Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Viburnum, Viorne : quelle variété choisir ?

Nos conseils pour faire le bon choix !

Très vigoureux, le Viburnum est un arbuste intéressant en toute saison par sa floraison, son feuillage et ses baies décoratives ! Il offre une floraison délicate, dans les tons blanc ou rose, parfois très parfumée. Rustique et facile de culture, il s’adapte à des situations variées : il peut être planté en pleine terre ou en pot, en rocaille ou en haie. Avec son feuillage souvent persistant, il est intéressant même en pleine hiver et constitue un brise-vue efficace !

Alors comment faire le bon choix parmi les innombrables variétés ? Prenez en compte les conditions de culture, elles diffèrent suivant les espèces. Mais aussi, bien sûr, vos envies : est-ce que vous souhaitez favoriser la floraison, parfois si spectaculaire, le feuillage ou les baies décoratives ? À quel usage destinez-vous le viburnum ? Est-ce pour faire une haie, le cultiver en bac, ou même en rocaille ? En suivant nos conseils vous arriverez facilement à trouver la variété qui convient à votre situation et à vos envies !

Pour quelle situation ?

La plupart des viornes se plaisent à mi-ombre, en sol légèrement acide ou neutre. Le laurier-tin (Viburnum tinus) est le plus facile à cultiver : il est robuste, peu exigeant, et s’adapte à des situations variées.

  • En sol acide

Pour connaitre le pH de votre sol, vous pouvez acheter un kit d’analyse de sol en jardinerie. S’il est légèrement acide, presque tous les viburnums peuvent y pousser. Par contre, s’il est franchement acide, choisissez plutôt le Viburnum davidii ou Viburnum plicatum. Vous pouvez composer un massif de terre de bruyère, en les plantant à mi-ombre, en sol frais et drainé, en compagnie de rhododendrons ou de bruyères. Le Viburnum davidii est une espèce persistante utilisable en couvre-sol. Quant au Viburnum plicatum, il offre un superbe port étagé et une floraison d’un blanc pur. Il est aussi possible de remonter légèrement le pH en apportant de la dolomie (roche sédimentaire).

La Viorne de Chine, ou Viburnum plicatum 'Mariesii'

En terrain acide, vous pouvez choisir le Viburnum plicatum ‘Mariesii’  (Photo: Steve Law)

 

  • En sol calcaire

Bien que la plupart des espèces préfèrent les terrains neutres ou légèrement acides, quelques viornes supportent les sols calcaires. C’est le cas du laurier-tin (Viburnum tinus), de la viorne lantane (Viburnum lantana) et de Viburnums sargentii. Le laurier-tin est peu exigeant et s’adapte aux situations les plus variées. Vous pouvez choisir Viburnum sargentii ‘Onondaga’. Il offre une floraison printanière blanc rosé, et un superbe feuillage d’abord bronze puis vert, et qui devient ensuite pourpre à l’automne.

La Viorne sargentii 'Onondaga'

Le Viburnum sargentii ‘Onondaga’ s’adapte aux terrains calcaires !

 

  • Au soleil

La majorité des espèces apprécient la mi-ombre et craignent les fortes chaleurs. Si vous n’avez pas d’exposition ombragée, choisissez de préférence le laurier-tin (Viburnum tinus) ou la Viorne lantane (Viburnum lantana). Ils se plairont au soleil ! Découvrez aussi le Viburnum tinus ‘Lisarose’ : on l’apprécie pour son feuillage persistant, fin et luisant, et sa floraison hivernale. Il est facile à cultiver et offre de jolis boutons floraux rosés qui laissent ensuite place à des fleurs rose tendre !

La Laurier tin 'Lisarose'

Le Viburnum tinus ‘Lisarose’ se plaira au soleil

Pour quel effet visuel ?

  • Pour une floraison spectaculaire !

Certaines variétés offrent des floraisons impressionnantes, profitez-en ! Laissez-vous séduire par le Viburnum opulus ‘Roseum’ et son élégante floraison en forme de boules de neige. Découvrez aussi Viburnum plicatum ‘Mariesii Great Star’ : ses branches horizontales se couvrent au printemps d’une multitude de fleurs d’un blanc pur ! Surtout, si vous optez pour ces variétés, plantez-les en isolé. Leur floraison ressortira davantage. Ajoutez éventuellement quelques couvre-sols ou bulbeuses pour fleurir leurs pieds : par exemple des pervenches ou Eranthis hyemalis.

La floraison blanche de la Viorne obier 'Roseum'

Profitez de l’impressionnante floraison en boules de neige du Viburnum opulus ‘Roseum’ ! (photo Kenraiz, Krzysztof Ziarnek)

 

  • Pour avoir des fleurs en hiver !

Si vous souhaitez animer votre jardin durant la mauvaise saison, choisissez le Viburnum bodnantense ‘Dawn’ : étant caduc, ses branches nues se couvrent en hiver d’une délicate floraison de couleur rose pâle. Le laurier-tin (Viburnum tinus) fleurit également en hiver. Le Viburnum tinus ‘Lisarose’ offre une remarquable floraison rosée ! Ces viornes vous feront oublier sans aucun doute la morosité et le gris de l’hiver ! Vous pouvez les associer à des Camellia sasanqua ou à des Sarcococca, qui fleurissent à la même période.

Les fleurs roses de la Viorne d'hiver

Le Viburnum x bodnantense ‘Dawn’ offre une délicate floraison hivernale très parfumée. (Photo: Kristine Paulus)

 

  • Pour avoir des fleurs au printemps

Pour profiter de la floraison des viornes dès le printemps, choisissez le Viburnum plicatum, Viburnum opulus ou Viburnum lantana. Ils offrent une abondante floraison blanche entre les mois de mai et juin. Associez-les à d’autres arbustes à floraison printanière, comme les Cerisiers du Japon ou les Deutzias.

Les fleurs blanches de la Viorne lantane.

La floraison printanière du Viburnum lantana ! (Krzysztof Golik)

 

  • Pour un feuillage persistant !

Si vous souhaitez un viburnum qui reste vert durant la mauvaise saison, optez pour le laurier-tin (Viburnum tinus) ou Viburnum rhytidophyllum. Avec leur feuillage dense et leur port dressé, vous pouvez les cultiver en haie ou massif. Découvrez aussi le Viburnum davidii, utilisable en couvre-sol grâce à son port tapissant.

Le feuillage du Laurier tin et de la Viorne ridée.

Profitez du feuillage persistant du Viburnum tinus et du Viburnum rhytidophyllum. (photo Sarefo)

 

  • Pour de superbes couleurs automnales !

Les viburnums caducs prennent souvent de magnifiques couleurs à l’automne ! Les feuilles de Viburnum opulus deviennent rouge orangé, tandis que celles de Viburnum plicatum prend des teintes plus sombres, rouge pourpre. Découvrez aussi Viburnum ‘Le Bois Marquis’ dont le feuillage prend une ravissante couleur rose vif en automne ! Quant à celui de Viburnum bodnantense ‘Dawn’, il change de teinte au fil de saisons : d’abord cuivré, il devient ensuite vert, puis rouge à l’automne !

La coloration automnale de la Viorne de Chine

Le feuillage du Viburnum plicatum prend de jolies couleurs en automne ! Ici, Viburnum plicatum var. tomentosum ‘Summer Snowflake’ (Photo: David J. Stang)

 

  • Pour les baies !

Profitez des baies décoratives des viornes pour ajouter de la couleur à vos massifs ! Nous vous conseillons de les planter en groupe pour favoriser la fructification. Viburnum opulus ‘Xanthocarpum’ est remarquable pour ses baies de couleur orange – jaune ! Si vous le plantez à l’ombre ou dans une haie, il apportera beaucoup de luminosité. Ainsi, Viburnum hillieri ‘Winton’, Viburnum lantana et Viburnum opulus portent des baies rouge vif qui animeront vos massifs ! Celles de Viburnum dentatum ‘Blue Muffin’ sont remarquables pour leur couleur d’un bleu métallique.

Les baies rouges de la Viorne obier

Les baies colorées du Viburnum opulus sont parfaites pour apporter de la couleur dans un massif ou une haie ! (Photo: Lazaregagnidze)

Pour quel usage ?

  • En bac, dans un petit jardin !

Si vous avez peu de place dans votre jardin, tournez-vous vers les variétés à port compact que vous planterez dans de grands pots ou bacs ! Viburnum davidii ou Viburnum tinus ‘Eve Price’ semblent tout à fait adaptés à cet usage. Nous vous conseillons plutôt le second : son feuillage lustré, assez fin, et sa remarquable floraison lui donnent beaucoup de charme… sans compter qu’il apportera un peu plus de hauteur ! Ces deux variétés se plaisent au soleil mais supportent également la mi-ombre. Vous pouvez planter à leurs côtés quelques fleurs pour ajouter un peu de couleur : primevères, muscaris ou jacinthes.

La Viorne de David s'adapte à une culture en pot ou en bac.

Le Viburnum davidii ‘Angustifolium’ peut être cultivé en pot.

 

  • En haie !

Les Viburnum sont tout à fait adaptés aux haies, qu’elles soient champêtres ou plus formelles. Viburnum rhytidophyllum ou Viburnum tinus sont les plus efficaces en tant que brise-vue, car leurs feuillages sont à la fois denses et persistants. Supportant bien la taille, le laurier-tin semble particulièrement adapté aux haies ! Si vous souhaitez que votre haie soit plus naturelle et champêtre, choisissez la viorne obier : Viburnum opulus. Elle offre une belle floraison blanche et des baies rouges. Pour plus de diversité, mélangez les variétés à floraison hivernale et printanière, et celles à feuillages caducs et persistants.

Le feuillage du Laurier tin

Avec son feuillage dense, le Viburnum tinus est parfait pour composer une haie ! Ici, la variété ‘Spirit’. (photo Mick Talbot)

 

  • En rocaille

Pour agrémenter une rocaille, optez pour Viburnum davidii ! Avec son port bas et étalé, vous pouvez l’utiliser en couvre-sol. Il offre une floraison blanche au printemps et un feuillage persistant. Peu exigeant, il est facile à cultiver ! N’hésitez pas à l’associer à des conifères nains et à des fleurs en tapis (Iberis saxatilis, Gentiana acaulis…).

Le feuillage de la Viorne de David.

Vous pouvez installer le Viburnum davidii dans une rocaille.

 

  • En isolé

Pour profiter pleinement de leur architecture et de leur floraison, plantez les viornes en isolé notamment les Viburnum plicatum! Placez le Viburnum plicatum ‘Mariesii’ au milieu d’une pelouse, avec éventuellement quelques couvre-sol à ses pieds. Vous mettrez ainsi en valeur son port étagé et sa ravissante floraison d’un blanc pur ! De plus, il produit des baies rouges, et son feuillage caduc prend de splendides teintes pourpres à l’automne. Découvrez également Viburnum plicatum ‘Mary Milton’ à la floraison rosée en pompons. Il apportera une touche de romantisme à votre jardin ! Avec sa floraison en forme de boule de neige, le Viburnum opulus ‘Roseum’ convient aussi parfaitement à une plantation en isolé.

La Viorne de Chine 'Mariesii' : à planter en isolé.

Le Viburnum plicatum ‘Mariesii’ est parfait en sujet isolé, pour faire ressortir son architecture et sa floraison ! (photo Jacinta lluch Valero)

Articles connexes


Fiche Famille

Viburnum : le planter, le tailler et le cultiver

Lire la suite +

association

Viburnum, Viorne : 8 idées d'associations réussies

Lire la suite +

Blog

Laurier-tin : un arbuste aux nombreux atouts

Le Laurier-tin (Viburnum tinus), parfois appelé, à tort, Laurier Thym et à raison Viorne tin est un arbuste...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire