Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Sesleria : plantation, culture, entretien

La Sesleria en quelques mots

  • Cette graminée basse forme une belle touffe impeccable toute l’année qui ne s’étale pas
  • Elle séduit pour son fin feuillage persistant joliment coloré et ses inflorescences légères en minces épis
  • Attractive toute l’année, totalement rustique, elle s’adapte à une grande variété de sols
  • Elle s’installe en plein soleil, à mi-ombre ou même à l’ombre sèche
  • Elle s’invite dans les jardins naturels ou contemporains, partout, même en pot

Le mot de notre experte

Discrète mais élégante en toute saison, la Sesleria est une petite graminée persistante intéressante à bien des égards. On l’apprécie pour la finesse du feuillage, comme chez la Sesleria automnalis, parfois nommée Seslérie d’automne, mais aussi pour sa floraison au printemps ou en été, en minces épis plumeux blancs verdâtres ou argentés chez la Sesleria argentea.

Elle forme une petite touffe très dense, de 30 à 70 cm de hauteur, en fonction des espèces et des conditions de culture. Elle fait partie de ces graminées basses qui restent belles pendant toute la mauvaise saison et sont non-envahissantes.

Rustique et insensible aux conditions difficiles, ni trop grande, ni trop petite, elle pousse partout, se contentant de peu. Elle pousse au soleil ou à mi-ombre en sol plutôt sec, toujours impérativement drainé.

Dotée d’une élégance naturelle, elle apportera structure et volume à tous les jardins, du plus sauvage au plus contemporain, en bordure des massifs de vivaces, dans une prairie fleurie ou même en potée.

Choisissez dans notre collection de Seslerias celle qui vous plaît, cette graminée vivace à l’aise dans tous les jardins !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Sesleria

Famille : Poaceae

Noms communs : Sesleria

Floraison : mai-juin à octobre

Hauteur : 0,30 à 0,70 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : pauvre et filtrant, bien drainé

Rusticité : -15 °C et au-delà

La Sesleria est une petite espèce de graminée vivace basse appartenant à la famille des poacées. Le genre compte 33 espèces originaires des régions montagneuses, ou des prairies sèches ou humides, d’Europe centrale, de l’est et du sud-est, parmi lesquelles plusieurs vivaces, à l’image de la Sesleria automnalis, qui fleurit tard en saison. On rencontre également dans nos jardins, la Sesleria caerulea ou seslérie bleue, Sesleria argentea ou seslérie argentée ou encore Sesleria heufleriana, toutes totalement rustiques, tolérantes et parfaitement adaptées à tous nos climats.

Sesleria caerulea (à gauche), planche botanique de 1903

Cette graminée à souche cespiteuse, c’est-à-dire non traçante, forme une petite touffe herbacée et buissonnante atteignant 30 à 70 cm en tous sens en fleur. Elle s’installe lentement mais se révèle très longévive une fois bien enracinée. Le port est à la fois hérissé et un peu lâche, plus ou moins évasé, toujours gracieux et aérien.

Le feuillage fin est persistant, rendant cette graminée attrayante même en hiver. Il est composé de feuilles alternes, simples, étroites et linéaires. Longues de 15 à 50 cm et larges de 2 à 7 mm, effilées et aigües, elles sont pliées en « V » ou marquées par des nervures parallèles. Elles arborent des coloris variés d’une espèce à l’autre, allant du vert pâle, du vert-jaune au vert clair ou encore au vert glauque ou gris-bleuté.

Le feuillage est marcescent, il sèche mais persiste en hiver, prenant de jolis tons éteints.

De cette végétation graminiforme, la floraison émerge de mai à août selon les espèces et variétés. La Seslérie d’automne fleurit en fin d’été et jusqu’en octobre. Cette floraison prend la forme d’épillets plumeux, cylindriques ou allongés. Ces épis floraux tubulaires, évoquent de fins pinceaux. Ils se composent de fleurs vert anis et blanches, blanc-verdâtre, blanc-argenté ou encore bleu-noir. Ces inflorescences légères restent élégantes pendant toute la mauvaise saison, séchant à l’automne et fonçant souvent en fanant.

Sesleria automnalis et Sesleria heufleriana (© Andrey Zharkikh). A droite, Sesleria caerulea (© Wikimedia Commons-Stan Shebs)

Principales espèces

Sesleria argentea - Seslérie argentée Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
60 cm

Une petite espèce à l'allure très soignée composée d'un feuillage persistant fin, vert clair assez pâle ou vert chartreux en plein soleil. Cette espèce tolère les situations les plus sèches.

Sesleria autumnalis - Seslérie d'automne Godet de 9cm

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
40 cm

La plus répandue de toutes les sesleria ! Rustique et belle toute l'année, elle forme une touffe très dense et lumineuse.

Sesleria caerulea - Seslérie bleue Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
40 cm

Cette espèce est intéressante pour son port particulièrement compact, son feuillage vert-bleuté soutenu, mais aussi pour sa floraison bleu-violacé qui blondit avec le soleil.

Sesleria heufleriana - Seslerie en godet de 9 cm

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
40 cm

Plus précoce que les autres sesleria, elle fleurit en tout début d'été. Elle se distingue par son feuillage très net, gris-bleuté, virant au vert vif. Belle dans sa simplicité !

Sesleria nitida - Seslérie Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
70 cm

Plus haute et plus bleue que ses cousines ! Une herbe utile dans un talus ingrat ou en bordure d'allée.

Plantation

Où la planter ?

Parfaitement rustique (parfois jusqu’à -25°C en sol drainé), la Sesleria est une native des montagnes qui se plait partout, au nord comme au sud de la France, en plaine comme en montagne, ou en bord de mer.

N’étant pas une vivace exigeante, elle se contentera d’à peu près tous les types de sols, secs à frais, neutres à calcaires, (exceptés les sols acides) mais surtout bien drainés en hiver. Elle ne tolère pas les terrains trop lourds et retenant l’humidité qui asphyxient ses racines. Un terrain plutôt sec lui conviendra parfaitement. Elle s’accommode d’un sol pauvre, rocailleux. Elle s’installe au soleil comme à mi-ombre.

Cette plante non envahissante s’installe dans tous les jardins, dans un petit espace, ou en bordure d’allée, ou pour structurer un espace naturel si elle est plantée en masse. Elle est aussi intéressante pour former des pelouses sèches en jardin naturel ou en toit végétalisé. Sa végétation d’une infinité légèreté s’adapte à tous les décors. Dans un jardin de style contemporain, elle soulignera toutes les perspectives. Elle constitue également une excellente solution couvre-sol pour l’aménagement des zones difficiles, même à l’ombre. Elle s’impose aussi dans les potées ou jardinières fleuries.

Quand la planter ?

La plantation de la Sesleria se fait de préférence au printemps de février à avril pour une reprise rapide. Une plantation à l’automne de septembre à novembre, est également possible. Dans tous les cas, évitez de planter durant les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

Sesleria automnalis (© Andrey Zharkikh)

En pleine terre

Prévoyez 4 à 5 plants au m2, en espaçant les pieds de 30 à 60 cm. Elle gagne à être plantée par groupes de 5 à 10 plantes pour un bel effet de masse ou pour constituer une bordure d’allée légère mais étoffée.

Elle se plante impérativement dans un sol bien filtrant ne conservant pas d’humidité stagnante en hiver. En cas de sol lourd, apportez une pelletée de graviers, un peu de terreau ou du sable de rivière car cette jolie petite herbe a besoin d’une terre bien drainée.

  • Travaillez bien la terre en profondeur
  • Plantez dans un trou de plantation de 2 à 3 fois le volume du godet
  • Décompactez bien la terre extraite
  • Etalez des graviers ou des billes d’argile au fond du trou pour faciliter le drainage
  • Installez la motte au milieu du trou
  • Comblez la terre de jardin mélangée à 1/3 de terreau et de sable grossier
  • Tassez et arrosez copieusement

En pot

Veillez à ce que le substrat soit très drainant. Prévoyez un contenant d’au moins 50 cm de diamètre dont le fond est percé.

  • Etalez une couche drainante
  • Plantez dans un mélange de 1/3 de terreau universel, pour 2/3 de sable grossier
  • Arrosez

Entretien, taille et soins

Si la Sesleria se révèle très peu exigeante une fois bien enracinée, la première année suivant sa plantation, il faudra veiller à l’arroser régulièrement, mais sans excès, surtout en cas de fortes chaleurs ou de temps sec prolongé. Elle a besoin de davantage d’eau si les conditions sont trop sèches. Une fois bien installée, elle se montrera plus résistante à une courte période de sécheresse. En hiver, elle se contentera de l’eau du ciel.

Un paillage (paillette de lin, feuilles sèches…) au pied de la plante limitera l’évaporation en été et ainsi les arrosages.

Un  léger apport d’engrais organique 2 fois par an peut être apporté en cours de végétation surtout si le sol est très pauvre, cela favorisera la croissance.

En février-mars, avant la reprise de la végétation, rabattez la touffe à 10 cm du sol à l’aide d’une cisaille à haie pour laisser place au nouveau feuillage.

En pot

Les sujets cultivés en pot, auront besoin de davantage d’eau surtout par temps très chaud et venteux. Rempotez quand nécessaire tous les deux ans environ. Vous pouvez vous contenter d’un surfaçage une fois par an, en remplaçant le vieux substrat par du neuf sur quelques centimètres d’épaisseur. Inutile de remiser vos pots en hiver, cependant un emplacement abrité des pluies hivernales est conseillé.

Multiplication

La division des touffes de Sesleria est un bon moyen de pérenniser la plante. Procédez de préférence au printemps, sur une plante bien enracinée, après 3 à 4 ans de culture.

  • A l’aide d’une fourche-bêche, soulevez la touffe délicatement
  • D’un coup de bêche, sectionnez la touffe en 2, 3 parties
  • Prélevez quelques éclats vigoureux comportant suffisamment de racines
  • Replantez les éclats immédiatement dans un sol bien préparé
  • Arrosez copieusement

Associer

La Sesleria est idéale pour les petits ou grands espaces ensoleillés, même en sol sec l’été. Cette petite herbe folle trouve facilement sa place dans un jardin sauvage, comme dans une scène plus épurée d’un jardin contemporain et graphique, ou d’un jardin sec ou de gravier.

En rocaille sèche, elle s’associera à d’autres petites graminées comme la Festuca glauca ‘Golden Toupee’, des thyms, des orpins d’automne, ou de petits Helianthus.

La Sesleria peut être installée en bordure d’allée. Pour l’accompagner, pensez par exemple à d’autres graminées bien compactes et qui ne s’étendent pas, au Pennisetum alopecuroides ‘Hameln’ ou au Pennisetum alopecuroides ‘Cassian‘.

Dans un massif naturaliste, elle viendra en ponctuation, avec d’autres vivaces à floraison estivale. Associez-la à une Achillea filipendulina ‘Golden Plate’, aux Lavandes,  aux Asters. Elle permet d’alléger les floraisons de vivaces plus lourdes comme celles des Echinacées ou des Pavots d’Orient.

Dans une scène naturelle, comme les prairies naturalistes, vous pourrez la marier à d’autres graminées comme l’herbe aux écouvillons, le Calamagrostis brachytricha ou Herbe Aux Diamants, le Stipa tenuifolia, ensemble elles donneront relief et mouvement.

Dans un décor épuré dans un style très contemporain, rapprochez-la d’un Phyllostachys aureosulcata ‘Aureocaulis’, une variété de bambou très lumineuse, et d’une grande herbe folle comme le Panicum virgatum ‘Blue Darkness’ au feuillage panaché de pourpre-noir et de vert-bleuté.

→ Découvrez  7 autres idées d’association avec les Seslerias 

Au centre, Sesleria automnalis, accompagné d’Achillées, de pavots, de lavandes, d’Echinacées et d’Aster ericoides ‘Blue Wonder’

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire