Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Tulbaghia : planter, cultiver et entretenir

Le Tulbaghia en quelques mots

  • Le Tulbaghia est une ravissante vivace bulbeuse qui fleurit longtemps, de juin-juillet jusqu’en octobre
  • Il offre alors de délicates fleurs lilas ou blanches, réunies en ombelles
  • On apprécie également ses feuilles fines, étroites, généralement vertes, parfois panachées
  • Les fleurs, les feuilles et les bulbes sont comestibles, et ont une saveur aillée
  • Le Tulbaghia se plait au soleil, dans un substrat drainant et fertile

Le mot de notre Experte

Le Tulbaghia est une ravissante vivace bulbeuse, originaire d’Afrique du Sud. Elle possède des feuilles linéaires, très étroites, qui dégagent une odeur d’ail lorsqu’on les froisse. On apprécie surtout ses inflorescences délicates, en ombelles, constituées de petites fleurs violacées ou blanches. Ces fleurs forment un tube allongé qui s’ouvre en étoile, constituée de six pétales fins. Elles sont délicatement parfumées. La floraison a l’avantage de durer longtemps, elle se produit en été et se prolonge jusqu’en automne ! Les feuilles du Tulbaghia sont généralement vertes, mais quelques variétés possèdent un feuillage strié de blanc. De plus, les fleurs et les feuilles sont comestibles. Leur goût aillé est idéal pour aromatiser des plats et salades.

Le Tulbaghia se plait au soleil, dans un substrat bien drainant, fertile et humifère. Il a besoin d’être arrosé au printemps, en période de croissance, puis devient ensuite plus résistant à la sécheresse. Il supporte des températures allant jusqu’à – 7 °C (voire jusqu’à – 10 °C s’il est installé en terrain sec). Vous pouvez le protéger du froid en le recouvrant d’une épaisse couche de paillage. Le Tulbaghia se plaira dans un jardin de bord de mer. Il est idéal en rocaille, en bordure, dans un massif de vivaces, ou en pot. Il s’agit d’une vivace peu exigeante et facile à cultiver !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Tulbaghia sp.

Famille : Amaryllidaceae

Noms communs : Tulbaghia, Ail d’Afrique du Sud

Floraison : entre juin-juillet et octobre

Hauteur : jusqu’à 60 cm

Exposition : plein soleil

Sol : drainant, fertile, frais au printemps

Rusticité : jusqu’à – 7 °C (voire – 10 °C en terrain sec)

Les Tulbaghias rassemblent 26 espèces de plantes bulbeuses ou rhizomateuses originaires d’Afrique du Sud. Ils poussent dans des prairies et milieux ouverts, parfois dans les régions montagneuses. Ils supportent jusqu’à – 7 °C, voire jusqu’à – 10 °C si le terrain est sec, bien drainé.

Le Tulbaghia appartient à la famille des Amaryllidacées (ancienne famille des Alliacées). Cette famille regroupe notamment les Allium (dont l’ail mais aussi l’oignon, le poireau, la ciboulette, etc.), les Agapanthes, Amaryllis, Narcisses, ainsi que les Perce-neige et Nivéoles. De nombreuses Amaryllidacées sont donc cultivées dans les jardins pour leur intérêt ornemental, et la plupart de ces plantes possèdent des bulbes ou pseudo-bulbes, qui leur permettent de passer la mauvaise saison sous le sol, en dormance, pour s’épanouir à nouveau au printemps. Comme il appartient à la même famille, il n’est pas étonnant que le Tulbaghia ait un air de mini-agapanthe, bien qu’il possède des fleurs plus petites et des feuilles plus fines.

Le Tulbaghia a été nommé ainsi en hommage à Ryk Tulbagh (1699-1771), qui fut le gouverneur néerlandais du Cap de Bonne-Espérance, en Afrique du Sud. En français, le Tulbaghia est parfois appelé « Ail d’Afrique du Sud », et en anglais, « Wild Garlic » (Ail sauvage). Le nom d’espèce T. violacea fait référence à la couleur des fleurs.

Tulbaghia alliacea : Illustration botanique

Les Tulbaghia forment d’élégantes touffes dont les feuilles linéaires ressemblent à celles des graminées. De ce feuillage émerge en été des tiges dressées, portant à leur sommet de délicates inflorescences. Le Tulbaghia mesure entre 40 et 60 cm de hauteur. Il s’étale lentement grâce à ses rhizomes, mais ne devient jamais envahissant !

Le Tulbaghia offre une longue floraison, qui apparait en général à partir du mois de juillet, et peut s’étendre jusqu’en octobre, suivant le climat. Les fleurs sont portées au sommet de longues tiges dressées, dépassant le feuillage. Elles sont réunies en ombelles, qui rassemblent jusqu’à 20 fleurs. La floraison rappelle celle des agapanthes, mais elle est plus petite et plus délicate.

Les fleurs ont en général une teinte entre le violet clair et le rose – lilas. On trouve aussi des variétés à fleurs blanches. La variété ‘Purple Eye’ offre une teinte plus prononcée au centre de la fleur. L’espèce Tulbaghia alliacea, quant à elle, est très originale : elle porte des fleurs tubulaires, surmontées d’une couronne rouge – orangée.

Les fleurs du Tulbaghia mesurent entre 0,5 et 2 cm de longueur, et sont étoilées, assez fines. Elles sont constituées de six tépales soudés, prolongés en tube à la base. Les fleurs du Tulbaghia simmleri ressemblent à de petites jonquilles.

Les fleurs sont comestibles ! Vous pouvez les utiliser pour décorer une salade par exemple. Leur goût rappelle celui de l’ail.

Les fleurs du Tulbaghia libèrent un parfum délicat (notamment le soir !). Elles sont mellifères et attirent les insectes pollinisateurs. Le Tulbaghia simmleri, parfois appelé T. fragrans, a des fleurs plus parfumées que les autres espèces.

La floraison du Tulbaghia ! Tulbaghia violacea ‘Variegata’ (photo Wouter Hagens), Tulbaghia simmleri ‘Alba’ (photo Vahe Martirosyan), et Tulbaghia violacea (photo Krzysztof Ziarnek)

Les feuilles sont vertes, parfois grises, longues et étroites. Elles ressemblent beaucoup à des feuilles de graminées. Elles mesurent en général entre 10 et 30 cm de long, parfois jusqu’à 60 cm (chez le T. simmleri, par exemple). Les feuilles de la variété ‘Silver Lace’ ont la particularité d’être striées de blanc.

Le feuillage est semi-persistant en climat doux, caduc lorsque la plante est cultivée sous un climat froid.

Lorsque l’on frotte les feuilles, celles-ci libèrent une odeur d’ail. Elles sont d’ailleurs comestibles, et ont effectivement un goût aillé. Vous pouvez les hacher finement et les intégrer dans une salade de crudités.

Le Tulbaghia possède des racines charnues et des rhizomes grâce auxquels il s’étend. Cependant, il ne devient jamais envahissant !

Les fruits du Tulbaghia sont des capsules triangulaires, d’environ 1 cm de longueur, qui s’ouvrent lorsqu’elles sont mûres, pour libérer de petites graines noires. Le Tulbaghia est capable de se ressemer spontanément au jardin.

Le feuillage du Tulbaghia violacea ‘Variegata’ et du Tulbaghia simmleri, et les fruits (capsules) du Tulbaghia violacea (photos Wouter Hagens / Leonora Enking / El Grafo)

Les principales variétés de Tulbaghia

Les variétés les plus populaires

Tulbaghia violacea Silver Lace - Bulbe

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
50 cm

Le Tulbaghia ‘Silver Lace’ se distingue des autres variétés par son feuillage marginé de blanc. Elle forme une touffe aux teintes argentées, d’où émergent en été de délicates ombelles violacées. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Tulbaghia fragrans Alba

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
50 cm

Cette variété offre des fleurs blanches et parfumées. Lorsqu’on les regarde de près, ses fleurs font penser à de petites jonquilles rassemblées en ombelles.

Tulbaghia cominsii Violacea - Bulbe

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
45 cm

Ce Tulbaghia offre une superbe floraison violet – lilas, d’une teinte très douce. Elle porte en été et jusqu’en automne des ombelles de fleurs constituées de six pétales soudés, très fins. Vous pouvez utiliser ses fleurs et feuilles en cuisine, en remplacement de l’ail, pour parfumer des salades.

Plantation

Où planter ?

Le Tulbaghia appréciera d’être planté au soleil, car une bonne luminosité favorise sa floraison. Cependant, si vous habitez le Sud de la France, vous pouvez le planter à mi-ombre, tandis que dans la moitié nord du pays, une plantation en plein soleil sera préférable.

Le Tulbaghia apprécie les terrains drainants, assez sableux, où l’humidité ne stagne pas, sinon son bulbe et ses racines risqueraient de pourrir. Si votre terrain est lourd, argileux, mieux vaut le planter en pot. Il supporte bien mieux le froid lorsqu’il est cultivé en terrain sec et drainant. Le Tulbaghia apprécie également les sols fertiles, humifères. Il est peu sensible au pH du sol, supportant les terrains acides et les sols calcaires.

Le Tulbaghia est idéal dans un jardin de bord de mer, car il supporte très bien les embruns et le vent. Il peut tout à fait s’intégrer dans un jardin de style méditerranéen, en compagnie de lauriers-roses, lavandes et palmiers. Il trouvera sa place aussi bien dans un massif de vivaces, dans une bordure, en rocaille ou en pot.

 

Quand planter ?

Nous vous conseillons de planter le Tulbaghia au printemps, vers le mois de mai. Cependant, une plantation en fin d’été – début d’automne est également possible, notamment dans les régions au climat doux.

 

Comment planter ?

Plantation des bulbes en pleine terre :

Les fleurs du tulbaghia étant assez petites et délicates, nous vous conseillons de planter ensemble une grande quantité de bulbes, pour obtenir un bel effet de masse. Les Tulbaghia donnent un meilleur effet visuel lorsqu’ils sont plantés en groupe plutôt qu’isolément.

  1. Commencez par travailler le sol pour l’ameublir. Vous pouvez apporter du compost bien décomposé pour l’enrichir, et du sable grossier pour le drainage.
  2. Creusez des trous de plantation et placez-y les bulbes. Ils doivent être enterrés sous 3 cm de terre et espacés d’environ 20 cm.
  3. Recouvrez de terre et tassez légèrement.
  4. Arrosez généreusement.

Nous vous conseillons de continuer à arroser régulièrement dans les semaines qui suivent la plantation.

 

Plantation en pot :

  1. Prenez un pot et placez une couche drainante au fond, constituée par exemple de petits graviers ou de billes d’argile.
  2. Installez dans le pot un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable grossier.
  3. Plantez vos bulbes de tulbaghia et recouvrez-les de substrat. Ils doivent être placés à environ 3 cm de profondeur.
  4. Tassez légèrement.
  5. Arrosez abondamment.

Placez le pot à un endroit ensoleillé, et pensez à l’arroser régulièrement.

 

La floraison du Tulbaghia

Tulbaghia violacea (photo Manuel Martín Vicente)

Entretien

En pleine terre :

Le tulbaghia a besoin d’un sol frais au printemps, n’hésitez pas à l’arroser régulièrement s’il ne pleut pas. Ensuite, en été, lorsqu’il est en fleurs, il se montre bien plus résistant à la sécheresse. Vous pouvez donc limiter les arrosages en été, automne et hiver.

Lorsque vous en voyez, vous pouvez supprimer les fleurs fanées et les feuilles abimées. Cependant, il est intéressant également de laisser quelques fleurs fanées pour laisser la plante se ressemer d’elle-même. En automne, nous vous conseillons de rabattre les touffes à environ 4 centimètres du sol. Si vous habitez une région froide, installez une épaisse couche de paillage (5 – 6 cm d’épaisseur) sur la souche afin de l’isoler du froid durant l’hiver. Le Tulbaghia supportera moins bien le froid si le sol a tendance à retenir l’eau.

Vous pouvez diviser les tulbaghias tous les trois à quatre ans. Cela permet de rajeunir les touffes, de leur redonner de la vigueur, et cela favorise en même temps la floraison.

Le Tulbaghia n’est pas sensible aux maladies et ravageurs, au contraire, son odeur d’ail repousse les pucerons ! De même, il semblerait que la plante sécrète des substances fongicides, qui évitent donc le développement de maladies cryptogamiques. Occasionnellement, il peut néanmoins arriver que des escargots ou limaces consomment le feuillage du Tulbaghia.

En pot :

Si vous cultivez le tulbaghia en pot, il vous faudra arroser plus fréquemment qu’en pleine terre. En effet, le substrat sèche bien plus vite lorsque la plante est en pot. Soyez vigilants à ce que le tulbaghia ne manque pas d’eau au printemps, et continuez à arroser de temps en temps au cours de l’été. Nous vous conseillons également d’apporter un peu d’engrais à libération lente. De même, il est préférable de le rempoter tous les trois ans.

Les Tulbaghias plantés en pot peuvent être rentrés pour l’hiver, par exemple sous un châssis froid, hors-gel. La température ne doit pas être trop élevée, car le bulbe a besoin d’un environnement frais durant l’hiver.

Multiplication

Division de touffes

Vous pouvez diviser les touffes de tulbaghia au printemps. Attendez au moins trois ans de culture avant de commencer à les diviser, car ces vivaces n’aiment pas être dérangées et transplantées. La division permet néanmoins de rajeunir les touffes et de leur donner plus de place.

  1. Déterrez une large touffe, bien développée, âgée d’au moins trois ans
  2. Séparez-la en plusieurs fragments, en vous assurant que chaque partie conserve des racines.
  3. Nous vous conseillons de couper le feuillage de moitié.
  4. Préparez le terrain à un nouvel emplacement, ou préparez un pot avec du substrat.
  5. Replantez, en pleine terre ou en pot.
  6. Arrosez généreusement.

Après l’avoir divisé, il faudra attendre au moins deux ans pour que le Tulbaghia recommence à fleurir.

 

Semis

Vous pouvez semer les graines dès qu’elles sont mûres, puis placer les pots sous châssis froid. Il est aussi possible de les semer au printemps.

  1. Préparez un pot avec du terreau additionné de sable.
  2. Semez les graines à la surface.
  3. Recouvrez d’une fine couche de substrat, puis tassez délicatement.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Placez le pot à un endroit lumineux, sans soleil direct, de préférence sous châssis froid.

Dès que les plantules sont assez grandes pour être manipulées, rempotez-les dans des pots individuels. Attendez un an avant de les installer en pleine terre au jardin.

Association

Le Tulbaghia est une petite vivace polyvalente, qui trouvera sa place dans différents styles de jardin ! D’une manière générale, nous vous conseillons de la planter en large groupe plutôt que de façon isolée, afin de créer un effet de masse.

Vous pouvez par exemple l’intégrer dans un jardin méditerranéen. Plantez-le en compagnie de lavandes, romarins, agaves… Les Tulbaghias accompagnent à merveille la floraison des agapanthes, car elles ont une forme (floraison en ombelles) et des teintes assez proches. Si vous souhaitez intégrer des arbres ou arbustes, choisissez par exemple des lauriers-roses, palmiers, figuiers ou des arbousiers. Pensez aussi aux agrumes. Si vous habitez proche de la mer, ce style de jardin méditerranéen conviendra parfaitement au tulbaghia. C’est une plante qui supporte très bien les embruns et le vent !

Idée d'association : Jardin méditerranéen

Vous pouvez tout à fait intégrer le Tulbaghia dans un jardin de style méditerranéen ! Agave mediopicta ‘Lutea’ / Laurier-rose (photo Challiyan) / Tulbaghia, agaves et strelitzia / Figuier / Agapanthe

Le Tulbaghia peut aussi être intégré dans une rocaille. Créez un massif surélevé, en plein soleil, où vous installerez de grosses pierres et un substrat drainant (apports de graviers, sable grossier, etc.). Placez entre les pierres de petites joubarbes et sédums, profitez aussi des géraniums vivaces, du Stachys byzantina et de Campanula muralis.

Le Tulbaghia trouvera également sa place en bordure. Vous pouvez l’installer avec des vivaces aux floraisons colorées. Il se mariera à merveille avec les graminées : Carex, Stipa, Fétuque, etc. Vous pouvez aussi associer le tulbaghia à des agapanthes, ou aux fleurs bleues mauves de certaines lamiacées : sauges, népéta, lavande, Phlomis tuberosa

Enfin, vous pouvez aussi le planter au potager. Son odeur d’ail a l’avantage de repousser les pucerons ! Il semble avoir un effet bénéfique sur les carottes et betteraves, tandis qu’il vaut mieux le planter loin des pois et haricots. Comme ses fleurs, feuilles et bulbes sont comestibles, n’hésitez pas à l’installer en compagnie d’autres plantes aromatiques ! Vous pourrez récolter de temps en temps ses feuilles, les hacher finement et les intégrer à vos salades, pour profiter de leur saveur aillée.

Questions fréquentes

Mes Tulbaghia ne fleurissent pas, ou très peu. Pourquoi ?

Vérifiez que les conditions leur conviennent : une situation trop ombragée, par exemple, nuit à la floraison. Ils donneront plus de fleurs s’ils profitent du soleil direct. Vous pouvez aussi leur apporter un peu d’engrais pour encourager la floraison. De plus, si vous venez de les planter ou de les diviser, ils peuvent mettre plusieurs années avant d’être bien installés et de commencer à fleurir. Soyez patients.

Puis-je laisser les bulbes en extérieur pour l’hiver ?

Oui, si votre terrain est assez drainant et que vous n’habitez pas dans une région trop froide. En terrain sec, le Tulbaghia est capable de supporter jusqu’à – 10 °C. Vous pouvez aussi le protéger en plaçant une couche de paillage sur la souche en automne. Cependant, si vos tulbaghia sont en pot, il peut être prudent de rentrer celui-ci sous un abri hors-gel, non chauffé, et de le ressortir au printemps suivant.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Anticiper l'été !

Jonquilles et forsythias ont gonflé leurs boutons... les températures remontent et des taches de couleurs...
Lire la suite +

conseil

10 bulbes d'été à planter au printemps

Lire la suite +

Blog

Planter des bulbes : 7 conseils pratiques et utiles !

Planter les bulbes de printemps est une "routine" d'automne que j'accomplis consciencieusement chaque année. Ce...
Lire la suite +

Blog

Le jardin exotique d’Eze

De passage sur la côte d’Azur, j’en ai profité pour aller visiter le jardin exotique...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire