Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
culture Pieris pot bac jardinière
conseil

Cultiver un Pieris en pot

Nos conseils pour réussir la culture de l'Andromède du Japon sur une terrasse ou un balcon

Très ornementaux, les Pieris, également appelés Andromèdes du Japon, sont des arbustes de terre de bruyère très faciles à vivre appartenant à la famille des Ericacées et qui possèdent, par ailleurs, de nombreux atouts.

Assez résistants à la sécheresse ainsi qu’au gel jusqu’à -15 °C, ils sont en outre extrêmement décoratifs au jardin ou sur une terrasse, pour peu qu’ils soient exposés à mi-ombre. Au printemps, les jeunes feuilles de nombreuses variétés présentent des coloris chatoyants, suivies en avril-mai d’une floraison abondante en grelots, généralement blanche ou légèrement rosée. Les feuilles oblongues du Pieris sont également persistantes, ce qui confère à l’arbuste un aspect ornemental tout au long de l’année.

En bref, le Pieris est un petit arbuste idéal à cultiver en bac sur une terrasse !

culture entretien andromède du japon

Quand et comment cultiver le Pieris en pot ?

Comme pour la plupart des arbustes, les saisons idéales de plantation de l’Andromède du Japon sont le printemps et l’automne. Les températures ne sont ni trop chaudes, ni trop froides et l’humidité est généralement suffisante pour favoriser un bon enracinement de la plante.

Vous placerez le bac à mi-ombre afin que le sol reste frais, en particulier dans le sud du pays. Dans la partie nord, il pourra supporter le soleil non brûlant. Sachez que si vous le placez à l’ombre, sa floraison sera un peu moins abondante. D’autre part, il préfère les situations abritées du vent.

Type de pot et dimensions

Vous pouvez opter pour différents types de contenants. L’important pour le Pieris est que la terre à son pied reste fraîche, c’est-à-dire qu’elle ne se dessèche pas. Mais veillez tout de même à ce que le pot choisi soit bien percé.

Le plus important concernant le pot sera de le dimensionner à la taille à maturité de la variété que vous aurez choisie, vous vous éviterez ainsi la corvée de rempotage. Par exemple, pour un petit Pieris comme le Pieris japonica ‘Little Goldy’ atteignant 50 cm de hauteur à maturité, un pot de 40 cm de hauteur et de diamètre conviendra bien. Pour un sujet plus grand comme, par exemple le Pieris japonica ‘Purity’ à la magnifique floraison blanche, optez pour un bac plus grand et plus profond afin qu’il puisse bien s’y développer. Cela dit, il faut savoir que le Pieris est un arbuste à la croissance relativement lente. Si vous l’installez dans un pot aux dimensions modestes par rapport à sa taille adulte, il risque de moins se développer et de rester assez petit.

quel pot pour pieris, quel pot pour andromède du japon

Adaptez la taille du contenant en fonction de la variété choisie (photo de gauche Leonara Enking – Flickr ; photo de droite Denolf)

Substrat

Comme nous l’avons dit, le Pieris japonica est un arbuste de terre de bruyère qui préfère donc les terres légèrement acides.

Prévoyez au fond du bac ou du pot, une couche de drainage constituée, par exemple, de billes d’argile.

Remplissez ensuite le bac d’un mélange de terreau et de terre de bruyère. Nul besoin de mettre uniquement de la terre de bruyère, le pH du terreau est généralement lui-même un peu acide.

Comment planter le Pieris en pot

Une fois la couche de drainage disposée au fond du contenant – pot ou bac -, commencez à remplir avec un mélange de terreau et de terre de bruyère, placez votre Pieris et comblez tout autour de la motte avec le même mélange de terre.

N’hésitez pas à ajouter du compost maison ou du commerce à la plantation, car les Pieris du Japon apprécient les terres riches et humifères. Une pelletée en surface fera l’affaire.

Enfin, arrosez généreusement le pied et paillez avec 5 bons cm d’écorces ou d’aiguilles de pin, c’est un matériau particulièrement adapté aux plantes de terre de bruyère car il apporte de l’acidité en se décomposant très lentement. D’autres paillages organiques peuvent également convenir.

Variétés de Pieris pour la culture en pot

Le Pieris japonica, ou Andromède du Japon, est arbuste relativement petit, atteignant rarement plus de 2 m. La plupart des variétés sont donc adaptées à la culture en pot pour les plus petits ou en bac pour les sujets plus grands.

Pour un petit balcon, vous pouvez opter pour des variétés dites naines comme l’Andromède à feuilles de Pollium Andromeda polifolia ‘Blue Ice’ qui ne dépasse guère 30 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure à maturité et qui possède un magnifique feuillage fin aux tons bleutés ou encore l’Andromède du Japon ‘Little Heath’ dont le port compact atteint à maturité une hauteur de 60 cm et qui se distingue par son étonnant feuillage panaché de vert et de blanc crème dont les jeunes pousses sont rose cuivré au printemps.

Dans un bac, sur une terrasse, vous aurez la possibilité de choisir des variétés plus grandes pouvant atteindre 1 à 1,5 m de haut. Le Pieris japonica ‘Flaming Silver’ par exemple pourra servir de petit brise-vue de 1,2 m, intéressant par son feuillage panaché persistant dont les couleurs évoluent au fil des saisons et son abondante floraison printanière. Le Pieris japonica ‘Forest Flame’ est quant à lui un peu plus haut à maturité avec 1,5 m de hauteur et son jeune feuillage, avant de devenir vert, sera rouge puis rose corail au printemps. Il nous gratifie, par ailleurs, de son abondante floraison blanche en grelots au printemps.

variété d'andromède du japon pour pot

Pieris japonica ‘Little Heath’ (photo Leonora Enking), Pieris japonica ‘Flaming Silver’ (photo Denolf) et Pieris japonica ‘Forest Flame’

Arrosage, engrais et entretien

Le Pieris aime la fraîcheur. Il faudra donc l’arroser régulièrement. Et cela est d’autant plus vrai pour les sujets en potle sol a tendance à se dessécher plus rapidement. Arrosez en moyenne tous les 15 jours, voire toutes les semaines pendant les fortes chaleurs. Et surtout, pensez à pailler généreusement le pied du Pieris pour limiter au maximum l’évaporation. Soyez méticuleux sur l’arrosage, surtout la première année, afin que la plante s’enracine bien.

À l’automne, un apport d’engrais spécifiquement conçu pour les arbustes de terre de bruyère sera le bienvenu. Vous pouvez aussi apporter simplement du compost maison ou du commerce. Les Andromèdes du Japon ont besoin d’une terre riche pour bien se développer.

Vous constaterez qu’au fil du temps, la terre du pot se tasse. Rajoutez alors de la terre de bruyère qui permettra de maintenir l’acidité du pH du sol.

Les Pieris ayant une croissance lente, il n’est pas vraiment nécessaire de les tailler. Vous pouvez cependant raccourcir d’un tiers les tiges ayant fleuri afin que la plante ne s’épuise pas et qu’elle conserve un port compact.

Pour tout savoir sur la culture de l’Andromède du Japon, consultez notre dossier Pieris japonica : Plantation, taille et entretien.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire