Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Bergenia, Plante du Savetier : plantation, culture, entretien

Le Bergenia en quelques mots

  • Le bergenia dite « Plante du Savetier » est  l’une des meilleures plante couvre sol pour la mi-ombre
  • Son feuillage persistant reste impeccable toute l’année
  • Il ne craint ni le froid, ni les sols pauvres
  • Il est d’une rusticité à toute épreuve
  • Facile à cultiver, il ne demande quasiment aucun entretien

Le mot de notre experte

Le Bergenia, connu sous les noms de « Plante du Saventier » ou « Plante des savetiers », est l’une des plantes vivaces à feuillage persistant les plus exceptionnelles. Facile à vivre, se prêtant facilement à la multiplication, cette vivace généreuse, élégante et compacte, revient en force dans nos jardins.

C’est un incontournable très apprécié pour son très joli feuillage persistant, coriace et changeant, vert prenant des teintes rougeâtres en hiver et sa floraison printanière éblouissante, formant des touffes denses de fleurs souvent roses, blanches ou rouges. De fin mars plus les plus hâtives à mi-juin, elles illumineront le jardin.

Bergenia rouge, bergenia blanc ou bergenia rose, du Bergenia crassifolia, en passant par le Bergenia purpurascens aux tiges pourpre, et au Bergenia cordifolia, le plus répandu par nos jardins, il offre toujours un charmant spectacle. 

Sous une allure de plante passe-partout, se cachent une facilité de culture exemplaire et une rusticité à toute épreuve, autant d’atouts qui le rendent incontournable dans tous les jardins.

Il se plaît au soleil non brûlant ou à la mi-ombre, en sol drainé, même pauvre où il forme lentement d’épais tapis florifères dans les rocailles comme couvre-sol, ou au pied des arbustes caducs.

Si vous cherchez une vivace solide, toujours belle, craquez pour le bergenia et découvrez nos variétés de Bergenias!

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Bergenia

Famille : Saxifragaceae

Nom(s) commun(s) : Bergenia, plante des savetiers

Floraison : De février à juin

Hauteur : 0,20 à 0,60 cm

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : Au-delà de -15°

Le genre Bergenia ou Bergenie, compte environ 8 espèces de vivaces rhizomateuses persistantes de la famille des Saxifragacées. Le Bergénia aussi appelé « plante des savetiers » est originaire des landes rocailleuses et des sous-bois frais d’Asie centrale et orientale, notamment des monts Altaï, en Sibérie. À l’état sauvage, il ne pousse que dans les régions enneigées en hiver.

Le Bergenia cordifolia, une espèce très résistante et très rustique est le plus courant dans nos jardins, il a donné naissance à la plupart des cultivars et hybrides comme ‘Bressingham White’ ou ‘Abendglut’.

Bergenia crassifolia possède de grandes feuilles coriaces, tandis que le Bergenia purpurascens est spectaculaire avec ses tiges rougeâtres.

Cette vivace herbacée au port étalé, pousse en grosses touffes denses et rampantes formant un tapis épais d’environ de 20 cm de haut et jusqu’à 70 cm de diamètre à l’âge adulte, pour une croissance assez lente. Elle se développe lentement en couvre-sol, sans jamais devenir envahissante.

Dotée d’un rhizome rampant, court et épais, cette plante s’étale progressivement finissant par constituer de belles colonies florifères avec le temps.

Le Bergenia est très apprécié pour son ample feuillage vert, rougissant avec le froid. Il se régénère au printemps. Les tiges courtes se redressent en une rosette de feuilles persistantes, coriaces, lustrées ovales, rondes ou en forme de cœur à la base, à bords froissés ou légèrement ondulés.  Portées par un pétiole engainant la tige, elles s’élargissent en grandes feuilles entières, longues et larges de 7 à 25 cm, parfois surnommées « oreilles de cochon », ou « oreilles d’éléphant » Si la plupart sont glabres, certains comme le Bergenia ciliata portent des feuilles pubescentes munies d’une multitude de poils.

D’un beau vert vif à vert foncé sur le dessus, ce feuillage parfois parcouru de nervures rougeâtres est souvent rouge pourpré sur le dessous. Bien vertes et luxuriantes une bonne partie de l’année, elles s’empourprent en automne et en hiver de rouge pourpre, rouge betterave et de bronze.

Le Bergenia, offre une superbe floraison précoce et parfois légèrement parfumée. Dès la fin de l’hiver et au tout début du printemps, de nombreuses hampes florales émergent bien au-dessus du feuillage. Les fleurs en bouton enchâssées dans un épais calice brun-rose ou vermeil sont portées par des tiges velues et solides, brun clair à rouge pourpré.

Groupées en panicules denses de fleurs pendantes à l’extrémité de ces tiges ramifiées, elles se redressent en fleurissant. Elles éclosent en nuées de  petites clochettes à cinq pétales, mesurant de 1 à 3 cm de diamètre, blanches, lilas magenta, roses tendres à cramoisi ou pourpres. Certaines, doubles à semi-doubles, évoquent celles d’un cerisier japonais. Elles composeront de frais bouquets printaniers. La floraison se renouvelle parfois quand l’été est frais.

Très facile de culture, le Bergenia supporte de nombreuses conditions. Il pousse à l’ombre, à mi-ombre ou au soleil doux dans tout type de sol, pauvre, calcaire ou riche à condition qu’il soit toujours drainé et frais. Rustique et robuste, ne craignant ni le froid, ni la neige, il peut supporter des températures extrêmes jusqu’-35 °C à -45 °C.

Une fleur de Bergenia cordifolia visitée par un syrphe.

C’est un excellent couvre-sol, idéal pour couvrir un talus, habiller une rocaille ou le pied des arbres ou arbustes caducs. Il peut être planté en groupes, dans un sous-bois de feuillus ou en massif arbustif avec des primevères, des bulbes de printemps, des heuchères, des hellébores orientales, des hostas.

Principales espèces et variétés

Le genre Bergenia ne compte qu’une petite dizaine d’espèces. A côté du Bergenia cordifolia, le plus courant dans nos jardins et son célèbre cultivar ‘Purpurea’, aux fleurs magenta pourpré, on trouve aussi le Bergenia crassifolia et le spectaculaire Bergenia purpurascens aux tiges, aux fleurs et aux feuilles pourprées. Les Bergenias hybrides comme ‘Abendglut’, ‘Bressingham White’ et ‘Wintermärchen’, complètent un choix essentiellement guidé par les coloris somptueux des feuilles et des fleurs allant du blanc pur au rose vif carminé.

Les plus populaires

Bergenia cordifolia - Plante des savetiers

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité
40 cm

C'est le plus connu des bergenias ! Facile de culture, le Bergenia cordifolia est très rustique, il supporte toutes les expositions et pousse dans tout sol, frais de préférence.

Bergenia Bressingham White

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
30 cm

Variété remarquable par ses feuilles persistantes, elle sera idéale en rocaille comme en couvre sol.

Bergenia purpurascens - Plante des savetiers en godet de 9 cm

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
30 cm

Spectaculaire et très rustique, il porte des fleurs rouge pourpré intense et dotée d'un très joli feuillage persistant, coriace, vert foncé prenant des teintes rougeâtres en hiver.

Bergenia Wintermarchen - Bergénie

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
40 cm

C'est une variété peu courante à l'abondante floraison vermeil foncé. En bon couvre-sol, Il forme un tapis épais de feuilles relativement fines pour le genre.

Bergenia Morgenrote - Plante des savetiers

Période de floraison Mars à Avril, Juin

Hauteur à maturité
40 cm

Ce bergénia fleurit deux fois, en mars-avril puis à nouveau en mai-juin, à la faveur des étés frais. Si vous cherchez une vivace solide qui sera toujours attrayante, ne cherchez pas plus loin que ce bergenia.

Nos préférées

Bergenia Hybride Baby Doll - Plante des savetiers

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
25 cm

Une nouveauté parfaite pour la culture en pot ! Ses tiges florales très courtes émergent d'une touffe de feuilles denses en forme de coeur.

Bergenia Dragonfly Sakura - Plante des savetiers

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
25 cm

Ce nouveau bergénia offre au printemps une floraison éblouissante, évoquant celle d'un cerisier japonais. Une variété de petite taille, vraiment belle et sans soucis !

Bergenia Rosenkristall

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité
40 cm

Ce nouveau bergénia, avec sa floraison hâtive et abondante d'un rose clair et frais, apporte beaucoup de charme au jardin encore endormi.

Bergenia Dragonfly Angel Kiss

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
30 cm

Une valeur sûre très florifère qui se pare de panicules de fleurs rose pâle semi-doubles durant les mois de mai à juin. A ne pas manquer !

 

Plantation

Où planter les bergenias

Le Bergenia est une plante vraiment peu exigeante. Il s’installe dans toutes les régions, sauf peut-être en climat méditerranéen, un peu trop sec en été. Il faut lui éviter les fortes insolations et les sols très secs, qui ont tendance à stopper sa croissance.

Le froid en revanche, ne lui fait pas peur. De ses origines Himalayennes, il a conservé une belle rusticité, il est capable de résister à des températures très basses jusqu’à -35 °C. C’est un tout-terrain qui tolère les embruns comme la pollution dans les jardins de ville.

Accommodant, il accepte toutes les expositions et pousse dans tout sol, frais de préférence.
Planté dans un sol pauvre, les couleurs magnifiques de son feuillage passant du vert au rouge et au bronze, seront renforcées pendant tout l’hiver. Il se développera mieux en sol frais et humifère, bien drainé. La chaleur ne lui fait pas peur du moment que le sol reste frais.

Il est plus beau à la mi-ombre même s’il se développera bien au soleil non brûlant. Une ombre trop dense nuit à sa floraison, de même un sol trop riche favorisera le feuillage au détriment des fleurs.

Utile, ce couvre-sol limite la prolifération des mauvaises herbes. C’est la vivace de prédilection pour garnir un talus ombragé ne demandant pas d’entretien.

Il peut être utilisé en pots, en rocaille, en bordure, ou au pied des arbustes caducs qui le protégeront des ardeurs estivales et où il finira (planté en groupe de 3 ou 5) par former des touffes vigoureuses très florifères.

Quand planter le Bergenia

La plantation du Bergenia se fait de préférence au printemps en mars-avril ou mai, après les gelées ou encore de septembre à novembre en climat doux.

Comment planter un bergenia

La terre doit être bien ameublie pour planter le Bergenia. Lent à l’installation, il offre une fois bien établi, au bout de deux ans, une belle longévité assortie d’une floraison toujours plus généreuse. Il aime un sol qui reste frais durant l’été, surtout les premières années (en vieillissant, il tolérera mieux la sécheresse) mais bien drainé.

Espacez les pieds de 30 à 40 cm pour laisser les touffes s’épanouir à leur aise. Comptez 5 à 6 godets au m², vu le beau développement de cette vivace, cela permet de créer un bel effet.

Pensez à planter quelques petits bulbes de printemps ( Galanthus, Crocus, Chionodoxa….) entre deux pieds de Bergenias, pour combler l’espace, le temps qu’ils parviennent à maturité.

  • Débarrassez la terre des cailloux, racines et mauvaises herbes
  • Décompactez bien le sol, travaillez bien la terre
  • Creusez un trou de 2 à 3 fois le volume du pot
  • Plantez-le dans un mélange de compost bien décomposé et de terre de jardin
  • Arrosez régulièrement les six premières semaines pour favoriser l’enracinement
  • Paillez au printemps pour garder la terre fraîche à son pied avec un paillage d’écorces de pin
  • Au printemps, protégez ses jeunes pousses des escargots et limaces, si besoin utiliser du purin de fougères pour lutter contre leurs attaques

De gauche à droite : Superbe feuillage rouge du Bergenia cordifolia ‘Amiral’ – Feuillage d’un Bergenia associé à l’Ophipogon planiscarpus ‘Nigrescens‘.

Entretien, taille et soins du Bergenia

Le Bergenia ne réclame quasiment aucun entretien et se révèle être une vivace sans souci dotée d’une santé à toute épreuve.  Il peut vivre de nombreuses décennies sans le moindre soin, pourvu que le sol reste drainé et frais en été. Facile à cultiver et généreux, il ne craint ni le froid, ni la neige qui offre une excellente protection à son feuillage.

Si le Bergenia s’adapte facilement à tous les types de sols, il tolère assez mal les sols trop secs. Arrosez régulièrement une à deux fois par semaine, le premier été suivant la plantation. Puis, arrosez en cas de fortes chaleurs afin que le sol reste toujours frais. Faites un bon paillage végétal avant printemps, surtout les premières années qui suivent la plantation.

La taille n’est pas nécessaire, en revanche un petit nettoyage de printemps peut s’avérer utile. En mars, éliminez toutes les vieilles feuilles sèches ou noires. Supprimez les feuilles défraîchies au fur et à mesure.

Taillez les hampes florales juste après floraison pour valoriser davantage le feuillage.

Même s’il se contente d’un sol assez pauvre, des apports de compost organique au début du printemps accélèrent sa croissance et favorise sa floraison.

Maladies et ennemis éventuels

Bien installé en sol drainé, le Bergenia se montre très résistant.

Peu sensible aux maladies, il n’a que de rares ennemis : les gastéropodes au démarrage de la végétation et les larves otiorhynques lorsqu’il est cultivé en pot.

Lorsqu’il est cultivé en pot, son rhizome et ses racines peuvent se faire dévorer par les larves d’otiorhynques. Pulvérisez au printemps une solution à base de nématode que vous trouverez dans les jardineries spécialisées.  Le nématode, ce vers microscopique viendra parasiter les larves d’otiorhynques qui seront mangés en quelques semaines. Dans le jardin les larves d’otiorhynques ne posent pas de problème car elles sont mangées par un grand nombre d’animaux auxiliaires, notamment les oiseaux et les hérissons.

On constate parfois l’apparition de tâches foliaires dues à des maladies cryptogamiques. Pour les prévenir, plantez vos bergenias de façon à ce qu’ils aient suffisamment d’air en respectant bien les distances de plantation conseillées. L’élimination des feuilles tachées est primordiale pour éviter toute propagation. À titre préventif, effectuez régulièrement des pulvérisations de purin de prêle ou d’ortie.

Les délicieuses clochettes blanc pur du Bergenia ‘Bressingham White’.

Multiplier les bergenias

Le Bergenia peut être divisé très facilement Au fil des années, le plant peut présenter des signes de fatigue et une floraison plus clairsemée : au bout de 4-5 ans, au printemps ou à l’automne, divisez les souches les plus imposantes âgées d’au moins trois ans, pour rajeunir le pied et conserver de belles floraisons.

  • Avec une bêche, prélevez un rhizome en périphérie de la touffe muni d’une rosette de feuilles
  • Replantez immédiatement au jardin les éclats de rhizome dans un sol bien travaillé

 

Associer

Le Bergenia se révèle indispensable dans un jardin boisé. Des vivaces à floraison printanière comme les les géraniums vivaces, les cyclamens coum, les crocus précoces, les bruyères des neiges, les perce-neige et les aconits d’hiver sont ses favorites.

Dans un massif, il fera merveille associé à des narcisses à floraison précoce et autres bulbes de printemps.

Une idée d’association printanière : le Bergenia cordifolia est marié à des tulipes hâtives comme T. ‘Christmas Dream’ et T. fosteriana ‘Purissima’.

Il pourra être planté au premier-plan de plantes à port assez lâche comme des asters ou des phlox qui s’étaleront au-dessus de son feuillage une bonne partie de l’année.

Pour couvrir un talus, il s’associera parfaitement à des bugles rampantes, des hépatiques, des primevères, et en sous-bois clair, à des épimédiums, des hellébores orientales.

En rocaille, à l’ombre légère, il s’accordera bien aussi avec les heuchères, les hostas, les petits arbustes persistants comme les fusains, les cornouillers à bois colorés en hiver.

On pourra lui associer des feuillages dont la forme contraste, graminées, carex, stipas ou encore fougères.

Questions souvent posées par les jardiniers

Pourquoi mon Bergenia ne fleurit-il pas?

Le Bergenia est une vivace généreuse habituellement très florifère. Un bergénia qui ne fleurit pas est sans doute planté dans un sol trop riche ou exposé trop à l'ombre. Une ombre dense nuit à sa floraison, il a besoin de soleil pour bien fleurir.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(5 votes, moyenne: 3 sur 5)
Laisser un commentaire