Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Perce-neige ou Galanthus nivalis

Le Perce-neige en quelques mots

  • Le perce-neige est l’un des premiers bulbes à fleurir à la fin de l’hiver
  • Sans entretien, rustique et prolifique, il se naturalise et se multiplie très facilement
  • Il se cultive en grands tapis fleuris, en bordure, dans la pelouse ou au pied des arbres
  • Il compose de belles potées blanches annonciatrices du printemps

Le mot de notre experte

Le Perce-neige ou Galanthus nivalis est une fleur bulbeuse parmi les premières à annoncer la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Symbole du renouveau, ses petites clochettes blanc pur perçant souvent la dernière neige, surgissent de janvier à mars, d’un tapis naturalisé couvre-sol, d’un écrin de pelouse, d’un sous-bois clair, du premier plan d’une bordure d’allée, d’une rocaille ou encore d’une jardinière. Si le Perce-neige évoque pour certains une association bien connue, ce beau bulbe facile à cultiver, se retrouve dans bien des jardins d’inspiration naturaliste.

Facile à vivre, parfaitement rustique, il pousse un peu partout en France, sans demander d’entretien.

Du Galanthus nivalis, le classique Perce-neige au géant, Galanthus elwesii, en passant par Galanthus woronowii au feuillage si caractéristique vert vif ou au Galanthus plicatus, aux feuilles plissées, cet incontournable des jardins sans jardiniers, prospère à la mi-ombre sous les arbustes, rosiers ou arbres caducs, en lisière de sous-bois.

En sol bien drainé, il se naturalisera facilement, formant au fil du temps, des tapis très florifères ou de beaux premiers plans de bordures aux prémices du printemps.

Ce bulbe prolifique apporte une touche de fraîcheur au jardin associé à d’autres bulbes précoces comme les crocus, les scilles et les Leucojeum vernuum avec lesquels il forme des tableaux plein de vie. Il prospère auprès des Anémones Blanca, Muscaris, Jacinthes, Ipheions, Iris reticulata, Erythrones, Narcisses, Jonquilles et Tulipes hâtives qui prendront le relais de la floraison. Les Hellébores d’hiver, les Bruyères des neiges, les Vinca Minor, seront de parfaites vivaces associées à ces petits bulbes dans des scènes délicates.

Parce qu’on ne plantera jamais assez ces petits bulbes qui se glissent partout et illuminent les journées grises de leurs graciles inflorescences, découvrez notre collection de Perce-neige à fleurs simples ou doubles comme l’étonnant cultivar ‘Flore Pleno’ pour fleurir le jardin dès la fin de l’hiver ou réaliser des jardinières délicates.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Galanthus

Famille: Amaryllidaceae (Liliaceae)

Noms communs: Perce-neige, Galanthe des neiges, Nivalis des neiges

Floraison: De janvier à mars

Hauteur: 20 cm

Exposition: Soleil, Mi-ombre

Sol: Argilo-limoneux

Rusticité : Au-delà de -15°

Le Perce-Neige, Galanthus ou encore « Nivalis des neiges », est une délicate petite bulbeuse de la famille des Amaryllidacées originaires d’Asie Mineure et d’Europe centrale où, elle pousse, dans les sols rocheux et les zones boisées. On la confond parfois avec sa cousine, la Nivéole dont il se distingue par la forme de ses pétales.

Si le genre comprend 19 espèces de plantes vivaces bulbeuses, sans compter les Perce-neige sauvages, 3 sont le plus couramment commercialisées et cultivées en France: Galanthus nivalis, l’espèce type, Galanthus elwesii, le perce-neige géant, plus grand, environ le double des autres espèces et Galanthus woronowii au feuillage caractéristique vert vif. Il existe aussi Galanthus plicatus, une variété que l’on trouve beaucoup plus facilement en Angleterre ou en Hollande. Galanthus nivalis se décline en de nombreuses variétés et cultivars dont certains très intéressants, portent des fleurs doubles comme le Perce-neige ‘Flore Pleno’.

Parfaitement rustique, le Perce-neige résiste au-delà de -15°C. Il se cultive presque partout en France, mais redoute les terres arides et les longs étés secs du climat méditerranéen. Il apprécie les climats contrastés et a besoin d’une période de froid pour bien fleurir.

Vigoureuses et très prolifiques, ces petites bulbeuses forment de nombreuses bulbilles qui s’étendent d’année en année. Ce sont des espèces faciles à naturaliser au jardin et qui se ressèment aussi spontanément: elles se multiplient rapidement dans les pelouses sans demander aucun entretien, finissant au fil du temps par former de jolies colonies fleuries.

Une fois bien installé dans un sol bien drainé, le Perce-neige fleurira de longues années, à condition de diviser les bulbes tous les 3-4 ans pour pérenniser la plante et garder une belle vigueur des fleurs. Le bulbe de Perce-neige est connu pour être toxique… mais seulement en cas d’ingestion !

En hiver, cette plante herbacée alors qu’on l’avait presque oubliée, sort de terre pour former une touffe vigoureuse de 15-25 cm de hauteur. Chaque bulbe émet une à deux tiges, portant chacune une petite fleur pendante de 2 à 5 cm de long, dirigée vers l’extérieur de la touffe.

Ses fleurs comptent parmi les belles surprises du jardin en hiver. Sa floraison précoce, messagère du printemps, réveille le jardin encore endormi par le froid.

Délicates comme des flocons, les clochettes du Galanthus sont les premières à percer le manteau neigeux

Comme le Crocus, et souvent avant lui le Galanthus nivalis est l’une des premières fleurs à éclore en fin d’hiver, parfois dès le mois de janvier, plus souvent en février. D’une élégante simplicité, ses petites clochettes d’hiver évoquant une goutte de lait, percent souvent la dernière neige. En grec, Galanthus nivalis signifie littéralement « fleur de lait ». Leur floraison s’échelonne de janvier à mars  et dure environ 3 semaines.

Délicates et aériennes comme des flocons de neige, les fleurs des Perce-neige diffèrent selon les variétés, elles peuvent être simples ou doubles.Toutes sont composées d’une couronne extérieure formée de 3 longs tépales externes légèrement bombés d’un blanc immaculé parfois marqués de vert à la pointe, largement déployés. Ils abritent une corolle intérieure se dérobant aux regards.

Chez les formes simples, l’extrémité des pétales blancs porte une tache verte en V inversé. Chez les variétés à fleurs doubles, plus voyantes, ils coiffent une rosette de pétales centraux blanche panachée de vert émeraude ou marquée de jaune. La variété nivalis pleniflorus ‘Dionysus’ est une forme inhabituelle avec ses fleurs curieusement façonnées. Ce petit bijou, considéré comme une plante de collection, est formé d’un petit cœur de pétales centraux froufroutants, maculés d’une tâche vert sombre ourlée de blanc.

Ces délicates inflorescences retombantes, portées vers l’extérieur de la touffe et inclinées vers le sol, disparaissent avec l’arrivée des premières chaleurs printanières. Elles sont mellifères et exhalent un léger parfum de miel.

Galanthus Woronowii-G. nivalis pleniflorus ‘Dionysus’ -G.nivalis ‘Viridi’

Le feuillage apparaît tôt en saison. Une touffe composée de feuilles rubanées, plus ou moins étroites, et plus ou moins dressées sert d’écrin à cette précoce floraison: les feuilles engainées à la base du pédoncule floral, se présentent par paire et s’inclinent plus ou moins fortement vers le sol selon les espèces.

La couleur du feuillage varie selon les variétés, du vert glauque à vert clair très vif (Galanthus woronowii). De texture cireuse, parfois légèrement luisantes, longues de 5 à 20 cm, elles se terminent chez certains Galanthus par une courte pointe en forme de capuchon. Certains comme le Galanthus plicatus présentent des feuilles plus larges et, comme son nom l’évoque, des sillons peu profonds qui leur donnent un aspect plissé caractéristique. D’autres présentent une seule nervure centrale marquée. Le feuillage en lanières parfois tordues du Galanthus elwesii est plus vigoureux que celui de l’espèce type.

Caduc, il jaunit puis disparaît à la fin du printemps, laissant un vide dans les plates-bandes, pour revenir en hiver.

De culture facile, accommodant, le Perce-neige se multiplie rapidement dans tous les sols frais en été, souples, et surtout bien drainés l’hiver. Il poussera plus difficilement dans une terre calcaire.  Il redoute les terres lourdes qui favorisent le pourrissement des bulbes comme les terrains trop arides en été.  Il se plante à la mi-ombre, surtout dans les régions du Sud, en climat frais, il supportera bien les expositions ensoleillées. C’est aussi une bonne plante de sous-bois clair car il fleurit bien avant l’apparition du feuillage des arbres caducs.

Cette petite bulbeuse se naturalise facilement, jusqu’à parfois devenir envahissante, ce qui peut se révéler être un atout intéressant dans un jardin d’esprit naturaliste, pour fleurir un sous-bois clair ou un talus difficile d’accès.

Plantée en nombre avec des crocus précoces, dans une pelouse, cette plante idéale naturalisée à grande échelle, compose aussi en hiver de beaux tapis fleuris. Utilisée comme couvre-sol, elle peut coloniser des talus. Installé, au pied de rosiers ou d’arbres caducs avec les Crocus tommasinianus, et d’autres bulbeuses ou plantes qui prendront le relais comme les aconits d’hiver, les muscaris, les jacinthes, les narcisses, les Anémones Blanda, les Hellébores d’hiver et les scilles, le Perce-neige participe à des tableaux frais, annonciateurs de la fin de la période hivernale et du printemps tout proche.

Les petits bulbes de Perce-neige se glissent partout entre les plantes, sans étouffer les vivaces déjà en place, comme les Cœurs de Marie, les bruyères des neiges, les Bergenia car le feuillage disparaît quand ces derniers arrivent en végétation. Il prospérera également, planté en petit groupes bien denses, au premier plan d’une bordure au plus près de la maison pour contempler sa floraison comme en rocaille fraîche avec des Cyclamens Coum, des pensées, des Bugles rampants, des Ipheions, des petites fougères. Sa charmante floraison se prête par ailleurs très bien à la culture en jardinière ou potées fleuries mélangée à des pensées, crocus, muscaris ou primevères.

Le Perce-neige est une plante idéale naturalisée à grande échelle, ici, elle compose avec des crocus des tapis fleuris délicats

Espèces et variétés

Le genre Galanthus comprend 19 espèces de plantes vivaces bulbeuses, mais en France, seules quelques espèces sont le plus couramment commercialisées en pépinières et cultivées dans les jardins :

  • Galanthus nivalis, c’est l’espèce type avec son feuillage glauque et ses petites fleurs blanches marquées de vert. Elle est à l’origine de nombreuses variétés et cultivars qui se trouvent facilement dans le commerce. Le cultivar le plus intéressant est sans doute le Perce-neige ‘Flore Pleno’ avec ses fleurs doubles. ‘Viridi-Apice’ est une variété légèrement plus haute que l’espèce type. ‘S. Arnott’ montre un développement plus important que les autres, jusqu’à 25 cm de hauteur et produit des fleurs simples blanches largement épanouies.
  • Galanthus elwesii, c’est le perce-neige géant qui mesure environ le double des autres espèces.
  • Galanthus woronowii qui se différencie des autres espèces par un feuillage caractéristique vert vif très clair et non gris-vert.
  • Galanthus plicatus, une variété que l’on trouve beaucoup plus facilement en Angleterre ou en Hollande qui portent de larges feuilles vertes dressées et plissées plus larges que celles de Galanthus nivalis.

Les plus populaires

Perce-neige - Galanthus elwesii

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 20 cm

Une belle variété très prolifique !

Perce-neige double - Galanthus nivalis Flore Pleno

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 15 cm

Il réveille le jardin avec petites fleurs pleines !

Perce-neige - Galanthus nivalis

Période de floraison Jan. à Mars

Hauteur à maturité 20 cm

Le grand classique !

Nos Galanthus préférés

Perce-neige - Galanthus woronowii

Période de floraison Jan. à Mars

Hauteur à maturité 20 cm

On aime la couleur vert clair de son feuillage, une caractéristique !

Perce-neige - Galanthus nivalis S. Arnott

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité 25 cm

Il est plus haut que les autres.

Autres variétés intéressantes

Perce-neige double - Galanthus nivalis Dionysus

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 20 cm

Une variété rare de perce-neige découverte dans les années 70.

Perce-neige - Galanthus nivalis S. Arnott

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité 25 cm

Une variété très vigoureuse et fiable !

Plantation

 

Plantez les bulbes de Perce-neige directement dans le gazon !

Quand planter les Perce-neige ?

Dès que possible les bulbes de Perce-neige se plantent tôt de septembre à mi-octobre.

Où planter le Galanthus nivalis ?

Le Perce-neige se cultive presque partout en France. Aux longs étés secs des régions du Sud, il préfère toutefois les climats contrastés : son bulbe a besoin d’une période de froid pour bien fleurir. D’une belle rusticité, ne craignant pas la neige, il résiste au-delà de -15°C.

Facile de culture, le Perce-neige se multiplie rapidement pour peu qu’il soit installé dans un sol frais en été, humifère et surtout bien drainé en hiver. Il redoute les terres lourdes, gorgées d’eau qui favorisent le pourrissement des bulbes et tout autant les sols asséchés par les fortes chaleurs estivales. Il peut s’accommoder d’une terre calcaire.

Bien installées, ses touffes resteront en place de longues années, jusqu’à parfois se montrer envahissantes.

Ce petit bulbe apprécie la fraîcheur de la mi-ombre surtout en climat méditerranéen, en climat frais, il supportera bien les expositions ensoleillées. Sa propension à la naturalisation en fait une plante idéale à éparpiller dans les pelouses en hiver, pour composer des tapis fleuris, en couvre-sol sur des talus. Il se plaira aussi en sous-bois clair au pied d’arbres caducs, en bordure d’allée ou de massif, en rocaille fraîche comme en potée.

Polyvalent, il s’associe bien à certaines vivaces comme les Cœur de Marie, les Heuchères, les Bruyères des neige, les pensées et à d’autres petites bulbeuses précoces qui comme lui requiert peu d’entretien et permettront d’échelonner les floraisons : Crocus, Muscaris, Anémones Blanda, Jacinthes, Narcisses…

Comment planter les bulbes de Perce-neige ?

Ces petits bulbes se plantent serrés pour un maxi effet, dans un sol bien drainé pour prévenir le pourrissement des bulbes.

  • Par petits groupes pour une plantation naturelle

A l’aide d’un plantoir à bulbes, plantez à 8 cm de profondeur maximum, par groupe de 20 à 40, en espaçant les groupes de 10 à 15 cm environ. Privilégiez une plantation irrégulière pour un effet décoratif naturel.

  • Dans une pelouse

Pour une plantation dans une pelouse, découpez des plaques de gazon, puis à l’aide d’un plantoir à bulbes, plantez à 8 cm de profondeur maximum. Repositionnez les parties de pelouse après installation des bulbes.

  • En tapis fleuri pour un effet spectaculaire !

Le Perce-neige peut faire office de couvre-sol à la mi-ombre ou pour coloniser des talus. Pour un bel effet harmonieux, tracez un dessin irrégulier, ovoïde, aux contours arrondis.

Pour une plantation en masse réussie, comptez environ 100 bulbes au m².  Décaissez une partie de la zone de massif choisie sur 12 à 15 cm de profondeur, puis placez les bulbes en les espaçant de 5 cm environ. Remblayez « en masse ».

  • En pot

On peut facilement forcer les bulbes de Perce-neige au froid dès l’automne, pour profiter de leur floraison et de leur parfum à Noël dans la maison. Ne les plantez pas seuls, associez-les à des bulbes précoces comme les muscaris, narcisses ou jacinthes. Etalez une couche de billes d’argile pour un drainage parfait et remplissez d’un mélange de terre de jardin, de terreau et de pouzzolane.

Entretien et soins

Peu contraignant,  le Perce-neige ne nécessite aucun soin particulier.  Lorsque le feuillage jaunit, au bout de 3-4 ans, c’est qu’il est temps d’arracher de diviser les grosses touffes pour maintenir une bonne vigueur.

Aucune taille n’est nécessaire, toutefois si vous voulez maîtriser la multiplication en évitant les semis spontanés, coupez les hampes après floraison. Pour laisser au bulbe le temps de reconstituer ses réserves pour le printemps suivant, laissez le feuillage en place, sans couper ni tondre, jusqu’à ce que celui-ci soit fané. Seules les plantes cultivées en pot demandent un arrosage régulier.

Maladies et ennemis éventuels

Le Perce-neige est une plante robuste et résistante aux maladies qui, cultivée dans de bonnes conditions, ne craint pas grand-chose et qui revient fidèlement année après année. La mouche du narcisse est son principal ennemi : arrachage des bulbes atteints obligatoire dans le cas d’une attaque. L’autre menace est la pourriture grise provoquée par un excès d’eau. Un sol bien drainé gardera les bulbes bien vivants et évitera la contamination par ce champignon.

Multiplication

La levée des graines de Perce-neige est aléatoire, d’autant que cette bulbeuse se ressème volontiers naturellement. Nous conseillons davantage la division, très simple à faire qui permet en plus de conserver des touffes bien vigoureuses et une floraison abondante.

Après 3-4 ans, divisez les touffes. Procédez de préférence en pleine floraison en février quand le feuillage est encore vert ou juste après dès que les feuilles commencent à jaunir.

5 secrets pour bien multiplier le Perce-neige

  • Soulevez la touffe avec une fourche-bêche en prenant soin de ne pas abimer les bulbes
  • Coupez les feuilles séchées
  • Séparez les bulbilles une à une, à la main ou avec un petit couteau
  • Replantez les bulbes immédiatement à 5-8 cm de profondeur dans un sol bien drainé
  • Tassez et arrosez

Associer

Les Perce-neige sont des bulbes à fleurs faciles à associer à une multitude de plantes comme eux peu contraignantes. Discrets mais fidèles, ils se propagent facilement dans les jardins naturalistes ou les jardins de week-end. Le Galanthus nivalis est idéal pour coloniser des talus, fleurir des bordures, orner une pelouse, composer des tapis fleuris sous des arbres caducs ou des rosiers, des potées éphémères, réveiller une rocaille ou une plate-bande de vivaces encore endormies par l’hiver.

Il fait partie des premières fleurs à apparaître au printemps, en même temps que les Crocus de printemps, les Scilles et les Nivéoles avec lesquels il forme des tapis fleuris précoces et plein de vie, annonciateurs du printemps. Il prospère auprès d’autres bulbes printaniers comme les Anémones sylvestris et blanda, Muscaris, Jacinthes, Ipheions, Iris reticulata, Erythrones, Narcisses, Jonquilles et Tulipes hâtives qui fleurissent tôt en saison et prendront le relais de la floraison.

Côtés vivaces, les Hellébores d’hiver, les Bruyères des neiges, les Bugles rampantes, les Vinca Minor, les primevères et l’Ophiopogon au décoratif feuillage persistant, seront superbes associés à ces petits bulbes dans des scènes fraîches et délicates.

C’est également une bonne plante en sous-bois clair, qui précèdera la floraison des Cœurs-de-Marie et des Corydales.

Le Perce-neige se prête admirablement à la culture en pot derrière une fenêtre dans la maison, sur une terrasse ou un balcon mélangé à des Crocus, primevères et à des Pensées, des Cyclamens Coum, des petits Narcisses qui prolongeront la saison de fleurs.

Cyclamen coum, Galanthus nivalis et Eranthis, un mariage frais et printanier

 

Pour aller plus loin

Découvrez notre large gamme de Perce-neige : elle regroupe les meilleures variétés, des plus classiques aux plus rares.

Articles connexes


Blog

Fleurir votre Jardin en hiver

Le jardin en hiver n’est pas nécessairement synonyme de touffes sèches, de terre nue et...
Lire la suite +

Blog

Hiver au jardin : petits plaisirs de janvier

Il fait sombre, il fait froid, il fait gris….en janvier, les jardiniers que nous sommes...
Lire la suite +

Blog

Petits bulbes, grand effet !

Ce sont les plus faciles, les plus diversifiés et toujours les premiers à fleurir...
Lire la suite +

Blog

Une potée pour l'hiver... à composer dès maintenant !

Cette fois-ci, je crois que c'est officiel : l'hiver pointe doucement son nez. Il y aura...
Lire la suite +

plantation

Perce-neige, Galanthus nivalis : plantation et entretien

Lire la suite +

Blog

"Jardins d'Hiver : une saison réinventée" de Cédric Pollet

Il y a des livres qui vous tapent dans l’œil, sans même avoir besoin d’être...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire