Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Anticiper l'été !

Jonquilles et forsythias ont gonflé leurs boutons... les températures remontent et des taches de couleurs réapparaissent un peu partout au jardin... ça y est, c'est le printemps ! Oui mais il y a un "mais", c'est qu'aujourd'hui, il pleut ! La météo n'est pas de mon côté ? Qu'à cela ne tienne, pour ne pas me laisser abattre, j'ai développé une stratégie imparable : je passe directement à l'été, sur catalogue, bien à l'abri dans mon salon. A vrai dire, ça tombe même très bien : il est grand temps de passer commande pour les annuelles en graines et en minimottes !

Petit à petit, j'ai transformé le jardin familial pour le faire passer du 80% annuelles 20% vivaces au 80% vivaces 20% annuelles. Et je m'arrête là : pas question d'aller jusqu'au 100% vivaces ! Cela m'oblige à changer le décor tous les ans, histoire de ne pas se lasser... et même si ce n'est plus forcément dans l'air du temps, oui, j'aime les annuelles aussi ! A dire vrai, il n'y a que quelques vivaces qui peuvent rivaliser avec leur énorme pouvoir de floraison, et il y a chaque année tant de nouveautés qu'en bon collectionneur compulsif que je suis, je ne peux pas faire autrement que d'en essayer quelques-unes.

Les annuelles dans mon jardin

J'ai donc occupé un après-midi pluvieux à imaginer quoi planter dans ce petit massif "sanctuaire" que vous apercevez au premier plan sur la photo ci-dessus. L'été dernier, un peu à la dernière minute, j'avais planté des cosmos nains roses et des pétunias bicolores 'Raspberry Blast' : une variété retombante, mais qui donne un tapis de fleurs extraordinaire en pleine terre ! Une pincée de lobélias bleus pour le contraste, faute d'une meilleure idée, et pour lier le tout, le feuillage chartreuse des cheveux d'ange (Stipa tenuifolia).

L'été 2014, j'ai associé des pétunias 'Raspberry Blast' avec des lobélias bleus et des graminées "cheveux d'ange" dans mon massif d'annuelles
L'été 2014, j'ai associé des pétunias 'Raspberry Blast' avec des lobélias bleus et des graminées "cheveux d'ange" dans mon massif d'annuelles

Pour cette année, j'ai envie de m'inspirer d'un très beau massif que j'ai vu cet été au Jardin des Plantes d'Angers : une déclinaison de tons de jaune clair allant du chartreuse au vanille relevée, une fois n'est pas coutume, par une touche de bleu-violet ! A l'arrière-plan, je prévois donc des rudbéckias 'Prairie Sun', aux grandes fleurs en 2 tons de jaune, et quelques verveines de Buenos Aires (Verbena bonariensis), pour la hauteur et la légèreté. En plus, elles vont faire le lien avec le massif de vivaces car j'en ai déjà quelques-unes un peu plus loin.

Au premier plan, je vais pouvoir conserver mes Stipa plantées l'année dernière. Je vais juste en enlever 1/3 car elles ont beaucoup grossi, afin de faire de la place pour des roses d'Inde 'Vanilla', aux grosses fleurs jaune crème, et des Coreopsis verticillata 'Moonbeam', aux innombrables petites marguerites de la même couleur. J'hésite encore pour les roses d'Inde, je sais qu'il faudra nettoyer les fleurs fanées et qu'elles sont très appréciées des limaces... A voir ! Et le bleu dans tout ça ? Quelques pieds de Salvia farinacea 'Victoria' aux épis bleu foncé qui apporteront une note verticale bienvenue, car le contraste des formes est tout aussi important que celui des couleurs...

Inspirations annuelles 2015 pour mon jardin
Avec les annuelles, je crée toujours une planche d'inspiration pour vérifier l'harmonie des associations prévues.

Pour pouvoir réaliser cette association originale, je vais commander des graines, car c'est là qu'il y a le plus de choix ! Je vais ainsi semer les rudbéckias, les roses d'Inde et les sauges directement en pleine terre au potager, entre mi-avril et début mai suivant le temps. Comme il peut encore geler, je squatte le mini-tunnel dédié aux plants de salade et de cornichons ! Quelques arrosages et 6 semaines plus tard, les plants sont prêts à être transplantés : cela devrait donc tomber fin mai, début juin. Les annuelles poussent vite : une plantation à cette date suffira amplement pour garnir mon massif avant l'été ! Autre avantage, le feuillage des tulipes aura eu le temps de sécher et je pourrai les arracher sans dommage pour les réutiliser l'année d'après.

Sinon, j'ai déjà les Stipa, et je prendrai les Coréopsis en godets au rayon vivaces, car ils se multiplient par bouture. La verveine de Buenos Aires peut aussi se semer, mais comme elle est difficile, je préfère l'acheter elle aussi en godet (on dirait qu'elle ne germe que si ses graines sont tombées là toutes seules...).

Qui dit été dit aussi bulbes ! Quand j'ai créé le massif de vivaces à l'arrière-plan, j'ai volontairement laissé un trou pour pouvoir planter un dahlia que je peux aussi changer tous les ans. En plus les dahlias sont excellents pour prolonger les floraisons tard en saison : ils coiffent toutes les vivaces au poteau, même les asters ! Cela fait plusieurs années que j'ai utilisé le Dahlia 'Twyning's After Eight', repéré en Angleterre pour son feuillage très noir qui contraste avec ses fleurs simples blanches à cœur doré (simples donc sans nettoyage !).

Dahlia 'Twyning's After Eight', toujours en fleurs malgré les brumes de novembre !
Dahlia 'Twyning's After Eight', toujours en fleurs malgré les brumes de novembre !

Mais l'été prochain, c'est décidé, je change radicalement en le remplaçant par un Pennisetum macrourum, une graminée légère aux épis élancés de couleur beige à crème. Elle est très populaire dans les collectivités : on la voit dans presque tous les massifs en ville ! Sa silhouette très graphique va donner plus de structure à ma composition de vivaces : je n'ai pas encore de plantes de cette "forme" à cet endroit. Il se sème aussi très facilement et n'en est pas moins spectaculaire dès se première année. Si l'hiver est doux et surtout pas trop humide, ce Pennisetum va pouvoir rester en place pendant plusieurs années.

Pennisetum macrourum 'Tail Feathers' associé à des SunPatiens dans un massif en ville
Pennisetum macrourum 'Tail Feathers' associé à des SunPatiens dans un massif en ville

Pour terminer, je dois imaginer les deux potées qui encadreront la porte d'entrée : pour ça j'utilise des plantes de boutures vendues en mini-mottes. Le plus souvent j'utilise des tons pêche-abricot car ils rappellent la couleur des boutons du rosier 'Pénélope' juste à côté. L'année dernière j'avais utilisé un pétunia très nuancé trouvé en jardinerie, mais il a manqué un feuillage pour adoucir la composition. A cet endroit, le soleil n'arrive qu'en fin d'après-midi et je dois privilégier des fleurs qui acceptent bien la mi-ombre : j'imagine donc le bégonia semi-retombant 'Chardonnay' aux grosses fleurs couleur "champagne", accompagné d'une mousseline blanche avec l'euphorbe 'Diamond Frost'. C'est une plante légère (mais très solide !) qui sera parfaite pour mettre en valeur le bégonia. Côté feuillage, ce sera le noir charbonneux du coléus 'Black Prince', qui sera donc l'élément érigé de cette association.

'été dernier, mes potées estivales associaient un pétunia avec des lobélias bleus et une marguerite du Cap (Osteospermum) pourpre.
L'été dernier, mes potées estivales associaient un pétunia avec des lobélias bleus et une marguerite du Cap (Osteospermum) pourpre.
Pour cet été, je prévois de garnir mes potées avec le Bégonia tubéreux 'Chardonnay' associé à l'euphorbe 'Diamond Frost' et au Coléus 'Black Prince'
Pour cet été, je prévois de garnir mes potées avec le Bégonia tubéreux 'Chardonnay' associé à l'euphorbe 'Diamond Frost' et au Coléus 'Black Prince'

 

Cet été... on s'y voit déjà, non ?

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

5 réflexions au sujet de « Anticiper l'été ! »

  • Sylvaine

    Les annuelles sont irremplaçables pour fleurir l'été et j'aime changer tous les ans pour varier les couleurs, les formes.

    Répondre
  • Daelin

    J'ai hâte de voir mon jardin en fleur. Comme vous, j'adore les fleurs d'été, avec toutes les belles couleurs. Le printemps était un peu difficile cette année car il y avait des périodes très chauds très tôt, suivis par des vagues de froid qui pouvaient endommager les plantes bourgeonnantes. Quand même, je pense que mes fleurs vont bien pousser sans problème.

    Répondre
    • Pierre

      C'est vrai, le printemps n'est jamais facile ! Dans mon jardin du Nord, les jeunes annuelles ont eu froid et leurs feuilles ont pris une teinte rouge-brun foncé, ce n'est pas grave car c'est ainsi qu'elles se protègent, ça passera d'ici quelques semaines. Mais cela me rappelle qu'avec les annuelles "rien ne sert de courir, il faut partir à point !" Vivement la floraison !

      Répondre
  • DORCHIES

    Après notre construction (10ans) nous avons planté divers arbustes verts et fleuris qui prennent aujourd'hui trop d'ampleur, dois-je en supprimer ?

    Répondre
    • Pierre

      Il est vrai qu'en démarrant un nouveau jardin, on a toujours tendance à planter trop serré. Si les plantes se gênent aujourd'hui, peut-être que certaines supporteront une taille sévère, tandis que d'autres devront sans doute être arrachés purement et simplement. Cela dépend des variétés !

      Répondre
Laisser un commentaire