Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

La ciboule : semer, cultiver et récolter

La ciboule en quelques mots

  • La ciboule (Allium fistulosum) est une plante vivace, herbacée et potagère de la famille des Alliacées, plus doux en goût que l’oignon ou l’échalote
  • La ciboule produit des touffes de tiges cylindriques, charnues et creuses
  • Elle ne doit pas être confondue avec la ciboulette (Allium schoenoprasum) qui a un parfum plus subtil
  • Elle produit de jolies inflorescences en ombelles serrées blanc crème à mauves en juin et juillet
  • La ciboule parfume de nombreux plats, comme les omelettes, les poissons, les sauces ou les salades

Le mot de notre experte

La ciboule, également appelée cive ou cébette dans le sud de la France, est une plante aromatique et condimentaire, cousine de l’oignon, de l’ail, de l’échalote et de la ciboulette, tous membres de la famille des Alliacées.

Très facile à cultiver, la ciboule est une plante vivace qui disparaît en hiver dans les régions les plus froides pour renaître au printemps. En revanche, son feuillage est persistant dans les zones au climat doux, ce qui permet de poursuivre la récolte. Elle produit des touffes de feuilles longues et creuses qui sont récoltées pour parfumer de nombreux plats. La ciboule s’adapte parfaitement à la culture en pot.

ciboule - allium fistusolum

Tiges (©Wuyongheng) et fleurs (©Rick888chen) de ciboule

Les racines de la ciboule sont plus des parties renflées que de véritables bulbes.

Cette plante herbacée aime les frais et meubles et les situations ensoleillées à mi-ombragées. Elle se récolte 3 à 5 mois après le semis au fur et à mesure des besoins.

La ciboule ne doit pas être confondue avec la ciboulette (Allium schoenoprasum) dont elle diffère légèrement par la saveur et la forme des feuilles. On rencontre aussi la ciboule de Chine (Allium tuberosum) et la ciboule de Saint-Jacques (Allium lusitanum) 

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Allium fistulosum

Famille : Alliacées

Ciboule, cive, cébette, oignon d'hiver, oignon d'Espagne, chiboule, ail fistuleux

Floraison : entre juin et juillet

Hauteur : 30 à 50 cm

Exposition : soleil et mi-ombre

Sol : ordinaire, drainé et meuble

Rusticité : jusqu'à - 20 °C

La ciboule est une plante herbacée de la famille des Alliacées (ex : Liliacées) dont le genre type est l’AlliumCette famille compte un grand nombre d’espèces telles que l’oignon (Allium cepa), le poireau (Allium porrum), mais aussi l’ail cultivé (Allium sativum), la ciboulette (Allium schoenoprasum), ou encore une espèce sauvage, l’ail des ours (Allium ursinum).

ciboule - allium fistusolum

Planche botanique

Le terme ciboule (comme d’ailleurs ciboulette) vient du provençal cebola, lui-même issu du latin cepulla, diminutif de cepa, oignon.

La ciboule est certainement originaire de Sibérie, et plus particulièrement du pays Kirghiz, allant du mont Altaï au lac Baïkal, elle a donc des prédispositions pour supporter les grands froids et les étés chauds. Elle est cultivée depuis très longtemps en Chine puisque son nom apparaît dès les livres des Odes, les premiers textes. Elle occupait une bonne place dans les jardins chinois il y a plus de 5000 ans, les Sumériens la cultivaient aussi, tout comme les Égyptiens qui la vénéraient comme symbole de l’Univers. Dans l’Antiquité, les athlètes grecs la consommaient sous forme de jus pour préparer les Jeux Olympiques et les Romains en vantaient les bienfaits pour la vue. On la retrouve aussi dans la Capitulaire de Villis, daté de la fin du VIIIe siècle au début du IXe siècle, dans lequel Charlemagne recommande les plantes à cultiver dans ses royaumes.

La ciboule ne doit pas être confondue avec la ciboulette, et la ciboulette ne peut pas être considérée comme une petite ciboule. Ce sont deux espèces différentes. La ciboulette de son nom latin Allium schoenoprasum (de skoinos, sorte de jonc, et prason, poireau) pousse spontanément en basse et moyenne montagnes en Europe, en Asie et en Amérique. La ciboulette est une plante vivace qui se ressème. En revanche, la ciboule va persister pendant 2 ou 3 ans avant de s’épuiser. Dans les régions au climat clément, son feuillage est persistant mais, dans les régions aux hivers plus rudes, le feuillage disparaît pour renaître au printemps.

La ciboule est une plante herbacée dont le port rappelle celui de l’oignon. Elle forme des touffes qui atteignent 30 à 50 cm de hauteur pour une envergure de 25 à 30 cm. Son feuillage est aromatique, vert foncé à bleuté. Les nombreuses tiges sont épaisses, creuses et renflées en fuseau au milieu. Les feuilles sont persistantes, cylindriques, refermées sur elles-mêmes, ce qui donne l’impression qu’elles sont tubulaires. Par cet aspect, la ciboule mérite totalement l’appellation de fistuleuse. Suivant les variétés, les feuilles de la ciboule peuvent prendre une couleur rouge.

À la différence de l’oignon, la ciboule ne forme pas vraiment de bulbe. Il s’agit en fait de parties allongées ou oblongues, légèrement asymétriques, de couleur blanche ou rosée, constituées de tiges épaissies et renflées à la base.

À partir de juin et en juillet, la ciboule développe des tiges florifères qui se terminent par des inflorescences en denses ombelles multiflores, bien rondes et très serrées. Le pédicelle est plus long que la fleur, le style est allongé. Les fleurs comptent des étamines saillantes à filets simples. La floraison n’intervient que la deuxième année après le semis.

ciboule - allium fistusolum

Fleurs de ciboule à différents degrés d’épanouissement

La ciboule se cultive pour ses feuilles qui bénéficient d’une saveur assez proche de l’oignon et de l’échalote, mais en plus subtil et délicat. Elle est persistante en bouche et plus forte que celle de la ciboulette. On peut aussi consommer les pseudo-bulbes et les inflorescences.

Les différentes variétés de ciboule

L’espèce type de ciboule (Allium fistulosum) se décline en plusieurs variétés aux caractéristiques différentes. Ainsi, la ciboule commune rouge produit un renflement rouge ambré et un feuillage vert. Elle est légèrement plus rustique que l’espèce type. La ciboule ‘Blanche hâtive’ est précoce mais disparaît en hiver, ‘White Nebuko’ développe des tiges très longues tout comme ‘Ishikura’, vivace et très rustique, qui produit des fûts de 50 cm. ‘Long White Tokyo’ produit une tige unique comme un poireau et ‘Nira’ des feuilles très larges et fines.

Dans nos jardins, on peut cultiver d’autres ciboules : la ciboule de Chine (Allium tuberosum), également appelée ciboulail ou ciboulette ail, se reconnaît à ses feuilles aplaties et pleines à la saveur d’ail. De même, la ciboule de Saint-Jacques (Allium lusitanum) ou échalote perpétuelle et produit des bulbes de couleur rouge violine. Ses touffes de feuilles de 30 à 35 cm ne disparaissent pas en hiver et elle ne produit ni fleurs ni graines.

Nos variétés préférées

Ciboule - Civette BIO


Hauteur à maturité
40 cm

C'est l'espèce type de ciboule qui produit de petits renflements de longues tiges de 30 à 50 cm

Ciboule Oignon Tige Ishikura Long White


Hauteur à maturité
40 cm

Cette variété vivace de ciboule, originaire du Japon, ne produit pas de bulbe mais une seule tige très longue, à déguster crue ou cuite comme un oignon

 

Ciboule commune rouge - Vilmorin


Hauteur à maturité
40 cm

Cette ciboule offre des renflements rouge cuivré à la base et de longues feuilles vertes de 30 à 50 cm. Son goût est plus marqué

 Les autres variétés de ciboules

Ciboulail - Ciboule de Chine en plants

Période de floraison Juil.

Hauteur à maturité
70 cm

C'est une sorte de ciboule aux feuilles aplaties et aux fleurs blanches comestibles. Sa saveur se rapproche plus de celle de l'ail

Cive St Jacques - Ciboule St Jacques


Hauteur à maturité
40 cm

Cette ciboule perpétuelle a la particularité de ne produire ni fleurs ni graines ce qui en fait une plante potagère idéale pour un jardin cultivé en permaculture

La plantation de la ciboule

Où planter ?

La ciboule se plaît dans des sols ordinaires, frais et meubles. Elle apprécie les terres moyennement riches, ce qui implique qu’elle n’aime pas les fumures organiques récentes. De ce fait l’apport de compost se fera à l’automne précédent dans un sol bien décompacté.

La ciboule se développe tout aussi bien au soleil qu’à mi-ombre.

ciboule - allium fistusolum

La ciboule aime les sols frais et meubles, pas trop riches en matières organiques

Quand planter ?

Le semis se pratique en pleine terre du début du mois de mars à la fin avril. On peut aussi semer à l’abri en godets et repiquer les jeunes plants un mois et demi après.

Les plants de ciboule vendus en godets se plantent en avril ou en mai, ou à l’automne.

Comment semer ?

On sème clair en lignes espacées de 20 cm dans une terre bien désherbée et aérée. Enterrez peu les graines et plombez au râteau. Lorsque les plantules comptent 5 à 6 feuilles, éclaircir pour ne laisser qu’un seul plant tous les 20 cm à 30 cm. Procédez de la même façon si vous plantez de la ciboule en godets.

La ciboule se cultive très bien en pot sur un balcon dans un substrat frais et bien travaillé. Elle apprécie particulièrement l’ombre légère d’autres plantes plus grandes qu’elles.

L'entretien de la ciboule

La culture de la ciboule est assez proche de celle de l’oignon et de l’échalote. L’arrosage ne se fera que le mois qui suit la plantation, ensuite, il est inutile. Si la ciboule est cultivée en pot, il faut attendre que le substrat sèche pour arroser. En revanche, le paillage permet de conserver un sol frais et de limiter la prolifération des mauvaises herbes. En effet, la ciboule craint la concurrence des adventices, c’est pourquoi il est nécessaire de biner régulièrement les planches de ciboule.

Pour obtenir une plante plus productive, vous pouvez butter le pied des ciboules. Ajoutez un peu de compost bien mûr à la griffe en automne.

À la reprise de la végétation au printemps, supprimez les feuilles et tiges sèches de vos plants de ciboule.

Un plant de ciboule va produire de jeunes feuilles pendant 3 à 4 ans. Ensuite, il s’épuise et il est temps de diviser.

Les tiges florales doivent être coupées dès leur apparition pour favoriser la production de nouvelles tiges, plus tendres. À moins que vous ne vouliez laisser monter un plant en graines…

Les plants de ciboule ne se rabattent pas en hiver.

La multiplication des ciboules

La multiplication des ciboules se fait par semis. Mais pour obtenir de nouveaux plants ou parce que les vôtres sont fatigués et produisent moins, vous pouvez aussi les diviser.

Comment faire ?

  • En avril, déterrez à la fourche bêche votre touffe de ciboule
  • Coupez la touffe en deux avec une pelle à main ou un plantoir. Vous pouvez aussi prélever les « bulbes » un à un ou par petits paquets
  • Replantez les touffes dans deux endroits différents
  • Arrosez copieusement pour tasser la terre

Les ennemis de la ciboule

Proche cousine de l’oignon, la ciboule sera sujette aux attaques des mêmes ennemis, à savoir la mouche de l’oignon, la mineuse et la teigne du poireau. En cas d’attaque avérée, il est indispensable de détruire les plantes infestées.

En revanche, il est recommandé de prévenir ces invasions, d’abord en posant des filets anti-insectes, ensuite en plantant à proximité des carottes. C’est un échange de bons procédés puisque la carotte fait fuir la mouche de l’oignon alors la ciboule fait fuir la mouche de la carotte.

Comment associer la ciboule ?

La ciboule a toute sa place au potager où vous pouvez l’installer à proximité des carottes pour écarter les mouches de la carotte et de l’oignon. Elle se plante aussi au sein d’un carré d’aromatiques, par exemple avec de la ciboulette dont la floraison est violette.

En revanche, éloignez la ciboule des fabacées comme les pois, les haricots, les lentilles… car elles ne font pas bon ménage.

Comme elle a un feuillage souvent persistant et une floraison esthétique, la ciboule peut facilement s’intégrer dans un massif ou une bordure aux côtés de dianthus, de sauge (salvia nemorosa ‘Caradonna’), d’iris germanica, de nepetas, d’astrances, d’échinacea (rudbéckias)…

La récolte et la conservation de la ciboule

De 3 à 5 mois après le semis, 1 mois après la plantation, les premiers brins de ciboule peuvent être récoltés en les coupant simplement au ciseau. Chaque cueillette doit être espacée d’au moins un mois afin de permettre à de nouvelles tiges de pousser.

La récolte se fait d’avril à novembre. Dans les régions aux hivers doux, elle peut se poursuivre sans discontinuité. Au-delà de 4 à 5 grosses récoltes par an, la ciboule s’épuise. On peut prélever des tiges au fur et à mesure des besoins, en petite quantité.

Les tiges de ciboule se conservent deux à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, pliées dans un linge humide ou du papier absorbant. La ciboule se congèle facilement après avoir été lavée, séchée avec soin, et grossièrement ciselée.

La ciboule, du potager à l'assiette

Les feuilles, mais aussi le pseudo-bulbe et la fleur de la ciboule se dégustent crues ou légèrement cuites, dans des salades, des sauces, ou pour relever des viandes et des poissons. Il suffit de le hacher ou de l’émincer finement avant de l’intégrer également à une omelette, une quiche, à des légumes revenus au wok, à une soupe dont elle va rehausser les arômes.

La ciboule de Chine est largement utilisée dans la cuisine asiatique, dans les nouilles sautées, dans le canard laqué, dans la soupe miso, en accompagnement des tempuras, sur des brochettes de yakitori.

ciboule - allium fistusolum

La ciboule est largement utilisée dans la cuisine asiatique

On la retrouve aussi dans la cuisine antillaise et créole. La ciboule entre, par exemple dans la composition des acras ou de la plupart des sauces.

Articles connexes


Fiche Famille

Ciboulette : planter, semer, diviser

Lire la suite +

conseil

Réussir la ciboulette en pot

Lire la suite +

conseil

Réussir la multiplication de sa ciboulette

Lire la suite +

conseil

Réussir la multiplication de sa ciboulette - OBSO

A l’aide d’une bêche, cernez l’ensemble de la motte, et sortez la d’un seul tenant...
Lire la suite +

Blog

10 légumes perpétuels ou vivaces pour potager durable et autonome

Un potager durable et autonome, où les légumes ne demanderaient presque pas d'entretien et repousseraient après...
Lire la suite +

Blog

7 aromatiques insolites à cultiver au jardin

Curieux de nature, vous aimez les plantes insolites autant qu'assaisonner vos petits plats et découvrir de...
Lire la suite +

Blog

Ail, oignon, échalote… C'est en février au potager !

Février marque le retour au potager. Le gel de janvier, associé au net redoux de...
Lire la suite +

Blog

Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin

Exhalant mille saveurs et autant de parfums, du plus subtil au plus puissant, les plantes...
Lire la suite +

conseil

7 aromatiques indispensables

Lire la suite +

conseil

Comment faire une mosaïque d’aromatiques ?

Lire la suite +

conseil

Créer une spirale d'aromatiques

Lire la suite +

plantation

Le semis des aromatiques

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire