Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
arrosage plantes en pot
conseil

L'arrosage des plantes en pot

Comment bien arroser vos plantes cultivées en bac, jardinière ou potée ?

L’eau… c’est la vie ! Et pour nos végétaux constitués souvent à plus de 85% d’eau, l’eau permet le développement vital de leurs tissus, en assurant le transport des éléments minéraux. Plantée en pot sur un balcon ou une terrasse, l’arrosage est indispensable à la plante car elle ne peut aller absorber très loin dans le sol à l’aide de ses racines une terre plus fraiche, donc de l’eau, ni se satisfaire d’éventuelles pluies. Il faut donc l’assister un peu plus, en restant toutefois raisonnable pour ne pas devenir esclave de ses plantes en pot. De plus, il existe des astuces pour vous rendre cette tâche plus aisée : choix du substrat, du pot, mise en place de paillage, et de techniques de bon sens, ou d’innovations en terme d’arrosage.

Nous vous disons tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’arrosage de vos plantes en pot, pour bien le maitriser et… mieux les arroser !

arrosage plante en pot, comment arroser plante en pot

Les plantes en pot nécessitent plus d’arrosage que les mêmes plantes poussant en pleine terre

Respecter les besoins en eau des plantes

Il va de soi que l’on ne va pas arroser de la même façon une plante de terrain frais ou humide comme un Arum planté en grand pot, à la surface foliaire importante, qu’une plante succulente à petites feuilles poussant en rocaille dans son habitat naturel comme une joubarbe. À partir ce de constat, il faut vraiment à la base s’intéresser aux besoins de chaque plante. Qu’il soit planté en pleine terre ou en pot, un végétal requiert selon sa nature des besoins en arrosage plus ou moins importants (voire quasi nuls), ce qui est en général indiqué à l’achat sur son étiquette pense-bête par des symboles représentant souvent des gouttes d’eau. Il en va de même dans les livres ou revues, et sur votre site préféré de plantes en ligne ! Avec l’exposition et le type de terre, l’arrosage est en effet le troisième critère essentiel pour le développement de vos plantes.

Certains arbustes comme le buis planté en pot n’aimeront pas un arrosage diffus comme le goutte-à-goutte. Vérifiez donc bien les caractéristiques de chaque végétal pour cette plantation spécifique.

Si vous vous absentez souvent ou que l’arrosage n’est pas un moment relaxant de fin de journée pour vous, il faudra donc bien faire attention au choix des plantes que vous installerez en potée, il y en a de nombreuses qui acceptent bien la sécheresse, même en pot, comme les Tulbaghias, les Verveines de Buenos Aires, les Sedums ou les fétuques.

→ Découvrez 10 vivaces anti-soif et les arbustes résistant bien à la sécheresse

arrosage plante en pot, comment arroser plante en pot

On ne va pas arroser de la même façon une plante de terrain frais comme la prêle, un palmier ou Cycas en pot et un Rhododendron…

Choisir le substrat adéquat

Vous attacherez un soin particulier au substrat qui va nourrir la plante. Ce point est essentiel dans notre question d’arrosage, car la terre alimente la plante, et en pot le volume est limité ! Oubliez les terreaux bas de gamme pour cette culture en pot, orientez-vous vers des terreaux pour bacs et pots ayant de fortes capacités de rétention d’eau. Votre substrat doit aussi pouvoir bien se réhumidifier après un éventuel assèchement. Vous procéderez à un mélange de terre de jardin de qualité et de terreau, et pour les plantes dites de terrain sec, vous allègerez le tout avec une part de sable ou de petits graviers qui augmentent la capacité de drainage. Cela permet à ce type de plantes, notamment l’hiver, de moins souffrir de l’humidité.

Une partie du substrat sera à renouveler chaque année, en fin d’hiver, en faisant un surfaçage (vous renouvelez environ un quart du substrat en apport de surface). Pour les plantes vieillissantes, il est nécessaire de recourir à un remplacement complet du substrat pour qu’elles regagnent en vitalité.

choisir le terreau

Le choix du substrat est primordial

De l'importance du pot

Vos pots ou bacs ont toute leur importance dans l’arrosage, selon leur dimension, leur matière et le fait qu’ils soient munis ou non d’un trou de drainage.

  • la taille : bien entendu, plus un pot est grand, plus il permet une réserve d’eau importante pour la plante, la terre s’asséchant moins vite. Il est surtout important d’adapter la dimension d’un pot à la plante.  De nombreuses variétés d’arbustes peuvent par exemple être installés en pot – vous sélectionnerez des cultivars compacts et à développement réduit – à condition de leur fournir un habitacle suffisamment important (notamment en profondeur) pour développer leurs racines. 
  • La matière : elle a aussi son importance car certaines matières conservent plus ou moins la fraîcheur. Par sa porosité, la terre cuite retient peu l’eau, et est bien adaptée aux plantes de terrain sec. Le plastique, la pierre ou le béton, à l’inverse, permettent de plutôt bien conserver l’eau, sans trop d’évaporation : idéal donc pour les plantes de terrain frais. Attention aussi aux couleurs sombres qui accumulent la chaleur…
  • Le trou de drainage : un pot percé (avec trou de drainage) est la plupart du temps préconisé : il permet d’éliminer le surplus d’eau à l’arrosage, et quand une soucoupe est placée sous le pot, permet de conserver un peu d’humidité qui infusera par la suite. Par contre, dans le cas de plantes très gourmandes en eau (elles présentent souvent un large feuillage lustré : Arums, Farfugiums…) et aquatiques, l’idéal est de choisir un pot sans trou de drainage afin que la plante conserve un maximum d’humidité, qui lui est salutaire.
  • Les bacs à réserve d’eau : un double fond permet de faire une petite réserve d’eau à la plante, une jauge indiquant que ce réservoir est vide. Souvent moins esthétiques et utilisés en intérieur, ils sont utiles pour les personnes ayant tendance à oublier d’arroser leurs plantes… encore faut-il penser à les alimenter ! 
arrosage plante en pot, comment arroser plante en pot

La matière, mais aussi la couleur et les dimensions d’un pot vont avoir une influence sur la conservation de fraîcheur du substrat

Quand et comment (bien) arroser ?

Arroser et maîtriser l’arrosage de ses plantes lorsqu’elles sont cultivées en pot n’est pas toujours facile. Dans ces conditions de vie plus difficiles pour les plantes, on a souvent tendance à vouloir trop arroser, ou alors on les oublie… Même si les plantes n’ont pas toutes les mêmes besoins, il existe quelques règles de base à adopter :

  • Arrosez lentement, en laissant au substrat le temps de bien absorber l’eau. Si vous arrosez trop vite sur une terre desséchée, par exemple à un retour de vacances, vous constaterez que l’eau part vite par le trou de drainage du pot. Résultat : votre arrosage s’avèrera inefficace car en partie perdu.
  • Laissez toujours le substrat s’assécher entre deux arrosages. Mieux vaut arroser copieusement deux ou trois fois par semaine, qu’un petit peu tous les jours. 
  • Afin de savoir si vos plantes ont besoin d’eau, enfoncez votre doigt dans le substrat : sec en surface mais toujours humide à 3 cm : la plante est encore autonome. Si le substrat est sec en profondeur, elle a besoin d’arrosage.
  • En cas de canicule ou de sécheresse prolongée, soyez très vigilants, d’autant plus si l’exposition est plein sud : vos plantes en pots sont beaucoup plus vulnérables que plantées en pleine terre. Il leur faudra pour certaines un arrosage quotidien voire deux fois par jour. Observez bien le feuillage : il est flétri, mou ou sec ? Il est grand temps d’arroser. Pour les plantes plus ligneuses ou dont le feuillage est coriace, c’est en « sondant » la terre à quelques centimètres que vous saurez juger de la pertinence d’un arrosage.
  • Comme au jardin, prenez l’habitude d’arroser tôt le matin ou le soir, afin de réduire au maximum l’évaporation.
  • Evitez d’arroser le feuillage, ceci peut être vecteur de maladies. Positionnez votre arrosoir de façon à ce que seule la terre soit arrosée : autour du collet pour un arbuste, ou au centre de la touffe pour des vivaces.
  • C’est du printemps à la fin de l’été que les plantes en pot ont le plus besoin d’être arrosées pour soutenir leur croissance et leur floraison. En hiver, cessez les arrosages pour vos plantes qui restent sur un balcon ou une terrasse. Les pluies saisonnières leur suffisent. Pour les plantes succulentes ou les agaves, c’est le trop plein d’humidité qui est à craindre. Placez-les à un endroit protégé des pluies, et pour certaines, rentrez les en serre froide ou un local hors gel.
  • L’eau d’arrosage ne doit pas être trop froide… ni trop chaude, donc à température ambiante, et si vous le pouvez une eau de pluie sera toujours plus bénéfique.
  • Prêtez une attention plus forte à vos jardinières de balcon ne bénéficiant pas de pluies car (trop) bien abritées par l’immeuble : ces jardinières ou potées abritées requièrent bien plus d’arrosage que les autres.
  • Sous serre froide, quelques plantes persistantes frileuses auront besoin de quelques arrosages contrôlés en hiver, tous les quinze jours au plus. Les agrumes ont le plus souvent besoin de conserver une terre légèrement humectée, il s’agit d’espacer les arrosages dans ce sens.
conseils arrosage plante en pot, comment arroser plante en pot

Un soin particulier est à apporter aux jardinières de plein soleil. Arrosez les plantes en grand pot un peu moins souvent, attendez que le substrat soit sec, et arrosez en fin de journée dans l’idéal

Gérer les longues périodes d'absence

Différentes techniques nous aident à gérer des absences qui pourraient être fatales aux plantes en pot si on ne les mettait pas en place !

  • Tout d’abord, rassemblez et déplacez le plus possible à l’ombre vos pots et bacs.
  • Le goutte à goutte : équiper son balcon ou sa terrasse d’un système de goutte à goutte est LE moyen numéro 1 en efficacité sur une longue période d’absence. Les goutteurs plantés dans chaque pot vont les arroser à une fréquence et une quantité que vous aurez programmées. Ce système nécessite bien sûr l’accès à un robinet.
  • Le système de la bouteille renversée : ancestral, bien que peu esthétique (mais on s’en fiche, puisqu’on n’est pas là…), il permet de gérer une petite absence en diffusant l’eau dans les potées. Encore mieux, avec des embouts de type cônes en argile, l’eau diffuse plus lentement.
  • Les mini ollas : tout comme leurs grandes soeurs installées au jardin ou au potager, les mini ollas en terre cuite vont distiller l’eau par capillarité, un peu à la manière de notre bouteille d’eau ci-dessus.
  • La coupelle d’eau à positionner sous le pot offre à la plante un supplément d’eau, à ne pas négliger, à coupler avec au moins une des autres techniques. Indispensable pour les potées de plantes gourmandes en eau !
  • Le « bassinage » par immersion du pot est utile avant de partir, il procure une bonne humidité à la plante avant un départ pour plusieurs jours.
  • Un écran mis en place par des cannisses ou panneaux de bois limite l’ensoleillement, et donc un dessèchement en cas d’absence prolongée.

> découvrez aussi nos conseils dans notre blog : plantes en pot et arrosage : gérer les grosses chaleurs pendant votre absence.

conseils arrosage plante en pot, comment arroser plante en pot

Différentes techniques permettent de gérer l’arrosage pendant votre absence

Les gestes indispensables

  • Tout comme vous le faites au jardin, paillez vos pots ! Cette protection en surface du substrat par paillis végétal ou minéral reste un geste clé pour protéger vos plantes d’une évaporation excessive. Un paillis de cosses de sarrasin par exemple est ornemental et il limite les pertes d’eau et maintient l’humidité.
  • Drainage de tessons d’argile, billes d’argile, couche de gravier : autant de matériaux indispensables à vos plantations en pot pour assurer la circulation de l’eau et éviter la stagnation d’humidité au niveau des racines.
  • Retenez qu’il vaut toujours mieux un peu moins d’arrosage que trop pour la grande majorité des plantes. 
conseils arrosage plante en pot, comment arroser plante en pot

Drainage et paillage : 2 règles d’or pour mieux maitriser l’arrosage de vos plantes en pot

En savoir plus

Il y a beaucoup à dire sur le sujet de l’arrosage des plantes en pot. Nous nous efforçons de vous proposer des fiches dédiées à de nombreuses plantes poussant bien pot. Consultez-les dans notre rubrique conseil jardin : Balcon et terrasse.

Nos fiches plantes « Planter, cultiver, entretenir » font également toujours un point sur la culture et l’entretien en pot !

→ Retrouvez aussi nos fiches conseils : bien arroser un citronnier, comment gérer l’arrosage en serre ? et Comment installer un arrosage automatique sur balcon ou terrasse ?

→ Pensez à notre application Plantfit ! Elle vous aidera à sélectionner vos végétaux en fonction de leurs besoins

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire