis plantez dans un mélange de terreau et de terre de bruyère. En pot, le Pieris nécessitera des arrosages plus réguliers qu’en pleine terre.

Entretien

Le Pieris nécessite des arrosages surtout durant l’année de la plantation ; les années suivantes, vous pourrez vous contenter d’arroser durant l’été ainsi qu’en période de sécheresse. Utilisez de l’eau non calcaire, dans l’idéal de l’eau de pluie. Les Pieris cultivés en bac ont besoin d’arrosages plus réguliers.

Nous vous conseillons d’installer un paillage en automne, composé de feuilles mortes, de frondes de fougères ou d’écorces de pin. Ainsi, le sol restera frais plus longtemps et votre plante nécessitera moins d’arrosages. De plus, cela limitera la croissance des mauvaises herbes et facilitera donc l’entretien de votre massif. Le Pieris appréciera également un apport printanier d’engrais ou de compost bien décomposé. Si vous habitez une région froide, n’hésitez pas à installer un voile d’hivernage. Les jeunes pousses sont sensibles aux gelées tardives.

La taille du Pieris est facultative, il peut tout à fait s’en passer… mais elle vous permettra, sur les variétés les plus grandes, de leur redonner une forme compacte et de limiter leur hauteur. Elle s’effectue une fois que la floraison est terminée. Coupez les branches abimées ou mal positionnées. Dans tous les cas, même si vous ne taillez pas le Pieris, nous vous conseillons de supprimer les fleurs fanées, pour l’intérêt esthétique et pour éviter d’épuiser la plante inutilement.

Le Pieris japonica est parfois attaqué par le Phytophthora, favorisé par une conjonction de chaleur et d’humidité. Les feuilles sèchent et la plante dépérit rapidement. Il n’existe malheureusement pas de traitement curatif, seulement des mesures de prévention, qui consistent à planter dans un terrain drainant et limiter les arrosages. Il est également sensible aux taches foliaires, dues à des maladies cryptogamiques (et notamment au champignon Phyllosticta maxima). Si vous voyez des taches apparaitre sur le feuillage de votre Pieris, nous vous conseillons de retirer et de bruler les feuilles concernées. Réduisez les arrosages et appliquez un fongicide.

Le Pieris japonica est rarement attaqué par des ravageurs. Il peut toutefois être atteint par le Tigre du Pieris : il s’agit d’un insecte qui pique et suce la sève de la plante, entrainant la chute des feuilles et le dépérissement général de l’arbuste. On le trouve également sur les rhododendrons et skimmia.

 

Pieris japonica - Les jeunes feuilles se colorent de rouge

Multiplication

Semis

Vous pouvez semer les graines de Pieris au printemps ou en automne néanmoins cette technique délicate et à réserver aux amateurs confirmés.

  1. Préparez un pot avec du terreau, arrosez et tassez délicatement.
  2. Disposez les graines à la surface, puis appuyez sur chacune pour les enfoncer légèrement, de façon à ce qu’elles soient à moitié enterrées. Recouvrez d’une très fine couche de substrat : les graines de Pieris ont besoin de luminosité pour germer.
  3. Placez les pots à un emplacement lumineux mais à l’abri du soleil direct.
  4. Humidifiez régulièrement le substrat (dans l’idéal en utilisant un vaporisateur), mais sans excès.

Les graines devraient mettre environ un mois à germer.

 

Bouturage

Le Pieris se bouture en milieu ou fin d’été (août-septembre), une fois que la floraison est terminée, sur des rameaux semi-ligneux.

  1. Remplissez un pot avec du terreau mélangé à du sable ou de la perlite, puis arrosez. Tassez légèrement.
  2. Prélevez un rameau d’une dizaine de centimètres de longueur, à l’extrémité d’une branche saine et souple. Coupez de façon nette juste en dessous d’un point d’insertion de feuilles.
  3. Supprimez les feuilles situées sur le bas de la bouture, pour n’en conserver que quelques-unes vers l’extrémité de la tige.
  4. Vous pouvez tremper la base de la bouture dans de l’hormone de bouturage.
  5. Plantez la tige dans le substrat, et tassez tout autour.
  6. Installez le pot à l’abri du soleil direct, à une température d’environ 20 °C.

Arrosez régulièrement pour que le substrat reste humide. La bouture devrait s’enraciner au bout de deux mois environ.

Marcottage

Vous pouvez aussi effectuer un marcottage par couchage, en fin d’été, vers le mois de septembre.

  1. Choisissez une branche longue et souple, assez proche du sol.
  2. Incisez l’écorce, sur le dessous de la branche. Retirez les feuilles qui sont situées au milieu de la branche, pour n’en laisser que quelques-unes à l’extrémité.
  3. Creusez une légère tranchée.
  4. Couchez-y la branche et maintenez-la en place à l’aide d’un crochet. Recouvrez de terre, en laissant l’extrémité de la branche ressortir du sol (fixez-la avec un tuteur pour qu’elle reste à la verticale).
  5. Arrosez.

De nouvelles racines vont se développer. Vous pourrez alors séparer le jeune plant du pied d’origine.

Association

La meilleure association consiste à marier le Pieris à d’autres plantes de terre de bruyère, et notamment aux rhododendrons, qu’il accompagne à merveille ! Plantez à leurs côtés quelques bruyères, ainsi que des arbustes comme les camélias, kalmia ou skimmia. Vous pouvez aussi l’associer à d’autres plantes très proches, comme l’Andromède campanulée, Enkianthus campanulatus, un arbuste caduc apprécié pour son superbe feuillage automnal, ou l’Andromède à feuilles de Podium, Andromeda polifolia, qui possède des feuilles très fines et une floraison en clochettes roses.

 

Associez l'Andromède du Japon à d'autres arbustes de terre de bruyère

Skimmia japonica ‘Rubella’ (photo Dominicus Johannes Bergsma), Pieris japonica, Rhododendron ‘Marcel Menard’ et Enkianthus campanulatus (photo Searobin)

 

Avec son feuillage persistant et dense, le Pieris est idéal en haie : il crée immédiatement un brise-vue efficace, très décoratif au printemps. Composez une haie libre en l’associant à des viburnum, charmes, Prunus laurocerasus, spirée, sureau, troène, abelia… En plus d’avoir un aspect naturel et vivant, ce type de haie demandera peu d’entretien !

Associez les superbes couleurs du Pieris à d’autres feuillages décoratifs, parmi les plus légers : fougères, graminées, aspérule odorante, bambou sacré ou mahonia ‘Soft Caress’. Cela permet de contraster avec les feuilles épaisses et brillantes du Pieris, en apportant davantage de finesse. Comme le Pieris apprécie les situations de mi-ombre, il accompagne facilement les plantes d’ombre et à feuillage décoratif telles que les fougères, brunnera, heuchères, pachysandra ou hostas.

Jouez sur les couleurs en installant à ses côtés d’autres plantes aux feuillages rougeoyants : érables du Japon, Phormium, heuchères, coléus, persicaires, ou même des graminées : Imperata cylindrica ‘Red Baron’ ou Uncinia rubra… Ajoutez quelques floraisons printanières dans des tons chauds : tulipes rouges ou orangées, Euphorbia griffithii, primevères, Geum coccineum… Vous obtiendrez un superbe massif aux teintes chaleureuses et vives !

En choisissant les variétés à grand développement, comme ‘Forest Flame’, le Pieris peut constituer un remarquable fond de massif. Accompagnez son feuillage coloré et sa floraison en clochettes par d’autres fleurs de printemps, comme les bulbes printaniers. Vous pouvez le planter par groupe de trois ou cinq en arrière-plan d’un massif, et installer devant lui des vivaces et des bulbes : narcisses, crocus, jacinthes… Pensez aussi aux primevères et hellébores d’Orient.

Questions fréquentes

Le feuillage de mon Pieris se décolore et sèche ! Que faire ?

Ce problème est dû à un champignon, Phytophthora cinnamomi. Il fait pourrir les racines et empêche la circulation de la sève, entraînant le dépérissement de la plante. Les feuilles jaunissent et sèchent. Un environnement humide favorise son développement, c’est pourquoi nous vous conseillons en prévention de travailler le drainage. Il n’existe malheureusement pas de traitement curatif. Si la maladie est bien avancée, n’hésitez pas à arracher l’arbuste et le brûler, afin d’empêcher qu’il ne contamine vos autres plantes... surtout si vous avez d’autres éricacées à proximité. Par la suite, n’installez pas d’autres plantes de cette famille à cet emplacement, car le champignon est présent dans le sol.

Le feuillage de mon Pieris devient jaune !

Si les feuilles jaunissent entre les nervures, rendant celles-ci très visibles, il s’agit d’une chlorose : le calcaire présent dans le sol bloque l’assimilation des éléments minéraux, ce qui entraîne la décoloration du feuillage ! Pour éviter cela, il est préférable de cultiver le Pieris dans un terrain légèrement acide.
Pour y remédier, envisagez d’apporter de la terre de bruyère, ou, dans l’idéal, de le cultiver en bac dans un mélange de terreau et terre de bruyère !

Le feuillage de mon Pieris est taché !

Les Pieris sont sensibles aux tâches foliaires, dues à des maladies cryptogamiques. Retirez et brûlez les feuilles atteintes pour limiter le développement de la maladie. Appliquez ensuite un fongicide (bouillie bordelaise, souffre, décoction de prêle...). Réduisez les arrosages, en laissant le substrat sécher entre deux arrosages, car l’humidité favorise ces maladies fongiques.

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(6 votes, moyenne: 3.67 sur 5)
Laisser un commentaire