Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Quels arbres et arbustes fruitiers planter dans un sol argileux ?

Un choix pas si limité qu'il n'y parait.

Certains jardiniers redoutent les terres argileuses. Ces dernières sont, en effet, parfois compliquées à appréhender : elles retiennent trop l’eau, surtout en hiver, et s’assèchent trop en été. Toutefois, un grand nombre de végétaux s’accommode parfaitement de ce type de sol lourd et asphyxiant. C’est le cas de quelques arbres et arbustes fruitiers tels les pommiers, les poiriers et les pruniers. Mais, ils ne sont pas les seuls : découvrons-les dans cette fiche conseil !

Le pommier

Probablement l’arbre fruitier le plus cultivé en Europe, le pommier (Malus domestica) est une valeur sûre pour les terres argileuses. Les pommiers offrent un énorme choix de variétés (concernant la pomme elle-même), de formes (colonnaire, érigé, étalé…) et de vigueur (d’1 m à plus de 10 m de haut). En plus de nous donner des fruits, le pommier est arbre superbe au printemps lors de sa floraison. Il fournit de plus nourriture et abri à toute une faune au jardin.

Le pommier est bien plus tolérant au calcaire et au gel tardif que le poirier. Cet arbre fruitier réclame une situation ensoleillée et un sol consistant, argileux, riche et frais, mais bien drainé.

arbre fruitier sol lourd argileux, arbuste fruitier sol lourd argileux, fruitier quel type de sol, quel fruitier pour sol lourd, quel fruitier sol argileux

Pommiers

→ Retrouvez toutes nos variétés de pommiers à fruit au sein de notre pépinière en ligne.

→ Pour en savoir plus sur la culture des pommiers, retrouvez tous les conseils d’Eva.

Le poirier

Encore un grand classique indémodable ! Le poirier (Pyrus communis) se retrouve, comme le pommier, dans quasiment tous les vergers de France et de Belgique. Il en existe une multitude de variétés : certaines, comme ‘Conférence‘, préfèrent le Nord humide et frais, tandis que d’autres, comme  ‘Alexandrine’, pousseront mieux dans le Midi.

La belle floraison des poiriers, plus précoce que chez les pommiers, est parfois anéantie par un gel tardif de printemps. À noter aussi que bien que le poirier soit autofertile, la production de poires est toujours plus abondante avec une pollinisation croisée. N’hésitez donc pas à en planter plusieurs de variétés différentes, mais dont la période de floraison est identique.

Le poirier aime les sols consistants, argileux, riches et frais, mais bien drainés. Si votre sol argileux est trop lourd et compact, choisissez un poirier greffé sur cognassier. Les poiriers greffés sur porte-greffe franc (poirier sauvage) sont plutôt à réserver au sol calcaire et plus sec.

arbre fruitier sol lourd argileux, arbuste fruitier sol lourd argileux, fruitier quel type de sol, quel fruitier pour sol lourd, quel fruitier sol argileux

Poirier

→ Suivez les bons conseils d’Eva sur la culture des poiriers.

Le Nashi

Cousin botanique du poirier, le Nashi (Pyrus pyrifolia) s’en distingue par des fruits ronds. Les fruits sont même parfois appelés « pommes-poires » car ils ressemblent à des pommes, tout en ayant le goût de poires. Le Nashi ‘Shinseiki’ produit dès la mi-aout des nashis (c’est à la fois le nom de l’arbre et celui du fruit) croquants à chair blanche et juteuse. La variété ‘Shinsui’ produit des fruits plus jaunes aux alentours du mois de septembre.

Les Nashis se cultivent au soleil en situation abritée. Tous les types de sols, neutres, acides ou légèrement calcaires, lui conviennent pourvu qu’ils soient riches et argileux, frais, mais bien drainés. 

Très rustique, ce « poirier asiatique » au port légèrement pleureur peut atteindre 4 à 5 m de hauteur à l’âge adulte pour 2 à 3 m de largeur. Les nashis sont autofertiles, mais produisent plus en compagnie de poiriers, par exemple un poirier ‘William’s’, et sont eux-mêmes de bons pollinisateurs de poiriers. Un arbre fruitier à tenter !

arbre fruitier sol lourd argileux, arbuste fruitier sol lourd argileux, fruitier quel type de sol, quel fruitier pour sol lourd, quel fruitier sol argileux

Nashi

Le cognassier

Le Cognassier ou arbre à Coings (Cydonia oblonga) ne sert pas qu’en tant que porte-greffe, c’est aussi un fruitier un peu oublié. Le cognassier donne des coings, des sortes de grosses poires jaune d’or. Ces fruits ne se consomment pas crus, mais peuvent être préparés en compote, en gelée, en confiture ou en délicieuse pâte de coing. Même si vous ne cultivez pas le cognassier pour ses fruits, il se révèle être un beau petit arbre ornemental grâce à sa floraison printanière et ses gros fruits jaune vif en automne.

Sans souci, rustique et très facile de culture, le cognassier se cultive au soleil dans un sol profond, riche, argileux et frais, sans trop de calcaire. 

Nota bene : Ne confondez pas le cognassier à fruit (Cydonia oblonga) avec le Cognassier du Japon (Chaenomeles japonica), plutôt à réserver à l’ornement pour sa floraison printanière.

arbre fruitier sol lourd argileux, arbuste fruitier sol lourd argileux, fruitier quel type de sol, quel fruitier pour sol lourd, quel fruitier sol argileux

Cognassier

→ Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture du cognassier, c’est par ici. 

Le prunier

Les pruniers (Prunus domestica) et mirabelliers (Prunus domestica subsp. syriaca) poussent bien en sol argileux, en particulier les pruniers produisant des quetsches et ceux donnant des mirabelles. Même s’il existe des variétés plus petites (prunier nain ‘Fruit Me Plum Me’), les pruniers sont généralement de petits arbres. La floraison printanière en une foule de petites fleurs blanches est absolument ravissante.

La quetsche (exemple : Prunier quetsche ‘Stanley’) est une prune de forme ovoïde allongée, de couleur pourpre ou bleu noirâtre. Elle est consommée fraîche, en confiture ou dans les tartes et gâteaux. La mirabelle (exemple : Prunier mirabelle ‘Ruby’) est petite et ronde, de couleur jaune ou orange, quelquefois teintées de rouge. Elle se consomme fraîche, dans les tartes et gâteaux et dans la confection d’eau-de-vie.

Le prunier apprécie les situations bien ensoleillées à l’abri des vents forts qui cassent les branches. C’est un arbre vigoureux qui pousse dans tous les sols, avec une préférence pour les sols riches, profonds et argileux, frais, mais bien drainés, à tendance légèrement acide, sans humidité stagnante ni trop de calcaire.

arbre fruitier sol lourd argileux, arbuste fruitier sol lourd argileux, fruitier quel type de sol, quel fruitier pour sol lourd, quel fruitier sol argileux

Mirabellier

→ Virginie vous dit tout sur les pruniers dans son article Prunier, Mirabellier : plantation, taille, récolte.  

Le noisetier

Les noisetiers, dont le Noisetier commun (Corylus avellana), sont rarement cités dans les arbustes fruitiers. Pourtant, ils produisent bel et bien des fruits secs : les noisettes. Pour obtenir une belle production de grosses noisettes, il s’agira d’opter pour une variété sélectionnée pour produire de nombreux fruits qualitatifs. C’est le cas du Noisetier ‘Webbs Prize Cobb’ qui produit des fruits plus grands et plus abondants. 

Le noisetier est aussi un arbuste intéressant pour sa floraison en fin d’hiver ou début de printemps en longs chatons pendants et son feuillage parfois pourpre sur certaines variétés. Cet arbuste convient très bien en bordure de jardin pour constituer une belle haie libre.

Très rustique et simplissime à cultiver, le Noisetier commun se plait au soleil ou à la mi-ombre, dans n’importe quel type de sol, même argileux, pourvu qu’il soit relativement bien drainé et pas trop sec.

arbre fruitier sol lourd argileux, arbuste fruitier sol lourd argileux, fruitier quel type de sol, quel fruitier pour sol lourd, quel fruitier sol argileux

Noisetier

→ Si vous souhaitez en savoir plus sur les noisetiers, lisez l’article d’Eva.

Le néflier

Qu’on aime ou pas les nèfles, le Néflier commun ou Néflier d’Allemagne (Mespilus germanica) est bel et bien un arbuste fruitier. Il produit des nèfles, des drôles de fruits que l’on consommera blets en novembre, le plus souvent en compote ou en confiture. Certains néfliers communs ont été sélectionnés pour produire des fruits plus gros et arrivant à maturité plus tôt : c’est le cas du Néflier  ‘Monstrueuse d’Evreinoff’. 

Le Néflier commun est très peu exigeant sur la nature du sol, d’où sa présence dans cette sélection : un sol argilo-limoneux, pas trop, calcaire et relativement bien drainé lui convient bien. Il est aussi très rustique et apprécie le soleil ou la mi-ombre. Cependant, protégez votre néflier des vents forts qui peuvent endommager la floraison printanière et donc ruiner la fructification.

Ne confondez pas ! : Le Néflier commun, caduc, se cultive plutôt au Nord (bien qu’on le retrouve spontanément jusqu’en Méditerranée) sur des sols relativement humides, tandis que le Néflier du Japon (Eryobotrya japonica), à feuillage persistant, est plus frileux et s’accommode bien de la sécheresse. En résumé : au Nord de la Loire, on optera plutôt pour le Néflier commun, au Sud, plutôt pour le Néflier du Japon.

arbre fruitier sol lourd argileux, arbuste fruitier sol lourd argileux, fruitier quel type de sol, quel fruitier pour sol lourd, quel fruitier sol argileux

Néflier commun

Planter, entretenir et récolter les nèfles, c’est facile avec les conseils de Pascale.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire