Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Pêcher et nectarinier : plantation, taille et entretien

des fruitiers bien soignés pour de belles récoltes

Pêcher et Nectarinier sont des arbres fruitiers rustiques qui offrent, en climat chaud, de savoureux fruits. Dans quel type de sol les planter, à quelle exposition,  comment les tailler et éviter la cloque : suivez nos conseils pour les installer au jardin ou au verger et en prendre soin.

Où planter pêcher et nectarinier ?

Pour planter pêcher et nectarinier, choisissez un endroit ensoleillé et abrité des vents dominants, au sein d’un verger ou sur une pelouse par exemple.

Ces fruitiers se plaisent dans tous les types de sols à condition qu’ils soient bien drainés.

Rustiques, ils apprécient néanmoins les climats chauds. Au Nord de la France, optez pour des variétés à floraison tardive et palissez-les contre un mur exposé au Sud.

Si vous avez un petit jardin ou une terrasse, sachez qu’il existe des variétés naines (comme le nectarinier Garden Beauty® ou le pêcher Amber® Pix Zee), à cultiver en pleine terre ou en pot.

Enfin, sachez que les pêchers et de nectariniers sont autofertiles. La présence d’une autre variété n’est donc pas indispensable même si elle permet toutefois d’augmenter la fructification.

  • La floraison du pêcher
  • les pêches sur l'arbre
  • pêcher - récolte des fruits

Quand et comment planter ?

Les pêchers et nectariniers se plantent idéalement entre octobre et mars, hors période de gel. Les plants proposés en conteneurs peuvent être plantés toute l’année à l’exception des périodes de fortes chaleurs ou de gelées.

Les pêchers et nectariniers se plaisent dans tous les types de sols, y compris caillouteux, à condition qu’ils soient bien drainés, profonds et non calcaires.

Pour planter :

  • Ameublissez la terre en profondeur, enlevez les cailloux et les herbes indésirables.
  • Creusez une large fosse de plantation d’au moins 3 fois le volume de la motte. Apportez un peu de gravier pour améliorer le drainage si besoin. Veillez à mettre d’un côté la terre de fond et d’un autre côté la terre de surface. Mélangez de la corne broyée et de la matière organique (terreau, compost…) avec la terre de fond et versez ce mélange au fond du trou de plantation.
  • Installez un tuteur, placez la motte et recouvrez avec la terre de surface sans enterrer le bourrelet de greffe. Formez une cuvette autour du pied et arrosez copieusement.
  • Attachez le tuteur au plant, en croisant le lien en forme de 8, sans toucher le tronc.

Les pêchers et nectariniers peuvent être conduits en plein vent ou être palissés le long d’un support (palmette à la diable par exemple).

L'entretien

Tous les ans, à l’automne, apportez du compost bien mûr en surface. Puis, en hiver, apportez une petite pelletée de cendre de bois, riche en potasse, pour améliorer la fructification. Binez si besoin au pied de l’arbre et installez un paillis pour garder la fraîcheur en été.

Arrosez modérément et régulièrement, en fonction du climat, ces arbres redoutant à la fois la sécheresse et les excès d’humidité.

Maladies : lutter contre la cloque

Le pêcher et le nectarinier peuvent être sujets à différentes maladies : la cloque du pêcher (feuilles boursouflées), la moniliose (dessèchement des fleurs et pourriture des fruits sur l’arbre) et la maladie criblée ou Coryneum (ronds gris entourés de rouge sur les feuilles) pour lesquelles il est possible de pulvériser en préventif de la bouillie bordelaise et une décoction de prêle.

Notez qu’il existe une variété de pêcher assez résistante :

Pêcher Amsden - Gobelet en pot de 10L

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité
5.00 m

C'est une variété ancienne et vigoureuse qui offre des pêches à chair blanche, acidulées et juteuses. Précoce, elles se récoltent fin juin début juillet.

Tailler pêcher et nectarinier

La taille s’effectue tous les 3 ans environ, au début de l’automne (sauf pour les formes palissées où la taille sera annuelle, en privilégiant les bourgeons à fleurs).

Vous pouvez pratiquer une taille « en crochet », bien adaptée pour le pêcher et le nectarinier.

En effet, ces arbres ont a la particularité de produire des fruits sur les branches de l’année précédente. L’objectif de la taille est d’avoir deux branches, l’une porteuse de fruits et l’autre servant au renouvellement.

Pour tailler pêcher et nectarinier :

  • sur un rameau à bois, taillez à deux yeux. Cette taille donnera naissance à deux branches. Conservez une branche portant des bourgeons à fleurs et taillez-la au-dessus d’un œil à bois, après 4 ou 5 boutons floraux.
  • L’autre branche, qu’elle soit porteuse d’yeux à bois ou à fleurs, sera coupée après le 2ème œil pour ne pas surcharger l’arbre.
  • L’année suivante, supprimez le rameau ayant fructifié. L’autre rameau sera taillé comme précédemment. Supprimez également les branches mortes ou qui s’entrecroisent.
  • En été, pincez après la 7ème ou 8ème feuille les rameaux conservés et après la 12ème feuille les rameaux de remplacement.

Au début de l’été, après la chute naturelle des fruits mal formés, éclaircissez en supprimant les fruits en surnombre et ceux qui sont trop petits.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire