Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Arbustes : nos nouveautés printemps 2019

Loin de constituer un fond uniforme et dénué de fantaisie, les arbustes font désormais partie des pièces maîtresses du jardin ou de la terrasse : aspect décoratif, facilité de culture et d’entretien, longévité… Charmants ou extravagants, surprenants,  parfumés, colorés, intemporels, les nouveaux arbustes jouent sur tous les registres pour notre plus grand plaisir.

Nous avons retenu les meilleurs variétés du moment, pour vous aider dans votre choix. Vous les planterez dès les premiers beaux jours !

Le Magnolia persistant D.d. Blanchard, un bois d'ébène ponctué de grosses tulipes blanches et parfumées

Unique par son jeune bois velouté noir ébène, ce magnolia au port pyramidal s’impose avec évidence en isolé dans un grand jardin, bien qu’il puisse également border avec majesté l’allée d’un parc. Son feuillage persistant, décoratif toute l’année, dévoile un revers brun-rouille. Il fleurit durant presque trois mois en été, offrant ici et là des fleurs sublimes, semblables à de grosses tulipes blanches au parfum délicieusement citronné.

Choisissez un endroit stratégique pour pouvoir admirer cet arbre, peut-être le plus beau de tous les persistants. Pour l’accompagner, pensez par exemple à un autre grand magnolia, mais caduc et à floraison printanière, comme le Magnolia soulangeana.

Vous pouvez également l'associer à des plantes de terre de bruyère (rhododendrons, azalées, camélias, Nandina, etc.) ou un bel oranger du Mexique qui fleuriront plus tôt au printemps. Ou bien mariez-le à d'autres floraison estivales comme les hortensias.

Titre Séparateur Titre du site

associer le magnolia dd blanchard
Un exemple d'association pour des floraisons sur de longs mois : Magnolia grandiflora 'D.d Blanchard', Rhododendron linearifolium, Rhododendron 'Dream Land' et Camellia transnokoensis

Le Buddleja Wisteria Lane, une fontaine de fleurs parfumées

Un véritable coup de cœur ! Avec ses allures de glycine naine, ce nouvel arbre à papillons Wisteria Lane à toute sa place sur la terrasse ou dans un petit jardin romantique.  Ses rameaux pleureurs  se couvrent tout l'été de longs épis retombants, d'un mauve exquis, lavande ou... glycine,  dont le parfum sucré affole les papillons. Facile à marier, cet arbuste met en valeur les corolles rondes et bien roses du rosier Pomponella par exemple, ainsi que toutes les floraisons blanches  ou pourpres. Mariez-le aussi à une petite clématite herbacée telle que la Clematis heracleifolia, au délicat liseron rose Convolvulus althaeoides, en pleine terre comme en pots !

Le Berberis Thunderbolt ,  un buisson vêtu d’un feuillage brun-rouge, même en hiver

Décoratif toute l’année, de petite taille et bien touffu, cet arbuste est idéal dans les petits espaces ou même dans un bac sur la terrasse. Contrairement aux autres épines-vinettes à feuillage sombre, cette variété innovante conserve ses grandes feuilles brun-rouge même en hiver. Un coloris surprenant qui met admirablement en valeur ses petites fleurs jaunes au printemps, puis ses baies pourpres en fin de saison. Composez une petite scène éblouissante, dans un esprit très contemporain, en l’associant au feuillage argenté des saules nains Salix lanata ou Salix purpurea Nana, et au vert pomme du curieux mimosa Limelight. La couleur presque acajou de son feuillage sera sublimée par les floraisons bleu vif du Caryopteris Sterling Silver ou de la Sauge Blue Note.

associer le berberis thunderbolt
Un exemple d'ambiance contemporaine : Berberis 'Thunderbolt', Salix lanata et Caryopteris 'Sterling Silver'

Le Weigelia All Summer Peach , une interminable floraison en dégradé de rose à pêche

Un fabuleux arbuste de terrasse, qui ne déméritera pas dans un massif soigné ou encore dans de grandes bordures chatoyantes le long d'une allée ou d'une pelouse. Ce Weigelia All Summer Peach fleurit presque sans interruption d'avril à septembre, dans un ravissant dégradé de tons roses, abricot et pêche. Cette variété presque sans entretien a même l'avantage d'être "auto-nettoyante" : les fleurs fanées tombent d’elles-mêmes ! Après cette débauche de fleurs, son feuillage caduc offre de belles couleurs d’automne. Pour accompagner cette petite merveille, choisissez d’autres arbustes nains originaux et faciles à vivre : un Physocarpus Little Devil, une symphorine Magical Candy ou encore un Buddleia Unique,  aux fleurs bleu-mauve.

L’Hibiscus syriacus Summer Ruffle, un althéa panaché, original et précieux

Il ne manque rien à cette nouvelle Mauve en arbre Summer Ruffle, dont les feuilles délicatement panachées servent d’écrin à des fleurs chiffonnées d’un tendre  mauve-rose à petite gorge rouge.  En bac sur la terrasse ou installé bien en vue dans le jardin, cet arbuste de taille modeste offre un spectacle exceptionnel du printemps à l’automne. Si sa longue floraison estivale est incontestablement ravissante,  son feuillage est unique : découpé un peu à la façon des feuilles de chêne, il se peint de vert, de nuances grises et bleues, de crème et de blanc pur. En dépit de son aspect précieux, c’est une plante solide et facile à cultiver dans toutes nos régions.  Pour accompagner cet arbuste doté d’une forte personnalité, choisissez des fleurs simples comme la lavatère Barnsley ou d'autres petits buissons florifères : gaura lindheimeri, sauge arbustive ‘Alba’ ou encore des Perovskia.

Le Choisya Aztec Gold, une floraison d’oranger  sur un fin feuillage doré

Au jardin ou en pot sur la terrasse,  le Choisya Aztec Gold  est un oranger du Mexique particulièrement graphique ! Pas très haut (1.20 m en tous sens), il s’habille de feuilles finement découpées qui conservent leur couleur dorée  en toutes saisons, à l’ombre comme au soleil ! Ses fleurs au parfum de néroli sont plus grandes que celles de l’oranger du Mexique habituel, et elles éclosent en juin, puis à nouveau en septembre pour le plus grand plaisir du jardinier.  Très tendance, son feuillage doré formera un beau contraste avec les feuillages sombres du Berberis thunbergii Atropurpurea Nana ou encore du Physocarpus  Midnight.  Si vous aimez les scènes pétillantes,  associez-le  au Perovskia nain Silvery blue ou bien à une sauge arbustive Blue Note.  Placez-le près de la maison, pour profiter au maximum de son parfum !

Le Thuja plicata 4 Ever Goldy , un conifère à feuillage invariablement doré adapté aux petits jardins

Nouvelle forme du thuya géant de Californie, 4 Ever Goldy  est un joyeux conifère doré de stature moyenne qui structure et occupe l’espace avec élégance, y compris dans les jardins de taille modeste. Son feuillage décline au fil des mois toute une palette de tons jaunes, de l'or pur à l'or rose, un coloris changeant qui sert l’élégance de sa silhouette parfaite, étroitement conique. Placez-le en isolé dans le jardin, pour créer un point focal, en alignement  pour constituer un petit écran libre, ou même dans un grand bac sur la terrasse.  Il peut aussi s'associer divinement avec les érables japonais et sa forme contraster avec les viornes au port étagé. Un tapis de bruyère à son pied complète le tableau. L’entretien de cet arbuste est vraiment limité : épargné par les maladies, il ne nécessite pas de taille et se cultive sans difficulté dans toute bonne terre de jardin.

Le Lagerstroemia Mimie Fuchsia , un lilas des Indes couvre-sol à fleurs fuchsia

Avec sa végétation naturellement très étalée et légèrement retombante et son interminable floraison estivale d’un rose fuchsia vibrant, ce nouveau Lilas des Indes Mimie Fuchsia a fait sensation au Salon du Végétal en 2017. Un petit développement (1 m de hauteur par 2.50 m d'envergure),  une mise à fleurs rapide, une écorce colorée, de belles couleurs d’automne et une bonne résistance aux maladies sont les autres atouts de cet étonnant arbuste qui cumule les qualités. Très polyvalent,  il formera un superbe couvre-sol, un large dôme ou encore un étonnant sujet pour la terrasse, s'il est conduit en tige. Sa rusticité lui permet d'être cultivé même dans le Nord. Composez un massif comme un bouquet, avec  par exemple la Campanula pyramidalis, l’Aster laevis Calliope, un Caryopteris…

Le Chèvrefeuille rampant Little Honey, un chèvrefeuille nain, couvre-sol, persistant, rouge en hiver

Ce petit chèvrefeuille arbustif insolite a décroché le « Coup de cœur du jury » à Saint-Jean-de-Beauregard en 2012. 'Little Honey' s’étale et rampe, mais avec une certaine retenue, formant au fil du temps un tapis de 20 cm de hauteur, décoratif toute l’année. Paré d’un menu feuillage luisant qui rougit et s’empourpre en hiver sous l’effet du froid, il offre aussi en été une abondance de minuscules fleurs jaune- crème virant au rose violine, et en automne de jolies baies violacées. Lorsque l’on sait qu’il est en plus vraiment très facile à vivre en sol drainé et bien rustique, qu’il accepte de pousser dans des endroits difficiles à aménager, en terre médiocre et pauvre, il est vraiment difficile de ne pas lui trouver une place : en rocaille, en bordure de massif, en pot sur la terrasse... Associez-le par exemple à un céanothe rampant, un Houx nain Little Rascal, des Lonicera nitida argentés.

Articles connexes


Blog

Arbustes : nos nouveautés automne 2018

L'automne est la saison idéale pour planter les arbustes et rêver, déjà, des prochaines floraisons du...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 3 sur 5)

Une réflexion au sujet de « Arbustes : nos nouveautés printemps 2019 »

Laisser un commentaire