Jardiner par temps chaud : nos 8 conseils

Jardiner par temps chaud : nos 8 conseils

Des gestes simples pour aider nos végétaux à survivre en cas de sécheresse, vague de chaleur ou canicule

Sommaire

Mis à jour le 27 Juin 2023  par Marion 6 min.

Chaleur et sécheresse, comme nous venons de le vivre après cet été record, peuvent rapidement faire souffrir nos jardins et nos plantes. Feuilles jaunies, croissance stoppée ou encore absence de fructification sont autant de symptômes à prendre en compte pour éviter un coup de chaud fatal.

Pour aider nos végétaux à survivre en cas de canicules ou sécheresse intense, il est possible de mettre en place quelques gestes préventifs et de bons sens.

Voici donc nos conseils pour protéger jardin, potager et plantes en pot pendant une vague de chaleur.

Été Difficulté

Préparez le sol en amont

Le soleil et la sécheresse vont créer au fur et à mesure une croute superficielle imperméable, surtout si votre terre est naturellement compacte et argileuse. L’eau d’arrosage ou de pluie ne pourra donc plus pénétrer correctement pour désaltérer vos plantes.

Le binage permet de casser cette croute desséchée pour que l’eau puisse s’infiltrer en profondeur dans le sol, jusqu’aux racines des végétaux. Les jardiniers expérimentés vous diront d’ailleurs toujours qu’un bon binage vaut 2 arrosages ! Pensez seulement à biner avant l’arrosage et non après.

Vous pouvez aussi créer de petites cuvette ou rigole autour du pied de certaines plantes, afin que l’eau ait bien le temps d’être bue par le sol avant de ruisseler.

jardiner par temps chaud secheresse conseils astuces

La binette, un outil indispensable lors des sécheresses

Installez un paillage épais

Nous vantons régulièrement les avantages du paillage pour les plantes. En plus de limiter le développement d’adventices (« mauvaises herbes ») qui concurrencent les végétaux, il permet en effet :

  • d’empêcher la surchauffe du sol (les rayons du soleil ne tapent plus en direct à la surface) ;
  • de réduire l’évaporation naturelle ;
  • de conserver plus longtemps l’humidité dans le substrat.

Pour être efficace en période de chaleur ou canicule, le paillage doit être d’une épaisseur d’au moins 8 à 10 cm. Privilégiez le paillage naturel : lin, chanvre, sarrasin, déchets végétaux broyés ou encore tontes de jardin préalablement séchées.

Le paillage sera installé sur sol humide, après un arrosage copieux, et non sur sol sec. Installez-le aussi bien au jardin d’ornement qu’au potager ou au pied des plantes cultivées en pots.

jardiner par temps chaud secheresse conseils astuces

Le paillage a un effet protecteur et régulateur de chaleur

Arrosez au bon moment

Pour l’arrosage du jardin lorsqu’il fait chaud, il existe 2 écoles : celle qui préconise un arrosage « à la fraîche » tôt le matin avant le lever du soleil, ou celle qui préfère un arrosage en soirée lorsque les températures retombent après le coucher du soleil.

Dans tous les cas, le but est logiquement d’arroser lorsque les températures sont les plus fraîches et lorsque les rayons du soleil ne tapent plus sur le sol. Evitez donc généralement tout arrosage entre 10h et 20h.

Ce geste de bon sens limitera l’évaporation naturelle et permettra à la terre d’avoir le temps de bien absorber l’eau pour hydrater correctement les végétaux.

jardiner par temps chaud secheresse conseils astuces

Arrosez de préférence très tôt le matin, lorsque les températures sont les plus fraîches

Arrosez de la bonne manière

Pour aider le jardin en cas de coup de chaleur, mieux vaut privilégier des arrosages moins réguliers, mais plus abondants. Des arrosages fréquents en petite quantité rendent en effet les plantes plus dépendantes et moins résistantes au manque d’eau. Leurs racines vont rester superficielles au lieu de se développer en profondeur dans le sol pour aller y chercher l’humidité naturelle. Préférez donc un bon arrosage tous les 2 à 3 jours, plutôt qu’un petit arrosage quotidien.

Pensez également à arroser au pied des plantes et non sur les feuillages pour éviter :

  • l’effet « loupe » qui peut accentuer les brûlures du soleil ;
  • le développement de maladies cryptogamiques, favorisé par le cocktail chaleur + humidité ;
  • un choc de température qui fragiliserait encore davantage les végétaux.

Soyez également vigilant avec la température de l’eau d’arrosage : si elle provient d’un tuyau resté au soleil, d’une cuve non-abritée ou d’un robinet à l’extérieur, elle peut avoir chauffé et provoquer brûlures ou chocs thermiques.

Enfin, vous pouvez bien sûr opter pour un arrosage automatique (n’hésitez d’ailleurs pas à pailler aussi les tuyaux pour éviter qu’ils ne se réchauffent dans la journée). Certains modèles automatiques peuvent même se mettre en route en fonction de la luminosité, une fois le soleil couché ou avant son lever.

En complément, découvrez nos articles :

jardiner par temps chaud secheresse conseils astuces

Attention à ne pas laisser les tuyaux d’arrosage en pleine chaleur…

Soulagez les végétaux

Quelques petits gestes de tailles permettront aux végétaux de gaspiller moins d’énergie en période de chaleur.

  • Eliminez les fleurs fanées au fur et à mesure, avant qu’elles ne produisent des graines ou des fruits qui épuisent davantage les réserves la plante.
  • En cas de canicule, coupez même une fleur sur 2 ou éliminez les nouveaux boutons pour économiser les ressources des végétaux.
  • Taillez les branches des plantes vivaces buissonnantes qui fleurissent en été, pour limiter l’évaporation.
jardiner par temps chaud secheresse conseils astuces

Supprimer quelques fleurs aide les plantes à moins souffrir de la chaleur

Apportez de l’ombrage

Que ce soit au potager, sous serre ou au jardin d’ornement, l’ajout d’ombrage permettra de limiter l’évaporation de l’eau et l’assèchement du sol.

Il existe plusieurs solutions :

  • retournez une cagette au-dessus des petites plantes ou végétaux bas ;
  • tendez un voile d’ombrage ou, à défaut, détournez des voiles d’hivernage, des filets de camouflage ou des draps pour ombrer une grande surface ;
  • investissez dans des tunnels d’ombrage ;
  • installez un paravent ou un écran de canisses pour protéger les plantes des rayons les plus chauds du sud et de l’ouest ;
  • en recours de fortune, plantez un parasol pour protéger un arbuste particulièrement sensible.

Pour le futur, pensez aussi à l’installation d’arbustes de haie, qui serviront d’ombrage naturel. Privilégiez les variétés locales et les essences diversifiées.

jardiner par temps chaud secheresse conseils astuces

Au pire, un parasol fait souvent l’affaire pour protéger une plante en particulier

Gérez les plantes en pot

Les plantes en pot souffrent davantage en cas de sécheresse et chaleur. Le substrat disponible étant plus limité, l’eau s’évapore rapidement et les pots ont tendance à vite s’échauffer. Les racines des végétaux ne peuvent pas non plus puiser en profondeur dans le sol à la recherche d’humidité.

  1. Commencez par déplacer les pots les moins encombrants à l’ombre des arbres ou des installations alentour (cabanon de jardin, pergola, etc.). Si ce n’est pas possible, installez-les au moins en exposition plus douce, au nord ou à l’est, mais à l’abri des vents desséchants.
  2. Regroupez les pots, afin que chacun profite de l’évapotranspiration naturelle et d’un microclimat bénéfique.
  3. Si le substrat est particulièrement desséché, optez pour un bassinage plutôt que pour un arrosage classique. Pour cela, immergez la plante et son contenant dans environ 5 cm d’eau pendant 10 à 15 minutes, jusqu’à ce que le substrat se soit complètement réhydraté par capillarité.
  4. Ajoutez une soucoupe sous les pots, afin que l’eau ne s’évacue pas trop rapidement et que la plante ait le temps de se réhydrater en profondeur.
  5. Ajoutez des cache-pots en matière naturelle (osier, paille,…) pour protéger les contenants des rayons directs du soleil.
  6. Evitez les contenants en métal (zinc, aluminium, fer, …) et les contenants de couleur foncé, qui captent davantage la chaleur.
  7. Ajoutez des billes d’argiles ou des rétenteurs d’eau en mélange dans le substrat : ils capteront le liquide pour le redistribuer petit à petit aux plantes pendant plus longtemps.
  8. Installez des ollas, ces systèmes d’irrigation qui permettent d’économiser l’eau et de limiter l’évaporation naturelle. Pour plus d’informations : Les ollas ou oyas : un système d’arrosage performant et économique.
jardiner par temps chaud secheresse conseils astuces

Regroupez au maximum les plantes en pot

Stoppez les plantations et apports d’engrais

Même les végétaux réputés frugaux et résistants aux conditions extrêmes ont besoin de temps et d’arrosage pour s’acclimater. La période idéale pour les plantations est donc souvent en automne : les températures sont encore clémentes et les végétaux disposent de plusieurs mois pour développer leur système racinaire correctement, avant de devoir subir sécheresse et canicule potentielles.

Si vous avez craqué pour des végétaux en été, mieux vaut attendre la fin d’une vague de chaleur pour procéder à la transplantation ou au rempotage. Même constat si vous avez des semis à repiquer : faites-les patienter quelques jours en situation abritée.

De même, en période de sécheresse, l’apport d’engrais et fertilisants sera stoppé, car inutile. Les végétaux ne peuvent en effet plus correctement assimiler les nutriments.

A noter qu’en amont, grandir dans un substrat adapté à leurs besoins, de bonne qualité, riche en matière organique, aidera les végétaux à être plus résistants face aux températures extrêmes.

Commentaires

jardiner par temps chaud
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.