Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
associer le sarcococca
association

Sarcococca : 5 idées d'association

Pour valoriser cet arbuste persistant dans votre jardin

Le Sarcococca, un drôle de nom pour un végétal encore assez peu utilisé dans nos espaces verts, se révèle un charmant petit arbuste persistant pouvant investir les zones les plus ombragées d’un jardin. D’origine himalayenne, il possède une floraison blanche discrète mais délicieusement parfumée, même au plus froid de l’hiver quand le jardin est endormi et couvert de givre. Sa fragrance embaume alors littéralement le jardin.

De dimensions modestes, il peut investir de petits espaces. Vous trouverez facilement deux espèces d’intérêt, le Sarcococca confusa et le Sarcococca hookeriana plus petit. Son feuillage est d’un vert brillant, souvent semblable au buis, les deux arbustes partageant la même famille botanique. De port érigé, arqué, buissonnant ou étalé, le Sarcococca va pouvoir s’utiliser dans diverses configurations.

Découvrez comment mieux utiliser et valoriser cet arbuste parfumé au jardin !

Dans un massif d'ombre

Les Sarcococcas sont des arbustes se plaisant à l’ombre, voire l’ombre très dense. Leur feuillage coriace et brillant est particulièrement indiqué pour densifier une zone sombre du jardin que l’on arrive mal à végétaliser. Ils animent à l’année ces coins ombragés, qu’ils rehaussent l’hiver de leurs inflorescences crèmes très délicates. Appréciant les sols légèrement acides, les Sarcococcas peuvent venir se rajouter en accompagnement d’un massif de terre de bruyère. Dans cette exposition, leur feuillage lustré vert foncé nécessite d’être associé à des feuillages plus clairs ou panachés, voire pourprés, acceptant cette situation peu éclairée d’un jardin.

Dans des grands massifs, installez des sujets au port dressé ou arqué comme le Sarcococca hookerinana, que vous regrouperez par 3 par exemple. Associez des arbustes persistants comme des Camélias , des azalées ou rhododendrons, ainsi que la beauté printanière d’un Chaenomeles speciosa . Quelques Hellébores créeront une très belle scène hivernale, prolongée au printemps et en été par des Ancolies, Geranium macrorrhizum, Ajuga reptans, etc.

Dans un massif plus petit, sélectionnez des variétés compactes et buissonnantes comme le Sarcococca ruscifolia que vous associerez à un Loropetalum , quelques azalées, des Geranium phaeum

Sarcocoque

Sarcococca hookeriana (au centre), Loropetalum, Ledum groendlandicum ‘Helma’, Geranium macrorrhizum, Rhododendron nain ‘Percy Wiseman’, Ajuga reptans, Camellia japonica ‘Margaret Davis’

Sous le couvert d'arbres

Arbustes ne redoutant pas la sécheresse fréquente sous les arbres, même sous des conifères, vous pouvez utiliser les Sarcococcas comme masse persistante en pied d’arbre. En les mêlant à quelques vivaces et bulbes, vous agrémenterez et comblerez ces espaces souvent ingrats, qui gagnent à être végétalisés.

Utilisez une variété de dimension moyenne comme le cultivar Sarcococca hookeriana var humilis d’une hauteur de 30 à 50 cm environ : il agit comme un couvre-sol très décoratif, efficace car s’étendant progressivement.

Accentuez l’aspect sous-bois que donne cette plantation en pied d’arbre en plantant Hellébores, muguet, Brunneras, Fougères, Pachysandra terminalis, quelques Perce-neige qui coloniseront l’espace et des Cyclamens coum en tapis.

Sarcocoque

Helleborus Picotee, Tricyrtis formosana, Epimedium x versicolor ‘Cupreum’ et Brunnera macrophylla ‘Alexander’s Great’ accompagnent un Sarcococca hookeriana var humilis (au centre).

En bordure d'allée

Le feuillage persistant, la hauteur moyenne, le port dressé ou étalé des Sarcococcas en font des arbustes intéressants pour border une allée ou un cheminement. D’autant qu’ils nécessitent un entretien très réduit, notamment la taille, de par leur croissance lente.

En version basse, on choisira le Sarcococca hookeriana var humilis, très humble effectivement dans ses proportions réduites (60cm x 80cm) : son port étalé bas en fait un très bon sujet de petite bordure d’un vert brillant. Il se suffit à lui-même et produit un effet visuel intéressant planté en linéaire le long d’une allée. On peut aussi l’associer à quelques buis taillés en les alternant, ce qui produira un style classique et assez épuré, et de houx crénelé, au port dense et bien compact.

Vous pouvez également l’associer à d’autres arbustes persistants de faible développement comme le Skimmia japonica ‘Magic Marlot’ qui apportera une coloration rose crème au printemps, et beaucoup de douceur avec son feuillage panaché.

Sarcocoque

Une bordure basse composée de Sarcococca hookerina humilis (en haut à gauche), de Skimmia japonica ‘Magic Marlot’, d’Ilex creanata ‘Blondie’ et de buis

Pour une bordure plus conséquente sur un cheminement de style moins conventionnel dans des zones plus naturelles semi ombragées, portez votre choix sur une variété au port érigé, comme le Sarcococca hookeriana var digyna ou bien le Sarcococca confusa. Mesurant respectivement entre 80cm et 1,50m de haut, ils accompagneront parfaitement des fusains persistants panachés ou dorés pour amener de la lumière, ou quelques graminées ou vivaces souples.

Sarcocoque

Sarcococca hookeriana var digyna  (à gauche), Viburnum tinus Variegatum et Euonymous japonicus Microphylus Variegatus

En potée ou composition hivernale

Il existe plusieurs cultivars de Sarcococcas de faible développement, parfaits pour investir un bac dans un petit jardin ou un patio exposés au nord. Traités en composition hivernale dans en potée, ils produiront également un très bel effet sur la terrasse ou le balcon en plein l’hiver. Positionnée à l’entrée de la maison, ou sur un lieu de passage vers la maison, votre potée sera idéalement placée pour que vous profitiez pendant plusieurs semaines de son parfum citronné. Vous pourrez toujours replanter par la suite votre sujet au jardin, si vous le souhaitez !
Le Sarcococca hookeriana var humilis aux proportions réduites (60 cm de haut sur 0,80cm de large) et le Sarcococca ‘Winter Gem’ sont parfaits pour cette utilisation. Avec leur feuillage vert brillant, ils assureront un décor à l’année, et pourront être entourés d’autres arbustes compacts supportant l’ombre et la plantation en bac comme le Camellia sasanqua ‘Waterfall Pink’ ou des Acers nains.

En composition hivernale dans un contenant un peu plus grand, associez-les simplement à un lierre rampant (comme Hedera helix ‘Kolibri’) ou un Muehlenbeckia qui retomberont joliment le long de la potée, quelques violettes ou bulbes printaniers (scilles, muscaris, Erythroniums) : ils suffiront à apporter beaucoup de charme et de naturel sur votre terrasse !

> Découvrez notre sélection d’arbustes nains à cultiver en pot sur un balcon au nord

Sarcocoque

Sarcococca ‘Winter Gem’, Viola odorata et Muehlenbeckia

Star d'un massif parfumé

Le caractère parfumé des Sarcococcas peut être également l’occasion de créer un massif aux floraisons odorantes qui se succéderont au fil des saisons. Placé proche de l’entrée d’une maison, ce massif ouvrira le bal des fragrances en janvier, avec ses notes de jasmin et de citron, et continuera de vous enchanter toute l’année. Pour ce type de massif olfactif, vous veillerez juste à ne pas trop faire se concurrencer les délicieuses effluves émanant d’ arbustes, de petits arbres ou de vivaces.
Les parfums sont souvent incroyables en hiver, mais vous pourrez facilement les prolonger jusqu’en été en jouant avec les floraisons successives.

La blancheur de la floraison du Sarcococca permet en outre de l’associer à de nombreux coloris. A vous de composer une scène odorante dans des tonalités douces ou plus franches, avec des végétaux d’ombre ou de mi-ombre (cette dernière exposition permettant plus de fantaisie). Si ce massif se situe proche de la maison ou contre un mur, n’hésitez pas à associer une grimpante.

Les rameaux rougeâtres du Sarcococca hookeriana ‘Purple Stem’ se mêlent particulièrement bien aux bois colorés des cornus arbustifs comme Cornus sericea ‘Kelseyi’, que vous pourrez insérer dans ce massif, pour un hiver encore plus coloré !

Quelques exemples en ordre d’apparition de senteurs : Camellia ‘High Fragrance‘ de février à avril, Daphne mezerum entre février et mars, Rhododendron fragantissimum entre mars et avril, Skimmia japonica ‘Fragrant Cloud’ et Choisya ‘Apple Blossom’ en avril-mai (ce dernier remontant en septembre), Eriostemon myoporoides au printemps et à l’automne, Itea virginica scentlandia en juin et juillet, Trachelospermum jasminoides tout l’été, etc.

Comptez aussi sur les Osmanthes, Drimys lanceolata, Hyacinthus ‘Blue Jacket’, muguet, Ornithogales, Clématites…  C’est vraiment une question de choix et de palette végétale.

Sarcocoque

Un massif parfumé, avec dans l’ordre d’apparition des saisons : Sarcococca confusa, Jacinthes, Daphne mezerum, Choisya ‘Apple Blossom’ et en été le Trachelospermum jasminoides

Articles connexes


Fiche Famille

Sarcococca : le cultiver et le tailler

Lire la suite +
Ambiance Hivernale au jardin

Inspiration

Ambiance Hivernale au jardin

Vivace reine de l'hiver, la rose de noël arbore ses plus belles couleurs en compagnie des
Lire la suite +

Blog

Sarcococca, un concentré de parfum en hiver

Chaque année c'est la même histoire :  je fais un tour du jardin pour vérifier...
Lire la suite +

Blog

Sarcococca hookeriana, un arbuste bien discret.

N'attendez pas du Sarcococca hookeriana de grosses fleurs opulentes, n'attendez pas non plus de lui...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire