Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Oranger du Mexique, Choisya : plantation, taille et entretien

L'Oranger du Mexique en quelques mots

  • Son feuillage persistant et aromatique sent divinement bon
  • La floraison blanche printanière exhale un parfum de fleur d’oranger
  • De croissance lente, il est en revanche très rustique jusqu’à -15°C
  • Facile à cultiver en tout sol drainé, il supporte la sécheresse et les embruns
  • En haie ou en pot, c’est un véritable trésor pour le jardin ou la terrasse

Le mot de notre experte

Sa forme compacte, ses dimensions modestes, son feuillage persistant lumineux et ses fleurs printanières blanches au délicat parfum d’agrumes font de l’Oranger du Mexique ou Choisya un arbuste parfumé précieux dans tous les jardins même de taille modeste.

De l’Oranger du Mexique ‘Aztec Pearl’ au choisya ternata ‘Sundance’ ou ‘Goldfinger’ aux magnifiques feuilles jaunes dorées, tous créent un point focal lumineux au jardin, en haie comme en isolé ou cultivé en pot, une terrasse.

Son feuillage graphique vernissé, vert sombre à jaune doré, apporte une touche de verdure toute l’année, ponctuée de nombreux bouquets de fleurs blanches à la fin du printemps, parfois remontantes à l’automne. 

D’une grande rusticité (-10/-15°C), le Choisya se montre conciliant dans tout sol drainé dans lequel il pousse lentement à l’abri des vents froids et de l’humidité stagnante.

Peu sensible aux maladies, supportant bien la sécheresse, résistant aux embruns, l’Oranger du Mexique est un atout dans un jardin contemporain, dans un jardin de bord de mer comme dans un jardin d’inspiration exotique, son allure et son parfum sont particulièrement dépaysants.

Il compte parmi les plus beaux arbustes à floraison printanière. Découvrez notre collection de variétés d’Oranger du Mexique à tous les prix et laissez-vous séduire par cet arbuste si parfumé et florifère.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Choisya ternata

Famille : Rutacées

Noms communs : Oranger du Mexique, Choisya

Floraison : avril, mai et remontée en septembre

Hauteur : 1 à 3 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainé

Rusticité : -10°C/-15°C

L’Oranger du Mexique, Choisya ternata appartient à la famille botanique des Rutacées comme les agrumes.  Le genre Choisya compte 8 espèces d’arbustes persistants originaires des montagnes du Mexique et du sud des États-Unis. Il s’est acclimaté dans nos régions où il est devenu très rustique. L’espèce type Choisya ternata est la plus cultivée et la plus rustique. Elle a donné naissance à quelques cultivars et hybrides très appréciés pour leur superbe feuillage lumineux et graphique comme ‘Sundance’ ou ‘Goldfinger’ ou ‘Aztec Pearl’.

Cet arbuste présente un développement vigoureux. Tous les Choisya forment un buisson dense et compact au port arrondi aussi large que haut, pouvant aller, jusqu’à 3 mètres à l’âge adulte. Paresseux à l’installation, de croissance lente, le Choisya a besoin de plusieurs années pour s’étoffer suffisamment et exprimer toute sa mesure.

Ses rameaux à l’écorce verte et lisse portent un feuillage graphique et aromatique. Vernissé, lustré vert plus ou moins clair, il constitue le principal attrait de l’arbuste. Les feuilles persistantes, brillantes, opposées, ovales et palmées se divisent en 3 ou 7 folioles. Très étroites, elles mesurent de 2 cm à 8 cm de long et sont regroupées par trois (d’où le nom ternata, qui signifie par trois) et reliées à la tige par un long pétiole. De couleur vert sombre, jaune vif (Choisya ternata ‘Sundance’) ou jaune doré (‘Goldfinger’) au printemps, elles verdissent la suite. Lorsqu’on les froisse, elles dégagent un parfum fort, frais et épicé d’écorce d’orange et de poivron vert.

L’Oranger du Mexique offre une floraison printanière abondante qui dégage elle aussi un délicat parfum d’agrumes. Des grappes de petites fleurs le plus souvent blanc pur de 2 à 3 cm de diamètre, réunies en corymbes sur les extrémités du branchage, éclosent en abondance en mai-juin, et sont parfois remontantes à l’automne, en septembre-octobre (jusqu’à novembre-décembre en climat doux).  Elles s’épanouissent en corolles étoilées, elles sont constituées de 5 à 6 pétales blancs bien écartés qui cachent en leur cœur un bouquet d’étamines aux anthères orange vif. Le Choisya ‘Apple Blossom’ se démarque par une floraison bicolore teintée de rose. Leur odeur de fleur d’oranger attire les insectes butineurs, abeilles comme papillons. Elles laissent place à des fruits en forme de petites capsules qui libèrent les graines à maturité.

Robuste, résistant à la sécheresse, l’Oranger du Mexique est facile à cultiver au soleil ou à mi-ombre, dans la plupart des régions. Il pousse dans tout sol frais, riche et très drainé, même un peu acide. Rustique jusqu’ à -12 °C à -15 °C°, sa rusticité peut parfois être prise en défaut au Nord de la Loire lors du gel prolongé. Il aime les situations chaudes, ensoleillées et protégées des vents froids qui risquent de brûler ses feuilles.

choysia - feuillages fleurs

Le feuillage persistant et la floraison parfumée de l’oranger du Mexique sont ses principaux atouts

Avec son feuillage persistant, son allure et son parfum exotique, il sera un joli sujet décoratif toute l’année dans tous les jardins contemporains, d’inspiration exotique et dans même ceux des bords de mer. Le Choisya se prête à de multiples utilisations ; près d’une entrée pour profiter de son délicat parfum, dans un grand massif, dans un grand pot sur la terrasse ou le balcon, en petite haie libre, en compagnie d’Escallonia, de rosiers anciens, d’Abélias ou de buddleias nains.

Espèces et principales variétés

En plus de la variété type Choisya ternata, très répandue, il existe un petit nombre de variétés et hybrides remarquable pour leur feuillage lumineux beau en toute saison comme ‘Sundance’ aux feuilles dorées, ‘Goldfinger’ou encore ‘Aztec Pearl’ aux fines feuilles découpées très graphiques.

Les plus populaires

Choisya Goldfinger - Oranger du Mexique 2L/3L 25/30cm

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Un feuillage doré dépaysant

Choisya ternata - Oranger du Mexique C2/3L 25/30cm

Période de floraison Avril à Mai, Août à Sept.

Hauteur à maturité
1.75 m

C'est l'espèce type

Nos préférées

Choisya ternata Sundance 20/30cm en pot de 2L/3L - Oranger du Mexique

Période de floraison Juin à Juil., Sept. à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

Un feuillage jaune doré au printemps puis vert tendre

Autre variété intéressante

Choisya Apple Blossom - Oranger du Mexique

Période de floraison Avril à Mai, Août à Sept.

Hauteur à maturité
1.20 m

Le seul à fleurs roses !

Plantation

Où planter ?

Le Choisya pousse partout en France. S’il supporte l’ombre dans les régions à étés chauds, sous les climats froids, il réclame du soleil et une situation abritée des vents glacés et desséchants. Dans les régions du sud de la Loire, son feuillage a tendance à brûler au soleil et doit donc bénéficier d’un peu d’ombre. Évitez cependant l’ombre trop dense, il a besoin de lumière pour bien fleurir.

Toutefois, derrière son allure exotique, se cache un bel arbuste vigoureux qui, une fois bien établi, est capable de résister à des gelées brèves de l’ordre de -15°C, mais aussi à la sécheresse estivale. C’est un bon arbuste pour les jardins de bord de mer, il résiste aux embruns.

Il aime les terres riches et drainantes. Cet arbuste peu contraignant pousse en tout sol léger, humifère, même un peu acide et légèrement calcaire, à partir du moment où il est bien drainé : il redoute les sols détrempés en hiver en particulier lorsqu’il est jeune

Polyvalent, cet arbuste persistant se prête à de multiples utilisations et s’acclimate dans tous les jardins ; aussi bien en isolé, que dans une petite haie libre lumineuse, au premier plan d’une plate-bande arbustive ou mixte que dans un grand pot sur la terrasse ou le balcon pour profiter de son délicat parfum hespéridé. Le Choisya est un arbuste qui garde son intérêt tout l’hiver, lorsque les autres plantes sont au repos.

Quand planter ?

En fonction de votre région vous ne planterez pas à la même époque. Dans les régions froides soumises au gel, une plantation au printemps de mars à avril après les gelées les plus sévères favorisera la reprise. En revanche dans les régions méditerranéennes et douces vous planterez en fin d’été, courant septembre à novembre.

Comment planter ?

La terre doit être légère et aérée. En haie libre, espacez les pieds de Choisya tous les 60 à 80 cm.

  • Faites tremper le pied dans un seau rempli d’eau avant de planter
  • Evitez les zones où l’eau stagne : ajoutez de la pouzzolane ou un bon lit de billes d’argile dans le fond de la fosse pour assurer un bon drainage (ses racines n’aiment pas l’humidité stagnante surtout en hiver).
  • Creusez un trou 3 fois plus large et profond que le pot.
  • Plantez l’arbuste et ajoutez pour moitié du terreau à la terre de jardin et comblez le trou de plantation.
  • Arrosez généreusement
  • En été, arrosez et paillez pour garder la fraîcheur du sol avec un généreux paillage organique d’écorces de pin ou plantez des petites vivaces pour protéger le pied et limiter les arrosages
Choisya ternata aztec pearl

Le Choisya offre une belle diversité de feuillage comme ici, la variété ‘Aztec Pearl’

Cultiver un Oranger du Mexique en pot

Il supporte très bien la culture en pot dans les régions du sud de la Loire. Son petit développement permet parfaitement ce type d’utilisation. Il se plaira de nombreuses années au soleil ou à mi-ombre, dans un large bac rempli d’un mélange frais, très drainant, à base de terreau, de compost bien décomposé, de sable de rivière et de bonne terre de jardin. Choisissez un grand contenant d’une trentaine de litres (30 à 40 cm de diamètre) et faites un lit de gravier ou de billes d’argiles au fond. En pot, une surveillance accrue de l’arrosage est nécessaire. Étalez un paillis ou installer de petites vivaces pour maintenir l’humidité de la terre durant l’été. Rempotez-le tous les 2 à 3 ans. Chaque année, au printemps, apportez un peu de compost en surface. En cas de très fortes gelées (-20°C), protégez-le avec un voile d’hivernage.

Entretien, taille et soins

Un Oranger du Mexique bien installé réclame peu de soins pour préserver sa bonne santé. Arrosez régulièrement la première année après la plantation pour favoriser la reprise et en cas de chaleurs prolongées. Les années suivantes, il supportera très bien la sécheresse.

La taille est inutile durant les premières années. N’intervenez qu’après 3 ou 4 ans pour supprimer d’éventuels rameaux morts ou endommagés par les rigueurs de l’hiver ou pour effectuer, une taille légère afin de maintenir un port compact et favoriser une remontée florale en automne. En mai-juin, après floraison, taillez de moitié les pousses de l’année.

Dans les régions du nord de la Loire, protégez l’arbuste des fortes gelées et de la neige qui brûle ses feuilles, avec un voile d’hivernage. Attention aux sols lourds ou argileux, allégez si besoin la terre avec du gravier, les sols gorgés d’eau en hiver mettent à mal la rusticité, pourtant honorable, du Choisya.

Etalez une bonne couche de paillage organique (écorces ou aiguilles de pin, tapis de feuilles), renouvelé chaque année, afin de maintenir ses racines au frais durant les chaleurs estivales.

Le choisya ternata est une plante gourmande, au printemps, vous pouvez lui apporter du compost bien mûr en surface.

Maladies et ennemis éventuels

Très résistant, l’Oranger du Mexique ne craint pas grand-chose. Cultivé dans de bonnes conditions, il se montre peu sensibles aux maladies et aux parasites. Les escargots au printemps peuvent éventuellement se régaler des jeunes pousses.

Il redoute essentiellement les maladies cryptogamiques causées par les champignons qui se développent dans un sol mal drainé ou l’humidité stagne au niveau des racines. Son principal ennemi : le Phytophthora, un champignon tellurique dont l’attaque peut le tuer radicalement. Le feuillage jaunit, les branches dépérissent et la plante meurt alors rapidement. Ces ennuis sont rares si les conseils de culture sont respectés : plantez en sol sain, évitez les excès d’eau et améliorez le drainage. En sol lourd ou argileux, allégez la terre avec du gravier et du compost, les sols gorgés d’eau en hiver amoindrissent en plus, la rusticité de cet arbuste.

Multiplication

L’Oranger du Mexique se multiplie facilement par bouturage.

Par boutures semi-aoûtées

  • Après floraison, entre juillet et septembre, prélevez des nouveaux rameaux de l’année, semi-aoûtés (semi-ligneux ) de 8 à 10 cm de long.
  • Retirez toutes les feuilles sur la partie inférieure du rameau pour ne conserver que 2-3 feuilles maxi.
  • Incisez l’écorce sur 2 à 3 cm de long
  • Plantez les boutures dans un substrat léger et drainant composé de 50 % de sable, 50 % de tourbe
  • Placez-les sous châssis à 18 °C
  • Humidifiez régulièrement les boutures avec un pulvérisateur
  • Plantez-les en godets dès que de nouvelles feuilles ont poussé
  • Remportez au printemps suivant et gardez-les en pot 1 an avant de les installer en pleine terre

Associer

Très polyvalent, l’Oranger du Mexique est inspirant pour un jardin contemporain, d’allure exotique comme pour un jardin du bord de mer dans lesquels il s’utilise aussi bien pour constituer une petite haie libre ou habiller un mur avec d’autres arbustes comme les Abelia, qu’en massif avec des vivaces comme les Heuchères, Rodgersia ou Astances.

En grand massif, il sera magnifique en compagnie d’Escallonias, de rosiers anciens ou de buddleias nains. Un C. ternata ‘Goldfinger’ donnera une touche d’exotisme à un massif aux côtés d’un bambou non traçant comme le Fargesia murielae ‘Bimbo’, d’une herbe du japon Hakonechloa Macra ‘All Gold’ et d’un Pyracantha ‘Soleil d’or’.

Une association très lumineuse composée avec le Choisya ternata Goldinger, le Fargesia murielae Bimbo et l’Hakonechloa macra All Gold

Cet arbuste parfumé constitue une excellente toile de fond persistante pour des fleurs d’hiver et de printemps, il peut être associé à des plantes plus épanouies et à des feuillages plus légers comme ceux des céanothes, des graminées ou des cistes. Une grimpante à floraison printanières comme une Clématite s’enroulera avec élégance dans le feuillage d’un Choisya ternata.

Le Choisya ternata ‘Sundance’ au feuillage vert-jaune vif, proche de l’or pur en plein soleil contraste vivement avec des fleurs bleues comme celles des Bugles rampantes, des Corydalis, des iris, des Brunneras ou des géraniums vivaces.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Le Choisya 'White Dazzler', il a tout pour plaire !

Depuis qu'elle est arrivée sur le marché, je fais la promotion de cette nouvelle variété...
Lire la suite +

Blog

Haie fleurie : quels arbustes planter, quand et comment ?

Adieu les haies de thuya, mornes et impénétrables, demandant une taille régulière et finissant par dépérir… Vive la haie mixte, libre, fleurie, champêtre, synonyme de biodiversité, de charme et d’entretien facile !
Lire la suite +

conseil

Soyez aux petits soins pour les arbustes persistants

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 4.5 sur 5)

6 réflexions au sujet de « Oranger du Mexique, Choisya : plantation, taille et entretien »

  • rose

    bonjour,
    je viens de découvrir votre site que j aime beaucoup.
    je suis vers guerande (44) et nous venons d arriver dans une maison avec un grand jardin et un petit oranger du mexique. malheureusement il est mal placé et je souhaiterais le deplacer.
    est ce possible ?
    merci
    bonne journee

    Répondre
    • Michael

      Bonjour,

      L'Oranger du Mexique est un arbuste qui se transplante assez facilement. Vous pouvez le faire à toutes les époques sauf l'été lorsqu'il fait chaud et sec et l'hiver lorsqu'il gèle à pierre fendre. Si vous le transplantez ce printemps (idéalement courant fin février début mars) vous devrez tailler au moins 1/3 du branchage pour supprimer les fleurs et alléger sa ramure afin de lui assurer une bonne reprise. Si la motte est conséquente et que l'arbuste est taillé, la reprise se fera sans problème. Formez une cuvette d'arrosage autour de l'arbuste et arrosez-le copieusement à la plantation. puis disposez 6-8cm de paillage au pied. pour conserver la fraîcheur du sol. Arrosez-le ensuite lorsque la terre sèche (pas la peine de l'arroser toutes les semaines). Surveillez surtout l'arrosage en été !

      Répondre
  • Grondin

    Très bon site, complet, clair et précis.Merci

    Répondre
  • anne

    Au secours !
    Mon oranger du mexique planté l'an passé, magnifique au printemps, dépérit ! Ses feuilles sont dessèchées , seules , quelques petites pousses encore vertes persistent... Puis-je encore le sauver ? faut-il couper ces branches sèches et comment ? Merci d'avance pour votre aide.

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Conséquence ce la canicule, il a sans doute eu soif ! Arrosez-le et patientez. Quand vous sentez que la terre est sèche, il faut arroser, surtout que c'est un jeune arbuste. Ensuite, une fois bien établie, il supporte bien la sécheresse. N'hésitez pas à étaler une bonne couche de paillage organique aussi (écorces, feuilles…) afin de maintenir ses racines au frais aussi.
      Cordialement
      Virginie

      Répondre
Laisser un commentaire