Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Sedum ou Orpin : comment les planter, les cultiver et les multiplier

Les Sédums en quelques mots

  • Le Sedum est parfait pour constituer un jardin sec sans entretien ! Il pousse tout à fait bien sans engrais ni arrosage, même en sol très pauvre.
  • Sa floraison tardive apporte de la couleur en début d’automne, lorsque le jardin commence à manquer de fleurs.
  • Les fleurs de Sedum offrent une grande diversité de couleur. Découvrez les superbes floraisons roses de Sedum spectabile, jaunes de Sedum reflexum ou blanches de Sedum album !
  • Cultivez les variétés dressées comme Sedum telephium en massif ou bordure, et les tapissants (Sedum spurium, Sedum reflexum…) en couvre-sol.
  • Très robuste, le Sedum offre une résistance exceptionnelle à la sécheresse et aux écarts de température !

Le mot de notre Experte

Le Sedum est une plante exceptionnelle par sa résistance à la sécheresse, aux écarts de température ainsi qu’aux maladies et parasites. C’est une plante que l’on pourrait qualifier de très autonome. Elle se débrouille seule et vit tout à fait bien même si le jardinier ne s’en occupe pas ! Les boutures sont extrêmement faciles à réaliser. Elle est devenue la plante de référence pour les toitures végétales.

Très à la mode, le Sedum devient une plante de choix pour composer des jardins urbains, toitures végétales ou jardins économes en eau. Il répond aux préoccupations actuelles en matière d’écologie et jardinage urbain. Facile de culture, il occupe l’espace laissé libre par les autres plantes, dans les zones ingrates à sols superficiels, et permet de verdir et colorer ces lieux même en plein hiver (pour les espèces persistantes).

Il s’agit d’une plante grasse offrant une grande diversité, tant par ses formes que ses couleurs ! Son port peut être dressé ou tapissant, ses fleurs se déclinent en rose, blanc ou jaune, et suivant les variétés ses feuilles tirent plus ou moins sur le bleu-gris, le jaune-orangé ou le pourpre. Il est possible de mélanger les espèces pour obtenir un ensemble particulièrement coloré et varié ! Les feuilles prennent souvent des teintes rouge ou bronze à l’automne, ce qui les rend fort décoratives, même lorsque la floraison est terminée.

Le Sedum peut entrer aussi bien dans la composition de massifs (comme le Sedum ‘Matrona’) ou bordures, que dans la constitution de rocailles ou toitures végétalisées. Il peut également apporter une petite touche de couleur à un vieux muret en pierre !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Sedum sp.

Famille : Crassulacées

Nom commun : Sédum ou Orpin

Floraison : Août à Septembre-Octobre

Hauteur : 15 cm (espèces tapissantes) et 50 - 60 cm (espèces au port dressé)

Exposition : Soleil

Sol : Drainant, pauvre

Rusticité : - 15 °C

Les Sédums ont une large aire de répartition dans l’Hémisphère Nord. On trouve de nombreuses espèces sur le continent américain, comme le beau Sedum palmeri qui provient du Mexique, ou encore Sedum lanceolatum, qu’on peut trouver au Canada et aux États-Unis. Les Sédums sont aussi bien présents en Asie, à l’Est de la Chine comme Sedum spectabile, et sur le Pourtour Méditerranéen comme Sedum album, en passant par les Balkans et Carpattes. On les trouve également en Afrique du Nord.

Le Sedum appartient à la famille des Crassulacées, qui compte environ 1 500 espèces de plantes majoritairement succulentes. Dans cette famille on trouve les Kalanchoés, les Crassula et les joubarbes. Ces plantes succulentes, communément appelées « plantes grasses », se sont adaptées à la vie en milieu aride en stockant de l’eau dans leurs tissus, ce qui leur donne un aspect « gonflé ». Leur métabolisme les rend particulièrement adaptés à la sécheresse. Leurs stomates (organes régulant les échanges gazeux) s’ouvrent la nuit, car la température y est plus basse, et se ferment le jour, ce qui permet d’éviter les pertes en eau.

Il existe plus de 400 espèces de Sédums, et de nombreuses variétés. Ils sont très proches du genre Hylotelephium, qui est parfois utilisé comme synonyme de Sédum. En France, on trouve une trentaine d’espèces, dont Sedum acre, Sedum rupestre ou Sedum album, qui poussent généralement sur des murets, dans des enrochements ou pelouses sèches, en situation ensoleillée.

On peut distinguer deux grandes catégories de Sedum :

  • Les petits Sédums rampants, au port tapissant. Ils épousent la forme du sol, et mesurent souvent 10 à 15 cm de hauteur. Lors de la floraison, on obtient ainsi de beaux tapis de petites fleurs étoilées, jaunes, roses ou blanches. C’est le cas de Sedum acre ou Sedum spurium. La plupart de ces Sédums sont utilisés en toiture végétalisée. Leurs feuilles sont souvent petites, allongées et persistantes. Elles peuvent prendre des couleurs variées (pourpre, jaune, rouge, vert…), ce qui les rend remarquablement décoratives.
  • Les grands Sédums au port dressé. C’est le cas de Sedum spectabile, qui peut atteindre 60 cm de hauteur dans de bonnes conditions de culture. Ils sont utilisés principalement en massif et bordure. Ils portent des feuilles généralement larges et plates, dentées.
sedum ou orpin

Sedum spectabile, – Sedum spurium album : deux ports très différents

La floraison apparaît généralement tardivement, à partir du mois d’août. Elle est si généreuse que les Sédums rampants semblent parfois disparaître sous un tapis de fleurs aux couleurs vives ! Sur les Sédums dressés, les fleurs sont groupées en inflorescences denses et aplaties. Même après la floraison, les inflorescences séchées restent décoratives par leur forme.

Les fleurs prennent la forme de petites étoiles. Elles comportent généralement cinq pétales, cinq sépales et dix étamines. La floraison peut être blanche, rose ou jaune. Les nuances de rose sont variées, la couleur est plus ou moins prononcée et va presque jusqu’au rouge (Sedum ‘Dragon’s blood’) ! Les fleurs, en particulier celles de Sedum spectabile, sont mellifères, elles attirent les papillons et abeilles par leur nectar.

Sedum, fleurs

Sedums ‘Sunkissed’ – ‘Carl’ – ‘Sunsparkler Lime-Zinger’

Floraison des sedums

Sedum ‘Eline’ – Sexangulare – ‘Touchdown’

 

Les feuilles du Sédum prennent également des formes variées, mais sont toujours charnues et relativement épaisses. En effet, le Sedum est une plante succulente (ou « plante grasse ») : ses feuilles lui permettent de stocker de l’eau afin de résister à la sécheresse. Leur forme varie : elles peuvent être larges et aplaties, comme pour le Sedum spectabile, ou petites et imbriquées comme chez Sedum acre, ou encore cylindriques et allongées comme chez Sedum album. Les feuilles de Sedum spectabile mesurent 10 cm de longueur, contre seulement 3 mm pour Sedum acre !

Les feuilles de la majorité des Sédums tapissants sont persistantes, ou semi-persistantes, c’est-à-dire que la plante conserve son feuillage en hiver si celui-ci est doux. Celles des variétés dressées, comme Sedum spectabile, sont généralement caduques.

On remarque une très grande diversité dans les couleurs du feuillage ! Il existe des variétés au feuillage argenté (Sedum spathulifolium ‘Cape‘Blanco’), bordeaux (Sedum ussuriense ‘Turkish Delight’), bicolore, voire même tricolore (Sedum spurium ‘Tricolor’) ! Plus généralement, les feuilles ont tendance à changer de teinte suivant les conditions : elles peuvent devenir rouges par stress hydrique, ou simplement lorsque l’automne arrive. Cette qualité mérite d’être exploitée. Ainsi, en associant diverses espèces, on peut obtenir un effet patchwork avec de nombreuses couleurs !

Sedum : des feuillages très diversifiés

Feuillages : Sedum album Coral Carpet – Sedum Red Cauli – Sedum reflexum Angelina – Sedum spathufolium purpureum – Sedum tetractinum Ogon

Les racines du Sedum sont peu profondes, ce qui le rend particulièrement adapté aux toitures végétales. Il peut ainsi pousser avec peu de substrat. C’est pour cette raison qu’on le trouve dans la nature sur des murs, toits, rochers, falaises… Il se contente de peu !

Le Sedum est une plante remarquablement résistante. Il supporte généralement aussi bien des températures très basses que très élevées. De nombreuses espèces sont rustiques jusqu’à – 15 à – 20 ° C. Il nécessite du soleil et un drainage important. En effet, il ne supporte pas l’humidité stagnante, qui risque de faire pourrir ses racines. Il est résistant au vent et supporte bien les embruns.

Le Sedum possède des propriétés médicinales, notamment Sedum spectabile. En cas de piqûre d’insecte, prenez une petite feuille, retirez la pellicule de peau et frottez-la sur votre peau. Elle soulagera rapidement la blessure. Son suc favorise la cicatrisation des blessures, soulage les brûlures, inflammations, verrues et hémorroïdes.

Les Sédums utilisés en couvre-sol, comme Sedum acre, peuvent presque remplacer la pelouse. Les zones dotées d’un sol superficiel et sec et d’une exposition ensoleillée peuvent ainsi être facilement végétalisés ! Cela explique pourquoi Sedum est si couramment utilisé pour végétaliser les toitures.

Espèces et Variétés

Il existe plus de 400 espèces de Sedum, et les horticulteurs ont créé d’innombrables variétés. Vingt-huit d’entre elles ont été primées Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Nos variétés préférées

Sedum Herbstfreude ou Autumn Joy en godet de 9cm

Période de floraison Août à Nov.

Hauteur à maturité 50 cm

Ce sédum au port dressé porte de grandes inflorescences composées de fleurs roses mauve, qui prennent des teintes plus prononcées et deviennent bronze à l’automne. Son feuillage est vert bleuté.

Sédum Matrona - Orpin

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 60 cm

Le Sedum ‘Matrona’ est une remarquable variété au port dressé, vigoureuse et robuste. Ses tiges pourpres et ses feuilles vertes veinées de pourpre offrent un beau contraste avec sa floraison rose pâle.

 

Sedum reflexum Angelina - Orpin

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 15 cm

Variété tapissante à floraison jaune étoilée et à croissance rapide. Elle porte des feuilles d’une magnifique couleur vert-jaune prenant une teinte rouge orangé à l’automne, et qui restent décoratives en hiver.

Sedum spectabile Carmen - Orpin d'Automne

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 50 cm

Le Sédum spectabile 'Carmen' est une variété assez haute à la floraison rose pourpré et au feuillage vert bleuté.

Les autres variétés à découvrir

Sedum spathulifolium Cape Blanco - Orpin rampant

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 5 cm

Ce sédum est une variété tapissante au feuillage argenté légèrement pourpre, et à la floraison jaune très lumineuse.

Sedum spathulifolium Purpureum - Orpin

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité 10 cm

Un sédum au feuillage gris pourpré en rosettes et à la floraison jaune vif.

Graines de Sedum ussuriense Turkish Delight - Orpin

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité 15 cm

Cette variété des feuilles aplaties et arrondies, bordeaux très sombre, et une floraison rouge carmin.

Sedum sieboldii - Orpin

Période de floraison Sept. à Oct.

Hauteur à maturité 15 cm

L’Orpin de Siebold est une espèce de petite taille. Il fleurit rose et porte des feuilles arrondies, bleu-gris, parfois bordées de rose.

Sedum kamtschaticum Variegatum - Orpin du Kamtchatka en godet de 9 cm

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 10 cm

Une espèce tapissante, de croissance rapide, qui forme des coussins denses couverts de fleurs jaunes en été. Son feuillage bordé de blanc crème sera du plus bel effet en rocaille ou toiture végétale.

Sedum spurium Album Superbum - Orpin

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 10 cm

Ce petit sédum au port tapissant a une floraison blanche et des feuilles vert clair, non teintées de rouge, à la différence de l’espèce type.

Les espèces botaniques

  • Sedum acre 

Communément appelé « Poivre de muraille », ce petit Sedum offre une jolie floraison jaune, lumineuse. Excellent couvre-sol, il s’étale facilement pour former un tapis de fleurs jaunes. C’est un des plus petits Sédums ! Il possède de minuscules feuilles imbriquées, parfois teintées de rouge. Il est rustique jusqu’à – 15 ° C. On peut le trouver en France à l’état sauvage, sur les murs et les toits des habitations en situation ensoleillée. Ainsi, il conviendra très bien si vous l’installez sur une toiture végétale, sur un muret, ou dans une potée.

  • Sedum spurium

Cette espèce, originaire du Caucase, pousse assez lentement, mais s’étale facilement pour recouvrir le sol d’un tapis de feuilles vertes. Elle reste plutôt basse et offre en été une jolie floraison étoilée, rose plus ou moins rougeâtre. Les feuilles sont persistantes, vertes avec des nuances de rouge. Elles sont aplaties et disposées sur deux rangs autour de la tige. Cette espèce, très rustique, supporte une exposition légèrement ombragée. Utilisez-le comme couvre-sol ou en toiture végétale.

  • Sedum spectabile

Le Sedum spectabile ou Orpin d’automne fait partie des espèces au port dressé, il est ainsi bien plus haut que les Sédums tapissants. Il est particulièrement beau à l’automne ! Dès la fin de l’été, il porte de grandes inflorescences terminales, composées de fleurs roses étoilées. Certaines variétés, comme ‘Stardust’ ou ‘Iceberg’, ont une floraison blanche. Ces fleurs sont très mellifères et attirent les papillons par leur nectar. Ses tiges, droites, portent de larges feuilles gris-vert et caduques. Cette espèce est originaire de Chine et Corée, et on la trouve parfois commercialisée sous le nom d’Hylotelephium spectabile.

  • Sedum album

Sedum album est une petite plante à la croissance lente et au port tapissant. En plein été, elle porte de ravissantes fleurs blanches étoilées et groupées. Ses feuilles, petites et cylindriques, se colorent parfois de rouge, particulièrement en période de sécheresse. En France, on la trouve dans les interstices des murets, sur les toits des maisons ou sur des rochers. Sa petite taille et son port tapissant permettent de l’utiliser facilement en toiture végétale.

  • Sedum reflexum

L’Orpin des rochers est un petit Sedum au port tapissant. On le trouve souvent sous le nom de Sedum rupestre. Il pousse rapidement et s’étale pour former un tapis de feuilles vertes, devenant rouge-orangé à l’automne. Ses feuilles sont persistantes et elles donnent à cette plante un air de petits rameaux d’épicéas. Il offre en été une délicate floraison jaune vif. Il est rustique jusqu’à – 15 °C, et est couramment utilisé en toiture végétale. Il existe des formes cristées (dues à une anomalie de croissance provoquant des formes aplaties), qui donnent ainsi des plantes très originales ! (Sedum reflexum ‘Cristatum’)

Plantation

Où planter ?

Le lieu de plantation dépend du type de Sedum que vous avez choisi. Ainsi, si vous plantez une variété haute, au port dressé, installez-la en massif ou en bordure de chemin. Par contre, si vous avez choisi un petit Sedum tapissant, vous pouvez le placer dans une rocaille, sur un muret, sur un dallage ou sur un toit végétal. Vous pouvez aussi choisir de planter vos Sédums en pot, et réaliser une composition en associant diverses espèces. Les Sédums ayant un enracinement très superficiel et un port souvent tapissant, choisissez un pot qui soit suffisamment large et peu profond. Cela évitera à vos plantes d’être trop à l’étroit.

Le Sedum nécessite du soleil direct. Il se plaira si vous l’installez contre un mur exposé plein sud. Il a aussi besoin d’un sol très bien drainé, sec et poreux. S’il est lourd, ajoutez des graviers ou du sable grossier pour permettre le drainage. Il peut même être légèrement calcaire, mais ne doit pas être trop riche. Le Sedum supporte très bien le vent et les embruns.

Quand planter ?

Nous vous suggérons de planter les Sédums au printemps, à partir du mois d’avril. La plantation est néanmoins possible à l’automne, si votre sol est drainant et le climat assez doux.

Comment planter ?

  • Plantation en pleine terre

Commencez par humidifier la motte. Creusez ensuite un trou de plantation. N’hésitez pas à déposer une couche de gravier au fond pour faciliter le drainage. Vous pouvez aussi mélanger du sable à la terre de plantation. Remettez un peu de substrat au fond du trou et déposez la motte. Rebouchez le trou, en veillant à ne pas enterrer le collet (base de la tige principale). Au contraire, la plante peut être légèrement surélevée par rapport au niveau de la terre, ce qui évitera que l’eau stagne en hiver. Tassez légèrement autour du Sedum avec le plat de la main. Arrosez. Nous vous conseillons de recouvrir le sol d’une légère couche de gravier, à la fois pour l’aspect esthétique et pour faciliter l’installation du Sedum.

S’il ne pleut pas, continuez à arroser régulièrement les premières semaines après la plantation. Cela aidera le Sedum à s’implanter et commencer son développement. Il se passera ensuite d’arrosage.

Les Sédums petits et tapissants gagnent à être plantés en groupe (au moins cinq plants ensemble). N’hésitez pas à mélanger les variétés, vous obtiendrez ainsi un tapis très coloré, tant par la diversité des feuillages que par celle des floraisons.

Pour les plus grandes variétés, comme Sedum spectabile ou Sedum ‘Matrona’, respectez une distance de plantation de 50-60 cm. Pour les plus petites, comme Sedum acre, 15-20 cm suffisent. La plantation est plus simple pour ces espèces petites et tapissantes. Vous pouvez vous contenter de creuser un petit trou et d’enterrer légèrement la motte.

  • Plantation en pot

Faites tremper les mottes dans l’eau et réalisez un substrat composé pour moitié de sable et de terreau.

Choisissez un contenant suffisamment large. Installez au fond une couche de graviers, de perlite ou de billes d’argiles, pour assurer le drainage et empêcher la stagnation de l’eau. Disposez ensuite le substrat. Plantez, puis tassez légèrement autour de chaque plante. Arrosez pour favoriser l’implantation du Sedum.

Sédum en pot

Une jolie composition dans une simple soucoupe en terre

 

Entretien

Le Sedum ne demande presque pas d’entretien. Parfaitement résistant à la sécheresse, il ne nécessite généralement pas d’arrosage. Cependant, s’il est planté en pot et peu exposé aux pluies, vous pouvez l’arroser de façon très modérée. Le Sedum a également peu de besoins nutritifs, il pousse bien dans des sols pauvres, les apports d’engrais sont inutiles. Les arrosages, tout comme l’apport d’engrais, risqueraient au contraire de le rendre plus grand, moins compact et plus fragile.

Il est rarement attaqué par des ravageurs ou parasites, si ce n’est les gastéropodes (escargots et limaces) et chenilles, qui peuvent grignoter les feuilles. Si vous cultivez vos Sédums en pot, leurs racines peuvent être attaquées par les Otiorhynques (Otiorhyncus sulcatus). Cependant, ces attaques restent assez peu fréquentes, et le Sedum est plutôt résistant. Le seul point à surveiller est le risque de pourriture des racines, si l’environnement est trop humide.

Nous vous conseillons de rabattre la touffe au début du printemps, à l’aide d’un sécateur, en éliminant les tiges sèches et hampes florales fanées.

Si vous avez planté vos Sédums dans des pots ou vasques, vous pouvez les laisser en place plusieurs années sans effectuer de rempotage.

Multiplication

Le Sedum, comme la plupart des plantes grasses (succulentes), se multiplie naturellement par voie végétative, à partir d’une simple feuille ou tige touchant le sol. Le bouturage est donc très facile. Vous pouvez aussi le propager par semis ou division de touffe. Si vous laissez les fleurs fanées, le Sedum aura tendance à se ressemer naturellement.

Semis

Semez les sédums de préférence au printemps. La finesse des graines rend l’opération un peu délicate, moins facile que pour d’autres espèces.

Le lit de semence doit donc être très fin, car les graines sont petites. Mélangez celles-ci à du sable pour faciliter le semis et disposez-les de façon la plus régulière possible. Il ne faut pas les recouvrir de terre mais vous pouvez tasser légèrement pour qu’elles soient bien en contact avec le substrat. Placez le pot à un emplacement lumineux et à une température comprise entre 20 et 25 °C. Arrosez délicatement de temps en temps. Les graines lèveront en quelques semaines.

Division de touffes

Vous pouvez diviser vos Sédums tous les 3 à 4 ans. Il faut intervenir au printemps, vers le mois de mars.

Pour les variétés hautes et dressées, vous pouvez les couper pour diminuer leur hauteur. Cela rendra l’opération plus facile et aidera la plante à supporter l’opération. Creusez assez large autour du pied. Retirez délicatement la plante du sol, en préservant un maximum de racines. Séparez la plante, en conservant suffisamment de racines saines. Placez aussitôt la plante à son nouvel emplacement. Arrosez.

Bouturage

Le bouturage des Sédums est très facile à réaliser, car certaines espèces ont naturellement tendance à développer des racines dès qu’une tige touche le sol. Cette opération est à effectuer de préférence à la fin du printemps, avant que la plante ne fleurisse.

Deux types de boutures sont possibles :

  • Bouture de feuilles

Préparez un pot en le remplissant d’un mélange de terreau et de sable. Disposez une fine couche de sable en surface pour éviter la stagnation d’eau. Prélevez quelques feuilles, en les détachant du pied mère de façon nette. Nous vous conseillons de les laisser sécher, à l’ombre, pendant quelques jours. Cela diminuera les risques de pourriture. Déposez les feuilles sur le substrat. Ce n’est pas la peine des enterrer.

  • Bouture de tiges

Prélevez une tige de 10 cm de longueur, en la coupant net juste en dessous d’un nœud (point d’intersection entre la tige et les feuilles). Supprimez les feuilles situées à la base. Repiquez la tige dans un substrat composé d’un mélange de terreau et de sable, en l’enfonçant légèrement. Tassez délicatement la terre autour de la tige. Arrosez et patientez. La bouture développera en quelques semaines de nouvelles feuilles et racines.

Lorsque la plante sera suffisamment développée, vous pourrez la rempoter.

Association

Les Sedums offrent une telle diversité de formes et de couleurs que de nombreuses combinaisons sont possibles ! Il faut surtout choisir des plantes qui ont les mêmes besoins : sol sec, drainant, et exposition ensoleillée. Généralement les plantes de rocaille ou plantes alpines conviennent très bien : Gentianes acaules, Campanules, Hélianthèmes ou Saxifrages. La Joubarbe (Sempervivum) est une plante qui se marie bien avec les Sédums tapissants ! Si vous choisissez de planter vos Sédums sur un muret, vous pouvez associer Sedum album ou Sedum spurium à Campanula muralis !

Le Sedum peut aussi facilement intégrer un jardin méditerranéen, sec, à dominante minérale. Il se mariera aux Lavandes, Thyms ou Santolines. Vous pouvez y ajouter quelques élégantes graminées : elles apporteront de la légèreté aux côtés des Sedums dont le feuillage est plus massif.

Deux exemples d’associations de Sedums

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(21 votes, moyenne: 4.14 sur 5)