Les solutions d’arrosage sur un balcon ou une terrasse

Les solutions d’arrosage sur un balcon ou une terrasse

Une irrigation efficace et ciblée pour vos plantes en pot

Sommaire

Mis à jour le 10 Juillet 2024  par Christine 6 min.

Il existe plusieurs solutions d’arrosage automatique pour les balcons et terrasses avec ou sans robinet. Que vous souhaitiez vous en servir juste pour vous simplifier la tâche quotidiennement ou pour vous remplacer en cas d’absence, les systèmes d’arrosage autonomes permettent d’alimenter en eau vos plantes de manière régulière et précise : l’arrosage se fait directement au pied de la plante, en juste quantité et sans mouiller le feuillage. Cônes d’arrosage, pots à réserve d’eau, ollas, kit d’arrosage goutte-à-goutte avec réserve d’eau ou raccord à une arrivée d’eau, ces systèmes économes en eau sont bien utiles si vous n’avez pas le temps d’arroser vos plantes. Découvrez les différentes solutions qui s’offrent à vous pour répondre aux besoins hydriques de vos plantes fleuries en jardinières, arbustes en pot ou de votre potager en bac !

Difficulté

Les cônes d’arrosage

Système d’arrosage facile à mettre en place et peu coûteux, le cône d’arrosage est une solution efficace pour arroser les plantes en pot et jardinières en cas d’absence, sans aucune source d’énergie. Vissez simplement le cône sur une bouteille remplie d’eau et plantez-le dans vos potées. Grâce à cette bouteille d’eau renversée, l’eau se diffuse alors en continu au pied de vos plantes. Il existe différentes tailles de cônes, disponibles dans diverses matières : céramique, terre cuite, plastique ou verre. Lors de l’achat, référez-vous aux recommandations du fabricant pour faire votre choix en fonction de la taille du contenant, des plantes à arroser (besoins en eau propre à chaque végétal) et de la durée de votre absence. En fonction du modèle choisi, le système de diffusion de l’eau au pied de la plante peut être différent et certains cônes ne nécessitent pas forcément une bouteille (globe d’arrosage en verre par exemple).

Nos conseils pour l’utilisation du cône d’irrigation avec bouteille :

  • Plantez le cône dans un substrat bien humide.
  • Faites un trou au fond de la bouteille pour créer un appel d’air. Vous pouvez aussi choisir de couper le fond de la bouteille. Cela facilite les futurs remplissages, mais pensez à recouvrir la bouteille d’un sachet maintenu par un élastique pour éviter l’évaporation de l’eau.
  • N’utilisez pas ce système pour les plantes peu gourmandes en eau, comme les cactus et les plantes grasses.
  • Ne placez pas le cône à réserve d’eau près du bord du pot, mais à proximité de la plante (en respectant une distance raisonnable).
  • Si besoin, vous pouvez maintenir la bouteille à l’aide de tuteurs piqués autour de la bouteille.
arrosage autonome plante en pot

Globe d’arrosage en verre à gauche. À droite, le cône d’arrosage en plastique diffuse l’eau au goutte-à-goutte par le petit goutteur réglable jaune

Les pots à réserve d’eau

Disponibles sous diverses formes et tailles, les contenants à réserve d’eau sont recommandés pour les plantes appréciant une terre toujours humide (plantes fleuries et plantes vertes). Très souvent disponibles en plastiques, ces pots, cache-pots ou jardinières sont dotés d’un double-fond permettant de stocker une quantité d’eau sous le substrat. Parfois, une jauge indique le niveau d’eau. Une grille ou un plateau percé sert de séparation entre le réservoir d’eau et la terre. L’eau versée dans la réserve remonte par capillarité et humidifie la terre en continu. L’inconvénient principal de ce système d’arrosage : les plantes encourent un risque d’asphyxie des racines lors de pluies successives. Point positif, les plus grands réservoirs permettent à la plante d’être autonome en eau pendant deux à trois mois.

Nos conseils pour l’utilisation des contenants à réserve d’eau :

  • N’utilisez pas ces pots pour les conifères, plantes aromatiques, cactées et succulentes, voire certains arbustes d’ornements qui craignent l’humidité permanente.
  • Assurez-vous que le contenant est muni d’un système de trop-plein permettant au surplus d’eau de s’évacuer.
  • Préférez un substrat léger lors de la plantation pour favoriser une bonne diffusion auprès des racines de la plante.
  • Après la plantation et lors des mois suivants, arrosez votre plante par le dessus, le temps que les racines se développent plus profondément.
pot à réserve d'eau pour balcon terrasse

Pot avec réserve d’eau et indicateur du niveau d’eau

Les ollas (ou oyas)

Les poteries d’arrosage appelées “ollas” (signifiant « pot » ou « marmite » en espagnol) sont utilisées depuis plusieurs milliers d’années. Ce système d’irrigation consiste à enterrer ou à piquer un réservoir à proximité des végétaux, puis à le remplir d’eau. La olla en céramique microporeuse diffuse alors l’eau petit à petit au pied de la plante grâce à sa porosité. La plante peut alors puiser l’eau dont elle a besoin. Un couvercle amovible est placé sur la olla pour limiter l’évaporation de l’eau et empêcher la pénétration de corps étrangers dans l’eau. Les ollas existent en différentes tailles. Les plus grandes sont généralement utilisées en pleine terre, au jardin ou au potager. Mais, pour un arbuste en grand bac, vous pouvez utiliser une grande oya (1 à 2 litres) à enterrer au moment de la plantation. Les mini-ollas à planter, elles, prennent place dans les petits pots, bacs et jardinières sur la terrasse ou le balcon.

Pour tout savoir sur cette méthode d’irrigation, découvrez notre fiche conseil : Les ollas ou oyas : un système d’arrosage performant et économique

Fabriquez votre propre olla grâce à notre tutoriel : Fabriquer une olla maison pour arroser le jardin

oya pot terrasse balcon

Petite olla à planter pour plante en pot

Le goutte-à-goutte

L’arrosage par goutte-à-goutte permet de diffuser l’eau directement au pied des plantes de manière précise, ciblée et ainsi de limiter les pertes en eau. Très économique par rapport à un arrosage traditionnel, il existe plusieurs systèmes de micro-irrigation utilisables sur la terrasse et le balcon, à raccorder à une arrivée d’eau ou à un réservoir. L’investissement peut être important à l’achat, mais cette solution est efficace et économe à long terme. Prenez le temps d’analyser votre terrasse ou balcon pour optimiser l’installation de votre système d’arrosage et connaître la longueur de tuyaux nécessaires. N’hésitez pas à faire un plan pour tout prévoir.

Les systèmes en goutte-à-goutte avec réserve d’eau

Si vous ne bénéficiez pas d’une arrivée d’eau sur votre balcon ou sur votre terrasse, sachez qu’il existe également des kits d’arrosage en goutte-à-goutte qui n’ont pas besoin d’être raccordés à un robinet. Appelés aussi “arrosoirs automatiques”, ces systèmes sont dotés ou non d’une pompe électrique.

  • Sans pompe : une réserve d’eau munie d’une canne siphon est placée en hauteur (environ 80 cm au-dessus des plantes en pot). Un tuyau souple branché sur la canne relie les goutteurs en plastique installés dans les différents pots, créant ainsi un réseau de tuyaux. L’eau puisée dans la réserve circule par gravitation, de la réserve jusqu’aux plantes. Ce système peut aussi bien être utilisé sur les plantes d’intérieur que sur les plantes d’extérieurs en pot ou jardinière.
  • Avec pompe : celle-ci permet l’alimentation en eau via un grand récipient, fourni ou non avec le kit (seau, bidon…). Un programmateur automatique gère seul les arrosages. Un branchement électrique est à prévoir pour faire fonctionner le pompe.
arrosage réserve d'eau

Schéma d’installation d’un système d’arrosage avec réserve d’eau : 1) arrivée d’eau, 2) centrale d’irrigation, 3) raccords sur tuyau principal, 4) bouchon de fin de ligne, 5) goutteurs, 6) bouchons amovibles pour réseau secondaire, 7) tuyau principal d’alimentation

Les kits de goutte-goutte à raccorder à un robinet

L’alimentation en eau de ces systèmes d’irrigation se fait par un raccordement à une arrivée d’eau. Parfaits pour les grandes terrasses ou grands balcons, ces kits goutte-à-goutte sont généralement composés :

  • d’une centrale d’irrigation permettant de gérer la pression,
  • de raccords : dérivations en T, adaptateurs, réducteurs et bouchons,
  • de goutteurs ou micro-asperseurs,
  • d’un tuyau d’alimentation centrale (en général 13 mm de diamètre),
  • d’un tuyau d’irrigation souple et plus fin qui alimente les goutteurs ou asperseurs,
  • et des supports pour maintenir les tuyaux en place sur le substrat.

Certains modèles comprennent une pompe pour un raccordement à un récupérateur d’eau de pluie, d’autre un programmateur pour pouvoir arroser en fonction de l’horaire, la durée, la fréquence et la quantité souhaités. Sachez que tous les kits ne sont pas forcément dotés d’un programmateur.

kit arrosage goutte à goutte

L’avantage de ce système réside dans la possibilité de créer un ou plusieurs réseaux de tuyaux en fonction de vos besoins et offre donc plus de possibilités qu’avec un système avec réservoir d’eau. Très modulables, différents types de goutteurs peuvent être utilisés et placés sur le tuyau en direction des plantes. En voici quelques exemples :

  • le goutteur autorégulant donne le même débit sur toute la longueur du tuyau, que ce soit au début ou à la fin,
  • le goutteur réglable permet de régler le débit d’eau selon les besoins de chaque plante,
  • le goutteur à débit fixe sur lequel aucun réglage n’est possible est à utiliser pour les plantes ayant un même besoin d’eau ou si vous avez peu de plantes en pot,
  • le goutteur en ligne, pour arroser plusieurs plantes dans un même contenant, de type jardinière ou bac rectangulaire.

Pour aller plus loin

Pour compléter votre arrosage, consultez aussi notre fiche conseil pour tout savoir sur les hydrorétenteurs .

Commentaires

Solutions pour arroser ses plantes sur balcon ou terrasses
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.