Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment réussir le semis à la volée ?

Préparer son sol et ses graines pour un semis à la volée réussi

Le semis à la volée est une méthode ancestrale qui consiste à lancer ses graines de manière régulière dans une parcelle de terre, un champ ou même un carré potager. Cette technique demande un minimum de préparation du sol et des graines, le semis à la volée n’est pas si facile qu’il n’y paraît pour obtenir un résultat satisfaisant. Découvrez avec nous toutes les étapes et astuces pour semer à la volée et obtenir un semis de densité adéquate correspondant à vos attentes.

Semis de gazon

Quelles graines semer à la volée ?

La plupart des semences que l’on sème à la volée sont très fines et presque impossible à semer individuellement. Les graines semées à la volée sont principalement des espèces annuelles. C’est-à-dire, des plantes qui ne vivent qu’une année et qui se reproduisent rapidement.

Au jardin, la plupart des espèces concernées seront des fleurs, du gazon ou des engrais verts.

Les cosmos, bleuets, vipérines, tournesol, soucis, nigelles, coquelicots sont couramment semés de cette façon. Du côté des cultures intermédiaires (engrais verts), la phacélie, la moutarde, les vesces, les trèfles et bien d’autres seront concernées par cette méthode.

Jadis, nos ancêtres semaient les grains de blé, d’épeautre ou d’avoine de cette façon sur des hectares entiers.

Une prairie ou jachère fleurie se sème à la volée

Comment s'y prendre ?

Plusieurs étapes avant le semis à proprement parlé doivent être suivies pour une levée des graines optimales

Préparez le sol

La préparation du sol est une étape cruciale pour que vos graines lèvent correctement sans être concurrencées par des racines ou autres « mauvaises herbes ». Il faut donc préparer le sol en l’ameublissant avec un croc, une fourche-bêche ou tout autre outil décompactant. Il est important de casser les grosses mottes pour permettre aux racines des plantules de bien se développer. Pour finir, nivelez le sol à l’aide d’un râteau et retirer les racines et rhizomes encore présents.

Semez à la volée

Munissez-vous d’un récipient contenant vos graines. Saisissez une poignée de graines de la main qui sème (la droite par exemple) et montez-la au niveau de la poitrine. Dispersez en pluie les graines en effectuant un arc de cercle partant de l’épaule gauche pour finir sur le côté droit du tronc. Le torse doit être droit et la marche régulière, avec un accord parfait entre jambes et bras.

Ceci concerne les grandes surfaces à engazonner, les parcelles recevant des engrais verts ou les céréales.

Si votre espace à ensemencer est de moins de trois mètres de larges, il faudra évidement raccourcir votre arc de cercle pour ne pas gaspiller vos graines.

Si vous décidez de semer une zone de fleurs sauvages et d’annuelles ornementales dans un parterre, il faudra semer à la volée en mélangeant vos graines à un substrat. Ajoutez du terreau pour semis  ou du sable à vos graines et remuez le tout jusqu’à obtenir une répartition homogène des graines.

Grâce à cette méthode, vous pourrez visualiser les endroits où vous avez jeté vos graines et éviterez de sursemer.

Si les graines sont de très petites tailles, il n’est même pas nécessaire d’enfouir les graines avec un râteau. Contentez-vous de plomber le sol légèrement avec le dos de votre râteau ou un rouleau.

Arrosez

Arrosez en pluie fine ou choisissez votre jour de semis en fonction de la météo (la veille d’un jour maussade). Maintenez les graines dans une atmosphère humide est très important pour une levée homogène. La plupart des graines n’aiment pas les alternances humidité/sécheresse.

Astuces et remarques

  • N’oubliez pas de bien calculer la surface à engazonner pour éviter les semis trop denses. C’est une erreur classique qui vous donnera du travail pour démarier vos plantules trop serrées ! Ceci est moins grave lors d’un semis d’engrais verts ou de gazon qui, au contraire, ne devront pas être trop clairsemés.
  • Lisez bien les consignes au dos des sachets de graines pour calculer la densité (le poids) de semences par m2.
  • Il va de soi qu’un sol bien réchauffé et qu’une météo calme (sans vent) seront des conditions très importantes pour ne pas subir un échec lors de la germination.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire