Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
travaux jardin juillet
conseil

Que faire au jardin en juillet ?

du farniente... mais pas seulement !

Dans la lumière vive des longs jours de juillet, les fleurs se font éclatantes et contrastent avec les feuillages. La profusion estivale s’exprime partout : au jardin d’ornement, sur le balcon ou la terrasse et au potager. Sous le soleil brulant, on pense surtout au farniente : on dirait d’ailleurs que ce mot désigne le travail du jardinier en ce mois de juillet. À part l’arrosage, rien de bien urgent à faire au jardin à part en profiter et récolter « à la fraiche » le matin et arroser un peu au crépuscule.

Mais si la météo est au beau fixe, elle risque aussi de faire souffrir jardiniers, plantes et nature : vagues de chaleur et sécheresse, orages violents et feux de forêts sont malheureusement aussi désormais les maître-mots de nos étés. Quelques gestes simples pour anticiper les dégâts les plus sérieux chez vous : ombrer les plantes les plus fragiles en retournant par exemple des cagettes sur un rang de salades, biner soigneusement avant d’arroser et le faire lorsque le soleil se couche, pailler en couche épaisse. Dans le Sud particulièrement, procédez au dernier débroussaillage pour protéger votre propriété contre les risques d’incendie et notez les plantes les plus fragiles pour les remplacer aux prochaines plantations par des espèces plus résistantes. Finalement, juillet sera bien occupé !

 

Du côté des arbres, arbustes et fruitiers

Les arbres d’ornement et les conifères

Les arbres fruitiers et les petits fruits

  • Pruniers et cerisiers peuvent subir d’importantes attaques de pucerons. Les fourmis les entretiennent afin de récolter le miellat extrait des pucerons, installez des colliers protecteurs sur les troncs
  • c’est le temps des récoltes des fruits… en prenant les oiseaux de vitesse ! Soyez créatifs et confectionnez tartes, salades de fruits ou soupes froides
  • Récoltez les cerises, mais évitez de casser les pousses qui les portent, car ce sont elles qui seront garnies de fruits l’année prochaine
  • Les baies dont se parent certains arbustes sont comestibles. Pensez donc à récolter celles du Berberis koreana ‘Red Tears’, du goumi (Eleagnus multiflora), de l’Aronia ou des Amelanchiers (Amelanchier lamarckii) : vous découvrirez en famille de nouvelles saveurs !
  • Poursuivez la taille en vert sur les pêchers, poiriers et pommier et notamment sur les fruitiers en espaliers et éclaircissez les fruits en surnombre
  • Ramassez les fruits tombés sur le sol pour les consommer en compotes
  • Taillez les framboisiers non remontants

→ Vos récoltes sont généreuses ? Suivez nos conseils et idées pour faire des fruits séchés !

fruits été juillet abricotier pêcher

C’est le moment de récolter les fruits d’été !

Les arbustes

  • Coupez les rameaux des espèces défleuries et profitez-en pour leur donner une forme harmonieuse en dégageant le centre
  • En juillet, taillez les arbustes suivants : Calycanthus, Ceanothus (arboreus, impressus, prostratus, thyrsiflorus), Cornus (florida, kousa), Deutzia, Olivier de Bohème, Philadelphus, Spiraea (nipponica, vanhouttei), Viburnum (opulus, plicatum) et Weigela. Des questions sur cette taille de juillet ? N’hésitez pas à consulter notre article sur la taille des arbustes à floraison printanière
  • Le milieu d’été est la période idéale pour les boutures semi-ligneuses. De nombreux arbustes peuvent se multiplier de cette façon. Retrouvez les conseils d’Alexandra dans la fiche conseil « Le bouturage : tout savoir sur les différentes techniques et nos conseils« 

Les haies

  • Continuez à arroser les arbustes de haie nouvellement plantés s’ils présentent des signes de stress hydrique. Faites des arrosages copieux et espacés pour tirer les racines vers le bas
  • Rectifiez les haies par une petite taille, et notamment les photinias pour que les nouvelles pousses rougissent en septembre.

Les vivaces, bulbes, grimpantes et plantes grasses

La ressource en eau est précieuse : attendez que vos plantes réclament de l’eau pour les arroser ! Vous le ferez moins souvent et vous repèrerez les végétaux les plus sobres, pour les privilégier lors de vos futures plantations. Binez avant d’arroser et paillez après, vous arroserez encore moins !

Les vivaces

  • Profitez d’une belle matinée pour cueillir les fleurs du jardin (sauge, lavande, roses…), sans oublier les fleurs des champs. Vous pourrez confectionner de beaux bouquets ou les faire sécher la tête en bas dans une pièce sombre et aérée
  • Taillez les lavandes après la floraison. Sauge, santoline et romarin apprécieront aussi cette taille estivale, ainsi que les cistes et les hélianthèmes. Pratiquée assez tôt sur les vivaces et arbrisseaux sensibles au froid, elle permet aux jeunes pousses de s’endurcir avant l’hiver, accroissant leurs chances de survie
  • Pour faire fleurir ou refleurir une plate-bande d’iris, il faut diviser les rhizomes environ tous les 3-4 ans. La meilleure époque se situe entre le mois de juillet et octobre selon les régions. Soulevez délicatement les rhizomes avec une fourche-bêche en éliminant les plus vieux. Coupez et gardez 10 cm de rhizomes sains et taillez les feuilles de moitié
  • Tuteurez discrètement les asters, les delphiniums et les dahlias avant qu’ils ne s’affaissent
  • Comme pour les arbustes, le milieu d’été est propice aux boutures semi-ligneuses. De nombreuses vivaces peuvent aussi se multiplier de cette façon.

Les bulbes

Les grimpantes

La croissance des plantes grimpantes s’accélère à la faveur des longs jours de juillet : surveillez régulièrement leur palissage. De croissance rapide, les grimpantes vivaces et annuelles, comme les Pois de senteur ou les Ipomées, se mêlent avec bonheur aux grimpantes arbustives.

Les plantes grasses

plantes vivaces et grimpantes en juillet

Divisez les iris et taillez la lavande, c’est l’occasion de faire de beaux bouquets secs. Profitez de la profusion estivale pour redécouvrir chaque jour votre jardin !

Les rosiers

L’été ne serait pas l’été sans roses au jardin, avec leur beauté et leur parfum.

  • Continuez à supprimer les fleurs fanées, à attacher les rosiers grimpants au fur et à mesure de leur croissance et à surveiller l’apparition de taches noires et / ou de pucerons
  • En cas de sécheresse, arrosez les rosiers au pied, en veillant à ne pas mouiller leur feuillage
  • Taillez les rosiers non remontants en coupant les rameaux secondaires du tiers de leur longueur
rosiers en juillet

Le bonheur de voir et sentir les roses épanouies au jardin

Les annuelles et plantes en pots

  • Bouturez le papyrus tête en bas dans de l’eau
  • Semez les roses trémières pour l’année prochaine. Vous les mettrez en place dans vos massifs au printemps prochain. Évitez de planter des Roses trémières plusieurs années de suite au même endroit pour éviter l’apparition de rouille sur le feuillage.
  • Soutenez la floraison des plantes en pot et jardinières en enlevant les fleurs fanées au fur et à mesure : vous observerez une vraie différence !
  • Arrosez régulièrement et apportez de l’engrais dans vos potées, jardinières, suspensions et plantes en pots. Grattez la terre pour enlever la croûte
  • Terminez les semis en pleine terre ou en godets des bisannuelles telles que Oeillets de poète, giroflées, pensées ou myosotis
  • Surveillez les attaques de pucerons, aleurodes ou mouches blanches, y compris pour les plantes d’intérieur
annuelles et plantes en pots en juillet

Les potées préparées amoureusement vous récompensent par leurs floraisons : n’oubliez pas de les bichonner en les arrosant régulièrement

Au potager

En juillet, on récolte au potager ! C’est le moment de tester la confection des chips de légumes en suivant la recette de Pascale. C’est aussi le moment de semer vos légumes d’automne et d’hiver

Les légumes à planter en juillet, les semis et gestes à faire

  • Choux (brocoli, chou-fleur, chou-rave, choux chinois), poireaux, célerijuillet est aussi une période privilégiée pour préparer les légumes qui garniront les paniers d’automne et hiver
  • Continuez à semer des salades de saison pour étaler les récoltes.
  • Il est encore possible de semer des courgettes en début de mois
  • Attention au « cul noir » sur les tomates : cette affection est souvent due à un arrosage trop copieux et trop irrégulier. Les fruits touchés sont consommables, il suffit de couper la partie touchée
  • Si vous taillez les gourmands de vos pieds de tomates, transformez-les en purin répulsif et fertilisant de choix ! Suivez les conseils de notre tuto Comment faire du purin de tomates ?
  • Coupez la ciboulette au ras du sol
  • Récoltez les aulx et laissez-les sécher quelques jours sur la terre avant de les suspendre à l’ombre. Les échalotes aussi sont bonnes à arracher
  • Récoltez tous les légumes, sarclez et binez les pommes de terre, haricots et poireaux
  • Après la pluie (s’il pleut !), griffez entre les rangs de légumes
  • Semez des pois et des haricots vers pour les récoltes de septembre
  • Pour les fraisiers : maintenez la fraîcheur du sol par des arrosages réguliers en période de floraison et fructification, surtout en cas de fortes chaleurs. Cet arrosage les aidera également à faire des stolons
  • Procédez à la multiplication des fraisiers  : dès que des racines apparaissent à la base des jeunes stolons, séparez-les des pieds-mère avec un sécateur. Replantez les rosettes aussitôt pour étendre votre culture ou faire plaisir en les donnant !
  • Arrachez les pommes de terre plantées vers le 25 avril.
  • Il est encore temps de semer des carottes demi-longues hâtives
  • Coupez les tiges des melons à 3 feuilles après le fruit lorsqu’il est gros comme une noisette, en ne conservant que 5 à 6 fruits par pied. Pour leur arrosage, laissez une zone sèche d’une trentaine de centimètres autour des pieds pour éviter le chancre.
  • Récoltez la rhubarbe et confectionnez de délicieuses confitures pour les mois à venir : Ingrid vous donne les secrets de sa recette de la confiture de rhubarbe
potager en juillet

Le temps des récoltes bat son plein au potager en juillet

Pelouse et travaux divers

La pelouse et les jachères fleuries

  • Ne tondez pas le gazon trop ras lorsqu’il fait chaud et sec pour que l’herbe ne grille pas (ou moins) : relevez le niveau de coupe de deux crans et tondez avec une lame bien affutée
  • Ne gaspillez pas l’eau et laissez votre pelouse jaunir ; elle reverdira dès les premières pluies.

Au jardin d’ornement

  • Installez des Oyas et pensez à un système d’arrosage automatique si vous partez en vacances. Il existe différents systèmes : on vous explique tout dans notre fiche conseil

Articles connexes


Blog

5 bulbes d'automne à planter en été, pour ne pas les oublier !

Moins connus que les bulbes de printemps, les bulbes à floraison automnale n’en sont pas...
Lire la suite +

Blog

10 radis de printemps et d'été, à semer presque toute l'année

Les radis sont souvent les premiers légumes cultivés au potager : en début de saison...
Lire la suite +

Blog

3 astuces pour un potager sans effort, ou presque...

Parfois, je me dis que je suis une drôle de jardinière… Si je fais le...
Lire la suite +

conseil

10 plantes vivaces à floraison de début d'été

Lire la suite +

conseil

10 plantes vivaces à floraison de fin d'été

Lire la suite +

conseil

5 arbustes à floraison de début d’été

Lire la suite +

conseil

6 arbustes à floraison de fin d’été

Lire la suite +

conseil

Que faire au jardin en août ?

Lire la suite +

conseil

Le calendrier potager - Août

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire