Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
annuelles graine mini motte ou godet
conseil

Annuelles : graine, mini-motte ou godet ?

Avantages et inconvénients de chaque conditionnement

Les plantes annuelles sont des végétaux dont le cycle de vie (germination, développement, floraison, production de graines) s’étend sur une année seulement. Contrairement aux plantes vivaces, elles ne sont donc pas pérennes. Toutefois, beaucoup de variétés peuvent se ressemer spontanément d’années en années.

Ces annuelles à croissance rapide peuvent par exemple être des fleurs, des légumes ou encore des aromates. Au jardin, elles s’intègrent au potager, en massif, en rocaille, en potée fleurie ou pour de multiples autres utilisations, comblant  tous les goûts et répondant à tous les besoins.

Vous pouvez opter pour l’achat de graines à semer ou préférer un conditionnement en mini-motte ou godet. Voyons ensemble les avantages et inconvénients de chacun pour vous aider à y voir plus clair et bien choisir.

Semis de plantes annuelles

Le semis est la solution la plus économique pour obtenir des plantes annuelles. Il est en effet possible d’obtenir une grande quantité de végétaux pour une somme modique.

Les graines de fleurs annuelles ou autres plantes annuelles sont peu chères, très répandues, faciles à trouver en magasins, jardineries, auprès de graineteries et sur internet. Vous pouvez opter pour des graines bio, non traitées ou traditionnelles. Les paquets de plusieurs dizaines, voire centaines de graines, selon les variétés, se conservent généralement sans souci d’une année sur l’autre. Veillez simplement à les stocker dans un endroit frais et sec.

L’inconvénient principal du semis est que la germination peut être incertaine. Elle est soumise à de nombreux facteurs et les risques de pertes sont nettement plus élevés qu’avec des végétaux en mini-mottes ou godets. Fonte des semis, semis qui filent, ravageurs, choix nombre de graines à cultiver… autant d’éléments à prendre en compte et à bien gérer. Mais les plantes annuelles sont réputées pour être généralement faciles à semer.

Partir d’une graine, voir grandir la plantule, découvrir les premières feuilles et lui faire atteindre sa maturité est une expérience très gratifiante (autant pour les adultes que pour les enfants !). N’hésitez pas à commencer avec des variétés faciles à réussir, mais qui feront immédiatement de l’effet au jardin : zinnias, ipomées, calendulas, capucines, pois de senteur, œillets d’Inde

semer graines plante annuelle

Précautions

Chez les annuelles, la période de semis idéale est généralement au début du printemps. Ils peuvent être effectués directement en pleine terre, à la volée, en poquet ou en ligne. Les graines de très petites tailles, presque impossible à semer individuellement, sont en effet semées à la volée. C’est le cas pour les engrais verts comme la moutarde ou les trèfles, les fleurs comme les bleuets ou nigelles de Damas, pour ne citer qu’eux.

D’autres graines seront semées en godets ou caissettes, pour mieux contrôler les conditions de culture et favoriser la germination. Cette technique permet bien souvent de gagner du temps et d’avancer la date des semis, surtout si vous disposez d’une serre, d’une véranda ou d’un lieu lumineux à l’abri du gel. Elle permet également de protéger les plantes annuelles les plus fragiles et celles avides de chaleur au début de leur croissance, leur évitant d’être confrontées trop tôt aux gloutons gastéropodes ou à des conditions climatiques encore peu propices. C’est le cas avec les légumes du potager comme les tomates ou les aubergines, mais aussi avec les fleurs dont la taille est assez conséquente à maturité, comme les tournesols.

Retrouvez nos différentes fiches conseils et tutoriels pour réussir vos semis d’annuelles.

En résumé

Les + :

  • solution la plus économique, même pour les petits budgets
  • graines disponibles presque partout
  • dans de bonnes conditions de stockage, les graines peuvent généralement se conserver d’une année sur l’autre
  • observation du cycle de vie complet d’une plante

Les – :

  • demande du temps, de l’attention et un peu de matériel
  • risques de pertes plus élevés qu’avec d’autres conditionnements

Plantes annuelles en mini-motte

Les mini-mottes constituent l’intermédiaire entre la graine à faire germer et la plante en godet. Il s’agit de très jeunes plants, souvent disponibles en plateaux de plusieurs sujets ou individuellement.

Avant réservées aux jardiniers professionnels, elles sont désormais accessibles à tous et présentent un choix de variétés de plus en plus large.

Leur avantage principal est qu’elles permettent d’éviter l’étape de germination des graines qui, comme nous l’avons vu précédemment, est soumise à de nombreux facteurs et ne peut pas être toujours 100% fiable.

Les plants étant plus jeunes, ils ont nécessité moins de temps de soin et de stockage que des annuelles en godet ; ils sont donc moins chers à l’achat.

Autre atout : leur rapidité de floraison ou de production. Les plantules ont eu la possibilité de bien développer leur système racinaire, n’ont pas été « forcées » pour fleurir ou produire.

Les mini-mottes sont donc idéales pour les jardiniers qui n’ont pas eu le temps de semer ou ont raté des semis. Elles sont par exemple très utilisées au potager pour les légumes.

plante annuelle en mini-mottes

Plants de tomates en mini-mottes

Précautions

Les annuelles en mini-mottes sont encore de jeunes végétaux. Elles sont donc fragiles et leur aspect peut d’ailleurs décontenancer les jardiniers non avertis. En effet, la plante ayant concentré son énergie sur la production d’un bon système racinaire, ses parties aériennes peuvent sembler frêles ou en mauvaise santé. Après achat ou réception, il suffit simplement de quelques soins pour leur permettre de bien se développer.

Sortez-les de leur emballage et faites-les tremper dans un récipient d’eau à température ambiante pour leur permettre de se réhydrater.

Si les conditions météorologiques sont propices, les mini-mottes peuvent être plantées immédiatement en jardinière, en potée ou en pleine terre au jardin. A l’inverse, s’il existe encore des risques de gelées, les mini-mottes seront préalablement plantées en godet ou pots, conservés dans un lieu lumineux, chaud ou tempéré selon les besoins du végétal concerné.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos fiches conseils dédiées pour la plantation de mini-mottes : Planter les mini-mottes potagères  ou Planter les tomates en mini-mottes.

En résumé

Les + :

  • plus rapide et simple que le semis
  • système racinaire développé
  • reprise assurée
  • économique (moins onéreux que des annuelles en godet)

Les – :

  • prise en charge immédiate après acquisition (pas de stockage longue durée possible)
  • rempotage en godet peut-être nécessaire avant plantation définitive (étape supplémentaire)
  • plus cher que le semis

Plantes annuelles en godet

Les plants d’annuelles en pots ou en godets constituent la solution la plus simple et rapide. Les végétaux ont passé la période la plus sensible de leur développement et sont prêts à être directement plantés en pleine terre ou dans un contenant plus grand, pour continuer à se développer et à produire.

Ils sont disponibles dans toutes les jardineries et pépinières et peuvent même être achetés en fin de saison, lorsque la période des semis est terminée.

L’achat d’annuelles en godet peut être indispensable dans le cas de plantes dont la germination est difficile (taux de germination plus bas que la moyenne), comme avec la salicorne par exemple.

C’est aussi une solution pratique pour les jardiniers qui n’ont pas réussi leur plantation ou n’auraient pas pu se procurer graines ou mini-mottes en amont.

Les soins exigés, le stockage de plus longue durée et le transport des végétaux en godets impactent évidemment leur prix de vente : c’est le conditionnement le plus onéreux.

plante annuelle en godet

Pensées en godets

Précautions

Les annuelles en godet seront mise en place une fois tout risque de gelées écarté, directement en pleine terre, en pot ou en jardinière.

En attendant, ils peuvent être conservés dans un lieu hors gel lumineux.

Avant plantation, pensez à bien arroser ou réhydrater le godet par bassinage. Cela facilitera également le retrait de la motte de son contenant.

En cas de chignon racinaire, il sera nécessaire de défaire la motte pour libérer les racines. Pour plus d’informations, suivez les conseils de notre fiche : Le chignon racinaire, c’est quoi et comment l’éviter ?

En résumé

Les + :

  • solution la plus facile et rapide
  • disponibilité plus longue
  • stockage possible avant plantation

Les – :

  • plus onéreux
  • risque de chignon racinaire
  • contenant peu écologique (si en plastique)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire