Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Rubus ou Ronce d'ornement : choisir et entretenir

Les ronces d'ornement en quelques mots

  • Les ronces d’ornement sont des arbustes extrêmement vigoureux 
  • Elles donnent le meilleur d’elles-mêmes dans un sol frais et humifère
  • On peut utiliser les Rubus en haie libre, en bosquet, en isolé ou en couvre-sol
  • Les ronces d’ornement sont très rustiques et sans soucis
  • Les Rubus offrent un attrait presque toute l’année grâce aux fleurs, aux fruits, au feuillage et même aux rameaux.

Le mot de notre expert

Les Rubus ou ronces d’ornement (à ne pas confondre avec les ronces fruitières) sont des plantes vigoureuses,  très faciles à cultiver.  Selon les espèces ou les variétés, elles font merveille en isolé, en guise de couvre-sol sous les arbres ou bien dans une haie libre plutôt champêtre.

En premier lieu, on peut songer à Rubus thibetanus ‘Silver Fern’, une ronce d’ornement d’une grande beauté et dotée d’une croissance rapide. C’est en hiver qu’elle se révèle sous son meilleur jour, car elle y déploie ses nombreux rameaux blancs pouvant atteindre deux mètres formant une silhouette un peu fantomatique. À côté de cela, son feuillage de fougère vert argenté à revers blanc s’orne en été de quelques petites fleurs roses. Le  Framboisier du Canada ou encore Ronce odorante (Rubus odoratus) est aussi très florifère, légèrement parfumé et sans épines. Le Rubus henryi var. bambusarum est très vigoureux et déploie des tiges fines, souples et épineuses. Cette ronce d’ornement présente un magnifique feuillage palmé, ressemblant à ceux de certains bambous. Mais, il existe aussi des ronces d’ornement qui se développent en couvre-sol, comme Rubus tricolor ‘Betty Ashburner’ au feuillage persistant. Bref, il existe des ronces d’ornement pour toutes les utilisations, tous les goûts et tous les jardins. 

Les ronces d’ornement sont des arbustes qui apprécient généralement le soleil ou la mi-ombre, mais certaines tolèrent bien l’ombre. Elles donneront le meilleur d’elles-mêmes dans un sol frais et humifère. À noter que la plupart ne possèdent pas d’épines.

rubus, ronce ornementale, couvre-sol, plante à feuillage

Rubus lineatus (© Megan Hansen)

Botanique et description

Fiche d'identité

Nom latin : Rubus sp.

Famille : Rosacées

Nom commun : Ronces d'ornement

Floraison : mai à août selon les variétés et espèces

Hauteur : jusqu'à 250 cm

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : humifère et frais

Rusticité : -15°C

Dans la famille des Rosacées, le genre Rubus est un genre botanique très vaste, comptant près de 200 espèces selon la classification phylogénétique (certains auteurs en comptant même plus de mille) et de nombreuses variétés. Parmi ce genre, nous retrouvons les « Rubus à fruit » comme le framboisier (Rubus idaeus) ou la ronce fruitière (Rubus fructicosus) mais il existe aussi de superbes autres Rubus plus ornementaux : les ronces d’ornement. Nous nous attarderons dans cette fiche sur les plus belles d’entre elles.

Les Rubus poussent à l’état sauvage dans tout l’hémisphère nord.

rubus, ronce ornementale, couvre-sol, plante à feuillage

Rubus parviflorus, planche botanique vers 1925

Les Ronces d’ornement sont des arbrisseaux (mois de 4 m de haut et ramifié dès la base) à souche vivace ligneuse. Le port des Rubus est sarmenteux, c’est-à-dire que les tiges, les sarments, sont ligneuses, mais souples. Les sarments portent parfois des aiguillons qui servent à la fois de protection contre les animaux brouteurs, mais aussi leur permettre de conquérir l’espace et de grimper. Le pied de la ronce produit chaque année des turions, de jeunes pousses sortant de la souche, au printemps qui deviendront au fil de la croissance les sarments bisannuels.

Les feuilles sont, la plupart du temps, imparipennées, donc composées de folioles de nombre impair : 3, 5 ou 7 folioles. La fleur est typique de la famille des rosacées : 5 pétales, 5 sépales et de nombreuses étamines. Ces fleurs peuvent être, suivant les espèces, de couleur blanche, rose pâle à soutenu ou rouge. Toutes les espèces de Rubus sont hermaphrodites, à l’exception de Rubus chamaemorus ou ronce des tourbières qui est dioïque (pieds mâles et pieds femelles séparés).

Les fruits sont généralement produits sur les rameaux de deux ans (sarments bisannuels). Ceux-ci sont formés par l’agglomération de drupéoles (de toutes petites drupes) sur le réceptacle floral. Ces fruits sont comestibles et parfois très savoureux.

Il existe un grand nombre d’espèces très différentes de par leur port, leur floraison et fructification et leur feuillage. Pour faire simple, nous classerons les espèces de ronces d’ornement en quatre catégories :

  • Les ronces ornementales par leur feuillageRubus henryi var. Bambusarum à feuilles persistantes de bambous, Rubus crataegifolius ‘Variegatus’ aux feuilles panachées de rose et de crème, Rubus palmatus aux feuilles très découpées, Rubus trifidus avec ses très grandes feuilles lobées devenant rouge en automne ou Rubus setchuenensis à grandes feuilles arrondies prenant des teintes superbes en automne. À noter qu’il existe une variété de ronce fruitière à feuillage panaché, le Rubus fructicosus ‘Variegatus’.
rubus, ronce ornementale, couvre-sol, plante à feuillage

Rubus lineatus vietnamiensis et Rubus ludwigii (© Peganum), Rubus palmatus

  • Les ronces ornementales par leurs fleurs : Rubus odoratus à fleurs roses, Rubus X tridel ‘Benenden’ à grandes fleurs blanches, Rubus amabilis à très grandes fleurs blanches, Rubus X ‘Walberton’ à grandes fleurs roses, Rubus spectabilis ‘Flore Pleno’ à fleurs rose très vif, Rubus ulmifolius ‘Bellidiflorus’ à fleurs doubles rose tendre… Certaines ronces peuvent même s’offrir le luxe d’être ornementale grâce aussi à leurs fruits comme la surprenante Rubus illecebrosus aux fruits insipides mais d’un rouge très vif.

Rubus odoratus, Rubus spectabilis et Rubus illecebrosus

  • Les ronces ornementales par leur bois coloré : Rubus thibetanus ‘Silver Fern’, Rubus cockburnianus (dont ‘Golden Vale’ à feuillage doré), Rubus fockeanus (pas plus de 5 cm de haut !) et Rubus biflorus. Tous trois à branches blanches. Rubus phoenicolasius à bois rouge carmin et Rubus ‘Darts Mahogany’ à bois acajou.
rubus, ronce ornementale

Rubus biflorus et Rubus cockburnianus (© L Enking)

  • Les ronces ornementales couvre-sol : Rubus tricolor, Rubus tricolor ‘Betty Ashburner’, Rubus buergeri, Rubus arcticus, Rubus calycinoides, Rubus rolfei, Rubus ichangensis, Rubus pectinaroides, Rubus pectinellusOn peut rajouter Rubus henryi var. bambusarum et Rubus flagelliflorus qui peuvent être cultivées comme grimpantes ou comme couvre-sol.

Rubus tricolor (© L Enking) et Rubus pectinellus trilobus (© Peganum)

Nos variétés préférées de ronces d'ornement

Ronce Betty Ashburner - Rubus tricolor

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
50 cm

Rubus tricolor 'Betty Ashburner' est une ronce d'ornement qui se développe en couvre-sol vert brillant, dont le feuillage est persistant. Vigoureuse et de croissance assez rapide, cette plante pourra couvrir de belles surfaces, sans entretien. La floraison estivale blanche, assez discrète, est suivie en septembre d'une légère fructification orangée.

Ronce tricolor - Rubus tricolor

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
60 cm

Le Rubus tricolor, également appelé Ronce tricolor est un couvre-sol rampant, à feuillage persistant vert foncé dessus et blanc duveteux dessous. La floraison a lieu en juillet-août, sous la forme de jolies petites fleurs blanches. Les turions sont dépourvus d'épines et comportent des poils rougeâtres. Les fruits, comestibles, sont rouge orangé.

Rubus odoratus - Ronce d'ornement Pot de 3L/4L

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
1.50 m

Le Rubus odoratus, également appelé Framboisier du Canada ou Ronce odorante, est un arbuste sauvage très florifère, légèrement parfumé et sans épines. Vigoureux, il offre une très longue floraison estivale sous forme de bouquets de petites fleurs d'un rose frais mis en valeur par un feuillage velouté de couleur vert émeraude. Les fleurs sont suivies de fruits rouge vif certes peu goûteux mais décoratifs et appréciés des oiseaux.

Rubus thibetanus Silver Fern - Ronce d'ornement

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
2.00 m

Le Rubus thibetanus 'Silver Fern' est une ronce d'ornement d'une grande beauté, dotée d'une croissance rapide et d'une vigueur qui la destine plutôt aux zones un peu sauvages du jardin. L'hiver venu, elle nous offre sa silhouette un peu fantomatique, faite d'entrelacs de rameaux blancs pouvant atteindre 2 m. Son étonnant feuillage de fougère vert argenté à revers blanc s'orne en été de quelques petites fleurs roses, bientôt suivies par des petits fruits noirs, comestibles, qui font le régal des oiseaux en automne.

Rubus tridel Benenden - Ronce d'ornement. Pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.50 m

Le Rubus (x) tridel 'Benenden' est une charmante ronce d'ornement à adopter dans un jardin naturel ou dans une haie champêtre. Contrairement à la mûre sauvage, celle-ci possède un port arbustif bien sage, ne produit pas de fruits et développe des tiges dépourvues d'épines. Gracieusement retombantes, ses tiges portent en fin de printemps ou en début d'été de grandes fleurs blanches légèrement odorantes réparties sur toute leur longueur. Son joli feuillage caduc est composé de feuilles gaufrées, découpées et dentées, d'un beau vert foncé.

Rubus henryi bambusarum - Ronce de Henry Pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
6.00 m

Le Rubus henryi var. bambusarum est une ronce d’ornement très vigoureuse, à grand développement, est dotée de tiges fines, souples et épineuses. Elle présente un magnifique feuillage palmé, vert sombre, brillant et coriace, ressemblant à ceux de certains bambous. En mai-juin, elle exhibe de longues grappes de petites fleurs rouge rosé, suivies d’une fructification comestible.

Rubus spectabilis Olympic Double (Flore Pleno) - Ronce d'ornement Pot de 3L/4L

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.50 m

Le Rubus spectabilis 'Olympic Double', également baptisé 'Flore Pleno', est l'une des plus belles ronces d'ornement pour un jardin naturel. Vigoureux, drageonnant, développant des tiges hérissées de fins aiguillons, l'arbuste offre au début du printemps des fleurs qui ressemblent à des roses miniatures. Bien doubles, elles sont d'un rose-pourpré lumineux qui s'accorde à la perfection avec le vert tendre de ses jeunes feuilles. Aux fleurs succèdent des petites mûres comestibles, jaune-orangé, assez insipides, très appréciés des oiseaux.

Raisin ou Mûrier du Japon - Rubus phoenicolasius

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
3.00 m

Le Mûrier Raisin du Japon est une variété de mûre japonaise. Elle est cultivée à la fois pour ses fruits et son intérêt ornemental. Ses tiges rouge sombre forment un buisson décoratif, semblable à un framboisier vigoureux couvert de poils et d'épines rousses. Elle produit de nombreuses mûres, rouge vif à maturité, délicieusement sucrées et acidulées.

Plantation

Où planter ?

L’exposition préférée sera le soleil, mais la plupart des ronces d’ornement se plaise aussi à l’ombre légère. Certaines espèces de forêt dense comme la Ronce de Henry peuvent pousser à l’ombre.

Les ronces d’ornement ne sont guère capricieuses au niveau de la qualité du sol. Mais pour que celles-ci donnent le meilleur d’elles-mêmes, le sol doit être riche et humifère et restant frais toute l’année, même si les Rubus résistent bien à la sécheresse une fois bien installés. Le sol peut être lourd ou très léger, peu importe. Et le pH du sol n’influe pas sur la croissance des ronces.

Quand planter ?

Soit en automne : entre septembre et novembre, soit au printemps : de mars à avril. 

Comment planter ?

  • Faites tremper le pot dans de l’eau tiède, le temps que les bulles d’air s’échappent de la motte ;
  • Dépotez votre Rubus et vérifiez que les racines ne soient pas trop emmêlées, qu’elles n’aient pas formé de chignon inextricable ;
  • Si c’est le cas, essayez de « détruire » délicatement la motte pour dégager les racines principales, vous pouvez aussi supprimer les racines abimées ou sèches ;
  • Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte de la ronce ;
  • Ameublissez bien le fond du trou et apportez-y un peu de fumier décomposé et quelques bonnes poignées de compost ;
  • Placez la motte de votre Rubus au fond du trou et rebouchez les espaces vides avec la terre extraite ;
  • Tassez légèrement avec vos mains autour du pied de votre ronce de manière à créer une sorte de mini-cuvette ;
  • Apportez un bon arrosoir d’eau pour éliminer d’éventuelles poches d’air entre la terre et les racines de votre ronce.
rubus, ronce ornementale

Rubus Cockburnianus ‘Golden Vale’ (© Leonora Enking), et Rubus acuminatus (© Peganum)

Entretien

Les Rubus sont des plantes qui réclament très peu d’entretien. Il faudra néanmoins tailler une fois par an.

Les Rubus couvre-sol se coupent à la cisaille assez près du sol en avril pour garder un tapis compact.

Les autres ronces d’ornement doivent aussi être taillées : on supprimera à la base les vieilles « cannes » sèches, celles de 2 ans qui ont déjà fructifié, en avril-mai.

 

Multiplication

La multiplication est assez facile, car les ronces sont des plantes très vigoureuses.

Le marcottage

L’une des solutions consiste à coucher délicatement au printemps une tige jusqu’au sol et de la maintenir, soit avec un cavalier en métal, soit plus simplement à l’aide d’une pierre pas trop lourde pour éviter d’écraser les tissus. La tige au sol va rapidement produire des racines, il suffira alors de couper en amont et de récupérer le rejeton pour le planter ailleurs en automne.

Le marcottage chinois permet même d’obtenir sur une seule tige couchée, plusieurs nouveaux pieds. Il suffit dans de cas de fixer au sol une longue tige à différents endroits à l’aide de cavaliers ou d’épingles métalliques. Cette technique est très facile avec les ronces couvre-sol qui se « marcottent » naturellement.

Les drageons et stolons

Un bon nombre de ronces d’ornement drageonnent. Il suffit dans ce cas, de séparer délicatement ce drageon raciné du pied-mère et de le replanter ailleurs. Cette opération est possible au printemps et en automne. D’autres ronces d’ornement se propagent par stolons pour coloniser la surface (Rubus tricolor par exemple). Il suffira de sectionner la tige qui retient la jeune pousse à la plante mère, puis de déplacer la jeune plantule au besoin.

Le bouturage

Le bouturage à bois sec en automne est possible avec un excellent taux de réussite. Il suffit dans ce cas de prélever des morceaux de tige de 20 cm de longueur et du diamètre d’un crayon puis de l’enfoncer dans un substrat de bouturage en pot, dans une tranchée remplie de sable au jardin ou… carrément en terre à l’emplacement définitif. Au printemps, vous devrez voir des feuilles se développer. Vous pourrez procéder à la plantation en automne seulement (si la bouture n’a pas été réalisée en place).

Le bouturage dans l’eau est aussi simple qu’efficace avec les Rubus. Prélevez un morceau de pousse terminale d’une quinzaine de centimètres en juin-juillet. Supprimez les feuilles pour n’en garder que les deux dernières. Placez dans l’eau et à la lumière et attendez l’apparition des racines dans les 2 à 3 semaines qui vont suivre (parfois plus vite !). Une fois les racines apparues, ne tardez pas à repiquer en pot dans un substrat léger. PS : n’oubliez pas de changer l’eau tous les 3-4 jours !

Association

De la couleur pour l’hiver

Les rameaux blancs argentés de Rubus thibetanius ‘Silver Fern‘ sont spectaculaires une fois le feuillage caduc tombé. Pour rehausser le blanc, quoi de mieux que des rameaux nus et colorés ? Adoptons sans attendre des Cornus à bois coloré pour enlacer le « roncier » : un Cornus sericea ‘Flaviramea’ aux bois jaune en hiver, un Cornus alba ‘Bâton Rouge’ aux bois rouge vif et un Cornus sanguinea ‘Winter Beauty’ aux rameaux oranges seront parfaits. En guise de couvre-sol coloré en hiver, on pourrait planter tout un tapis de bruyères d’hiver à floraison rose comme Erica X darleyensis ‘Kramer’s Rote’. En arrière-plan, deux ou trois bouleaux de l’Himalaya à l’écorce blanche immaculée seront parfaits pour rappeler les rameaux blancs de la ronce du Tibet.

rubus, ronce ornementale, couvre-sol, plante à feuillage

Une belle association de couleurs hivernales avec des Cornus aux bois rougis, des Rubus aux bois blancs et quelques bouleaux (© Leonora Enking)

Une haie libre sauvage et… comestible

L’idée de base est simple : une haie composée d’arbustes ou de très petits arbres indigènes ou au look sauvage, fournissant gîte et couvert à la faune… et quelques petits fruits aux jardiniers. Suivant la place que l’on a ou l’effet que l’on veut obtenir, on peut choisir un cornouiller mâle à feuillage doré, un néflier commun, un beau sureau ‘Black Lace’, un amélanchier lamarckii, quelques petits groseilliers, cassissiers, groseilliers à maquereaux, casseilliers en avant-plan… Et bien entendu, des ronces d’ornement ou fruitières qui produisent aussi de bons petits fruits : Rubus spectabilis ‘Flore Pleno’ (ou ‘Olympic Double’) aux fruits oranges un peu insipides, mais très bons en confiture et un Rubus phoenicolasius aux fruits acidulés. On peut aussi rajouter des framboisiers et des ronces fruitières sans épines comme un Rubus fructicosus ‘Thornfree’.

rubus, ronce ornementale

Rubus phoenicolasius , Mespilus (Néflier), Sambucus (Sureau) et Amélanchier

Un duo de grimpantes original

Parmi les ronces d’ornement, il existe aussi des grimpantes assez vigoureuses que l’on peut cultiver sur un support solide (pergola, treille ou même un grand arbre) comme la ronce de Henry ou Rubus henryi var. bambusarum. Pour adoucir la couleur rouge-rosé des fleurs de cette ronce, on peut la marier avec une sympathique clématite aux fleurs rose lilas : la Clématite ‘Sans soucis’.

rubus, ronce ornementale

Rubus henryi var. bambusarum en compagnie de la Clématite montana ‘Sans Soucis’

Anecdotes et remarques éventuelles

  • Une plantation de Ronces fruitières ou ornementales est appelée Ronceraie… tandis qu’une population de ronces sauvages se nommera plutôt Roncier ;
  • Dans le langage courant, le fruit de la ronce est appelé « mûre » et donc, par extension, la plante est parfois nommée « mûrier« .  Ne confondez pas cependant avec les véritables mûriers, les petits arbres du genre Morus ;
  • Le nom vernaculaire « Ronce » dérive du latin « Rumex » qui veut dire « dard » en rapport aux épines de certains Rubus ;
  • « Rubus », en revanche, se rapporte en latin à « Ruber », la couleur Rouge, sans doute à cause de la couleur du jus des fruits ;
  • La classification des Rubus est si compliquée, notamment à cause des hybridations instables, que cela en est devenu une spécialité chez quelques botanistes : la Batologie (du grec « batos » qui veut dire « ronce« ). Ces botanistes se font alors appeler des batologues ou, plus simplement, des rubologues.

Ressources utiles

→ Retrouvez toutes nos ronces d’ornement au sein de notre pépinière en ligne.

→ Retrouvez aussi toutes nos ronces fruitières, les mûres, en suivant ce lien.

Les framboisiers sont aussi des Rubus, retrouvez-les sur notre site !

Les ronces ornementales : Christine vous dit tout !

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire