Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
camellia sasanqua-associer
association

Comment associer les camélias d’automne ?

Idées et inspirations pour culture en pot ou pleine terre

Les camélias d’automne (Camellia sasanqua) sont des arbustes fleurissant à l’automne, parfois jusqu’en début d’hiver. Leur feuillage persistant, leur parfum et leurs douces couleurs roses, blanches ou rouges sont autant d’atouts pour habiller le jardin tardivement.

Appréciant l’ombre ou la mi-ombre, les sols acides de terre de bruyère frais, légers et riches en humus, ils se cultivent aussi bien en pot qu’en pleine terre. Ces arbustes peuvent facilement s’accompagner d’autres plantes partageant les mêmes besoins et ayant des périodes de floraison ou fructification proches. 

Voyons donc quels mariages sont possibles pour créer une belle ambiance fleurie au jardin avec les camélias sasanqua.

En pot sur terrasse ou balcon pour égayer l’automne

Les plus petites variétés de camélias à floraison d’automne, mesurant à peine 1 mètre de hauteur, peuvent tout à fait être cultivées en pot. C’est le cas du Camellia sasanqua ‘Versicolor’, de ‘Frosted Star’ ou encore de  ‘Variegata’ (1 mètre de hauteur pour 80 cm d’envergure). Le petit camélia d’automne ‘Interlude’ forme de son côté un joli arbuste compact de 80 cm en tout sens.

Accompagnez ces floraisons roses et blanches d’autres arbustes dans les mêmes tons, qui peuvent aussi se cultiver en pot. Les petites dimensions (1 mètre 20 de hauteur pour 1 mètre d’envergure) du clérodendron Clerodendrum bungei ‘Pink Diamond’ se prêtent à la culture en pot. Sa floraison rose foncé de fin d’été, relevée d’un joli feuillage panaché, précèdera celles de nos camélias d’automne.

Ce sera le cas également avec les lilas des Indes comme Lagerstroemia indica ‘Houston’ ou ‘Mardi Gras’, qui précéderont la floraison des camélias de leurs grandes panicules roses en froufou. ‘Pixie White’, avec sa floraison blanche de fin d’été, fonctionnera aussi très bien pour tenir compagnie aux camélias dans un pot sur la terrasse ou le balcon.

Un vitex ou gattilier pourra également constituer un bon compagnon. Optez pour les petits modèles comme ‘Pink Pinnacle’. Et si vous aimez les fleurs bleues, essayez celles en longues panicules de l’adorable ‘Blue Puffball’. Après la floraison, se forment de petits fruits aromatiques ressemblant à des grains de poivre, rouge foncé et brillants, persistants jusqu’en hiver pour accompagner la floraison des camélias sasanqua.

Si vous optez pour la culture dans un grand bac, vous pourrez accompagner votre camélia d’automne de plantes basses aimant les terres acides dans le même contenant. C’est le cas des bruyères blanches ou roses et des gaulthéries couchées, aux jolis fruits décoratifs en forme de petits grelots rouges pendant l’hiver. Pensez aussi à la violette odorante, avec son feuillage persistant et sa floraison parfumée, qui suivra celle des camélias au printemps.

idées pour associer camélia d'automne en pot

Camélia ‘Versicolor’, Viola odorata (photo nociveglia), Calluna ‘Marlies’ (photo Ole Husby) et Lagertroemia indica ‘Pixie White’ (photo Jim the Photographer)

En haie fleurie avec d’autres arbustes de terre de bruyère

Les camélias d’automne se marient parfaitement à d’autres arbustes de terre de bruyère, pour créer une jolie haie fleurie.

Tournez-vous vers les incontournables hortensias, qui précèderont la floraison de nos camélias d’automne. Choisissez les variétés appréciant la mi-ombre. Tentez par exemple Hydrangea involucrata ‘Yoraku Tama’, variété japonaise aux multiples qualités : port compact, floraison d’un blanc nacré rosé en grandes ombelles pouvant durer jusqu’en novembre pour accompagner nos camélias.

Les hamamélis sont également des candidats incontournables, avec leur charmante floraison hivernale.

Pour un massif à longue durée de floraison, rhododendrons et azalées seront également des compagnons tout désignés : choisissez des variétés hâtives qui fleuriront en fin d’hiver ou au tout début du printemps pour prendre le relais. C’est le cas du petit Rhododendron impeditum à la lumineuse couleur violette. Les azalées du Japon comme ‘Koromo Shikibu’, ‘Kirin’ ou ‘Hino-Crimson’ seront aussi parfaits.

Et pour une floraison automnale abondante, découvrez les étonnantes azalées hybrides de la collection ‘Encore’, qui ont la particularité de fleurir au moins deux fois : de mars à juin, puis en septembre-octobre, voire même une troisième fois de juillet à août en cas d’été chaud et ensoleillé. ‘Autumn Fire’ ou ‘Autumn Creach’ accompagneront ainsi notre camélia rouge Camellia x hiemalis ‘Bonanza’ à floraison hâtive. Le blanc immaculé de ‘Lily’ se mariera avec toutes les nuances, quant les variétés roses ‘Carnival’ ou ‘Empress’ permettront de créer de beaux camaïeux avec nos camélias.

N’oubliez pas le Clethra alnifolia, avec sa floraison blanche et parfumée tardive et son beau feuillage devenant jaune doré à l’automne. 

Et pour apporter une touche décorative supplémentaire en hiver, optez pour les skimmias. S’ils fleurissent au printemps, leur fructification rouge ou blanche persiste jusqu’en hiver et ils conservent leur feuillage esthétique toute l’année.

Si vous disposez d’assez d’espace, un arbousier à belle floraison automnale en clochettes blanches, associée à de gourmands fruits décoratifs, fera merveille.

Et pour une originale touche exotique dans les régions douces (rusticité -10°C environ), tentez le magnifique Eucryphia x Intermedia ‘Rostrevor’, fleurissant d’août à septembre. Il sera de toute beauté en arrière-plan avec sa grande silhouette (6 mètres 50 de hauteur pour 2 mètres d’envergure).

associer le camélia d'automne dans une haie

Azalée du Japon ‘Hino Crimson’, Hydrangea involucrata ‘Late Love’, Camélia ‘Fuji no Yuki’ et Skimmia japonica ‘Rubella’ (photo wikipédia)

Pour habiller les pieds des camélias d’automne

Les plus grands camélias d’automne peuvent atteindre jusqu’à 3 mètre de hauteur. Pour habiller leurs pieds, pensez aux nombreuses fleurs à petites silhouettes, couvre-sols ou au port étalé, qui fleurissent à l’automne.

Du côté des bulbeuses appréciant le même type d’exposition, tournez-vous vers des colchiques dont les coloris se marieront avec harmonie aux fleurs des camélias. Des cyclamens de Naples roses ou blancs, de délicates nérines, des champêtres asters ou encore des liriopes fonctionneront aussi très bien.

Côté feuillage, profitez des frondes décoratives des fougères, comme les asplenium, qui ont l’avantage d’être persistantes.

Pour prendre le relais en fin d’hiver, pensez à des crocus hâtifs comme Crocus imperati ‘De Jager’ (floraison en janvier-février), au solaire aconit d’hiver capable de montrer le bout de ses pétales dès la fin du mois de janvier ou aux délicats perce-neiges.

associer le camélia d'automne

Camellia sasanqua ‘Sekiyo’, Nerine undulata (photo michael wolf), Crocus imperati ‘De Jager’, Asplenium trichomanes et Cyclamen hederifolium

En massif à longue floraison pendant la saison froide

En associant différentes variétés de camélias d’automne, vous assurez une floraison presque continue du début de l’automne jusqu’à la fin de l’hiver.

Optez pour les variétés hâtives ‘Showa no Sakae’, ‘Choji Guruma’ et ‘Sekiyo’, qui fleurissent dès le mois de septembre. ‘Early Pearly’ est également en fleurs tôt en saison, dès le mois d’octobre.

Mariez-les aux camélias plus tardifs ou à floraison longue, comme Camellia x hiemalis ‘Bonanza’, en fleur d’octobre à janvier, ou ‘Yume’, qui fleurit en abondance d’octobre jusqu’à décembre-janvier.

Cultivez également le Camélia grijsii, qui prendra le relais entre janvier et mars, pour un beau massif coloré pendant les mois les plus froids de l’année.

associer un camélia d'automne pour une longue floraison

Camélia d’automne ‘Showa no sakae, Camélia ‘Bonanza’, Camellia grijsii et Camellia sasanqua ‘Yume’

En jardin d’inspiration japonaise

Vous avez envie d’une ambiance apaisante, qui se prête au repos et à la méditation ? Un jardin d’inspiration japonaise est idéal.

Dans un massif de terre de bruyère, les camélias d’automne se prêteront parfaitement à ce type d’ambiance. Optez pour ‘Narumi Gaita’, dont les fleurs rappellent des anémones du Japon ou pour la silhouette tortueuse et les rameaux souples de ‘Gay Border’.

Avec eux, pensez évidemment aux autres camélias, comme Camellia japonica ‘de Higo Fuji’, qui fleurit entre janvier et mars.

Des azalées du Japon de la collection ‘Encore’ seront ici à nouveau des compagnes idéales, avec leurs fleurs rouges ou roses qui permettront de créer de jolis dégradés harmonieux.

Pour compléter le tableau et prendre le relais de la floraison au printemps, tournez-vous vers les andromèdes du Japon, comme Pieris japonica ‘Katsura’, ou ‘Little Heath’ avec son feuillage persistant particulièrement décoratif. Les deux sont en fleurs de février à avril.

Côté feuillage, optez pour des végétaux aux belles couleurs automnales pour accompagner nos camélias. Tournez-vous vers les si diversifiées fougères, en choisissant par exemple Osmunda japonica, à la silhouette modeste, qui conserve son feuillage vert jusque tard en saison, avant de prendre une belle teinte rousse et de disparaitre.

Des skimmias seront également parfaits, avec leur feuillage persistant et leurs baies rouges décoratives en hiver.

Des cornouillers du Japon offriront des couleurs flamboyantes à l’automne, comme Cornus kousa ‘Satomi’ et ‘Scarlet Fire’.

Incontournables si vous disposez d’assez d’espace, pour apporter de la hauteur et de la légèreté au cœur d’un jardin d’inspiration japonaise, les majestueux érables du Japon et les prunus seront des valeurs sûres. Ils seront cultivés en isolé.

Vous pouvez également choisir le feuillage persistant bleuté d’un eucalyptus, qui apportera une jolie harmonie de couleurs avec des Camellia sasanqua roses ou blancs.

Pour une touche plus originale, essayez aussi le néflier du Japon à l’allure exotique, un fruitier au feuillage persistant décoratif toute l’année et à la floraison automnale.

Et pour habiller un petit espace ou une terrasse en jardin japonais, complétez le tableau avec quelques pots de bambous sacrés aux couleurs flamboyantes.

Pierres, graviers, statues, petits ponts, fontaines… autant d’éléments décoratifs qui participeront à une ambiance japonisante.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article pour créer un jardin japonais ou jardin zen.

associer le camélia d'automne avec plantes japonisantes

Cornus cousa ‘Satomi’, Camélia ‘Gay Border’, Osmunda japonica (photo Harum.koh2), Andromède du japon ‘Katsura’, Nandina domestica ‘Obsessed Seika’ et Acer palmatum ‘Atropurpureum’

Pour un jardin aux mille parfums

Si vous souhaitez créer un jardin d’effluves aussi beau qu’odorant, les camélias d’automne vous offriront le choix entre des fragrances florales, fruitées ou même épicées. Optez pour le parfum épicé de ‘Gay Border’, le parfum envoûtant de thé au jasmin relevé par de gourmandes notes de prune de ‘Versicolor’ ou celui plus floral et capiteux de ‘Setsugekka’ et ‘Frosted Star‘.

Pour prendre le relais, des daphnés embaumeront le printemps, comme avec Daphne odora ‘Aureomarginata’, ‘Perfume Princess’ ou ‘Maejima’.

Plus imposants, des hamamélis pourront aussi offrir leur belle floraison parfumée en fin d’hiver.

Au printemps, les camélias champêtres comme ‘Scentsation‘ annonceront le retour de la douceur avec leur parfum intense.

En été, ce seront ensuite clethra (‘Vanilla Spice’) et gardénias (‘Summer Snow’, ‘Crown Jewel’), qui embaumeront à le jardin.

associer le camélia d'automne parfumé

Camélia d’automne ‘Frosted Star’, Camélia ‘Cinnamon Scentsation’, Daphne ‘Perfume Princess’, Clethra alnifolia ‘Vanilla Spice’ (photo Denolf) et Gardénia ‘Crown Jewel’

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire