En ce moment : Jusqu'à -50% sur les fruitiers
L’arrosage des plantes pendant ou après une sécheresse

L’arrosage des plantes pendant ou après une sécheresse

Gérer le manque d'eau au jardin et sur la terrasse

Sommaire

Mis à jour le 31 Juillet 2023  par Sophie 5 min.

Il n’a échappé à personne que d’année en année, les périodes de sécheresse se font plus précoces, plus nombreuses et plus longues. Tous les départements sont touchés par les restrictions d’eau imposées par les préfectures car l’eau est une ressource infiniment précieuse qu’il nous faut désormais économiser. Malgré tout, le jardin faisant triste mine en période de sécheresse, il est important de savoir gérer au mieux l’arrosage pour à la fois économiser les ressources en eau et prendre soin de nos plantes.

En respectant certains conseils de bon sens, il est possible de limiter les dégâts. Découvrez comment arroser les plantes en temps de sécheresse. 

Difficulté

Quand et comment arroser par temps très sec ?

Avant toute chose, tenez-vous informé des restrictions d’eau mises en place dans votre département selon le niveau d’alerte et respectez-les scrupuleusement. 

  1. Récupérez l’eau en amont, en prévision des épisodes de sécheresse lors des périodes pluvieuses. Les récupérateurs d’eau se trouvent facilement de nos jours. N’hésitez pas à en installer plusieurs si vous avez la place, l’investissement sera vite rentabilisé par les économies que vous ferez, sans parler du geste pour la planète. Veillez à bien couvrir vos contenants afin de ne pas participer à la prolifération des moustiques !
  2. Récupérez l’eau au quotidien, y compris pendant la sécheresse. Eau de nettoyage des légumes, du rinçage des mains grâce à une petite bassine placée dans le lavabo… Si vous décidez d’utiliser un savon de Marseille pour la douche, placez un seau dans celle-ci et vous récupérerez de précieux litres d’eau chaque jour, parfaitement utilisable pour l’arrosage de votre jardin et des plantes en pot.
  3. Disposez un paillage au pied de vos plantes sur minimum 6 cm d’épaisseur pour maintenir la fraîcheur au sol et empêcher l’évaporation. En cas de pluie d’orage, ce paillage limitera considérablement le ruissellement.
  4. Créez de l’ombre pour protéger vos plantes : voiles d’ombrage au-dessus des végétaux les plus fragiles, parasols, cagettes en bois pour le potager, etc.
  5. Binez le sol avant d’arroser pour casser la croûte de terre dure et imperméable en surface. Cette action permettra une meilleure diffusion de l’eau dans le sol.
  6. Aménagez des cuvettes d’arrosage au pied de vos végétaux. L’eau d’arrosage restera ainsi bien au pied plutôt que de ruisseler autour sans aucun effet bénéfique.
  7. Concentrez vos arrosages durant les heures les moins chaudes de la journée (le matin jusqu’à 8h ou le soir à partir de 20h) pour conserver plus longtemps une atmosphère humide. Vous économiserez ainsi 10 à 20% d’eau par rapport à un arrosage effectué en pleine journée.
  8. Faites des arrosages espacés, mais copieux. En effet, avec des apports d’eau trop rapprochés et trop superficiels, vos plantes ne vont pas développer leur système racinaire en profondeur, mais celui-ci restera en surface, là où le sol sèchera immédiatement dès les premières chaleurs. Apprenez-leur à devenir plus autonomes et à aller chercher l’eau en profondeur dans le sol grâce à un enracinement profond.
  9. Pour diffuser l’eau en fines gouttelettes, installez une pomme d’arrosage sur vos arrosoirs et jets d’eau. Celle-ci pénétrera de façon plus efficace jusqu’aux racines.
  10. Concentrez l’eau d’arrosage au niveau du sol et évitez d’arroser les feuillages
  11. Coupez les fleurs fanées pour permettre aux plantes d’économiser toutes leurs ressources. En cas de forte déshydratation, supprimez la moitié des fleurs.
  12. Taillez les plantes vivaces pour réduire l’évaporation, selon la technique du « Chelsea Chop »
  13. N’arrachez pas les mauvaises herbes : le couvert végétal protège le sol des rayons du soleil et donc du dessèchement. Supprimez simplement les hampes florales pour éviter que les adventices ne se ressèment partout dans vos massifs.
arrosage des plantes pendant ou après une sécheresse

La récupération de l’eau et la création de cuvettes d’arrosage sont deux moyens très efficaces pour économiser l’eau potable et passer sans encombre les périodes de sécheresse au jardin

L’installation d’un système d’arrosage par goutte-à-goutte est intéressante pour économiser l’eau et la diffuser directement au pied des plantes. Ce système peut être géré par un programmateur qui déclenchera l’arrosage de nuit par exemple. Vous serez à la fois exempté d’une corvée et ferez de réelles économies d’eau ! Cette installation, qui n’est pas si compliquée, peut être faite par vos soins ou réalisée par un professionnel. Les oyas sont également des solutions d’arrosage très économes et faciles à mettre en place au potager ou au sein de massifs de plantes gourmandes en eau.

Et après ?

Lorsque la sécheresse n’est plus qu’un mauvais souvenir, l’objectif est de faire le nécessaire pour que les plantes de votre jardin se remettent dans de bonnes conditions. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou sur le site de votre préfecture pour savoir si les restrictions d’usage de l’eau sont levées ou non. Là encore, respectez les consignes.

  1. Binez à nouveau vos massifs, pieds de haie, pieds des arbres, bref partout où c’est possible et nécessaire. Profitez d’une pluie pour intervenir juste après.
  2. Reformez les cuvettes d’arrosage
  3. Complétez le paillage là où il a diminué ; les feuilles d’automne vont bientôt tomber, c’est le moment d’en profiter !
  4. Si les pluies se font attendre ou sont insuffisantes, arrosez vos végétaux qui font le plus triste mine, en apportant l’équivalent d’un arrosoir par plante, environ une fois par semaine. S’agissant de grands sujets (arbustes développés, arbres), la quantité d’eau devra être d’au moins 50 litres par sujet.
  5. Un apport de compost aidera vos végétaux à reprendre des forces après cette épreuve.
arrosage des plantes pendant ou après une sécheresse

Dans les massifs tout comme au potager, le binage vaudra toujours deux arrosages !

L'arrosage des plantes en pot

Les plantes cultivées sur la terrasse ou le balcon en pots, jardinières ou bacs ont besoin d’une attention particulière concernant l’arrosage : l’eau a tendance à s’évaporer plus vite qu’en pleine terre et le système racinaire des plantes ne peut s’y développer pour aller chercher l’eau en profondeur.

  1. Privilégiez les pots en terre cuite : les contenants en plastique ou en métal ou encore en fer attirent et concentrent la chaleur, tandis que ceux en terre cuite conservent l’humidité et la fraîcheur.

  2. Disposez un paillage au pied de vos plantes en pot pour maintenir la fraîcheur du substrat et empêcher l’évaporation. Si le paillage organique (copeaux, écorces…) ne vous plaît pas sur la terrasse, vous pouvez le remplacer par un paillage minéral (graviers, galets…). En plein soleil, privilégiez les couleurs claires pour éviter les surchauffes.

  3. Mélangez à votre substrat un rétenteur d’eau en surface, cela vous permettra d’espacer les arrosages.

  4. Créez de l’ombre pour protéger vos plantes : voiles d’ombrage, parasols, etc. Rassemblez vos potées aux endroits les plus abrités du soleil en pleine journée et ombragez les petits pots en les plaçant derrière les plus grands.

  5. Cassez la croûte de surface régulièrement pour une meilleure diffusion de l’eau dans le substrat.

  6. Placez des coupelles sous les pots pour récupérer l’eau et en faire profiter vos plantes plus longtemps. N’oubliez pas de les nettoyer une fois par semaine pour éviter la prolifération des moustiques près de la maison !

  7. Comme au jardin, concentrez vos arrosages durant les heures les moins chaudes de la journée (tôt le matin ou tard le soir) pour conserver plus longtemps une atmosphère humide.

  8. Arrosez régulièrement selon les besoins de chaque plante (un Yucca n’a pas les mêmes besoins qu’un Fuchsia).

  9. Concentrez l’eau d’arrosage au niveau du sol et évitez d’arroser les feuillages

  10. Coupez les fleurs fanées régulièrement, et en cas de forte canicule supprimez la moitié des fleurs.

  11. Taillez les plantes qui s’y prêtent (annuelles, vivaces) pour réduire l’évaporation, selon la technique du « Chelsea Chop »

Une fois la période de sécheresse passée, coupez et taillez les dernières fleurs fanées et les branches desséchées. Pour qu’elles retrouvent plus facilement des couleurs, bassinez les plantes flétries en les faisant tremper dans un seau d’eau.

arrosage des plantes pendant ou après une sécheresse

Sur la terrasse ou le balcon, des plantes installées à l’ombre dans des pots en terre cuite avec un paillage minéral ou organique passeront mieux les périodes de sécheresse

Comme au jardin, pour vous faciliter la vie au quotidien et en cas d’absence, mettre en place un arrosage automatique est une solution très intéressante. 

→ Découvrez les solutions d’arrosage sur un balcon ou une terrasse et comment installer un arrosage automatique sur balcon ou terrasse

Commentaires

arrosage des plantes avant et apres une secheresse