Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Baptisia ou Lupin indigo : semer, planter et cultiver

Le baptisia en quelques mots

  • Le baptisia offre une floraison en longs épis dressés, généralement bleus, semblables à des fleurs de lupins
  • On trouve des variétés aux teintes blanches, jaunes, chocolat, pourpres…
  • Avec son port souple et aéré, le baptisia apporte du volume dans les massifs.
  • Il offre un superbe feuillage, vert bleuté, divisé en trois folioles.
  • Ses fruits sont décoratifs !
  • Le baptisia se contente de peu : il supporte les sols pauvres, la sécheresse, et il est très rustique. De plus, il n’est pas sensible aux maladies et ravageurs !
  • C’est une plante fiable, facile à cultiver et de grande longévité.

Le mot de notre Experte

Aussi appelé lupin indigo, ou faux indigotier, le Baptisia est une jolie plante vivace volumineuse qui porte des inflorescences en grappes allongées et dressées, rappelant un peu la floraison du lupin. Son feuillage caduc à reflet bleuté est très décoratif ! L’espèce la plus cultivée est le Baptisia australis, à floraison bleue. On apprécie également la variété Baptisia australis ‘Alba’, qui offre une élégante floraison blanche. Les fleurs peuvent aussi être jaunes comme chez le Baptisia ‘Carolina Moonlight’, ou brun pourpré, comme chez la variété ‘Dutch Chocolate’. Le baptisia est une bonne plante mellifère, qui attire les insectes pollinisateurs.

C’est une plante vivace qui reste intéressante pendant longtemps, car même en dehors de la période de floraison, son feuillage et les gousses originales qu’elle produit présentent un intérêt décoratif !

Le baptisia est une plante trop peu connue, mais qui mérite pourtant sa place dans nos jardins ! Il a l’avantage d’offrir une superbe floraison, tout en ne nécessitant presque aucun entretien. Il appréciera d’être installé en plein soleil, dans un terrain plutôt sec. Rarement malade ou attaqué par des ravageurs, le baptisia ne demande pas vraiment d’attention une fois installé. Il est possible de le multiplier par semis.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Baptisia australis

Famille : Fabaceae

Nom commun : Lupin indigo, Faux indigotier, Podalyre

Floraison : entre mai et juillet

Hauteur : entre 1 m et 1,50 m.

Exposition : plein soleil

Sol : drainant

Rusticité : - 15 °C

Les baptisias comptent une trentaine d’espèces de plantes vivaces originaires d’Amérique du Nord. Ce sont des plantes herbacées ou semi-arbustives. Le plus cultivé est le Baptisia australis. On le trouve dans le sud et dans l’est des États-Unis. Dans la nature, il pousse en lisière de forêt, le long des cours d’eau, et dans les prairies.

Le baptisia fait partie de la grande famille des Fabacées, comme les haricots, les trèfles, le lupin ou la glycine ! Son appartenance à cette famille se remarque dans ses feuilles (divisées en folioles), ses fleurs (papilionacées) et ses fruits (gousses). C’est une famille qui a la particularité de pouvoir fixer l’azote atmosphérique, ce qui explique que le baptisia supporte bien les sols pauvres et n’a pas vraiment besoin d’engrais !

Le baptisia est une plante vivace qui pousse lentement, il lui faut du temps pour bien s’installer et commencer à fleurir… Mais une fois en place, il vit très longtemps !

Le nom Baptisia vient du grec ancien Bapto, qui signifie immerger, plonger. Cela fait référence aux propriétés tinctoriales de la plante, permettant de colorer les tissus si on les plonge dans une teinture préparée avec du baptisia. Le nom d’espèce, australis, signifie « du Sud ». Le baptisia porte différents noms vernaculaires : faux indigotier, lupin indigo, podalyre… Il est parfois appelé faux indigotier car il a été utilisé comme substitut à la plante tinctoriale Indigofera tinctoria.

Planche botanique représentant le Baptisia, ou Lupin indigo

Baptisia australis : illustration botanique

Le baptisia forme une touffe volumineuse, assez large. Il porte de grandes tiges dressées, très droites. Il a un port en même temps plutôt libre et souple, pas tellement rigide… Ce qui permet de l’installer dans un massif naturaliste ! C’est une plante assez haute, puisqu’il atteint entre 1 m et 1,50 m de hauteur suivant les variétés, pour 60 cm à 1 m de largeur. Il existe quelques variétés plus petites que les autres, comme le Baptisia australis var. minor, qui ne dépasse pas 60 cm de haut.

Le baptisia fleurit en fin de printemps – début d’été : entre mai et juillet, suivant les variétés.

Il offre alors de longues grappes de fleurs, portées au-dessus du feuillage, à l’extrémité de tiges dressées. Sa floraison ressemble beaucoup à celle des lupins, car ce sont des plantes proches, mais celle du baptisia est plus fine et plus souple, beaucoup plus aérée.

Le baptisia plait pour ses fleurs d’un bleu intense, vibrant. Celles du Baptisia australis sont entre le bleu profond et le violet. Bien que ce soit la teinte la plus habituelle, on trouve aussi des variétés à fleurs jaunes, blanches, pourprées, ou chocolat. Celles à fleurs blanches ont un aspect délicat et très élégant, tandis que celles à fleurs sombres, pourprées, apportent profondeur et contraste dans les massifs. La variété  ‘Sparkling Sapphires’ offre une remarquable floraison d’un bleu très intense ! Parfois, la floraison est bicolore, comme chez la variété ‘Cherries Jubilee’. Les fleurs peuvent ainsi être joliment marginées de jaune ou crème.

Les fleurs du baptisia sont papilionacées et ressemblent un peu à celles du lupin. Elles mesurent entre 2 et 3 cm de longueur, et sont hermaphrodites : elles possèdent à la fois des organes mâles et des organes femelles. Chaque fleur est rattachée à la tige par un petit pédicelle. Elle est composée de cinq pétales. Celui du dessus est appelé « étendard » : il est large et dressé, avec une entaille au centre. Deux pétales latéraux forment les « ailes », et entourent deux pétales rapprochés (la « carène »), entre lesquels sont situés les organes reproducteurs : dix étamines et un style. Les pétales sont insérés sur un calice tubulaire, à cinq lobes (cinq sépales soudés).

La floraison du baptisia est mellifère, elle attire les insectes pollinisateurs (bourdons, abeilles, papillons…).

 

Les fleurs du lupin indigo

La floraison des baptisias. Dans l’ordre, Baptisia minor (photo Katja Schulz), Baptisia ‘Indigo Spires’, Baptisia ‘Brownie Points’ et Baptisia ‘Pink Truffles’

 

Même une fois la floraison terminée, le baptisia reste décoratif grâce à son superbe feuillage vert tendre, légèrement gris ou bleuté. Celui-ci constitue une jolie toile de fond pour les autres floraisons du jardin ! Les feuilles sont découpées en trois folioles… Ainsi, elles rappellent un peu celles du trèfle ! Le feuillage divisé est l’une des caractéristiques de la famille des Fabacées. Les folioles sont obovales, et un peu plus larges à l’extrémité. Elles mesurent entre 2 et 4 cm de longueur. Les feuilles sont disposées de façon alterne sur les tiges (une feuille après l’autre).

Le baptisia est une plante caduque. Son feuillage et ses tiges disparaissent en automne… La plante entre alors au repos pour l’hiver !

 

Les feuilles du baptisia, divisées en trois folioles

Le feuillage du Baptisia australis

 

Le baptisia possède une grande racine pivotante, qui s’enfonce profondément dans le sol. Cela lui permet de résister à la sécheresse, en allant puiser de l’eau loin dans le sol… mais rend en même temps sa transplantation très difficile. Une fois installé, le baptisia n’aime pas être dérangé. Il possède également des rhizomes latéraux, grâce auxquels il peut s’étendre.

Une fois la floraison terminée, le baptisia porte des fruits surprenants et inhabituels, plutôt décoratifs. Appartenant à la même famille que le haricot, il produit comme lui des gousses qui renferment les graines. Chez le baptisia, les gousses sont assez courtes et arrondies, renflées. Elles sont terminées à l’extrémité par une pointe fine et allongée. Elles sont d’abord vertes, puis elles deviennent noires lorsqu’elles sont mures. Elles s’ouvrent ensuite pour libérer des graines brunes et réniformes. Les gousses peuvent être utilisées pour composer des bouquets secs.

 

Les fruits et graines du baptisia

Les gousses du Baptisia australis (photo R. A. Nonenmacher / photo El Grafo), et les graines (photo Denis Prévot)

 

Les principales variétés de Baptisia

Les variétés les plus populaires

Baptisia Carolina Moonlight - Faux indigo jaune hybride Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.00 m

On apprécie cette variété pour sa floraison jaune tendre. Elle porte en fin de printemps de longs épis dressés, d’une teinte très lumineuse. Elle s’intègrera facilement dans un jardin de style naturaliste.

Lupin indigo, Baptisia australis Godet de 9cm

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
1.50 m

C’est l’espèce type, telle qu’on la trouve dans la nature. Elle offre une floraison bleu violet, d’une teinte douce et profonde en même temps. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Baptisia Cherries Jubilee - Lupin indigo

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.00 m

Cette variété porte une floraison dans une teinte originale, brun orangé, nuancé de jaune. Une couleur à la fois tendre et chaleureuse.

 

Nos variétés préférées

Lupin indigo - Baptisia australis Alba Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.20 m

Une élégante floraison blanche ! Cette variété est parfaite pour les jardins de style romantique, en association avec des rosiers, ou les jardins de cottage.

Baptisia Starlite Prairieblues - Lupin indigo bleu et blanc Godet de 9cm

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
90 cm

Cette variété offre une floraison bleu clair, nuancée de blanc. Une teinte très délicate, qui se marie joliment avec le feuillage vert bleuté !

Baptisia Indigo Spires - Lupin indigo Godet de 8/9 cm

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
83 cm

Cette variété offre une floraison assez longue, constituée d’épis de fleurs violet sombre, nuancées de jaune. Il forme une touffe arrondie, dense et bien feuillue.

 

Les autres variétés à découvrir

Baptisia Dutch Chocolate - Lupin indigo pourpre brunâtre Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.00 m

Ce baptisia offre une belle floraison brun pourpré, qui ressort joliment sur le feuillage vert tendre, légèrement bleuté. Il est idéal pour apporter profondeur et contraste dans un massif ! Les fleurs ont un aspect velouté.

Lupin indigo - Baptisia Twilight Prairie Blues Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.00 m

Cette variété porte une floraison originale, d’un violet assez sombre, marginé de jaune, là aussi joliment mise en valeur par le feuillage plus clair.

Lupin indigo - Baptisia Purple Smoke

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.00 m

Il s’agit d’une variété à floraison bleu tendre. Les épis floraux ont un aspect très léger et vaporeux. Les tiges et les boutons floraux ont une teinte légèrement plus foncée, violet pourpré.

 

Plantation

Où planter ?

Choisissez bien l’emplacement de votre baptisia : c’est une plante qui vit longtemps, et qui a horreur d’être déplacée. Sa racine pivotante et profonde risquerait d’être abîmée si vous tentez de la transplanter.

Le baptisia a besoin d’une exposition lumineuse. Il se plaira en plein soleil ! Il appréciera d’avoir au moins six heures de soleil direct par jour. Il supporte la mi-ombre, mais ses tiges auront tendance à devenir plus longues et souples, pouvant donc nécessiter un tuteurage. Une exposition bien ensoleillée vous garantira une floraison plus abondante et une plante au port plutôt compact et trapu.

Il est important de l’installer sur un sol drainant, car il redoute l’humidité hivernale. Vous pouvez travailler le drainage en apportant des graviers, de la pouzzolane, du sable grossier, ou en plantant sur une butte. Le baptisia supporte bien les terrains caillouteux et secs mais sans excès de calcaire.

Le baptisia a une préférence pour les sols légèrement acides ou neutres, mais supporte plutôt bien les terrains un peu calcaires. Le baptisia apprécie les terrains légers, meubles et poreux. Il tolère également les sols pauvres… D’autant plus que ses racines, en association avec des bactéries, ont la capacité de fixer l’azote.

Le baptisia peut être installé dans un massif ou un mixed-border, de style romantique, naturaliste, ou « jardin de cottage »… Mais n’hésitez pas non plus à l’implanter dans un jardin de style méditerranéen, un jardin sec ou une rocaille. Il peut également vous permettre de végétaliser un talus, ou une zone du jardin difficile à aménager. C’est une plante robuste, rarement malade, et qui vit longtemps. Il peut par exemple être implanté sur un terrain pauvre et sec, où les autres plantes ont du mal à pousser. Comme il ne demande quasiment aucun entretien, vous pouvez l’installer dans un endroit du jardin où vous intervenez rarement.

 

Quand planter ?

La plantation du baptisia peut s’effectuer au printemps, vers le mois d’avril, ou en automne, en septembre-octobre. Évitez d’intervenir en période de gel ou de fortes chaleurs.

 

Comment planter ?

Vous pouvez planter le baptisia en solitaire ou en petits groupes.

  1. Nous vous conseillons de commencer par placer la motte dans une bassine d’eau afin de l’humidifier.
  2. Vous pouvez ensuite creuser un trou de plantation, d’environ deux fois la taille de la motte. N’hésitez pas à apporter des graviers ou du sable grossier afin de faciliter l’infiltration de l’eau, surtout si votre terrain est lourd, argileux.
  3. Plantez votre baptisia en l’installant dans le trou de plantation.
  4. Replacez la terre et tassez légèrement autour de la plante avec le plat de la main.
  5. Arrosez généreusement.

Nous vous conseillons d’arroser durant la première année, le temps qu’il développe son système racinaire.

Ensuite… soyez patients ! Il faut du temps au baptisia pour qu’il s’installe : il mettra quelques années avant d’offrir ses premières fleurs.

 

Le Baptisia ‘Vanilla Cream’

 

Entretien

Le baptisia ne demande pas beaucoup d’entretien. Nous vous suggérons néanmoins de l’arroser durant l’année de la plantation. Ensuite, il se passera d’arrosages, car une fois installé, le baptisia devient vraiment résistant à la sécheresse. De plus, comme il appartient à la famille des Fabacées, il a la capacité de fixer l’azote atmosphérique ; il n’a donc pas besoin d’engrais !

Le baptisia appréciera si vous installez une couche de paillage à ses pieds.

Vous pouvez choisir de couper les fleurs fanées, mais nous vous suggérons plutôt de les laisser sur le plant, afin de permettre au baptisia de produire des gousses, qui sont originales et ont un intérêt décoratif.

Si vous avez installé votre baptisia en situation un peu ombragée, il peut nécessiter un tuteurage pour éviter que les tiges ne s’affaissent.

Avec les premières gelées, le feuillage sèche et devient inesthétique. Il est préférable de rabattre la plante en automne.

Les baptisias ne sont pas vraiment sensibles aux maladies et ravageurs. Ils sont rustiques, et n’ont donc pas besoin d’être protégés du froid en hiver.

Multiplication

Nous vous conseillons de multiplier le baptisia par semis, bien qu’il soit aussi possible de diviser les touffes, mais cette technique est très délicate.

Semis

Vous pouvez semer les graines produites par votre baptisia. Pour les récupérer, attendez que les gousses deviennent noires et commencent à s’ouvrir. Vous obtiendrez de meilleurs résultats en semant les graines dès leur récolte, en automne. En effet, lorsqu’elles sont encore fraîches, leur pouvoir germinatif est plus grand. Il est aussi possible de semer les graines en fin d’hiver – début de printemps, mais dans ce cas, stockez-les au réfrigérateur en attendant.

Les graines sont un peu délicates à faire germer, car leur enveloppe externe est dure et épaisse, ce qui empêche l’eau d’atteindre la graine et limite les échanges gazeux avec l’extérieur. Pour y remédier, il faut scarifier les graines (en les frottant avec du papier de verre ou en pratiquant des incisions avec un couteau), ou les tremper dans de l’eau chaude pendant quelques heures.

  1. Placez les graines dans de l’eau chaude, et laissez-les pendant 24 h, afin de ramollir leur enveloppe externe.
  2. Prenez un pot et placez-y du terreau spécial semis, puis tassez délicatement.
  3. Semez les graines à la surface.
  4. Recouvrez-les très légèrement.
  5. Arrosez en pluie fine.
  6. Placez le pot sous un châssis, à un endroit lumineux, dans l’idéal à une température d’environ 20 °C.

Continuez à arroser régulièrement pour que le substrat reste légèrement humide. Les graines mettent entre 2 et 4 semaines à germer. Vous pourrez repiquer les jeunes plantules au printemps. Il faudra sans doute attendre trois ans avant que vos baptisias ne commencent à fleurir ! Mais une fois en place, ils peuvent vivre plusieurs dizaines d’années.

Association

Les baptisias sont parfaits pour intégrer un jardin de cottage. Privilégiez les teintes douces, pastel : installez des plantes à fleurs bleu ciel, blanc, rose tendre, saumon, orangé… Choisissez par exemple des campanules, digitales, delphiniums, lupins à fleurs blanches, ornithogales ou centaurées. Optez également pour des plantes aux feuillages vert tendre et bien développés. Pour rester dans une ambiance délicate, vous pouvez utiliser les baptisias pour composer un jardin de style romantique. Intégrez-les avec des cœurs-de-Marie, rosiers, gypsophiles, pavots d’orient… Privilégiez les floraisons blanches et rose tendre, voire mauve.

 

Une idée d'association avec le baptisia

Le baptisia peut s’associer à d’autres floraisons délicates, dans des tons bleus et blancs, par exemple pour créer un massif de style « jardin de cottage ». Dans l’ordre, Baptisia ‘Indigo Spires’, Centaurea montana (photo Krzysztof Golik), Gypsophila repens ‘Alba’ (photo Thomas Ripplinger) et Campanula persicifolia ‘La Belle’ (photo Takashi M)

Les baptisias trouveront aussi leur place dans un mixed-border coloré, en compagnie d’autres vivaces offrant des floraisons généreuses. Vous pouvez les associer à des Alliums d’ornement, coréopsis, alchémilles ou camassias.

Avec ses longs épis floraux et son port assez libre, le baptisia est une plante idéale pour les jardins naturalistes, de style sauvage. Ses hampes florales, à l’aspect très aéré et léger, accompagneront joliment les fleurs délicates de la verveine de Buenos-Aires ou des sauges (notamment Salvia nemorosa)… Mêlé au feuillage fin des graminées, et à d’autres petites fleurs colorées (bleuets, coquelicots, sauges des prés…), le baptisia peut intégrer une prairie fleurie ! Votre jardin aura l’avantage de présenter un côté très naturel et libre. N’hésitez pas à créer des contrastes avec d’autres zones à l’aspect plus entretenu et rigide.

Puisqu’il supporte bien la sécheresse, les sols pauvres, caillouteux, et apprécie le plein soleil, vous pouvez l’intégrer dans un jardin sec, de style méditerranéen, ou en arrière-plan d’une rocaille… Plantez-le avec des sauges, profitez du graphisme des Verbascum et des inflorescences jaunes du Phlomis fruticosa, sans oublier le feuillage duveteux du Stachys byzantina !

Questions fréquentes

Mon baptisia ne fleurit pas... Pourquoi ?

Le baptisia demande de la patience : il peut nécessiter plusieurs années avant d’être bien installé et de commencer à fleurir. Mais une fois en place, il peut vivre longtemps sans avoir besoin d’attention particulière !
La floraison du baptisia est plus généreuse lorsqu’il est en plein soleil plutôt qu’à l’ombre. Vérifiez que son emplacement est suffisamment ensoleillé !

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

Comment créer un beau massif de vivaces ?

Lire la suite +
Jardin Naturaliste

Inspiration

Jardin Naturaliste

Ce jardin d'un nouveau genre combine couleur, souplesse et structure. Si le maître mot est
Lire la suite +
Prairie Naturaliste

Inspiration

Prairie Naturaliste

Inspiré des prairies sauvages humides, ce type de jardin allie couleurs douces et structur
Lire la suite +

conseil

Baptisia : les plus belles variétés

Lire la suite +

association

Baptisia : 7 idées d’associations réussies

Lire la suite +

conseil

Les plantes longues à s'installer

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire