Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
choisir bruyère
conseil

Comment choisir une bruyère ?

Guide d’achat et critères pour trouver la variété idéale

Les bruyères sont des arbrisseaux vivaces à feuillage persistant, offrant de jolies fleurs en clochettes très mellifères. La majorité des variétés s’adapte aussi bien à la culture en pleine terre qu’en pot.

Couleurs et formes des fleurs, périodes de floraison, feuillages décoratifs, tailles et utilisations au jardin… Voici nos conseils pour trouver la variété de bruyère idéale en fonction de ces différents critères.

Et pour réussir la culture de la bruyère, nous vous invitons à découvrir notre article : Les bruyères : planter, tailler et entretenir

En fonction de la couleur des fleurs

La palette de couleurs des bruyères est moins développée que celle d’autres plantes, ce qui ne l’empêche pas de proposer des variétés pour tous les goûts. Des nuances les plus sobres aux plus originales, des plus vives aux plus douces, vous trouverez forcément une bruyère colorée qui vous convient.

Les bruyères roses

Assurément le coloris le plus répandu et le premier qui nous vient en tête lorsque l’on évoque la floraison des bruyères : le rose ! Il se décline en diverses teintes très subtiles, de la plus claire à la plus foncée.

Du côté des variétés les plus pâles, citons la bruyère d’été Calluna vulgaris ‘Spring Torch’, aux fleurs d’une teinte crème-rosé. La bruyère d’hiver Erica x darleyensis ‘Ghost Hills’ a un coloris évolutif, d’abord rose pâle, puis mauve. ‘Winter Belles Phoebe’ produit quant à elle des clochettes rose saumoné.

Dans des nuances un peu plus froides,  ‘Darley Dale’ offre un rose-lilas, la bruyère arbustive de Noël Erica canaliculata un rose-violacé et Calluna vulgaris ‘Silver Knight’ un rose-lavande.

Erica darleyensis ‘Eva Gold’ propose un magnifique rose magenta, tout comme ‘Winter Belles Tylou’.

Originale, la bruyère de Corse Erica terminalis fleurit en rose, avant de prendre des nuances mauves et de virer à l’orange cuivré.

Enfin, la bruyère d’été Calluna vulgaris ‘Allegro’ produit des fleurs d’un rose vif tirant vers le rouge : un coloris particulièrement dynamique. C’est le cas également d’Erica x darleyensis ‘Kramer’s Rote’, qui apporte beaucoup de gaieté en période hivernale.

choisir une bruyère à fleurs roses

Erica darleyensis ‘Winter Belles Phoebe’, Calluna vulgaris ‘Spring Torch’, Erica ‘Eva Gold’, Calluna vulgaris ‘Allegro’ et Erica x darleyensis ‘Kramer’s Rote’ (photo wikipédia)

Les bruyères blanches

Les bruyères à floraison blanche s’adaptent à tous types de jardin. Leur coloris neutre permet de les associer avec n’importe quelle autre couleur, d’apporter de la légèreté et une vraie touche de lumière.

Les bruyères d’été Calluna vulgaris ‘Sandy’ ou  ‘Alba’ se parent de clochettes d’un beau blanc pur. Un peu plus grande que ses consœurs et exhalant un léger parfum de miel, la bruyère arborescente ‘Great Star Le Vasterival’ propose quant à elle un blanc porcelaine teinté de rose.

La floraison blanche des bruyères d’hiver illumine la saison froide, à une période où peu de plantes sont en fleurs. Elles peuvent parfois même être recouvertes de neige, se fondant ainsi parfaitement dans le décor hivernal. Parmi elles, citons Erica darleyensis ‘White Perfection’, ‘Winter Belles Katia’ et Erica carnea ‘Springwood White’, toutes produisant des clochettes d’un blanc immaculé, seulement relevé par de petites étamines brunes. De leurs côtés, les clochettes d’Erica darleyensis ‘Silberschmelze’ offrent un blanc aux discrets reflets argentés.

choisir bruyère à fleurs blanches

Erica darleyensis ‘Springwood White’, Erica darleyensis ‘Silberschmelze’, Calluna vulgaris ‘Sandy’, Erica ‘Great Star Le Vasterival’ et Erica darleyensis ‘Winter Belles Katia’

D’autres couleurs de bruyère à découvrir

Dans des coloris moins répandus et étonnants, commençons par la bruyère Eric nana ‘Limoncello’, une variété aux incroyables fleurs tubulaires d’abord jaune verdâtre, puis devenant jaune citron. Un vrai soleil au jardin !

De son côté, la bruyère Calluna vulgaris ‘Winter Chocolate’ offre un feuillage aux magnifiques tons chauds annonçant l’automne, qui contraste à merveille avec ses surprenantes fleurs pourpres à violettes.

Autre petit trésor : la bruyère d’été Calluna vulgaris ‘Marlies’ avec ses immanquables fleurs rouge rubis. Un véritable tapis végétal d’un coloris peu commun chez les bruyères.

bruyère rouge

Calluna vulgaris ‘Marlies’ (photo Ole Husby)

En fonction de la forme des fleurs

La plupart des bruyères arborent d’adorables petites fleurs en forme de grelots, dont les étamines peuvent dépasser légèrement. Elles sont regroupées en longues grappes le long des rameaux.

La bruyère d’Irlande Daboecia cantabrica  et sa variété blanche ‘Alba’ se démarquent par leurs fleurs en grosse clochettes retombantes, mesurant 8 mm de long pour 3 à 4 mm de diamètre. C’est le cas également des variétés ‘Winter Belles’ comme ‘Lucie’, dont les clochettes se révèlent presque deux fois plus grosses que celle des variétés classiques.

Les cultivars sud-africains, comme la bruyère du Cap Erica verticillata ou la bruyère Eric nana ‘Limoncello’, proposent quant à eux des fleurs en corolles tubulaires de 2 cm de longueur, formant de généreux bouquets qui recouvrent presque les rameaux.

Calluna vulgaris ‘Marleen’ produit des grelots qui ont la particularité de rester fermés. Leur coloris est évolutif, blanc ponctué de rouge-violacé, avant de devenir pourpre.

Enfin, la bruyère d’été Calluna vulgaris ‘H.E Beale’ propose de rares fleurs doubles, formant de minuscules pompons rose pâle.

choisir bruyère selon la forme des fleurs

Daboecia cantabrica (photo wikipédia), Erica verticillata (photo Andrew Massyn), Calluna vulgaris ‘Marleen’ et Calluna vulgaris ‘H.E Beale’

En fonction du parfum

Les bruyères sont des plantes mellifères qui attirent immanquablement les insectes pollinisateurs. Certaines variétés sont également délicatement parfumées, dégageant de légères notes de miel. C’est le cas de la bruyère arborescente ‘Great Star Le Vasterival’, de la bruyère de Corse ou encore de la bruyère arbustive de Noël, dont la fragrance douceâtre rappellerait certains savons doux.

Selon la période de floraison

Ce qui est pratique avec les bruyères, c’est que beaucoup de variétés indiquent directement dans leur nom leur période de floraison : nous pouvons en effet distinguer les bruyères d’été, fleurissant à la belle saison, et les bruyères d’hiver, qui fleurissent logiquement autour de la saison froide.

Les bruyères d’hiver du genre Erica fleurissent de l’automne au tout début du printemps. C’est le cas par exemple de ‘Kramer’s Rote’, ‘Silberschmelze’ et ‘Winter Belles Tylou’, qui fleurissent entre novembre et mars. Spring Surprise’ porte bien son nom, puisque qu’elle offre une longue et tardive floraison au printemps, de mars à mai.

Les bruyères d’été sont quant à elles généralement en fleurs entre août et octobre, comme avec ’Alba’, ‘Silver Knight’ ou ‘Marleen’. La bruyère du Cap fleurit également en été. Calluna vulgaris ‘Sandy’ est l’une des plus tardives, avec sa floraison intervenant entre septembre et novembre.

Du côté des bruyères arbustives, la floraison intervient pratiquement en toute saison selon les variétés, de la fin de l’hiver à l’été : entre avril et mai pour ‘Limoncello’, entre mars et mai pour la bruyère arborescente ‘Great Star Le Vasterival’, entre juillet et août pour la bruyère de Corse,…

En associant plusieurs variétés de bruyères, il est donc possible de profiter de leur floraison quasiment tout au long de l’année !

choisir bruyère selon période de floraison

Calluna vulgaris ‘Marleen’ (photo wikipédia)

Selon son feuillage

Les bruyères ont l’avantage de proposer un feuillage persistant, naturellement décoratif en toutes saisons, même pendant l’hiver. Les feuilles sont généralement fines, de forme lancéolée, d’un vert moyen ou foncé.

Mais certaines variétés font preuve d’originalité en proposant des nuances différentes, voire même des feuillages à coloris évolutif.

choisir bruyère selon le feuillage

Feuillage doré de Calluna vulgaris ‘Sandy’ et feuillage grisé de Calluna vulgaris ‘Silver Knight’

Selon sa taille et sa silhouette

Si la plupart des bruyères sont de petites tailles, il existe également des variétés plus grandes. Côté silhouette, les bruyères sont également diversifiées, puisqu’elles peuvent avoir un port étalé ou buissonnant, compact ou souple.

Les bruyères pour pot

Du fait de leur croissance lente et de leur petit développement, la majorité des bruyères peut se cultiver en pot ou jardinière, à placer sur le rebord d’une fenêtre, sur le balcon ou la terrasse.

Optez par exemple pour Erica darleyensis ‘Eva Gold’, qui forme une adorable boule compacte de 40 cm en tout sens, ou pour Daboecia cantabrica ‘Alba’, ayant les mêmes dimensions, mais une silhouette plus souple d’aspect champêtre.

bruyère en pot

Les bruyères couvre-sols

Ces bruyères à silhouettes plus larges que hautes permettent d’habiller rocailles, talus, premiers plans de massifs ou encore bordures.

bruyères d’été ‘Alba’ et ‘Marleen’ (30 cm de hauteur pour 50 cm d’envergure) ou les bruyères d’hiver ‘White Perfection’ et ‘Ghost Hills’ (40 cm de hauteur pour 70 cm d’envergure). Plus imposante, la bruyère arborescente ‘Great Star Le Vasterival’ formera également un beau tapis blanc avec ses 1 mètre 50 de hauteur pour 2 mètre d’envergure.

utilisation bruyère en couvre-sol

Les bruyères arbustives

Les variétés de bruyères classiques mesurent environ 30 à 50 cm de hauteur. Mais il existe des variétés dites « arbustives », plus vigoureuses et plus grandes, mesurant de 1 à plusieurs mètres de hauteur. Ces grandes variétés de bruyères pourront être cultivées en isolé, dans une haie arbustive libre ou en arrière-plan de massif.

C’est le cas de la bruyère de l’ouest Erica mediterranea, un beau buisson touffu d’1 mètre 20 en tout sens, mais aussi d’Erica canaliculata, une grande bruyère d’1 mètre 50 de hauteur et d’envergure, parfaite pour les climats doux et humides.

Selon ses contraintes de culture

Tolérance au calcaire

Les bruyères apprécient les sols pauvres, bien drainés, qui ne laissent pas d’eau stagner. Elles apprécient également les terres au pH acide. Pour savoir si les bruyères peuvent être plantées dans votre jardin, n’hésitez pas à tester notre application Plantfit, qui vous conseillera les végétaux les plus adaptés à vos contraintes de culture.

Certaines bruyères affichent toutefois une tolérance au calcaire un peu plus élevée que leurs consœurs. Elles peuvent ainsi supporter un pH un peu plus alcalin. Les bruyères d’hiver ‘Darley Dale’ ou ‘Silberschmelze’, la bruyère de Corse ou la bruyère de l’ouest Erica mediterranea font partie de ces candidates.

Si votre sol est particulièrement calcaire, nous vous rappelons que la culture des bruyères en pot est très simple et permet de profiter des atouts esthétiques de ces arbrisseaux dans tous les jardins !

Rusticité

La rusticité des bruyères varie selon les cultivars, mais se trouve souvent autour de -15°C à -20°C. Les bruyères d’hiver ont évidemment une bonne rusticité, leur permettant de supporter le gel et la neige, mais les bruyères d’été sont également tolérantes au froid.

A l’inverse, du fait de leurs origines, les plus grandes variétés de bruyères arbustives sont généralement moins rustiques (–5° à -10°C). Elles seront donc réservées en pleine terre aux climats doux méditerranéens ou de la côte atlantique.

rusticité bruyère, bruyère sous neige

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire