Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Pelargonium, Géranium : planter et cultiver

Le Pélargonium en quelques mots

  • Le pélargonium offre une longue et généreuse floraison, une grande partie de l’année, de mai jusqu’aux gelées
  • Toujours belles, sans entretien, les fleurs de géranium offrent une large diversité de couleurs du pastel au plus vives
  • Son feuillage parfois panaché, souvent odorant au parfum de rose, citron, pomme et même chocolat qui éloigne les moustiques !
  • Gélif, il se cultive comme annuelle en pleine terre ou en pot à remiser en hiver : il trouve sa place dans toutes les régions
  • Roi des balcons, des suspensions et des jardinières, il est aussi exceptionnel en massifs et bordures

Le mot de notre experte

Que seraient nos rebords de fenêtres, nos balcons, massifs et bordures d’été sans le Pelargonium plus couramment appelé Géranium ?

A la différence de son cousin le géranium vivace, le Pelargonium est une plante non-rustique, frileuse, généralement cultivée comme une annuelle sauf si elle est rentrée en hiver à l’abri du gel. Sa culture en pleine terre n’est possible que dans nos régions les plus douces.

Qu’à cela ne tienne ! Il offre une large diversité de formes, de couleurs, de textures et de parfums au point de provoquer la collectionnite aigüe !

geranium

Le pélargonium se décline en nombreuses variétés telles que le pelargonium zonale aux feuilles veloutées, marquées d’une zone plus foncée, le géranium lierre (Pelargonium peltatum) « roi des balcons », qui forme des cascades fleuries tout l’été, le pelargonium des fleuristes aux grandes fleurs ou encore le pelargonium parfumé comme le Géranium rosat (Pelargonium graveolens) dont le feuillage riche en huiles essentielles exhale des parfums variés de rose, citron, menthe ou encore de chocolat selon les cultivars éloignerait les moustiques.

Si les feuilles du pelargonium odorant sont comestibles, sa racine est également utilisée en phytothérapie pour ses bienfaits assainissants.

Il est doté d’une floraison longue et généreuse durant 6 mois de l’année, (voir davantage s’il est gardé au chaud en hiver), allant du blanc pur au rouge le plus pétaradant, que seules les premières gelées de l’automne viennent interrompre.

Tour à tour élégant ou à la limite du criard, il se plait dans tous les jardins quel que soit leur style, en massif, bordures, rocailles, potées et suspensions.

Toujours belles quelque soit le temps, les fleurs de géranium ne demandent que du soleil et quelques arrosages réguliers.

De l’entretien à la taille, découvrez nos conseils et craquez pour notre collection exceptionnelle de pélargoniums en mini mottes ou pour nos graines de géranium si faciles à semer ! Alors pourquoi s’en priver ?

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Pelargonium

Famille : Géraniaciées

Nom(s) commun(s) : Pélargonium, Géranium odorant, Géranium des fleuristes, Géranium des balcons

Floraison : d'avril-mai jusqu’à l’automne

Hauteur : 0,15 à 1 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : gélif

Le Pelargonium, plus connu sous le nom de Géranium est une plante vivace ou un sous-arbrisseau appartenant à la famille des géraniacées.

Originaire des zones montagneuses d’Afrique du Sud, le Pelargonium n’est pas rustique sous nos climats où il est généralement cultivé en annuel, sur la terrasse ou le balcon à la différence de son cousin le géranium vivace qui est une espèce rustique pouvant rester en terre dans nos jardins. Le Pelargonium est d’ailleurs appelé à tort « Géranium ». Les Géraniums et les Pelargoniums sont bien deux espèces bien distinctes, bien qu’appartenant à la même famille. Cependant, l’utilisation du nom « géranium » désignant les pélargoniums est resté courante.

Le genre Pelargonium compte environ 230 espèces et près de 1 000 variétés. De nombreux cultivars et hybrides ont été obtenus à partir d’une vingtaine d’espèces dont Pelargonium grandiflorum, le pélargonium des fleuristes (Pelargonium x domesticum), le Pelargonium graveolens ou géranium rosat, le plus parfumé de tous utilisé en parfumerie, à l’origine de nombreux hybrides, le Pelargonium fragrans, à l’odeur de pin, Pelargonium crispum, Pelargonium peltatum ou le géranium lierre, surnommé le « Roi des Balcons » à port retombant.

Aujourd’hui on rencontre très peu de pelargoniums botaniques tant ils ont été hybridés. La plupart des cultivars se répartissent en quatre principaux groupes :  les pélargoniums lierre, aux tiges retombantes très appréciés en suspension ou en balconnière, les pélargoniums zonales (Pelargonium x Hortorum), des classiques aux tiges droites très utilisés en massif, les pélargoniums « Régals » ou à grandes fleurs et les pélargoniums odorants ou géraniums rosats, appelés également « Géraniums parfumés », dont les feuilles sont aromatiques.

On distingue également les pelargoniums « Uniques » qui sont des sous-arbrisseaux pouvant atteindre 1 m de hauteur en une saison et dont le feuillage exhale un fort parfum piquant et épicé au moindre frôlement.

pelargonium

Illustrations botaniques : Pelargonium grandiflorum / Pelargonium graveolens / Pelargonium peltatum

Dotée d’une croissance rapide, la plante forme une touffe buissonnante et dense, presque aussi large que haute, au développement plus ou moins important allant de 0,10 cm de hauteur pour les variétés naines et miniatures à 1,20 m de hauteur pour les plus grands pelargoniums. Certains géraniums ressemblent à un petit arbuste au port étalé.

Le port varie selon les variétés, érigé chez le Géranium zonale qui forme un buisson compact ou très étalé et retombant chez le célèbre géranium lierre. Ses tiges peuvent atteindre 1m de longueur.

Les tiges ramifiées portent des feuilles qui prennent également des formes variables ; alternes, charnues, arrondies, lobées ou pointues, profondément nervurées, duveteuses ou vernissées, elles possèdent des bords dentés ou ondulés. Les feuilles sont pour la plupart persistantes dans les régions épargnées par les gelées hivernales.

Elles sont coriaces, lisses et lustrées, semblables à celles du lierre chez le pelargonium lierre, arrondies comme des éventails, en forme d’entonnoir chez le Pelargonium cucculatum et parfois si lobées qu’elles évoquent celles des érables.

Elles possèdent souvent un long pétiole, mesurent de 1 à 15 cm de diamètre et revêtent toutes les nuances de vert ; vert vif chez les lierres, vert moyen, vert tendre parfois panaché de blanc-crème, de doré ou d’argent ou, vert-gris marginé de rouge. Elles peuvent être bicolores ou tricolores.  Il existe de nombreuses variétés à feuillage décoratif comme ‘Mrs Pollock‘, ‘Vancouver ‘appréciées des collectionneurs.

Le Géranium zonale (et notamment les cultivars ‘Fantaisie’) se distingue par ses feuilles rondes, très souvent zonées (d’où son appellation de « Zonale »), parfois divinement marginées de plus clair et surtout marquées de halos de couleur disposés en cercles irréguliers et concentriques marron, vert bronze foncé, bleu ardoise ou noir ou en « ailes de papillon », avec un ton bien distinct au centre de la feuille.

feuilles de geranium des balcons

Diversité de feuillages chez les Pelargoniums

Le feuillage du pelargonium parfumé, chargé d’huiles essentielles, est fortement aromatique : ses feuilles plus rugueuses ou douces, plissées, souvent profondément incisées, dégagent au simple froissement des parfums très variés de rose citronnée, de pomme verte, de citron, de citronnelle, d’orange, de menthe, d’eucalyptus, de pin chez Pelargonium fragrans, d’épices et même de noisette, de chocolat ou de carotte ! Les pelargonium x graveolens et pélargonium rosat (P. capitatum), au parfum de rose, sont très prisés dans la parfumerie.

Ce feuillage aromatique aurait la propriété d’éloigner les moustiques.

Ses feuilles comestibles, aromatisent également les salades de fruits.

Submergeant le feuillage, la floraison souvent particulièrement longue et abondante apparaît d’avril à octobre suivant les espèces ou toute l’année pour les plantes conservées entre 10 et 15°C. Le Pelargonium produit une masse de fleurs simples, semi- doubles ou doubles aussi jolies en boutons que lorsqu’elles sont totalement épanouies.

A l’extrémité des tiges, les fleurs groupées en bouquets terminaux en forme d’ombelles plus ou moins grandes, se renouvellent tout l’été contrastant bien avec le feuillage.

Leur forme diffère selon les espèces :  les pélargoniums zonales possèdent de grosses têtes florales simples ou doubles réunies en beaux bouquets sphériques de 5 à 13 cm de diamètre qui se détachent nettement du feuillage, tandis que les géraniums lierres et odorants produisent d’innombrables fleurs plus petites réunies en ombelles plus lâches et moins imposantes. La floraison des pélargoniums à feuillage aromatique, moins spectaculaire est plus discrète et délicate.

Les fleurs, composées au moins de 5 à 6 pétales sont en coupe, en étoile, en trompette, en entonnoir ou encore en forme de papillon (les deux pétales supérieurs étant plus grands que les trois pétales inférieurs) et mesurent de 1 à 4 cm de diamètre. Certaines sont semblables à de petites roses (Pelargonium hortorum ‘Appleblossom’) ou ressemblent même à celles des dahlias-cactus avec des pétales tordus et enroulés, ou sont formées de pétales fins et pointus dont le bord est découpé (Fireworks ‘Scarlet‘).

Variable en couleur, la floraison estivale ne se résume pas au traditionnel géranium rouge pétard, mais se décline selon les variétés en coloris unis ou multicolores, vifs, rares, profonds ou pastel allant du bordeaux-lie de vin, rose frais, parme, pourpre, blanc pur, plus rarement jaune à l’orange saumoné. Ces coloris brillants ou veloutés ne s’affadissent pas sous le soleil.

Certains pétales sont veinés, panachés de subtiles nuances bicolores, parfois tricolores, montrant des petites macules plus ou moins contrastées.

Après floraison, les fleurs cèdent la place des fruits dont la forme très allongée rappelle un bec d’oiseau d’où le nom « pelargonium » qui en grec  » signifie « Cigogne ».

graines de geranium des balcons

Fruits typiques en forme de bec d’oiseau

La fleur du pelargonium odorant, légèrement parfumée est comestible et peut agrémenter les desserts d’été comme les sorbets.

Non rustique, le pélargonium est quelque peu frileux et demande à être rentré en serre dans les régions aux hivers froids. Résistant à la sécheresse, il pousse rapidement dans les sols légers, bien drainés et fertiles, en plein soleil ou de préférence à mi-ombre dans les régions chaudes.

Le géranium est la plante annuelle incontournable dans les décors estivaux, pour apporter du relief et de la couleur dans les massifs, les plates-bandes et les bordures ensoleillées, comme dans les suspensions et les jardinières sur la terrasse, le balcon ou la véranda.

Depuis des siècles, la racine de pélargonium est utilisée en phytothérapie pour ses bienfaits et ses vertus médicinales assainissantes contre les symptômes d’infections respiratoires comme la bronchite.

Principales espèces et variétés

Pas toujours simple de s’y retrouver parmi les 230 espèces de pélargoniums ! Il faut d’abord distinguer le Pélargonium qui est gélif et cultivé sous nos latitudes comme une annuelle, du Géranium vivace qui est rustique et qui peut rester en terre des années au jardin.

Le pélargonium est appelé à tort « géranium ». C’est le botaniste, Carl Von Linne, qui en 1787, regroupa sous le même genre, Pélargoniums et Géraniums.  Quelque 25 ans plus tard, le botaniste français L’héritier s’aperçut de l’erreur et créa le genre Pélargonium. Trop tard ! l’erreur persistera encore longtemps… Ces deux plantes appartiennent bien à la même famille, les  Géraniacées, mais c’est bien là, leur seul point commun !

On peut distinguer plusieurs groupes de pélargoniums, au sein desquels de nombreux cultivars ont été créés. C’est sans compter les hybrides ! Ils sont adaptés à chaque utilisation et se déclinent en une multitude de coloris, et offrent une grande diversité de textures et de parfums!

  • Le pélargonium zonale (30 à 50 cm de haut) : C’est le géranium classique, qui forme des touffes colorées avec ses tiges droites, ses belles feuilles rondes et veloutées marquées d’une zone en halo contrastée et ses grosses têtes florales dans tous les tons de rouge, de rose et de blanc, unis ou bicolores. Il fait partie du vaste groupe des hybrides Pelargonium x hortorum. On l’utilise en massif et jardinières.
  • Le pélargonium lierre (jusqu’à 1m de haut) : C’est le « roi des balcons », le plus utilisé dans les potées, en balconnières ou suspensions. Il forme des cascades de fleurs retombantes ou rampantes. Ses feuilles vert vif et lustrées évoquent le lierre.
  • Le Pélargonium à feuillage odorant : Sa floraison est plus discrète, son feuillage rugueux ou velouté est parfois panaché de jaune ou d’argenté, et surtout, il exhale des odeurs variées de pomme, de menthe, d’épices, de citron ou encore d’orange lorsqu’on le froisse. P. x graveolens et P. capitatum, dégagent un parfum de rose, très utilisé dans la parfumerie.
  • Le pélargonium des fleuristes ou à grandes fleurs (Pelargonium grandiflorum) : Il est connu aussi sous le nom de pélargonium « Régals « . Il ressemble au géranium zonale mais présente des feuilles dentelées et des inflorescences beaucoup plus volumineuses. Il est souvent cultivé en intérieur ou en serre.

Découvrez notre collection unique de géraniums en mini-mottes ou en graines dont certaines variétés en exclusivité !

Les plus populaires

Géranium-lierre Roi des Balcons rouge Imperial

Période de floraison Mai à Nov.

Hauteur à maturité
20 cm

Un classique ! Son port retombant, sa résistance face aux intempéries, sa facilité d'entretien le consacrent comme le roi des balcons. A adopter sans tarder dans des suspensions ou des potées !

Géranium zonale Mrs Pollock - Pelargonium fantaisie

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
45 cm

Un géranium éblouissant au magnifique feuillage divinement panaché. Il assure un décor permanent toute l'année dans les potées.

Pelargonium - Géranium parfumé graveolens

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

Il est couvert de feuilles douces et veloutées au toucher, et odorantes au moindre frôlement. Son parfum évoque celui de la rose. A installer au jardin, en bordure d'allée ou dans un pot sur la terrasse ou la véranda.

Nos préférées

Collection 10 Géraniums des balcons Rouge et Rose

Période de floraison Juil. à Nov.

Une collection unique de variétés rose et rouge. Pour bacs et jardinières.

Géranium-lierre double Ruby

Période de floraison Juin à Nov.

Hauteur à maturité
50 cm

Un incontournable à la floraison d'un très beau rouge foncé. Avec son port semi-retombant, il est idéal pour les potées fleuries ou les bordures.

Géranium zonale Fireworks Pink

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
40 cm

Une variété originale au port compact et aux fleurs curieusement étoilées. Un bijou pour la terrasse ou le balcon.

Graines de Géranium Border Supreme F2 Hybrid - Pelargonium

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
35 cm

Un mélange exclusif des meilleures variétés de géraniums zonales disponibles en graines, dans différents tons de rouge, rose vif, rose saumon et blanc. Un choix idéal pour fleurir les massifs d'été et les jardinières.

Géranium zonale Flower Fairy Velvet

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
35 cm

Une variété récente et compacte à floraison très hâtive, d'un rouge très velouté. Idéal pour les petits jardins, les suspensions et jardinières.

Géranium interspécifique Cassiopeia - Pelargonium

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
50 cm

Ce géranium cumule les qualités du géranium-lierre et du géranium zonale. Il forme une touffe compacte aux belles ombelles de fleurs d'un rouge soutenu. Un champion toutes catégories pour les balcons !

Géranium-lierre Blanche Roche

Période de floraison Mai à Nov.

Hauteur à maturité
20 cm

Ce « roi des balcons » rond et généreux, il produit une abondance de fleurs doubles blanc pur. Somptueux dans des suspensions ou des potées.

Pélargonium odorant crispum Variegatum - Géranium d'odeur panaché au parfum de citron.

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
80 cm

Ses feuilles dégagent un parfum intense qui rappelle agréablement celui du citron au moindre frôlement. Sa culture en pleine terre n'est possible que dans nos régions épargnées par le gel.

Pélargonium odorant Lemon fancy - Géranium d'odeur au puissant parfum de citronelle.

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

Un pélargonium au puissant parfum de citronnelle, parfait pour éloigner les moustiques ! Il est précieux pour le rebord des fenêtres et les potées fleuries.

Plantation

Où planter un pelargonium ou géranium ?

Le pelargonium est une plante originaire d’Afrique du Sud, sensible aux gelées et par conséquent quelque peu frileuse sous nos climats. En dessous de 0°C, le pélargonium ne survivra pas.

S’il peut rester en pleine terre en climat doux du littoral et dans les régions épargnées par les fortes gelées, conservant son feuillage même en hiver, il demandera à être simplement remisé en serre froide ou en véranda à une température minimale de 10°C, partout ailleurs ou cultivé comme une plante annuelle. Vous pouvez ainsi le conserver d’une année sur l’autre en l’hivernant à l’abri du gel et en ressortant les pots à la belle saison.

Accommodant vis à vis du sol, naturellement résistant à la sécheresse estivale, insensible aux intempéries, s’il se contente d’une bonne terre bien drainée, il donne le meilleur de lui-même dans un sol riche et léger.

De ses origines sud-africaines, il a conservé le goût pour le soleil et la chaleur. Il se plait en plein soleil ou à mi-ombre dans les régions du sud de la France.

Vous pouvez planter vos pelargonium en pleine terre ou en pot.

Avec son feuillage décoratif, parfois odorant et sa floraison si généreuse, le Pelargonium est incontournable dans les compositions estivales romantiques, hautes en couleur ou chic. Il est idéal dans les jardins naturels.

Non-rustique, il est la plante annuelle vedette des scènes d’été au charme éphémère, à recomposer chaque année, selon les envies. Longtemps réservé aux suspensions et jardinières sur les rebords de fenêtres, balcons et les terrasses, le pélargonium s’invite désormais dans les massifs, dans les plates-bandes et bordures ensoleillées dans lesquels il apporte rapidement la touche très gaie et colorée durant toute la belle saison.

pelargonium

Les géraniums lierre à port retombant forment des cascades fleuries qui conviennent parfaitement aux suspensions et aux rocailles et sont excellentes en couvre-sol.  Ils peuvent aussi être palissés sur un treillage contre un mur en extérieur comme en jardin d’hiver.

Le géranium zonale pousse en touffes colorées et compactes et sera parfait en massif, potées et bordures.

Les géraniums parfumés font merveille en petite haie ou en bordure le long d’un chemin ou dans un grand pot sur la terrasse ou dans la véranda, jamais trop loin de la maison pour profiter de leur parfum.

Enfin, tous sont bien adaptés à la culture en serre.

Quand planter un pélargonium ou géranium ?

La plantation du pélargonium ou géranium se fait au printemps mais elle varie selon les régions. Dans les régions au climat doux, vous pouvez planter nos pélargoniums en mini-motte dès le mois de mars-avril. Attendez la mi-mai dans les régions les plus au Nord pour les installer en pleine terre. En attendant, vous pouvez les pré-cultiver en pot dans un endroit tiède et lumineux pour accélérer leur croissance.

Dans tous les cas, dès réception, repiquez et stockez-les sous abris (véranda, serre…) à une température supérieure à 14 C° et attendez que les risques de gelées soient écartés et que le sol soit bien réchauffé pour les planter ou les sortir à l’extérieur.

Comment planter un pélargonium ?

  • En pleine terre

Pour un effet de masse bien coloré, privilégiez une plantation en groupe. Comptez 5 à 7 plants au m² et prévoyez un espacement de 20 cm entre deux pieds. Il a besoin d’un sol léger et humifère mais surtout drainant. Faites impérativement un apport de gravier dans un sol où l’eau à tendance à stagner.

  • Décompactez bien la terre
  • Creusez un trou deux à trois fois supérieur à la mini-motte
  • Positionnez la mini motte et recouvrez-la sans trop l’enterrer en apportant un peu de terreau de feuilles
  • Tassez sans abîmer le plant
  • Arrosez bien le pied

Plus de conseils sur la plantation des annuelles en mini-motte sur notre blog !

 

  • Planter le géranium en pot ou en jardinière 

Tous les géraniums sont les rois des suspensions, jardinières, vasques ou potées mais les géranium-lierres sont les plus utilisés. Il faudra un mélange bien drainant pour éviter l’humidité stagnante aux racines.  N’hésitez pas à mélanger les variétés entre-elles pour des compositions florifères pétillantes !

  • Au fond d’un contenant percé, étalez une bonne couche de drainage (gravier, tessons de poterie ou billes d’argile)
  • Plantez dans un mélange de terreau type « géranium » ou de terre franche et de terreau
  • Installez au soleil
  • Arrosez régulièrement en ne laissant jamais le substrat s’assécher entre deux arrosages : le compost doit toujours rester humide mais jamais saturé d’eau
  • Sortez le pélargonium en pot après les gelées

geranium

Quand et comment faire des semis de pelargonium ou géraniums ?

Les semis de graines de pelargonium se font sous abri de mi-janvier à mi-mars. Les plants seront repiqués à l’extérieur en pleine terre, lorsque tout risque de gel est passé. Ils fleuriront l’année du semis.

Comment bien réussir les semis de graines de géranium

  • Semez à 2 cm les unes des autres et sans les enfouir les graines de géranium dans une terrine dans un terreau spécial semis
  • Recouvrez d’1 ou 2 mm de terreau
  • Installez-les au chaud à une température de 18°C minimum, 20-25 ° C idéalement
  • Maintenez le terreau humide, mais pas détrempé
  • La levée se fait en 10 à 15 jours
  • Quand ils sont au stade de 4 feuilles, repiquez les jeunes plants dans des pots ou godets individuels
  • Mi-mai après tout risque de gel, repiquez-les en terre, dans des pots ou jardinières
  • Pincez l’extrémité des tiges des jeunes boutures enracinées assez tôt pour favoriser leur ramification

Découvrez nos astuces pour réussir vos semis de graines annuelles !

Entretien, taille et soin

Le Pelargonium est une plante annuelle très florifère qui pousse sans demander beaucoup de soins.

En pleine terre, il supporte assez bien le manque d’eau : arrosez uniquement les premières semaines qui suivent la plantation.

Les géraniums en pot doivent être arrosés une à trois fois par semaine mais sans excès, dès que la terre sèche en surface : le substrat doit rester humide.

Le géranium en pot est un gourmand, qui demande des apports hebdomadaires d’engrais liquide « géranium », d’avril à août, afin de favoriser la continuité de la croissance et de la floraison.

Supprimez tous les premiers boutons à fleurs et pincez l’extrémité des jeunes plantes pour encourager leur ramification.

Coupez régulièrement les fleurs fanées et le feuillage jauni pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs et allonger la durée de floraison.

Les pelargoniums ne supportent pas les gelées.  A l’automne, arrachez les plantes cultivées en pleine terre, jetez-les ou replantez-les provisoirement dans des pots de même taille ou un peu plus petits.

Rentrez les pots à l’intérieur dans un endroit frais mais clair et maintenu hors-gel, pour les conserver d’une année sur l’autre.

entretien du geranium des balcons

Comment faire pour garder les géraniums l’hiver ?

Les pélargoniums ou géraniums pourront continuer à fleurir tout l’hiver s’ils sont conservés entre 7 et 10°C dans une pièce lumineuse. Pour tout savoir sur leur hivernage, rendez-vous sur notre fiche conseil : Réussir l’hivernage des Pélargoniums (Géraniums des balcons)

Maladies et ennemis éventuels

Le pélargonium est sensible à certaines maladies et nuisibles.

Le froid et l’excès d’eau peuvent provoquer des pourritures grises (botrytis) des racines et de la base des tiges (pied noir). Les pelargonium zonales sont sensibles à la rouille. Dans les deux cas, brûlez les feuilles atteintes et traitez s’il est encore temps avec de la bouillie bordelaise.

Contre les mouches blanches (aleurodes), douchez le feuillage et éloignez de façon naturelle les limaces grâce à nos conseils.

Ses tiges peuvent également être la proie de la chenille verte d’un petit papillon marron appelé « brun du pélargonium » entraînant rapidement la mort de la plante. Coupez toutes les tiges atteintes.

chenille ravageur du pelargonium

Chenille et papillon du Brun des pélargoniums (Cacyreus marshalli)

Attention également aux pucerons qui peuvent l’envahir : douchez les plantes à l’eau savonneuse pour les déloger.

Multiplication

Le pélargonium ou géranium se multiplie facilement par bouturage. Les boutures faites en fin d’été fleuriront dès le printemps suivant.

Quand et comment faire une bouture de géranium ?

En juillet-août, choisissez un pélargonium sain et en bonne santé et prélevez plusieurs boutures.

  • Coupez au sécateur en dessous d’un nœud, une tige sans fleurs d’environ 10 cm de long
  • Supprimez toutes les feuilles basses pour ne garder que deux feuilles supérieures
  • Coupez la base en biais et incisez-la avec un couteau bien aiguisé
  • Enterrez dans une terrine percée (vous pouvez également piquer les boutures dans des godets individuels) contenant un mélange de tourbe et de sable en enfonçant les boutures de la moitié de leur hauteur en les espaçant de 10 cm
  • Arrosez copieusement
  • Fermez le contenant avec un couvercle ou un sac en plastique
  • Maintenez humide tout l’hiver, au sec et en pleine lumière dans une pièce chauffée à 12-15°C
  • En fin d’hiver, repiquez-les dans des godets individuels
  • Installez en pleine terre ou sortez les pots vers la mi-mai

Associer les pelargoniums

Avec leurs couleurs vives ou pastel, les Pélargoniums ou géraniums se plient à toutes les envies, en pleine terre ou en pots pour former des décors souvent très colorés et très gais durant toute la belle saison.

association geranium

Des exemples d’utilisations : en jardinière aux couleurs vives ou en massif aux teintes pastelles avec des Liriope muscari ‘Ingwersen’ ou des graminées type Carex et des petits Sedums tapissants comme ‘Cape Blanco’, ‘Purpureum’, ‘Album Superbum’, sieboldii, etc

Il se déclinent offrent en une infinité de coloris permettant des associations variables à l’infini, en dégradé ou monochromes, élégantes et chic ou pétillantes ! Ils s’adaptent à tous les styles de jardin, du plus romantique au plus naturaliste.

Ils acceptent la compagnie de nombreuses fleurs d’été, annuelles ou vivaces.

Dans une bordure estivale raffinée, associez des géraniums zonales à fleurs blanches ou rose nacré à des agérates pourpres, à des verveines de Buenos-Aires, à des touffes denses de petites sauges farineuses.

Dans une plate-bande multicolore, mêlez des géraniums à des dahlias nains et des roses d’Inde (elles les protègeront des mouches blanches).

Ils s’associent également très bien avec des plantes à la silhouette plus légère, comme des Cléomes, des nepetas, des tabacs et des cosmos.

Accompagnés de pétunias, les géraniums lierre masqueront le pied dégarni d’un rosier buisson pendant toute la belle saison.

En bordure d’un massif d’été coloré, les fleurs des pelargonium s’associent agréablement avec les fleurs contrastées des zinnias, des rudbeckias, et avec les silhouettes pointues des phormiums et des cordylines.

L’intense couleur des géraniums écarlates se marie bien avec les feuillages bronze ou pourpre des heuchères, du ricin, des dahlias et des grands cannas.

Vous pourrez aussi les intercaler pour ponctuer des bordures de plantes à feuillages gris comme les céraistes, l’Helichrysum, la cinéraire maritime ou les armoises.

Le géraniums lierre pourra être palissé contre un mur de jardin d’hiver, aux côtés d’autres annuelles grimpantes comme les volubilis, les ipomées.

Composez de magnifiques potées et suspensions en les associant aux Calibrachoa ‘Million Bells’, Bacopa, des lobélias ou des scaevolas.

Question souvent posée par les jardiniers

Pourquoi les feuilles de mes géraniums jaunissent ?

Ni trop, ni trop peu ! Voilà ce qu’on pourrait retenir de la conduite à suivre concernant les arrosages des géraniums.
En cas de manque d’eau, les feuilles jaunissent et tombent, à l’inverse un excès d’eau nuit à la floraison et à la santé de la plante dont les racines risquent de pourrir.
Le géranium pousse mieux dans un terreau léger, très drainé, bien aéré et riche, au jardin comme en pot.
En pot, arrosez vos pélargoniums une fois par semaine. Les pélargoniums en pot sont assez gourmands et en cas de manque d’engrais, le feuillage peu également jaunir. Pensez à bien les nourrir durant toute la période de croissance.

Ressources utiles

  • Découvrez nos géraniums parfumés: leur feuillage exhale des parfums de rose, citron, de menthe, d’épices et même de carotte, capables de mettre en déroute un escadron de moustiques !
  • Qu’ils soient lierre, zonales ou odorants, les Géraniums ou Pelargonium sont des plantes généreuses, stars de nos jardins, terrasses et balcons en saison estivale, ne vous en privez pas !
  • Avec ses coloris romantiques ou très vifs, ils sont indispensables pour composer des scènes « Happy » tout au long de la belle saison, s’imposent dans un jardin rose ou encore d’inspiration catalane et simplement dans un jardin blanc !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire