Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
associer le choisya
association

7 idées pour associer l’Oranger du Mexique

Nos inspirations pour différents styles de jardins

Feuillage persistant, floraison blanche lumineuse, parfum gourmand, silhouette compacte en forme de dôme, grande rusticité : l’Oranger du Mexique (Choisya ternata) possède de nombreux atouts.

Cultivé au jardin en pleine terre ou en pot, il s’adapte à tous les styles et tous les goûts : jardin classique ou moderne, inspiration exotique ou maritime, haie libre ou massif fleuri, ambiance colorée ou épurée… Découvrez nos idées d’association pour intégrer l’Oranger du Mexique chez vous et profiter pleinement de son parfum et de ses qualités esthétiques !

→ Découvrez notre fiche complète sur l’Oranger du Mexique et notre vidéo : Le Choisya ternata, remarquable en toutes saisons

En jardin contemporain

Si vous cherchez des idées d’association pour aménager un jardin moderne, structuré et contrasté, l’Oranger du Mexique est un candidat idéal.

Cultivé dans un grand pot graphique, il apportera une touche de lumière et de clarté.

En pleine terre, il pourra être marié à des graminées, comme les Hakonechloa macra (herbes du Japon) aux feuillages arqués et linaires, comme les Carex en bordures ou les Stipas dans les plus grands espaces. Des fougères comme l’Asplenium trichomanes (fausse capillaire), qui se plaît en situation ensoleillée et offre un feuillage découpé porté par une belle tige noire apporteront également une jolie touche graphique.

Des Heucheras (Heuchères) pourront compléter ce tableau grâce à leurs feuillages colorés parfaits en premiers plans dans les zones mi-ombragées, ou en situation ensoleillée si l’on se tourne vers des variétés comme ‘Black Pearl’ ou ‘Obsidian’ avec leur étonnant feuillage noir.

Un Sceau de Salomon de petite taille pour une utilisation en couvre-sol, comme le Polygonatum humile, se prêtera également bien à une ambiance épurée avec l’Oranger du Mexique, tout comme l’Ophiopogon (barbe de serpent), petite vivace aux faux airs de graminées.

Dans les régions méridionales, dans lesquelles l’Oranger du Mexique supportera d’être cultivé à l’ombre, il sera marié à des Cimicifugas, dont les grandes fleurs comme des longs cierges blancs apporteront verticalité et hauteur au jardin.

En exposition ensoleillée, optez pour une fritillaire comme Fritillaria persica ‘Ivory Bells’ aux longues hampes ornées de grosses fleurs en cloche.

Du côté des petits arbustes, l’Oranger du Mexique sera joliment accompagné d’un Hydrangea arborescens (Hortensia), dont la variété de couleurs de fleurs comblera tous les goûts.

Ces végétaux pourront être accompagnés d’allées en ardoise ou en galets blancs, pour une vraie ambiance minimaliste très actuelle.

oranger du mexique, associer, association, jardin contemporain

Choisya ternata ‘Scented Gem’ en situation ombragée avec une Heuchère Obsidian, une Fausse capillaire et un Sceau de Salomon.

Dans un jardin d’inspiration romantique

Pour un jardin au style plus classique ou d’inspiration anglaise, l’Oranger du Mexique sera associé à des végétaux aux fleurs roses ou blanches, pour une belle harmonie de couleurs.

Indispensables, des rosiers se marieront à merveille avec notre arbuste : optez pour les rosiers ‘Generosa de Guillot’, possédant le charme des roses anciennes, pour les rosiers buisson, ou bien pour le rosier arbustif ‘Bonica’, d’un joli rose tendre.

Des rosiers grimpants (‘Guirlande d’Amour’, ‘New Dawn’, ‘Crimson Shower’…) habilleront délicatement une arche, pergolas ou gloriette, de même que des clématites blanches ou roses.

Pour d’autres associations avec des arbustes, misez sur des Céanothes à généreuse floraison rose claire (Céanothe pallidus ‘Marie Simon’ ou ‘Marie Rose’).

Du côté des vivaces, le mariage sera harmonieux avec des Echinacées (Echinacea purpurea), des Delphiniums aux longues hampes florales apportant de la hauteur et des Armoises aux feuillages gris.

Pour un vrai côté « cottage anglais », ajoutez-en plus des lupins pour leurs belles grappes florales, comme les variétés ‘La Châtelaine’, ‘La Demoiselle’ ou ‘West Country Blossom’, mais aussi des campanules blanches.

Enfin, pour structurer l’ensemble, tournez-vous vers des buis boules (Buxus sempervirens) ou une haie d’ifs bien taillée au cordeau.

oranger du mexique, associer, association, jardin romantique

Dans des tons pastels : Rosier arbustif ‘Bonica’, Clematite ‘Early Sensation’, Choisya ternata ‘Aztec Pearl’, Artemisia arborescens ‘Powis Castle’ et Delphinium ruysii ‘Pink Sensation’.

Dans un jardin exotique

Vous cherchez à créer un jardin dépaysant, dont l’ambiance suggère le soleil et les vacances ? L’Oranger du Mexique se prête aussi à une association en jardin exotique, avec des végétaux aux couleurs chaudes qu’il mettra bien en valeur.

Pour une belle touche colorée au ras du sol, choisissez l’Herbe du Japon Hakonechloa macra ‘Nicolas’ ou l’Amarante ‘Josephs Coat’, avec leur lumineux feuillage panaché.

Pour apporter de la hauteur, optez pour des Cannas aux longues tiges et magnifiques grappes de fleurs colorées, ainsi que pour des Bambous non traçants (Fargesia), à cultiver en pot ou pleine terre.

Des Hibiscus syricacus n’ont pas leur pareil pour apporter une vraie touche d’exotisme, grâce à leurs incroyables floraisons colorées.

Et pour habiller une pergola, un porche ou un mur dans un jardin d’inspiration exotique, les passiflores apporteront tout l’esthétisme de leurs fleurs.

Du côté des vivaces, tournez-vous vers les belles Hémérocalles (Lys d’un jour) à la grande variété de couleurs, ou vers la capucine vivace (Tropaeolum tricolor) aux fleurs bariolées étonnantes.

Pour la culture d’annuelles, un mélange de Salvia horminum (sauges hormin) aux grandes bractées décoratives de couleurs vives, ainsi qu’une lumineuse capucine tubéreuse grimpante (Tropaeolum tuberosum), à floraison en trompette orange, complèteront l’ambiance exotique.

Enfin, pour une belle ambiance tropicale, associez l’Oranger du Mexique à un incontournable bananier, comme le bananier du Japon Musa basjoo, rustique sous nos climats, mais également à un eucalyptus ou à un palmier.

choisya, jardin exotique, association

Dépaysement garanti : Bananier du Japon, Hémérocalle ‘Burning Daylight’, Fargesia rufa, Passiflore ‘Amethyst Purple’, Oranger du Mexique ‘White Dazzler’ et Hibiscus syriacus ‘Rose Moon’.

En bord de mer

L’un des nombreux atouts de l’Oranger du Mexique est sa résistance à la sécheresse et aux embruns, ce qui en fait un arbuste idéal pour les jardins de bord de mer.

Il s’associera à des arbustes comme l’arbousier, incontournable dans les jardins méditerranéens et très présent également sur le littoral Atlantique Sud, qui offre de jolis fruits rouges décoratifs et comestibles.

Ses fleurs blanches mettront également bien en valeur la floraison rose de l’Escallonia, celle d’un beau Ciste aux fleurs à l’effet chiffonné ou encore la floraison originale en goupillon du Callistemon.

Dans les tons blancs ou rosés, l’Oranger du Mexique pourra aussi s’accompagner d’un florifère Abélia, plein de charme avec ses feuillages souvent très décoratifs.

Un buisson ardent comme le Pyracantha ‘Soleil d’or’ sera tout aussi bien mis en valeur par la floraison blanche de l’Oranger du Mexique : ce couvre-sol offre de jolies baies jaunes d’or d’octobre à décembre, lorsque le jardin est au repos et perd en luxuriance.

Pour compléter, de jolies plantes vivaces, comme des Armeria maritima (Gazons d’Espagne) avec leurs fleurs en pompons, des Agapanthes aux délicates ombelles ou l’Echium candicans (Vipérine de Madère) et ses impressionnants épis bleus trouveront parfaitement leur place dans un jardin de bord de mer.

En couvre-sol, un Lithodora fonctionnera très bien grâce à son port arbustif tapissant et ses jolies clochettes bleues ou blanches, tout comme Delosperma cooperi (Pourpier de Cooper), vivace rampante aux petites fleurs de couleur mauve.

choisya, oranger du Mexique, bord de mer, association

Oranger du Mexique accompagné d’Armeria maritima ‘Vesuvius’, Agapanthes, Callistemon viminalis ‘Hot Pink’ et Delosperma cooperi.

En haie libre

La haie libre permet de jouer sur les différentes teintes de feuilles, les périodes de floraison, les couleurs de fleurs et les alternances de feuillages caducs ou persistants.

Dans une haie, un Oranger du Mexique permettra d’aérer l’ensemble, d’apporter de la légèreté et de mettre en valeur les autres couleurs dominantes.

Un sureau noir accompagnera la floraison de l’Oranger du Mexique en fin de printemps ; son feuillage caduc décoratif, pourpre aux tons presque noir, mettra en valeur ses délicates fleurs blanches.

De son côté, le Lilas précèdera la floraison de l’Oranger du Mexique, en embaumant la haie de son parfum fleurit dès le début du printemps.

Pour habiller un mur ou créer une démarcation pérenne, l’Oranger du Mexique pourra s’accompagner d’autres arbustes aux feuillages persistants, permettant de conserver toute l’année une haie opaque.

Pour cela, tournez-vous vers le Laurier tin à la généreuse floraison, ou vers un Mahonia (faux houx) à la floraison hivernale. Les Cornouillers (Cornus) ne sont pas en reste, avec leur feuillage décoratif et leur floraison en jolies ombelles.

oranger du mexique, associer, association, haie libre

Choisya ‘White Dazzler’ en haie libre avec un Sureau noir ‘Black Lace’, un Laurier tin et un Mahonia X media ‘Charity’.

En massif

Les vivaces se marieront parfaitement dans un massif fleurit avec l’Oranger du Mexique, qui constitue une toile de fond idéale grâce à sa silhouette et sa floraison épurée.

Vous pouvez jouer sur les couleurs, en associant le beau feuillage aux tons dorés du Choisya ternata ‘Sundance’ avec des fleurs bleues, comme celles des géraniums vivaces, des Anchusa (Buglosses d’Italie), des Corydalis ou même d’un buisson de lavande.

En petit massif, notre arbuste sera associé à des plantes comme les sauges décoratives, les feuillages ornementaux des Heucheras en premier plan, des Astrances et des petites variétés de Campanules.

Dans un massif de plus grande taille, un Escallonia avec sa floraison estivale, un Buddleia nain, une potentille arbustive, un Céanothe ou un incontournable rosier buisson seront de bons compagnons.

En premier plan, installez des vivaces comme les Echinacées, les Penstemon, les Erigerons ou les Gauras, pour une floraison qui se prolonge jusqu’en automne, voire en hiver.

Enfin, quelques graminées apporteront de la légèreté dans le massif grâce à leur feuillage fin : Stipas, Briza Medias, Carex, Pennisetum…

oranger du mexique, associer, association, massif

Choisya ternata ‘Sundance’ dans un massif avec des Buglosses d’Italie bleus, des Astrances roses, des Penstemons rouges et des Céanothes roses.

Dans un jardin blanc

Vous souhaitez créer un jardin blanc, au style épuré, tout en élégance ? L’Oranger du Mexique  s’intégrera parfaitement au milieu d’autres fleurs blanches, rehaussés par des feuillages persistants bien verts.

N’hésitez pas à jouer sur les différentes nuances de blancs (blanc pur, blanc crème, blanc rosé, blanc tacheté ou strié…), les feuillages panachés, les volumes, etc.

Du côté des autres arbustes, optez pour un Hortensia comme l’Hydrangea arborescens ‘Annabelle’, aux grosses inflorescences sphériques éblouissantes tout l’été.

Un seringat parfumé au feuillage vert clair marginé de crème comme Philadelphus coronarius ‘Variegatus’ apportera également beaucoup de lumière.

Pour habiller des structures, de la plus légère à la plus imposante, tournez-vous vers les pois de senteur (Lathyrus latifolius ‘White Pearl’) ou vers une glycine de Chine (Wisteria sinensis ‘Alba’), qui débutera sa floraison dès le début du printemps.

Pour compléter, le jardin blanc intégrera des plantes vivaces comme le Cierge d’argent Actaea simplex ‘Atropurpurea’, qui offre en septembre-octobre de beaux épis garnis de petites fleurs en étoiles blanc pur, ou encore des Anémones du Japon blanches à cœur jaune contrastant.

En exposition mi-ombragée, les digitales blanches seront d’un bel effet grâce à leurs longues hampes de fleurs en clochettes.

Les bulbes printaniers seront également incontournables : tournez-vous vers des narcisses ou crocus aux étamines apportant une touche de couleur discrète.

Complétez avec quelques annuelles : les Nigelles de Damas blanches ou les Cosmos termineront de créer un bel ensemble aux nuances blanches auprès de l’Oranger du Mexique.

oranger du mexique, associer, association, jardin blanc

Pour un style pur et élégant : Hortensia arbustif ‘Annabelle’, Choisya ‘Snow Flurries’, Philadelphus coronarius ‘Variegatus’, Glycine du Japon, Anémone japonaise ‘Honorine Jobert’ et Crocus versicolor ‘Picturatus’.

Articles connexes


Fiche Famille

Oranger du Mexique, Choisya : plantation, taille et entretien

Lire la suite +

conseil

La taille de l'Oranger du Mexique

La taille de l'Oranger du Mexique n'est pas forcément une obligation. Vous pouvez toutefois vous lancer si vous voulez lui donner une forme plus harmonieuse : conseils.
Lire la suite +

conseil

Cultiver un Oranger du Mexique en pot

Lire la suite +

Blog

Le Choisya 'White Dazzler', il a tout pour plaire !

Depuis qu'elle est arrivée sur le marché, je fais la promotion de cette nouvelle variété...
Lire la suite +

conseil

12 arbustes parfumés pour un jardin odorant toute l'année

Lire la suite +

conseil

Comment protéger l’Oranger du Mexique en hiver ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin