Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Oseille : planter, cultiver, récolter

L'oseille en quelques mots

  • L’oseille est une délicieuse plante potagère et condimentaire incontournable de la cuisine française
  • Elle est cultivée pour ses feuilles au goût acide qui se récoltent presque toute l’année
  • En cuisine, ses feuilles parfument les potages, les omelettes et le saumon
  • Elle possède des vertus médicinales et est riche en vitamine C et en bêtacarotène
  • Facile à cultiver au potager, vivace et bien rustique, elle ne demande qu’un sol riche et frais pour bien se développer

Le mot de notre experte

L’oseille est une délicieuse plante vivace cultivée pour ces belles rosettes de feuilles vert franc au goût à la fois amer et acidulé, très caractéristique. L’idéal pour apporter une note rafraîchissante aux salades ou pour parfumer une soupe ou du poisson, et plus spécialement le saumon. Elle se prépare et se cuisine comme les épinards.

Peu calorique, l’oseille est particulièrement riche en vitamine C, en magnésium, en potassium, en fer, en cuivre et bêtacarotène. Pourvue d’une bonne dose de fibres, elle participe au bon fonctionnement des intestins. Grâce à ses propriétés antioxydantes, elle permet également de lutter contre les maladies cardio-vasculaires et certains cancers et possède des vertus diurétiques, laxatives et dépuratives.

Au potager, ce légume-feuille très rustique et facile à cultiver fait le bonheur du jardinier !

Peu exigeante, elle peut rester en place des années et se contentera d’un sol frais et riche en humus et d’un soleil léger.

Découvrez les différentes variétés d’oseilles et tous nos conseils pour réussir leur culture ! Vous apprendrez que l’oseille sauvage est comestible, tandis que le gouet ou Arum tacheté (Arum maculatum), avec lequel elle ne doit pas être confondue est toxique !

Quels sont les bienfaits de l’oseille ? Quand et comment la récolter et la cultiver ? Nous vous disons tout !

L’oseille au jardin, et une planche botanique de 1901 représentant l’espèce type (Carl Lindman)

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Rumex

Famille : Polygonaceae

Noms communs : Oseille

Floraison : Mai-septembre

Hauteur : 0,15 à 1 m

Exposition : Soleil, Mi-ombre

Sol : Argilo-limoneux (riche et léger), frais

Rusticité : -15°C

L’oseille-Rumex parfois également appelée Aigrette, Surette ou encore Vinette est une plante potagère vivace appartenant à la famille des Polygonacées. Elle est originaire d’Europe et d’Asie où on la trouve naturellement dans les terres  fraîches, plutôt lourdes et acides ou dans les rocailles et les éboulis pour les espèces montagnardes.

Le genre rumex comprend plus de 200 espèces vivaces ou annuelles parmi lesquelles Rumex acetosa et Rumex patienta qui sont les plus cultivées. On distingue principalement :

  • L’Oseille commune (Rumex acetosa) qui est l’espèce type, l’espèce sauvage qui pousse dans les champs et les pâturages. Elle a donné naissance au cultivar ‘Large De Belleville’ qui est la variété la plus cultivée et appréciée pour ses feuilles larges
  • L’Oseille épinard ou oseille perpétuelle (Rumex patienta), une espèce proche de l’épinard
  • L’Oseille Sanguine (Rumex sanguineus) qui se caractérise par  ses feuilles vertes nervurées de rouge
  • L’Oseille douce à feuilles rondes, (Rumex scutatus) également appelée Oseille en écusson qui est une espèce  d’origine montagnarde
  • L’Oseille vierge (Rumex arifolius) qui est une variété productive et rustique
types d'oseille, Rumex

Oseille cultivée et sauvage

Les feuilles de l’oseille sont disposées en rosette. La plante forme une touffe plus ou moins dense arrondie, étalée ou sagittée selon les variétés. Un plant d’oseille atteint de 20 cm jusqu’à 2 m de hauteur en fleur pour l’Oseille-épinard. Le feuillage persiste plus ou moins en hiver selon le climat. Les feuilles charnues sont opposées, pétiolées, entières ou hastées, cordiformes, ou sagittées, planes ou ondulées, voire crépues selon les espèces. Elles mesurent de 7 à 15 cm de long. L’Oseille douce se reconnaît à ses feuilles basales en forme d’écussons ou d’as de pique, aussi larges que longues. L’Oseille ‘Large De Belleville’ se distingue par ses grandes feuilles oblongues et hastées.

Le feuillage de l’oseille est le plus souvent de couleur vert tendre à vert moyen, il est veiné de pourpre chez l’Oseille Sanguine et largement teinté de pourpre chez l’Oseille pourpre (Rumex x purpurea). Les feuilles de l’oseille possèdent un goût légèrement acidulé, citronné, parfois piquant. Étymologiquement, en latin « oseille » signifie « acide ». Elles se préparent comme les épinards, cuites ou crues.

Si vous tardez à les récolter, des hampes florales dressées et ramifiées apparaissent de mai à septembre. Ces inflorescences sont formées de grappes de petites fleurs vert-jaune ou purpurines. Elles se muent en petits akènes trigones et ailés non comestibles donnant de nombreuses graines qui peuvent se ressemer.

types d'oseille, rumex, variétés

Oseille épinard (Rumex patienta), oseille sanguine (Rumex sanguineus), et oseille pourpre (Rumex purpurea)

Principales espèces et variétés

Les plus populaires

Oseille Large de Belleville - Rumex acetosa


Hauteur à maturité
40 cm

C'est l'oseille la plus cultivée ! Une variété rustique et très productive. Elle fournit de larges feuilles qui se consomment crues ou cuites.

Oseille pourpre - Rumex purpurea


Hauteur à maturité
30 cm

Une variété superbement teintée de pourpre. Plantez-la au printemps ou à l'automne et récoltez au fur et à mesure des besoins, de mars à novembre.

Oseille sanguine - Rumex sanguineus


Hauteur à maturité
40 cm

Une variété d’Oseille qui se distingue par son feuillage vert clair, nervuré de rouge. Elle se sème de mars à mai pour une récolte de mai à août.

Oseille sauvage - Rumex acetosa

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
30 cm

C'est l'oseille commune, à grandes feuilles comestibles. Une belle plante vivace autant utile qu'ornementale !

Nos préférées

Oseille vierge - Rumex arifolius


Hauteur à maturité
30 cm

L'Oseille vierge est une variété productive et rustique. Elle prospère naturellement en sol frais, plutôt lourd et acide.

Oseille-Epinard - Patience - Rumex patientia


Hauteur à maturité
30 cm

Variété précoce, dont les feuilles au goût proche de l'épinard présentent moins d'acidité que l'oseille commune. Facile à cultiver, en pleine terre ou en po

Oseille douce à feuilles rondes Bio - Rumex scutatus en plants Bio

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
30 cm

Contrairement à ses cousines, l'oseille douce apprécie les jardins de rocaille et les climats montagnards. Ses feuilles rondes révèlent une saveur particulière, assez douce au palais. Elle conviendra aussi aux plantations en murets.

Plantation de l'oseille

Où planter l’oseille ?

L’Oseille est une plante potagère très rustique qui supporte le froid jusqu’à -20 °C. Elle est facile à cultiver, en pleine terre ou en pot ou jardinière. Elle prospère dans les sols frais, plutôt riches et se plaît davantage dans les sols neutres ou acides que dans les sols calcaires. Un sol lourd et argileux, toujours frais fera son bonheur car elle craint la sécheresse. Plantez-la à mi-ombre ou au soleil non-brûlant. Elle se plaira particulièrement sous une ombre légère.

L’oseille peut rester à la même place durant plusieurs années et, comme tous les légumes perpétuels, elle est utile en permaculture.

Utilisez-la pour ses propriétés condimentaires au potager ou en pot sur une terrasse ou un balcon. Au jardin d’ornement, elle pourra également couvrir le pied d’un rosier pour lui garder la fraîcheur aux racines.

L’oseille plantée aux côtés d’une rhubarbe, au jardin d’ornement (photo : Frédérique Voisin Demery), et au potager, se plait à mi-ombre

Quand et comment la planter ?

Plantez les plants d’oseille achetés en godet, au printemps (de mars à mai) ou à l’automne (septembre-octobre), dans tous les cas hors période de gel. Une plantation à l’automne, leur permettra de bien s’enraciner.

Comment la planter ?

En pleine terre

  • Apportez du compost quelques mois avant la plantation, par griffage sur 5 cm.
  • Ameublissez la terre en profondeur
  • Aérer le sol à l’aide d’une fourche-bêche
  • Creusez un trou 2 à 3 fois le volume de la motte
  • Espacez les plants de 20 à 25 cm
  • Placez la motte et recouvrez de terre
  • Tassez, arrosez sans pour autant complètement détremper la terre, paillez pour maintenir la terre humide

En pot 

L’oseille sera aussi heureuse dans une jardinière devant une fenêtre ensoleillée qu’en pot sur un balcon dans un potager de poche. Choisissez un contenant de 30 cm de large et 30 cm de haut.

  • Étalez au fond du pot un lit de graviers pour faciliter le drainage
  • Plantez la motte dans un mélange de terreau et de compost
  • Tassez bien et arrosez régulièrement
  • Prévoyez un rempotage tous les ans

Quand et comment semer l'oseille ?

L’oseille se sème en pépinière de mars à mai pour une récolte de mai à août. Les semis en place sont possibles à condition d’attendre le mois de mai (après les gelées).

Sous-abri

  1. Dans une terrine ou dans des godets individuels, semez les graines d’oseille dans bon terreau pour semis
  2. Recouvrez très légèrement les graines avec du terreau
  3. Arroser régulièrement en pluie fine jusqu’à la levée
  4. Repiquez en godets individuels  quand les plantules portent 3 ou 4 feuilles
  5. Repiquez les plants en pleine terre ou dans des pots plus grands quand les risques de gelées sont écartés

En pleine terre

  1. Après les dernières gelées, en général en mai, semez dans des sillons d’une profondeur d’un centimètre, espacés de 30 cm
  2. Déposez une graine tous les 3-4 cm dans un sol humide, fertile et bien préparé
  3. Recouvrez d’une fine couche de terreau
  4. Tassez
  5. Arrosez avec un arrosoir à pomme fine et maintenez le sol humide jusqu’à la levée
  6. Éclaircir tous les 30 cm
  7. Arrosez régulièrement pour faciliter la reprise

→ Réussissez vos semis de graines condimentaires avec nos conseils en vidéo !

Entretien de l'oseille

Bien rustique, une fois installée, l’oseille ne demande pas de soins particuliers.

Pensez à l’arroser régulièrement pendant les périodes de sécheresse afin de maintenir le sol humide. Paillez pour maintenir une fraîcheur suffisante au pied afin de limiter les arrosages. Sarclez et binez régulièrement, surtout au début de la culture.

En pot, arrosez 3 ou 4 fois par semaine.

Apportez du compost décomposé en surface au printemps.

Supprimez les hampes florales pour favoriser le développement du feuillage et éviter qu’elle ne monte en graine trop rapidement. Pour éviter une montaison trop précoce, gardez également un sol frais en permanence.

Transplantez l’oseille au bout de quelques années à un autre endroit du jardin pour favoriser les rotations des cultures : vous limiterez ainsi les risques de maladies ou de ravageurs.

C’est une bonne voisine qui se plaît à proximité de nombreux autres légumes. En compagnonnage, elle apprécie la compagnie des asperges, du cresson, des carottes, des épinards, des fraises, des haricots, des pois, des radis, des salades, des tomates et des aromatiques comme la ciboulette, le thym, le romarin, la coriandre, le persil.

Maladies fréquentes

L’oseille est généralement résistante aux maladies, mais certains ennemis peuvent compromettre la récolte des feuilles.

L’oseille est parfois attaquée par la chrysomèle, un petit coléoptère de couleur vert métallisé qui dévore le limbe des feuilles. Éliminez larves et insectes, coupez la touffe à ras et arroser pour favoriser une nouvelle repousse.

Autre ennemi, la mineuse de l’oseille ou mouche de l’oseille dont les larves forment des galeries dans le limbe des feuilles qui finissent par dépérir : coupez et brûlez les feuilles atteintes.

En cas d’attaque de pucerons : éliminez les indésirables en pulvérisant sur la plante de l’eau mélangée avec du savon noir ou un purin d’ail.

Les jeunes feuilles sont régulièrement la proie des limaces et escargots : au démarrage de la végétation, protégez-les de leur appétit en découvrant nos 7 façons de lutter efficacement et naturellement contre les limaces.

rumex, parasites, oseille

La chrysomèle apprécie les plantes aromatiques comme le romarin, mais elle s’attaque également à l’oseille, souvent proche au potager. Les gastéropodes s’en prennent eux aussi souvent aux pousses tendres (photo : Renee Hawk)

Quand et comment récolter l'oseille ?

Récolte :

Les jeunes feuilles d’Oseille peuvent être récoltées 6 à 8 semaines après le semis. La récolte des feuilles est possible jusqu’aux premières gelées. Elles se cueillent de préférence avant la floraison, quand elles sont bien développées (environ une dizaine de centimètres), au fur et à mesure des besoins en cuisine, au stade juvénile ou à maturité. La récolte s’effectue feuille à feuille, à la main ou au couteau.

Conservation :

Les feuilles sont à consommer le jour même de la cueillette, car elles ne se conservent pas. Elles peuvent toutefois se congeler après avoir été blanchies 3 minutes à l’eau bouillante salée, comme pour les épinards. Une fois cuite, l’oseille ne se conserve pas et doit être consommée rapidement, idéalement dans les 24h. Après cuisson les nitrates contenus dans les feuilles se transforment peu à peu en nitrites : des composés toxiques pour le corps humain.

Utilisations et bienfaits

L’oseille est délicieuse en potage, on peut l’utiliser également en sauce, ou pour accompagner l’omelette ou le saumon mais aussi crue en salade de jeunes pousses.

Avec seulement 24 calories par 100 grammes, l’oseille est une alliée minceur ! En plus de son petit goût acidulé, cette plante potagère offre de nombreux bienfaits et vertus pour la santé. L’oseille est dépurative, on lui reconnaît notamment des vertus diurétiques et laxatives mais également digestives. Riche en folates (vitamine B9), très riche en vitamine C, bourrée d’oligo-éléments, l’oseille contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et du système nerveux, des intestins et réduit la fatigue. Pleine d’antioxydants, elle favoriserait la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Au Moyen Âge, on l’utilisait pour prévenir le scorbut. Utilisée en cataplasme, elle possède même des propriétés cicatrisantes et, frottée sur des piqûres d’insectes ou d’ortie, elle calme les démangeaisons.

La soupe à l’oseille est l’un des mets qui révèle agréablement le côté acidulé de ce légume feuille

Multiplication

Elle peut se faire par semis, en récupérant les graines à complète maturité. On peut aussi la multiplier par division des touffes en mars-avril. Cette opération est recommandée tous les 3 à 4 ans.

  1. Commencez par extraire la touffe à l’aide d’une fourche-bêche, éclatez la touffe en éclats
  2. Replantez immédiatement au jardin dans un sol bien ameubli en prévoyant un espacement de 30 cm.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Permaculture et jardin potager, on en parle ?

S’il est bien un sujet qui questionne et qui passionne, c’est la permaculture. Jugez plutôt ...
Lire la suite +

Blog

10 légumes perpétuels ou vivaces pour potager durable et autonome

Un potager durable et autonome, où les légumes ne demanderaient presque pas d'entretien et repousseraient après...
Lire la suite +

plantation

Le semis des graines potagères

Lire la suite +

conseil

Réussir le semis des plantes vivaces

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire