Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment choisir un melon ?

Sélection de melons suivant leur taille, leur précocité, leur saveur, leur résistance, leur rusticité...

Dès que l’été revient, le melon (Cucumis melo) devient incontournable sur les tables. Avec sa chair sucrée et rafraîchissante, il est le roi des repas estivaux. Et le plaisir de la dégustation en sera décuplé si ce melon savoureux a été cultivé dans votre potager. Partout en France, il est en effet possible de cultiver ses propres melons. À la condition de respecter quelques impératifs. D’abord, choisir la variété la plus adaptée à son climat. Ensuite, fournir aux plants de melon un sol riche en matières organiques, léger et bien drainé, une luminosité et un ensoleillement optimaux. Enfin, arroser régulièrement et tailler pour favoriser la fructification. 

Si sur les étals des marchés et supermarchés, la tendance est à l’uniformisation avec l’omniprésence du melon charentais, cultiver ses melons permet de multiplier les variétés, qu’elles soient anciennes, hybrides ou venues d’ailleurs. Découvrez notre sélection de melons à choisir suivant leur taille, leur saveur ou texture, leur précocité, leur capacité de conservation ou leur résistance. 

Avant d’affiner votre choix, découvrez toute notre gamme de melons 

Suivant le calibre des fruits

Certains melons sont réputés pour leur taille et leurs poids conséquents. Ainsi, le melon ‘Mangomel’, une étonnante variété hybride dont la peau évolue du gris vert au jaune, signe de maturité, produit des melons ovales de gros calibre aux arômes de mangue. Le Melon d’hiver Jaune Canari 2 offre aussi des fruits de belle dimension, d’un poids avoisinant 1.5 kg. Ceux de ‘Honey Dew’ sont certes un peu plus petits (environ 1 kg) mais offre un parfum délicat.

Du côté des melons de type charentais, certaines variétés sont reconnues par le calibre de leurs fruits. Le ‘Chilton’, un melon de type brodé américain, est très productif puisque ses melons peuvent atteindre 2 kg avec une chair parfumée et juteuse. ‘Rerato Degli Ortalani’, une variété italienne de melon brodé, produit aussi des fruits de 2 kg à la chair orange saumoné. Tout comme Moscatello, une autre variété italienne de type cantaloup, dont les fruits pèsent entre 2 et 3 kg. Des fruits très parfumés dont la saveur rappelle celle du raisin muscat.

melons

Les variétés de melon ‘Honey Dew’, ‘Jaune Canari’ et ‘Chilton’ sont reconnues pour produire de gros fruits (©La Ferme de Sainte-Marthe)

Parmi les charentais, le ‘Troubadour’ se distingue avec des fruits de 1 kg qui n’éclatent pas malgré la défaveur des conditions climatiques. Tout comme ‘Artemis F1’ou ‘Stellio’.

En fonction de sa couleur

Évidemment, quand on évoque la couleur d’un melon, l’orange s’impose. Il en est ainsi des melons de type charentais qui proposent une chair orange plus ou moins marqué. ‘Troubadour’ et ‘Diabolo’ s’affirment parmi les melons charentais à la chair la plus colorée. Quant à ’Orange Ananas’, il se différencie encore plus. Ce melon de type sucrin bénéficie d’une chair safran et d’un épiderme verruqueux et bosselé, passant du vert foncé moucheté de crème au jaune au fur et à mesure de sa maturité.

D’autres melons possèdent une chair certes moins colorée mais tout aussi savoureuse. Ainsi, le melon d’hiver ‘Boule d’or’ présente une chair vert pâle à rose saumoné. Celle de ‘Outdoor Wonder F1’, un hybride de type melon sucrin, et du Galia est carrément vert pâle.

Le Melon ‘Mango’, une variété chinoise ancienne, propose une étonnante chair blanche, légèrement acidulée.

Pour la saveur et la texture de leur chair

Globalement, les melons de type charentais ou cantaloup se caractérisent par une chair très sucrée et une texture fine et fondante. Les Melons ‘Savor’ F1 et ‘Diego’ F1 se veulent des variétés d’excellente qualité gustative qui ne déçoivent jamais. Leur chair est sucrée et très parfumée. Hors catégorie, le Melon ‘Banana di Lentigione’ se distingue vraiment par une chair blanchâtre, fondante, douce et sucrée. Quant à ‘Délice de la table’, il porte bien son nom : il bénéficie d’une chair très sucrée qui s’ajoute à son aspect extraordinaire de petite citrouille.

Pour autant, si vous recherchez des melons à la saveur exceptionnelle, laissez-vous séduire par le joli Ananas d’Amérique à chair rouge, un melon à la peau verte qui produit une chair sucrée, parfumée et juteuse. Quant au ‘Sucrin de Tours’, il ne cache guère son principal atout, à savoir sa sucrosité. En revanche sa chair est ferme.

melons

Le melon ‘Ananas d’Amérique à chair rouge’, le ‘Sucrin de Tours’ et le Melon ‘Cavaillon espagnol’(©La Ferme de Sainte-Marthe)  bénéficient d’une saveur exceptionnelle.

Ceux qui préfèrent justement les melons à la chair plus ferme ne pourront guère résister à l’originalité du Melon ‘Cavaillon espagnol’. Ses fruits sont ovales, fermes et sucrés, à chair rose orangé.

Pour leur rusticité

Rustique est un grand mot mais certains melons s’avèrent plus résistants au froid que d’autres. Ils peuvent donc être cultivés au nord de la Loire. Ce sont d’ailleurs souvent des variétés anciennes, parfaitement acclimatées aux régions dont elles sont originaires. Parmi ces variétés qui ont moins besoin de chaleur que les autres pour fructifier, le melon ‘Petit Gris de Rennes’ s’affirme comme un exemple type. Il peut se cultiver même si l’été est frais.

melon

Résistants au froid, les melons ‘Petit Gris de Rennes’ et ‘Noir des Carmes’ se cultivent au Nord de la Loire

Le ‘Sucrin de Tours’ est une variété ancienne qui s’adapte également aux étés plus frais, tout comme le ‘Noir de Carmes’, le melon de Lunéville ou l’‘Ananas d’Amérique à chair rouge’.

Par leur longue conservation

Si vous voulez cultiver des melons pour leur conservation longue, oubliez les charentais dont la chair fondante et sucrée ne leur permet pas d’être gardés plus de 5 jours sans que la qualité n’en soit altérée.

En revanche, les melons d’hiver se conservent très bien jusqu’au cœur de l’hiver dans une pièce fraîche. Privilégiez le ‘Vert Olive d’Hiver’, une variété ancienne et tardive aux gros fruits ovales à chair rosée. Le ‘Boule d’or’ a l’avantage de se récolter jusqu’en octobre et se conserve durant tout l’hiver. Le ’Jaune Canari’ se conserve aussi de longs mois à la cave tout comme le ‘Honew Dew’.

melon boule d'or et vert olive

 Melons ‘Boule d’or et ‘Vert olive’ (©Ferme Sainte Marthe)

En fonction de leur résistance aux maladies

Le melon est particulièrement sensible à certaines maladies cryptogamiques comme le mildiou ou l’oïdium, mais aussi à la fusariose. Pour prévenir ces maladies, certaines conditions sont à respecter comme l’arrosage au pied, une distance de plantation assez importante ou des binages et des sarclages réguliers. Pour autant, pour mettre toutes les chances de son côté, on peut aussi choisir des variétés reconnues pour leur résistance aux maladies. Des variétés le plus souvent hybrides qui allient leur robustesse à une saveur préservée. Le melon ‘Artémis’ F1 est un melon charentais jaune qui présente une bonne résistance face à l’oïdium, à la fusariose mais aussi aux pucerons, souvent vecteurs de maladies bactériologiques. Les melons ‘Anasta’ et ‘Diabolo’ sont également très robustes face aux maladies. Quant au melon sucrin ‘Outdoor Wonder’, il sait lutter contre le mildiou.

Par rapport à leur précocité ou leur croissance rapide

Pourquoi choisir un melon à la croissance rapide ou particulièrement précoce ? D’abord peut-être parce qu’on est un jardinier impatient mais surtout si on habite au Nord de la Loire. Ainsi, la récolte intervient plus rapidement, avant les premiers frimas automnaux qui peuvent compromettre la maturité des melons. Ainsi, le melon ‘Ancien Vieille France’ est une variété ancienne de culture facile à la croissance rapide. De plus, la taille n’est pas obligatoire pour qu’il produise de beaux fruits savoureux et juteux. Le melon ‘Noir des Carmes’ est également une variété hâtive qui donne des fruits à l’étonnante peau noire virant à l’orange et à la chair épaisse et sucrée. Il se récolte dès juin.

Melon vieille france et vert grimpant

Les melons ‘Ancien Vieille France ’ et ‘Vert grimpant’ (©La Ferme de Sainte-Marthe) sont reconnus pour leur précocité ou leur croissance rapide

Le melon ‘Vert grimpant’ se démarque également par sa précocité, même si ses fruits oblongs vert foncé attirent aussi l’œil. Comme son nom le laisse supposer, il est idéal pour une conduite en treille.

Les variétés hybrides de melons charentais ‘Cyrano’ et ‘Jérac’ peuvent aussi être sélectionnées pour leur précocité. ‘Cyrano’ étant également remarquable pour sa vigueur, sa productivité, sa résistance aux maladies et sa qualité gustative. C’est d’ailleurs un melon de qualité maraîchère.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire